Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
par Amelie
Femme de 40 ans vierge
#213865
Oui, le terme n'est pas bien choisi mais au moins ça met le doigt sur une différence que je ressens, ici et dans la vie réelle et ça me permet de me sentir moins différente. Le but n'est pas de mettre les gens dans des cases, mais de nuancer les choses.
Cet article est plus complexe
http://www.bloodandmilk.com/demisexuali ... sexuality/
Et cette phrase me parle beaucoup
When I see someone for the first time, I may initially think that person is attractive but there is no sexual attraction. I don’t know that person. Why would I feel sexual desire for them? I thought that was how everyone felt until I learned that my friends often felt sexual desire based on primary attraction.

La question est de savoir si la plupart des gens ressentent cette attirance physique primaire et ce n'est pas facile, car ce n'est pas un sujet dont on parle facilement.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#213879
Du coup un demisexuel fantasme sur qui/quelles genres de choses durant un plaisir solitaire, si célibataire et personne en vue?
Amelie a écrit :La question est de savoir si la plupart des gens ressentent cette attirance physique primaire et ce n'est pas facile, car ce n'est pas un sujet dont on parle facilement.
Rien qu'avec ce qu'on entend je n'en doute pas, quoiqu'être vraiment prêt pour le contact ça doit souvent constituer une autre étape.

Et d'ailleurs si je ne m'abuse on a fait des tests, dont avec photos de présumés beaux ou partiellement nus où il ressortait que la réaction corporelle (ou du cerveau), ne semble pas en règle générale se faire tellement attendre que cela :sweat_smile:
Avatar de l’utilisateur
par lison
Femme de 36 ans non vierge
#213883
je m'identifie pas mal dans ce terme et dans la description qu'en fait ce magazine (effectivement biba n'est pas une référence!!!!)
@ azrael pendant mes plaisirs solitaires moi je fantasme sur une situation et non sur une personne en particulier.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#213884
lison a écrit :@ azrael pendant mes plaisirs solitaires moi je fantasme sur une situation et non sur une personne en particulier.
Des situations qui impliquent quelqu'un d'indéfini?
Avatar de l’utilisateur
par lison
Femme de 36 ans non vierge
#213886
Des situations qui impliquent quelqu'un d'indéfini?[/quote]
oui j'imagine un lieu, une situation avec un homme, mais j'ai pas l'image d'un homme en particulier dans ma tête. tu trouves ça absurde?
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#213889
lison a écrit :oui j'imagine un lieu, une situation avec un homme, mais j'ai pas l'image d'un homme en particulier dans ma tête. tu trouves ça absurde?
Non pas du tout, ce genre de choses m'est arrivé aussi (tout comme à la plupart des gens sans doute), d'ailleurs lorsqu'on n'utilise pas de "support" ça doit être courant (sinon logiquement tu fantasmes sur qui tu vois). C'est juste qu'on peut également penser à quelqu'un.

Et pour ma part généralement sans fille particulière en tête, j'ai l'impression que ça ne m'amène pas vers des situations très sages :sweat_smile:
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#213890
Je dois être un jeune homme vieux jeu, car dans ma tête, même quelques jours cela fait très court pour partager un premier rapport charnel. Mais ce terme de demi-sexualité me dérange. Je ne considère pas que cela est de la demi-sexualité que de prendre un petit peu de son temps pour connaître la personne. Et voir si quelque chose, ou pas, se passe sur le plan émotionnel et de l'attraction physique. C'est aussi dû à mon rythme, mon fonctionnement, je suis quelqu'un qui IRL qui est lent à s'ouvrir au gens, je suis assez méfiant et plus dans l'écoute passive que dans l'action, du moins les premiers temps, mais lorsque je donne ma confiance, je suis alaise.
par Amelie
Femme de 40 ans vierge
#213893
Ce n'est pas tant une question de passer à l'acte ou pas mais de savoir s'il y a attirance ou pas dès le début. Il faut aussi faire la différence entre prendre son temps parce qu'on a décidé d'abord de connaitre la personne et ne pas se laisser guider juste par l'attraction physique (et il y a des gens qui font ça parce que leurs relations basées en premier lieu sur l'attraction physique n'ont pas marché). J'imagine qu'ils ressentent une attraction assez rapidement mais ils prennent le temps de bien connaitre leur partenaire.
Le terme demi est mal choisi, mais je ne vois pas d'autre préfixe qui pourrait exprimer l'idée d'une attirance qui se développe plus lentement.
lison aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#213895
Amelie a écrit :Ce n'est pas tant une question de passer à l'acte ou pas mais de savoir s'il y a attirance ou pas dès le début.
J'avais compris d'ailleurs, je précisais juste si besoin était qu'on n'a pas pour autant envie de passer à l'acte.
Amelie a écrit :Le terme demi est mal choisi, mais je ne vois pas d'autre préfixe qui pourrait exprimer l'idée d'une attirance qui se développe plus lentement.
A mon avis on aurait pu trouver une autre façon de le dire, c'est toujours mieux que trouver un préfixe malheureux.
Avatar de l’utilisateur
par Chihiro1
Femme de 33 ans non vierge
#213903
J'ai pu constater avec une amie qu'effectivement, certaines personnes n'ont pas besoin de connaître plus que ça une personne pour la trouver attirante et coucher avec naturellement, sans se poser de question. Pour eux, c'est une manière de connecter avec une personne sans prise de tête.

Moi c'est pas du tout le cas, la question du sexe/ du désir reste très compliquée pour moi mais quant à savoir pourquoi? j'ai toujours pas trouvé. Comme d'autres membres l'ont dit, c'est peut-être une question de timidité, de manque d'expériences , de honte, de manque de libido....bref ... je sais pas trop.. :pensive:

Après je comprends totalement que ça puisse t'aider Amélie ce genre de témoignage...Du coup, qu'est-ce que tu penses faire avec cette information?