Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par Cece
Femme de 34 ans non vierge
#216786
Salut, Florian.
Je trouve que dans les autres sites ou on parle de sexe et qu'une personne dit qu'elle est vierge (Homme ou Femme) on la rabaisse directe. C'est dans un sens aussi que j'ai écrit ce sujet.
Pour les 2 mecs qui mon fait une proposition ( que j'ai dit mon sujet) les 2 étaient beaucoup plus vieux + de 50 ans. Pour eux ça ne les déranges peut être pas de coucher avec une vierge, mais j'aurais aimer un mec qui soit beaucoup plus dans ma tranche d'age et qu'il y ait du filing. Je sais qu'il faudrait que je me décoince de ce côté là. Mais actuellement, j'ai du mal. Même si une personne me drague et que je ne remarque pas qu'on me drague sur le coup et que j'arrive à être détendu dans mes réponses quand je répond au mec (Bien sûr je ne dis pas que je suis vierge; mais toutes les petites questions à côté comme tu t'appelle ou tu habites où (par contre la je reste un peu dans le vague, on sait jamais) qu'est-ce que tu fais comme travail etc etc.
Avatar de l’utilisateur
par Mattia43
Homme de 40 ans vierge
#216787
Florent a écrit :Avant de venir ici, j'avais parlé de ma situation sur Doctissimo.
A l'époque j'avais 30 ou 31 ans, j'ai eu un mp d'une nana qui me disait qu'il fallait que j'arrêtais de faire le mytho, parce qu'une personne la trentaine puceau et qui n'avait jamais embrassé ça n'existait pas. A savoir qu'elle était plus choqué par le fait que je n'avais jamais embrassé que par le fait que j'étais puceau. Pour elle c'était un mytho pour attirer les femmes. Jamais compris.
Il parait qu'il y a effectivement certains dragueurs mythos qui jouent cette carte, en mode "je suis un mec timide mais t'es tellement magnifique que t'es la première femme que j'ose aborder", en espérant impressionner la fille et la faire se sentir particulièrement spéciale... et sans doute que cette nana avait déjà eu affaire à ce genre de mec, d'où sa réaction. Mais bon de là à croire qu'un mec VT à 30 ou 40 ans est forcément un menteur, il y a clairement une marge. :grin:
VACN aime ça
par Marta
Femme de 35 ans non vierge
#216796
Est ce que les hommes ou femmes non vt aiment les vierges ?
Je ne penses pas que c'est une question d'aimer mais plutôt d'appréhender les choses. Déjà de réceptionner l'information. Moi c'était plutôt finalement une réaction neutre et sans question derrière...les 3 hommes à qui je les ai dit, un je lui ai dit après avoir arrêter de se voir, le deuxième on a fait des préliminaires, et l'autre j'ai perdu ma VT avec lui. Mais cela n'a pas arrêté le désir en eux, donc je crois, que tant que le désir est là..Sur le coup, cela ne les pas gêné.
Donc, est ce que vous vous en avez déjà parlé à une ou plusieurs personnes?
J'en ai donc parlé à 3 hommes. Le premier une fois comme j'ai dit qu'après on ne se voyait plus, on a que flirtouillé, c'était le premier homme que j'ai "vu" régulièrement avec qui j'ai partagé des sorties, avec lequel me suis lancé dans les rencontres. Mais j'ai pas été honnête, je lui ai dit qu'après. Alors que lui a été honnête puisqu'il était VT aussi. Les deux autres, un était un planQ programmé, mais j'ai pas pu allé plus loin, il est jamais revenu, et le second on l'a fait 3 fois. Et c'est que là j'ai réalisé récemment que le sexe était un soucis quand même quant à ses envies à lui. Donc c'est comme ci sur le coup ils réagissaient bien cela ne changeait rien au désir, mais qu'au final ça s'avérait plus compliqué...et ont abandonné. Je l'ai vécu comme ça.
Vous l'a t on proposé de le faire, comme on me l'a proposé ?
Ils me l'ont pas vraiment proposé, le premier voulait un planQ et me l'avait proposé avant qu'il apprenne ma VT, pareil que l'autre il voulait coucher avec moi de toutes les manières, il était assez pressé le monsieur lol, j'ai du lui avouer pour le ralentir car j'avais du désir pour lui aussi mais fallait qu'il comprenne ma distance en rapport à cela, puis ce fut le premier à qui je l'ai en direct en face à face, bel exercice et challenge pour moi ! Mais réaction neutre, comme les autres, cela changeait rien pour lui. Cela n'a pas été une proposition, plus l'enchaînement d'une rencontre.
Est ce qu'on peut plaire à une personne même si on lui dit qu'on est encore vierge ?
Oui comme dit plus haut, ça change rien au désir, l'ayant dit à 3 hommes, aucun m'a rejeté pour cela, le désir du sexe est plus fort que tout, encore une fois sur le moment
Est ce que ça peut être différent quand on est vierge si on est un homme ou une femme.
Je pense que les hommes ne le vivent pas pareil, après je ne suis pas dans leur tête. Le premier homme que j'ai rencontré qui était VT aussi avec qui je n'ai pas été loin, parlait toujours de "cette sensation de pas plaire", il a jamais parlé de sa virilité ou de choses comme ça. Mais je pense qu'il vivait dans le rejet. En tout cas, ce sont les sentiments qu'il m'a fait partagés.
Si j'ai pu aidé..
Cece aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Cece
Femme de 34 ans non vierge
#216799
Bonsoir,
Merci Marta. Ça m'aide dans un sens.
Je dis ça parce que je crois que ça va vraiment me stresser le jour où je ferais ma premier fois et de devoir le dire en face.
par Marta
Femme de 35 ans non vierge
#216800
Cece a écrit :Bonsoir,
Merci Marta. Ça m'aide dans un sens.
Je dis ça parce que je crois que ça va vraiment me stresser le jour où je ferais ma premier fois et de devoir le dire en face.
Le dernier avec qui j'ai perdu ma VT je lui ai dit en face. Avant tout je l'ai dit pour moi, comme un défi, de le dire en face à face avec un homme. Cela donnait peut-être un autre sens à ma VT. Je ne sais pas. Mais je l'ai dit ainsi pour moi, pour aussi me rappeler que je ne l'avais pas dit au premier homme que j'ai rencontré. Je devais être honnête avec l'homme que j'avais en face de moi à cet instant et par la même occasion être honnête avec moi même.
Tu ne peux pas deviner comment l'homme en face de toi réagira. Moi il était super neutre...et m'a dit un truc du genre "c'est ton choix écoute" et là je lui ai expliqué que c'était pas vraiment une question de choix et me suis mise à raconter mon petit parcours de vie, même si je doute que ça l'intéressait aujourd'hui. Mais je m'étais lancée dans ce récit, comme ci fallait justifier ma VT..ça c'est un peu bête, mais je n'ai pas envie que tous les hommes pensent que y'a une raison unique d'être VT, je veux que les gens sachent que plein de choses peuvent l'expliquer.
Mais voilà au moins même si je sais qu'il voulait que du sexe au final, j'ai su le dire à UN homme !
Le deuxième je lui ai dit par messenger, il m'a dit que cela changeait rien pour lui, il était assez lourdingue lui, il tenait à son planQ. Je ne sais que des préliminaires avec lui, pas si poussés au final.
Bref, oui, ça n'en a gêné aucun en ce qui me concerne ou cela ne les a pas bloqué. Peut-être plus avec le temps, car oui comme disait hier le dernier "on est pas au même niveau" , cela m'a blessé mais je lui demandais de s'ouvrir, de s'exprimer, et vu qu'il n'y avait que du sexe entre nous, tout en me disant qu'il voulait pas qu'un planQ, et bien il libère la parole en me rappelant que oui on est pas au même niveau, qu'il a des envies...c'est dur à encaisser ce qu'il dit mais je peux pas lui reprocher non plus, enfin à demi mesure car il connaissait mon "état" et me le rappeler c'est en remettre une couche. C'est pour ça que j'ai l'impression que la VT est pas seulement l'histoire de le dire ou de le faire une fois, mais elle peut aussi poser problème dans le temps. J'essaye alors de me dire que celui que je rencontrerai et avec qui cela se passera bien, et bien on parlera pas de niveaux car tout sera naturel. Chaque homme, chaque expérience est différente. Mais faut faire les choses pour toi avant tout !
Cece aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Simael
Homme de 36 ans vierge
#217265
katy81 a écrit : Une femme VT est jugée moins sévèrement par les hommes, que les hommes VT par les femmes.
Ah ouais ? j'aurais dit l'inverse moi
par katy81
ans
#217273
je me base sur les retours ici et autour de moi .. j'hallucine toujours autant de voir les hommes rejetés par des femmes sans scrupule qui jugent un homme vt parce que sous entendu "il n'a pas / n'aurai pas l'expérience sexuelle" :unamused:

les femmes c'est plus le symbole de la "pureté", d'être l'unique vis à vis de l'autre, qu'elle se serait en quelque sorte préservée pour le bon partenaire. Du coup (même si c'est un brin négatif) l'homme en question se sent important.
Après ça n'empêche pas les c0n de se servir de cet aspect "novice" pour profiter de la situation.

Ce qui ne change pas entre les hommes et les femmes VT c'est cette certaine dépendance affective envers l'autre assez rapide.
Cece a écrit :je crois que ça va vraiment me stresser le jour où je ferais ma premier fois et de devoir le dire en face.
Cece d'une part tu n'es en aucun cas obligé de lui dire (sauf si pour toi c'est quelque chose de très important), tu peux juste dire que tu es intimidé ou que tu as eu peu d'expérience sans dire vraiment que tu es vierge. Et d'autre part rassures toi si ça se fait et je te le souhaite, tu ne te sentira pas spécialement stressé. Si c'est fait avec complicité, amour, tendresse, et partage. Et parfois même ça va vite, dans le sens ou, c'est totalement naturel et sans réflexion philosophique ou comme un mode d'emploi.
De manière globale vous apprendrez à vous connaitre intimement avant le passage à l'acte d'office.
(je parle dans une relation construite et non le plan d'un soir bien sur)
Cece aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#217276
katy81 a écrit :Je me base sur les retours ici et autour de moi .. j'hallucine toujours autant de voir les hommes rejetés par des femmes sans scrupule qui jugent un homme vt parce que sous entendu "il n'a pas / n'aurai pas l'expérience sexuelle" :unamused:
Je confirme mais on en discute également sur notre partie masculine. Cette pression peut être féminine comme masculine. J’ai du me blinder en conséquence car l’homme garde ce cliché d’être une espèce de pilier, même si je ne crois plus trop ce modèle.
katy81 a écrit :Ce qui ne change pas entre les hommes et les femmes VT c'est cette certaine dépendance affective envers l'autre assez rapide.
Le manque d’occasions joue pour beaucoup...
Avatar de l’utilisateur
par Mattia43
Homme de 40 ans vierge
#217277
katy81 a écrit :je me base sur les retours ici et autour de moi .. j'hallucine toujours autant de voir les hommes rejetés par des femmes sans scrupule qui jugent un homme vt parce que sous entendu "il n'a pas / n'aurai pas l'expérience sexuelle" :unamused:

les femmes c'est plus le symbole de la "pureté", d'être l'unique vis à vis de l'autre, qu'elle se serait en quelque sorte préservée pour le bon partenaire. Du coup (même si c'est un brin négatif) l'homme en question se sent important.
Il y a aussi le fait que la société considère qu'un homme initiant une femme, c'est normal, mais pas l'inverse... Comme si seul l'homme était capable de se réaliser seul, alors que la femme devait forcément dépendre de l'homme, et en aucun cas ne pouvait initier un homme. Ça rejoint plein d'autres clichés sexistes des relations hétéros, comme quoi dans un couple l'homme doit être plus grand, plus âgé, plus riche, avoir un meilleur diplôme... Il y a une youtubeuse féministe qui a fait une vidéo intéressante à ce sujet :

SnapBack aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#217278
J’ai bien aimé ta vidéo, dommage qu’elle se contredit en disant aimer les hommes matures et avec du vécu. Ça ne reste qu’un "goût" encore une fois mais bon : au maximum, je laisse la chance à n’importe quelle femme : je peux trouver une femme ronde sexy si elle a ce genre de regard qui te fait chavirer... :flushed:

Le principal, c’est de bien s’entendre dans le fond : certains couples dépassent ces clivages imposés par je-ne-sais-qui et les mêles-tout qui pensent mieux savoir que toi ce dont tu as besoin.

Le temps aide à guérir ce genre de blessures liés à ces costumes que l’on nous impose, homme comme femme, mais c’est dur à digérer.