Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#204968
Parait-il VACN que chaque nouvelle relation est une sorte de première fois de réapprentissage étant que chaque personne est différente et ce dont même au lit il est difficile de faire un copier coller de ses habitudes avec tout les partenaires.
Dernière modification par Amaz le 16 nov. 2017, 20:48, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#204969
VACN a écrit : *oui, c'est un anglicisme, j'assume ^^
Pourquoi utiliser un anglicisme qui fait un contresens en français plutôt que d’utiliser le mot français qui veut dire exactement ce que tu veux dire ?
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#204970
[HS]Parce que je ne voulais pas répéter "partir du principe que". Et puis parce que.[/HS]
Avatar de l’utilisateur
Par stephan2
Homme de 32 ans vierge
#204971
Pour repondre a Fred je citerai une référence dans " Mulan " , a la fin du dessin animé le roi il me semble dit au chef des soldat qui en pince pour Mulan de déclarer son attirance car" il n"y a pas de femme comme elle a chaque dynastie " .

Là en l’occurrence il s'agit d'une femme assez jeune pour qui la vt chez un homme ne la rebute pas . De mon experience personnelle et de ce que j'ai lut dans l'article avec les témoignage féminin je sais que ça fait fuir en général les femmes donc
c'est lĂ  la rare occasion de passer a l'acte qui ne se produira pĂŞut-ĂŞtre pas de sitĂ´t . Ne pas oublier aussi que pour les prochaines rencontres tu n'aura plus l'Ă©tiquette Vt et donc moins de chance de faire fuir les femmes .
jimagine aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#204972
Bah perso un plan Q comme première fois après un certain âge, c'est tout le contraire. Je ne me serais pas vu y mettre tant de symbole ou de sentiments (en partant du principe que je n'irais pas dans l'espoir d'autre chose, ce qui n'empêche pas de rester ouvert aux éventualités). Bien sûr je me demanderais à quel point elle me plaît jusqu'à présent, ce qui me plaît etc, est-ce qu'elle semble pouvoir me donner l'impression que l'on serait bien ensemble, au quotidien. J'essaierais de me projeter et de dire stop si à un moment ça me semble trop risqué : soit elle a changé d'avis également, soit je ne suis pas sûr que j'aimerais encore coucher avec elle, si c'est pour l'avoir d'une façon qui me laisserait finalement insatisfait.

Alors oui sur le coup je pourrais vivre ça comme un très bon moment de plaisir (simplement différent), mais plus tard au niveau souvenir, je me vois davantage repenser à une nuit avec une fille que j'aurais aimée autrement... D'ailleurs une première fois avec la fille que tu aimes présentement, je vois ça comme une autre sorte de première fois, pour moi les dés repartent du moment que je n'en aime plus une autre table rase du passé, même si on garde forcément des souvenirs ça me passe un peu par-dessus de la tête.

Alors qu'étant plus jeune, au contraire là je me faisais hâtivement plein de films, et m'attachais à la moindre occasion, ce qui est souvent le lot de la jeunesse je pense : j'aurais davantage risqué d'y laisser trop de moi, bref au final il n'y a pas de règle universelle. Quand bien on parle de virginité tardive, l'âge peut aussi nous rendre plus raisonnable sur certains points.

Je pense qu'on peut discuter avec la personne pour essayer de voir comment elle risque de le vivre, mĂŞme si ce n'est pas une science exacte (ah tiens c'est ce que d'autres ont dit pendant que j'Ă©crivais : D).
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#204973
Je crois que je tairai ma virginité à ma première partenaire. Si elle demande à savoir, j'hésite entre lui mentir et lui demander d'abord si ça change quelque chose pour elle.

Évidemment, à demander si ça change quelque chose, je courerais le risque de vendre la mèche. Et si ça arrivait, je n'aurais qu'à me rabattre sur un mensonge, et lui dire que c'est simplement important pour moi de la savoir tolérante. Mais alors, je risquerais de laisser passer l'occasion...

Si je décide de mentir, je lui avouerai après. En lui expliquant les raisons du mensonge.

Évidemment, si je découvre au préalable que ma virginité ne la ferait pas fuir, tout ce questionnement perd son intérêt...

Pour les plans Q, je trouve que c'est une façon comme une autre d'interagir avec un autre être humain. Ou plusieurs.
Je ne parle jamais de sexe bien longtemps avec qui que ce soit dans la vraie vie, donc pas de plan Q non plus.
Déjà parce que tous ceux que je connais sont plis expérimentés... Même si certains sont très ouverts.
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#204976
VACN a écrit :Je crois que je tairai ma virginité à ma première partenaire. Si elle demande à savoir, j'hésite entre lui mentir et lui demander d'abord si ça change quelque chose pour elle.

Évidemment, à demander si ça change quelque chose, je courerais le risque de vendre la mèche. Et si ça arrivait, je n'aurais qu'à me rabattre sur un mensonge, et lui dire que c'est simplement important pour moi de la savoir tolérante. Mais alors, je risquerais de laisser passer l'occasion...

Si je décide de mentir, je lui avouerai après. En lui expliquant les raisons du mensonge.

Évidemment, si je découvre au préalable que ma virginité ne la ferait pas fuir, tout ce questionnement perd son intérêt...
Oui je pense que c'est bien de réfléchir à ce qu'on sent préférable de faire, et selon le cas, mais sans trop arrêter sa décision (je le dirai/je ne le dirai pas). On ne sait pas forcément si bien comment on va le vivre le moment venu, comment on va se sentir (vulnérable pas confiant etc), on ne sait sur quelle personne on va tomber (certaines mettent en confiance, s'ouvrent sur leurs propres démons...), ça peut arriver au détour d'une conversation etc.

Perso une fois de plus je ne l'ai pas dit mais c'était plutôt pour moi, je n'imagine pas une minute de :rage: Mais avec une autre, une fille qui aurait souvent un discours de tolérance, un autre comportement, qui arriverait près de la question, ah bah qui sait (rien contre ma propre nana hein loin de là, il suffit que la personne ait un autre caractère sans que ce soit forcément un mal - dans son cas très taquin/joueuse/blagueuse - je pourrais réagir différemment).

PS : Ah tiens d'ailleurs rien que le fait que je connaisse une fille depuis le CP, je ne suis pas sûr de le vivre de la même façon (ah tiens mais t'en es encore au même point :grin:).
Avatar de l’utilisateur
Par jimagine
Homme de 28 ans non vierge
#204977
Je voulais redonner ici quelques nouvelles parce que la situation a sensiblement évolué ce soir. Cette fille rencontrée sur un SDR et qui me propose un "plan Q" du fait que la distance nous séparant lui fait repousser l'idée d'une relation sur le long terme et du fait qu'elle semble très intéressée par l'idée de m'initier, lui ayant tout de suite avoué ma VT, cette fille donc, au cours de nos échanges par SMS ce soir, me propose de la joindre par téléphone, tout tremblant (parce que j'ai une peur panique du téléphone avec un(e) inconnu(e)) je l'appelle. Nous y avons passé presque 1 heure. Mon corps a continué de trembler de stress pendant une bonne partie de la discussion et puis sa voix calme a fini par me détendre un peu. Elle a beaucoup plus parlé que moi...
Elle m'a dit que si j'étais plus proche, elle ne repousserait pas l'idée d'une relation durable. Elle me propose de venir passer 3 jours avec elle courant décembre... :grimacing: :heart_eyes: Elle a même évoqué l'idée de venir me voir la "fois suivante"... Alors je ne sais plus trop à quoi m'en tenir. J'ai l'impression que le contrat a évolué et qu'il ne s'agit plus vraiment d'un simple "plan Q". Je vais voir comment ça se passe d'ici là. Mais en tout cas, elle est gentille, elle comprend ma timidité et dit vouloir m'aider à m'en sortir, ce pourquoi elle m'a pousser à l'appeler par téléphone ce soir, pour m'entraîner. Elle voudrait encore passer à une étape supérieure en communiquant prochainement par webcam. :grimacing: Elle veut faire de moi "un expert de la drague" pour reprendre ses termes. :blush:
Alors ce soir, je suis comme sur un p'tit nuage, j'espère que ça va durer...
(J'aurais presque pu faire ce témoignage dans "témoignages positifs" tant il l'est pour moi.)
VACN, Azrael, stephan2 et 3 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#204978
La vie est tellement vache que je préfère écarter tout risque que ma virginité me coûte une première fois. Quitte à ce que celle-ci soit moins "parfaite" qu'avec une personne en qui j'aurais une totale confiance.

Si on me rejetait à cause de ma virginité, je crois que ça me détruirait totalement.

On pourrait dire que si elle me rejette pour ça, c'est qu'elle ne me mérite pas... Mais en attendant, je serais toujours vierge et elle m'oublierait sans doute bien vite. Il ne faut pas se mentir, dans ce cas de figure je serais encore le dindon de la farce.
Alors disons plutôt que si elle est capable de rejeter quelqu'un pour ça, elle ne mérite pas qu'on lui dise la vérité.

Mais encore une fois, la question ne se pose pas si elle ne me demande pas mon CV, ou si je sais que ça ne la dérange pas.
Avatar de l’utilisateur
Par Luciole
Femme de 27 ans non vierge
#204984
jimagine a écrit :Je voulais redonner ici quelques nouvelles parce que la situation a sensiblement évolué ce soir. Cette fille rencontrée sur un SDR et qui me propose un "plan Q" du fait que la distance nous séparant lui fait repousser l'idée d'une relation sur le long terme et du fait qu'elle semble très intéressée par l'idée de m'initier, lui ayant tout de suite avoué ma VT, cette fille donc, au cours de nos échanges par SMS ce soir, me propose de la joindre par téléphone, tout tremblant (parce que j'ai une peur panique du téléphone avec un(e) inconnu(e)) je l'appelle. Nous y avons passé presque 1 heure. Mon corps a continué de trembler de stress pendant une bonne partie de la discussion et puis sa voix calme a fini par me détendre un peu. Elle a beaucoup plus parlé que moi...
Elle m'a dit que si j'étais plus proche, elle ne repousserait pas l'idée d'une relation durable. Elle me propose de venir passer 3 jours avec elle courant décembre... :grimacing: :heart_eyes: Elle a même évoqué l'idée de venir me voir la "fois suivante"... Alors je ne sais plus trop à quoi m'en tenir. J'ai l'impression que le contrat a évolué et qu'il ne s'agit plus vraiment d'un simple "plan Q". Je vais voir comment ça se passe d'ici là. Mais en tout cas, elle est gentille, elle comprend ma timidité et dit vouloir m'aider à m'en sortir, ce pourquoi elle m'a pousser à l'appeler par téléphone ce soir, pour m'entraîner. Elle voudrait encore passer à une étape supérieure en communiquant prochainement par webcam. :grimacing: Elle veut faire de moi "un expert de la drague" pour reprendre ses termes. :blush:
Alors ce soir, je suis comme sur un p'tit nuage, j'espère que ça va durer...
(J'aurais presque pu faire ce témoignage dans "témoignages positifs" tant il l'est pour moi.)
Pars du principe que le "contrat" n'évolue pas tant que vous ne vous êtes pas vu en face à face et que vous n'en avez pas discuté.
Un plan cul c'est pas juste on baise et au revoir, on peut parler, être bienveillant envers l'autre, gentil, tendre et pourtant ne rien vouloir de plus avec la personne en question. C'est bien pour cela que c'est pas toujours simple à gérer à moyen/long terme quand c'est un plan cul régulier.

Sinon, j'ai un peu peur du mode "je suis ta grande sauveuse, je vais te modeler en séducteur" mais bon pourquoi pas.
jimagine, Genisa et 1 autres aime ça
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 16