Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
par CasseCraie
ans
#231897
Désolé pour le titre un peu pessimiste :yum:

Pour vous, quel serait votre pourcentage de chance de ne malheureusement jamais réussir à faire votre première fois ? et pourquoi ?

De mon côté je dirais 40% de chance de le rester à vie.
Dans les points positifs :
- 28 ans c'est encore jeune, beaucoup de choses peuvent arriver
- je n'ai pas de handicap physique ou autre, la timidité dans mon cas n'est pas suffisante pour servir d'excuse (en tous cas plus aujourd'hui)

Points négatifs :
- A force d'échec je perds en motivation et accepte bien une vie de célibataire endurci, maintenant l'enjeu n'est presque plus que de le faire pour le faire, nettement moins motivant
- Après des années sans trop tenter ma chance, j'ai eu des rendez-vous avec suffisamment de filles différentes pour bien me rendre compte que je suis du genre à ne pas plaire...
-... et encore pire, à plaire de moins en moins avec l'"expérience", contre toute logique


En espérant être dans la bonne partie du forum :innocent:
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#231899
Je serais bien incapable de mettre un pourcentage, mais je ne me fais peu à peu à l’idée que rien ne m’arrivera jamais. Je m’habitue de plus en plus à ma vie de célibataire, j’intègre le fait que je ne suis pas du tout doué en séduction, et je ne sais même pas ce que je suis censé faire pour m’en sortir.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#231901
Histoire de mettre un pourcentage, je dirais 50 / 50.

Point positif:

-l'âge effectivement, j'ai plus de temps devant moi que si j'étais VT et que j'avais 50 ou 60ans.
-l'autonomie ! jusqu'à il n'y a pas si longtemps je n'étais pas autonomie et ça me freinais pour faire des rencontres, mais paradoxalement bah à présent que je suis autonome ça ne m’incite pas plus que ça a faire des rencontres, qu'est-ce qu'on ait compliqué nous les hommes :sweat_smile:

point négatif
-Timidité
-et à la fois j'ai un tempérament solitaire ainsi qu'indépendant
-physique, je n’ai pas un physique de ouf, je ne me pense pas moche, mais j'ai souvent eu des réflexions assez désagréables plus jeunes venant d'adolescente, j'essaye de me dire que ça fait longtemps, que je ne devrais pas en prendre compte, mais c'est des choses qui reste en tête.
Avatar de l’utilisateur
par Burden
Homme de 25 ans vierge
#231902
Hors de question que je le reste toute ma vie.
Avec l'argent qui me reste de ce que j'avais gardé pour le confinement, je pense que j'irai voir une escort. Ça sera sans doute plus difficile pour moi que si c'était avec une copine car même dans le cas où l'escort serait très avenante, je ne pourrai pas me sortir de la tête que cette fille fera juste son job et qu'elle en aura rien à faire de moi. Mais au moins, si tout se passe bien, je pourrai me dire que j'arrive à toucher une fille et aller plus loin. Et puis j'aurais moins d'états d'âme sachant que c'est son job. Si j'arrive à faire ça je me dis que j'aurais moins d'appréhension pour le reste.
Ensuite je me trouverai une copine, quoi qu'il en coûte, mon état psychique s'est amélioré ces derniers mois et j'en ressens de nouveau l'envie. Le problème c'est que j'ai très peu d'amis (plus des connaissances que des amis), donc pour moi qui suis pas très sociable, va falloir que je me bouge le c*l.
Pour dire un pourcentage, franchement j'en sais rien, je sais juste que j'ai besoin d'avoir des relations sexuelles, sans doute aussi des relations affectives. J'aurais cette idée qui me trottera perpétuellement dans la tête tant que je n'y serai pas parvenu, et tant que ça sera le cas, tant que je n'arriverai pas à m'intégrer socialement sous tous les aspects je ne trouverai jamais de sens à ma vie, ou plutôt je ne parviendrai jamais à me concentrer sur l'accomplissement de ma vie. Finalement je vois ça un peu comme une question de vie ou de mort.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#231906
Allez, je vais apporter ma petite pierre à l'édifice :grin: . Si je devais me donner un pourcentage concernant le fait d'être vierge (et seul) à vie, je dirais bien 70 %

Points positifs :
- Mon âge : 25 ans, ça reste jeune encore. Ce n'est pas comme si j'en avais 50.
- Je vais très bientôt quitter le nid familial et prendre mon indépendance. L'autonomie peut favoriser les rencontres.
- Je suis "normal" physiquement. Certes grand (1m86) mais c'est un atout. Et je n'ai pas de handicap lourd ou invalidant (en revanche, je suis myope).

Points négatifs :
- Une expérience inexistante. 25 ans, c'est quand même pas rien, quand on sait qu'on a vécu 1/4 de siècle sans avoir rien fait du tout. Et plus le temps passe, plus ça ne ne fait ni chaud ni froid.
- Malgré quelques progrès, une timidité encore récalcitrante.
- Trop solitaire et renfermé. Peu bavard, ou sinon, trop rationnel/logique/rasoir dans mes discussions. On pourrait s'ennuyer avec moi.

Ajouté 4 minutes 25 secondes après :
De toutes façons, il y a des milliers de personnes sur terre qui meurent vierge. Sans jamais rien n'avoir connu de toute leur vie. Donc, c'est déjà un peu rassurant :grin: .
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#231907
Bon à vous lire (environ 50% de chance de rester vierge en moyenne), la moitié d'entre vous le sera encore dans 50 ans, vous avez conscience que statistiquement ça semble peu probable :joy: En seulement 2 ans, en 5 ans, en 10 ans il peut s'en passer des choses.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#231908
Azrael a écrit : 15 avr. 2020, 23:43 Bon à vous lire (environ 50% de chance de rester vierge en moyenne), la moitié d'entre vous le sera encore dans 50 ans, vous avez conscience que statistiquement ça semble peu probable :joy: En seulement 2 ans, en 5 ans, en 10 ans il peut s'en passer des choses.
Nous sommes pessimiste diront certain ou alors on vise pas trop haut pour ne pas se faire de désillusion. Ce serait mon explication quant au choix du pourcentage qui s'élève à 50 pourcent :grin:
par CasseCraie
ans
#231913
Pasta a écrit :Comment vous faites vos calculs de pourcentage ?
C'est de la pure estimation instinctive, pas vraiment un calcul ! :yum: L'avantage d'un chiffre c'est qu'il permet je trouve de donner un "bilan" plus explicite qu'une série de qualificatifs sur ce que l'on pense.
Kael08 a écrit :Je veux pas envenimer les choses mais franchement c'est quasi impossible pour ma part de rencontrer quelqu'un, déjà qu'en virtuel c'est super méga compliqué, alors en réel...
Le réel apporte des contraintes nouvelles, mais il y a aussi moins de concurrence car moins osent se lancer, et les gens tendent à être bien plus humains que derrière un ordinateur !
Azrael a écrit :Bon à vous lire (environ 50% de chance de rester vierge en moyenne), la moitié d'entre vous le sera encore dans 50 ans, vous avez conscience que statistiquement ça semble peu probable En seulement 2 ans, en 5 ans, en 10 ans il peut s'en passer des choses.
Difficile à dire, la probabilité de rester vierge toute sa vie en l'étant encore à 30 ans par exemple doit quand même être assez élevée. L'ensemble des personnes vierges à 30 ans forment une population (au sens statistique) avec relativement peu d'individus et donc des caractéristiques peut-être assez marquées.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#231914
Vierge je ne le suis plus, en un sens.

Par contre j'essaie d'accepter que je vais rester seul dans la mesure où je ne semble pas suffisamment intéressant pour envisager une relation à long terme. C'est ce qui ressort de l'ensemble de mes tentatives en tout cas.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 23