Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par rooter
Homme de 35 ans vierge
#223509
Oui, je sais. Je fait seulement remarquer que c'est in,utilement blessant de considérer que le sang de quelqu'un est sale. Ce n'est pas parce que tu veut dire quelque chseo que c'est ce que tu dit effectivement.

C'est littéralement la même expression que "sang de bourbe" dans Harry Potter.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#223518
"Clean" est certes traduisible par "propre", mais en anglais il a le sens plus large de "absence de...". On parle de "clean slate" ("table rase"), après manger on "clean the table" ("vider la table"), on demande aux enfants "clean your room" ("range ta chambre")... Le mot a fini par désigner la propreté par extension, par l'absence de saleté. En anglais, "clean" ne sous-entend pas tant que ça la saleté ou l'impureté.
Avatar de l’utilisateur
par rooter
Homme de 35 ans vierge
#223528
"Clean" pour désigner les personnes séropositifs est effectivement dans le sens "propre", "pur", et a pour but de les stigmatiser.

D'ailleurs le sens le plus courant ne parle pas de sérologie, mais de vie sexuelle, les gens qui utilisent "clean" veulent dire "pas trop dépravè".

Et de nombreuses personnes séropositive demande à ce qu'on cesse d'utiliser ce mots. Ils ont bien raison.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#223539
rooter a écrit : 17 août 2019, 10:42 "Clean" pour désigner les personnes séropositifs est effectivement dans le sens "propre", "pur", et a pour but de les stigmatiser.

D'ailleurs le sens le plus courant ne parle pas de sérologie, mais de vie sexuelle, les gens qui utilisent "clean" veulent dire "pas trop dépravè".

Et de nombreuses personnes séropositive demande à ce qu'on cesse d'utiliser ce mots. Ils ont bien raison.
Non, « clean » veut surtout dire « libre d’infections », qu’importe leurs vies sexuelles (on peut avoir une vie sexuelle peu active et être malade ou l’inverse) : si tu as une gonorrhée, tu n’es pas clean. Ça ne vise pas particulièrement les personnes séropositives (qui est un mot qui fait encore peur lui aussi) même si elles subissent un fort rejet.

Le VIH lui-même a des nuances et reste encore mal compris (la confusion Sida/VIH, les personnes indétectables) ce qui peut renforcer l’exclusion.

Mais à part un test, « clean » ne veut absolument rien dire (quelqu’un se disant « clean » est peut-être malade ou infecté si il ne s’est pas fait dépister).

Ajouté 15 minutes 56 secondes après :
« Clean » vient surtout d’Internet, des personnes se plaignent en effet d’être discriminées à cause de ceci (après coup, j’ai lu une page sur une fédération canadienne) car le VIH fait encore peur malgré de lourdes campagnes de sensibilisation (j’ai pu discuter avec des assoc’ belges qui montaient ce genre de travail).

Idéalement, personne ne devrait se sentir discriminées... mais Internet m’a blindé et m’a lassé.
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16