Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#221903
resO a écrit : 11 juil. 2019, 21:22
katy81 a écrit : 11 juil. 2019, 20:48
resO a écrit : 10 juil. 2019, 21:59 Encore faut-il trouver quelqu'un qui accepte ce genre de relation, d'où mon doute.
ma réponse ne te plaira peut être pas (à d'autres non plus) mais sur les sdr il y en a la pelle y compris sur les appli même si jamais utilisé. Par rapport à nos aïeux c'est quand même bien plus simple aujourd'hui de trouver un plan Q

Il y a même des sites spécialisés, donc je pense qu'on peut trouver en cherchant un peu.
Je constate plutôt une diabolisation du plan q sur les SDR.
Je trouve ça dommage la diabolisation, si je le pouvais, je ne dirais pas non d'essayer. C'est comme tout, il faut tomber sur la partenaire qui nous correspond un minimum. Je pense que ça peux donner quelque chose de très sympathique.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#221904
katy81 a écrit : 11 juil. 2019, 20:48 ma réponse ne te plaira peut être pas (à d'autres non plus) mais sur les sdr il y en a la pelle y compris sur les appli même si jamais utilisé. Par rapport à nos aïeux c'est quand même bien plus simple aujourd'hui de trouver un plan Q

Il y a même des sites spécialisés, donc je pense qu'on peut trouver en cherchant un peu.
Sauf qu'il n'y a plus de filles "à la pelle", quand madame peut recevoir un message de 50 gars en quelques minutes. Ce n'est pas que cela ne me plaît pas, mais ça ne doit être "simple" de trouver que pour une minorité de mecs (spécialement les plus beaux - aux yeux des femmes, les moyens offrant une chose qui répond à un fantasme).

Et je ne dis pas que c'est impossible, mais s'il faut y perdre une bonne centaine d'heures pour atteindre quelques minutes de plaisir, bonjour le truc.

Peut-être que nos aïeux avaient d'autres moyens aussi, on a tendance à aller sur le net au détriment des anciennes voies.

Amaz a écrit : 11 juil. 2019, 21:11 Oui, mais justement AZ, si une relation plan cul lasse, il suffit de stopper (gentiment) le truc. C'est ça le gros plus d'un plan cul, il n'y pas de ''contrat'' entre deux individus, chacun est libre de faire comme bon lui semble, ça n'empêche évidemment pas le respect.

Il faut partir du principe qu'un plan cul n'engage à rien de plus qu'à prendre du bon temps dans le respect mutuel, au de-là du plan cul il n'y a pas grand chose. Ce n'est pas une histoire d'amour.
Oui en effet si lassitude il y a, ce n'est pas un gros problème, ce que je veux juste dire, c'est que je pense ne plus m'illusionner : j'ai imaginé pendant un moment que peut-être des relations "légères", pourraient mieux me convenir pendant des mois/des années (le temps de résoudre certains problèmes, que le terrain devienne plus propice à une vie de couple), maintenant je pense que ça me lasserait vite donc je me suis un peu enlevé cette idée de la tête.
par katy81
ans
#221988
Azrael a écrit :Peut-être que nos aïeux avaient d'autres moyens aussi, on a tendance à aller sur le net au détriment des anciennes voies.
ce que je voulais dire c'est que c'est mieux accepté aujourd'hui que par le passé. Les "marie couche toi là" c'était très mal vu pendant un long moment.

Pour ce qui est des quota de femmes dispo, celles qui veulent un plan Q et celles qui veulent du sérieux je ne le connais pas. Et puis je me dis que certaines se cachent peut être encore à cause du quand dira t on . Bien que j'entends de plus en plus de femmes libérées de ce côté là. Mais elles cherchent quand même des hommes respectueux, pas juste un coup de b*** pour parler vulgairement. Et qui se préoccupent aussi de la contraception ou du moins de la protection.
Alors que certains hommes ne prennent pas de gant, et de fait ce sont eux qui plombent à mon avis les possibilités des hommes plus raisonnables et plus respectueux.
Peut être même que les femmes qui aiment les plans Q vont dans des clubs libertins pour être rassurée. Faudrait peut être aller voir de ce côté là.
resO a écrit :Je constate plutôt une diabolisation du plan q sur les SDR.
de base un SDR ce n'est pas pour des plans Q mais pour rencontrer l'âme soeur. Donc forcément il y a des déçus (hommes comme femmes)
j'ai l'impression quand même que les SDR ont moins la cote qu'il y a quelques années.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#221990
katy81 a écrit :Peut être même que les femmes qui aiment les plans Q vont dans des clubs libertins pour être rassurée. Faudrait peut être aller voir de ce côté là.
Les clubs libertins qui sont souvent interdits aux hommes célibataires, d'après ce que j'ai compris ? :grin:
katy81 a écrit :de base un SDR ce n'est pas pour des plans Q mais pour rencontrer l'âme soeur
Ben non, de base c'est fait pour faire des rencontres, de toutes sortes. Il y en a même qui cherchent spécifiquement des ami(e)s !
par katy81
ans
#221992
le but des sdr n'était pas pour seul but de faire des rencontres amoureuses ???!!


https://www.20minutes.fr/high-tech/1660 ... ncontre-15


libertin ce n'est pas de l'échangisme ... mais je n'y connais pas grand chose
c'est une supposition de ma part que certaines femmes aillent dans ce genre d'endroit pour passer du bon temps
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#222000
katy81 a écrit :Le but des sdr n'était pas pour seul but de faire des rencontres amoureuses ???!!
Je suis d'accord avec toi, ça devrait être le cas.

Mais j'ai lu un article une fois, écrit en réponse à beaucoup d'hommes qui se plaignaient que certaines femmes utilisent les sites de rencontres pour trouver des ami(e)s et non des partenaires - parfois sans même l'indiquer dans leurs profils. L'article disait, en résumé, qu'elles avaient le droit d'utiliser ces sites comme elles le souhaitaient. Ce qui n'est pas faux ; mais je trouve que chercher des ami(e)s sur un site de rencontres, c'est ne pas chercher au bon endroit. Un peu comme un homme qui va draguer sur OVS... Et surtout, ça ralentit certaines personnes (en l'occurrence, la plupart des hommes sur ces sites) dans leurs recherches de partenaires, alors que c'est déjà assez difficile comme ça.

EDIT: Pour le libertinage, il me semble qu'un membre du forum s'était fait rembarrer à l'entrée d'un club parce qu'il n'était pas accompagné d'une femme. La double peine, quoi :unamused:
Dernière modification par VACN le 12 juil. 2019, 22:28, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#222002
Sites de rencontres est un terme tellement générique qui peut inclure des rencontres amicales.
Seule l’application Bumble sépare les rencontres amoureuses et les rencontres amicales en deux profils distincts.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#222020
katy81 a écrit : Peut être même que les femmes qui aiment les plans Q vont dans des clubs libertins pour être rassurée. Faudrait peut être aller voir de ce côté là.
D’après les témoignages qu’on a pu lire ici, c’est le même problème dans les clubs libertins : beaucoup d’hommes et peu de femmes.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#222042
Pasta a écrit : 13 juil. 2019, 09:07
katy81 a écrit : Peut être même que les femmes qui aiment les plans Q vont dans des clubs libertins pour être rassurée. Faudrait peut être aller voir de ce côté là.
D’après les témoignages qu’on a pu lire ici, c’est le même problème dans les clubs libertins : beaucoup d’hommes et peu de femmes.
Ben oui, et plus personne ne voudra aller dans ces clubs si finalement il y a 80% d'hommes et 20% de femmes.
Non, il ne s'agit pas d'être "sanctionné" ou de subir une "double peine" : c'est le seul moyen de garder un équilibre dans le club.
Après, si les mecs hétéros ont envie d'aller gratuitement en club libertin et qu'ils sont d'accord pour qu'il y ait 1 femme pour 100 mecs, après tout, ça les regarde.
katy81 a écrit : 10 juil. 2019, 20:47 Le risque des mst existe bel et bien et c'est ce qui finalement aurait pu me freiner plus que le fait de ne pas avoir de relationnel avec la personne.
Certes, il faut se protéger, c'est un truc à garder à l'esprit, mais n'oublions pas qu'il y a aussi des risques quand t'es en couple, que tu n'utilises plus de préservatif et que ton/ta partenaire te trompe...
Perso, j'ai eu beaucoup de plans d'un soir, et je me suis toujours protégée. Je n'ai jamais eu une seule MST.
Quand c'est fait intelligemment, y'a quand même un risque très minime de choper des trucs.

Je n'ai pas le sentiment que les plans cul soient diabolisés sur les sites de rencontres ; en revanche, les meufs qui veulent du sérieux en ont ras le bol de tous ceux qui commencent systématiquement leur conversation par "je sors d'une relation longue, je veux pas de sérieux". Voilà pourquoi ces filles-là finissent par être un peu vénères et par prévenir directement que non, elles ne veulent pas de plan cul. Vous me direz, ça n'empêche pas les mecs de forcer quand même en jouant la carte de l'entourloupe... vous n'imaginez même pas parfois le niveau de conversation du type qui veut baiser et ne fait aucun cas des envies de la personne en face.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#222053
Lux a écrit : 13 juil. 2019, 13:21 Certes, il faut se protéger, c'est un truc à garder à l'esprit, mais n'oublions pas qu'il y a aussi des risques quand t'es en couple, que tu n'utilises plus de préservatif et que ton/ta partenaire te trompe...
D'où l'importance d'essayer de bien choisir son partenaire, imho (dans le sens, pour un moindre risque de surprise).

Lux a écrit : 13 juil. 2019, 13:21 Perso, j'ai eu beaucoup de plans d'un soir, et je me suis toujours protégée. Je n'ai jamais eu une seule MST.
Quand c'est fait intelligemment, y'a quand même un risque très minime de choper des trucs.
Ta protection ne me regarde pas, et j'ai peut-être mal interprété ce que tu disais, mais il me semble t'avoir déjà vue parler de regret à ce niveau-là.

Est-ce qu'on parle, de ne jamais avoir attrapé de MST, ou juste du fait qu'aucune ne se soit manifestée sur l'organisme (puisque l'on serait souvent porteur sans que la chose se déclare).

J'ignore ce qu'on entend par "quand c'est fait intelligemment", mais on dit que l'utilisation du préservatif laisse souvent à désirer, je dois dire que je me demande parfois comment les femmes gèrent ça.

Concernant le risque de choper malgré tout des trucs (surtout les plus méchants) en se promenant à droite et à gauche, ça ne me ferait pas vraiment peur côté hétéro (en tout cas ce n'est pas cela qui m'arrêterait), c'est pour les gays qu'il ne semble pas si "minime".
Dernière modification par Azrael le 13 juil. 2019, 15:35, modifié 1 fois.
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16