Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
#233859
Pasta a écrit : 27 juin 2020, 12:25 Je pense qu’il y a toujours eu des gens qui sortent dans le but de trouver un partenaire amoureux spécifiquement. Mais même dans le cas contraire, je pense aussi qu’il y a toujours eu des VT. Si c’est la seule solution et qu’elle ne marche pas pour nous, ça ne nous avance pas beaucoup.
Mais du coup concrètement, vous voudriez une solution miracle pour que ça marche pour vous? Parce que très franchement je pense qu'on a déjà fait le tour dans les différents forums des différentes possibilités pour faire des rencontres, donc au final si vous pensez que la seule solution pour vous c'est d'aller aborder dans un bar ou dans la rue, et bien go, go, go, vous n'avez en réalité pas besoin de notre validation, tentez! Si ça marche tant mieux, sinon au pire vuis serez sortis de votre zone de confort et ça vous aura peut être aidé, je sais pas. Allez-y!

Ajouté 2 minutes 17 secondes après :
SnapBack a écrit : 27 juin 2020, 12:29 Je connais des gens qui se sont mariés avec des petites annonces publiées dans un journal.
C’est l’ancêtre des sites de rencontres pour moi.
Bien sûr! Il y aussi pleins de gens qui se sont mariés avec des collègues de travail et pourtant pour beaucoup d'entre vous c'est la pire idée du monde. Tout peut marcher, je suis sûre qu'il y a au moins un couple quelque part dont la première rencontre a démarré par des insultes ou des baffes. Pourquoi pas tenter les annonces de rencontres, si ça vous dit après tout.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#233860
Eeyore a écrit : 27 juin 2020, 12:37 Mais du coup concrètement, vous voudriez une solution miracle pour que ça marche pour vous?
Non, mais une solution autre que « ça arrive au moment où on s’y attend le moins™ ». Une solution pour laquelle on a un peu de contrôle sur les chances de réussites, même si ça demande des efforts.
Eeyore a écrit : 27 juin 2020, 12:37 Parce que très franchement je pense qu'on a déjà fait le tour dans les différents forums des différentes possibilités pour faire des rencontres, donc au final si vous pensez que la seule solution pour vous c'est d'aller aborder dans un bar ou dans la rue, et bien go, go, go, vous n'avez en réalité pas besoin de notre validation, tentez! Si ça marche tant mieux, sinon au pire vuis serez sortis de votre zone de confort et ça vous aura peut être aidé, je sais pas. Allez-y!
Perso je ne pense pas que ça marcherait pour moi non plus, je suis plus dans l’esprit « je resterai célibataires toute ma vie », mais je comprends que des gens veulent essayer et d’ailleurs il y en a pour qui ça a fini par marcher.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 30 ans non vierge
#233861
Eeyore a écrit :Il y aussi pleins de gens qui se sont mariés avec des collègues de travail et pourtant pour beaucoup d'entre vous c'est la pire idée du monde.
Lire les journées de Florent dans son McDo me confirme que ce n’est pas une bonne idée.
Si les gens étaient tous matures, ça se saurait...

Dans le doute, je préfère m’éloigner de ce genre d'histoires et la vie au travail reste au bureau.

Pour d’autres solutions, il faut les essayer.
#233863
Pasta a écrit : 27 juin 2020, 12:47
Eeyore a écrit : 27 juin 2020, 12:37 Mais du coup concrètement, vous voudriez une solution miracle pour que ça marche pour vous?
Non, mais une solution autre que « ça arrive au moment où on s’y attend le moins™ ». Une solution pour laquelle on a un peu de contrôle sur les chances de réussites, même si ça demande des efforts.
Ça revient un peu a chercher une solution miracle en fait, y a jamais de contrôle dans les relations sentimentales. A part "rencontrer le plus de gens possible" et "se présenter sous son meilleur jour", je vois rien de plus a dire. :confused:

Ajouté 1 minute 3 secondes après :
SnapBack a écrit : 27 juin 2020, 12:52
Eeyore a écrit :Il y aussi pleins de gens qui se sont mariés avec des collègues de travail et pourtant pour beaucoup d'entre vous c'est la pire idée du monde.
Lire les journées de Florent dans son McDo me confirme que ce n’est pas une bonne idée.
Si les gens étaient tous matures, ça se saurait...
Les journées de Florent au macdo ont de quoi te dégouter du travail, des restos, et de l'espèce humaine en général, l'exemple est extrême. :wink:
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 31 ans vierge
#233864
J'ai toujours trouvé ça très intrusif les inconnus qui viennent à notre rencontre en pleine rue pour une quelconque demande, souvent pour quémander de l'argent (et non je ne parle pas des SDF) ou rendre un " petit service ", je refuse systématiquement à présent lorsqu'il m'arrive d'être parfois abordé. Je ne vois pas pourquoi je devrais être sympa avec des gens que je connais ni d'eve, ni d'adam et en fin de compte, je trouve ça plutôt agressif comme démarche.

Si a titre personnel je devais privilégier des lieu de rencontre, ce serait plutôt les bars (éventuellement ça pourrait être une possibilité et encore ça dépend de la manière que l'on s'y prend), je pense que le sport cela peut s'avérer un moyen moins intrusif et moins agressif de faire des rencontres. Si par-exemple à la salle de sports on croise souvent les mêmes têtes rien ne dit qu'il n'y a pas peut-être moyen de faire connaissance autour de la thématique du sport. C'est un sujet tout trouver et ça ne paraît pas étrange vu que ça coïncide avec l'activité pratiquée et après qui sait ! ça peut déboucher sur des sujets de discussions annexes.

L'associatif c'est peut-être également intéressant, l'associatif au sens large, il doit sans doute y avoir des associations avec des moyennes d'âge plutôt jeune, je ne pense qu'il y a est que des assos où la moyenne d'âge se situe au alentour de la soixantaine.

Et aussi n'oublions pas les amis des amis ! J'en ai vu de mes propres yeux des couples se former lors de rencontres amicales et au fur et à mesure on sent un rapprochement venir et parfois même une certaine tension sexuelle :sweat_smile: mais ça c'était à une époque où je sortais un peu, c'est un temps révolu à présent ^^
Dernière modification par Amaz le 27 juin 2020, 13:15, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 30 ans non vierge
#233865
Même travailler de manière professionnelle avec mon propre frère, on arriverait à se disputer (et pourtant, on s’entend bien).
Le travail est un univers à part où on n’évolue pas toutes et tous de la même façon.

On n’a pas les mêmes vécus et tout ceci joue dans la perception du rapport avec l’autre.

Je ne vais pas raconter ma vie pour la énième fois mais quand tu reviens de loin... draguer sa collègue me paraît bien anodin.
Outre l’esprit d’équipe, les gens jouent leur survie en travaillant.
Amaz, Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 31 ans vierge
#233866
SnapBack a écrit : 27 juin 2020, 13:13 Même travailler de manière professionnelle avec mon propre frère, on arriverait à se disputer (et pourtant, on s’entend bien).
Le travail est un univers à part où on n’évolue pas toutes et tous de la même façon.

On n’a pas les mêmes vécus et tout ceci joue dans la perception du rapport avec l’autre.

Je ne vais pas raconter ma vie pour la énième fois mais quand tu reviens de loin... draguer sa collègue me paraît bien anodin.
Outre l’esprit d’équipe, les gens jouent leur survie en travaillant.
Oui nous en avions longuement parlé à ce propos sur un topic dédié et effectivement je partage ton point de vue, le travail c'est un moyen de faire des rencontres mais ça reste assez délicat. Comme je l'avais dit sur le topic, je pense que cela dépend aussi de la place que nous avons au sein de l'organisme, par-exemple dans mon cas, en tant que prestataire je prends moins de risque à avoir le 06 d'une employée parce que je ne fais pas pleinement partie des meubles, je suis un employé passager qui va finir par partir ailleurs un jour ou l'autre. C'est différent d'une personne en CDI ou bien fonctionnaire et qui donc à sa place attitrée dans l'entreprise.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 30 ans non vierge
#233867
Je ne pense pas... J’ai le même niveau que mes collègues et c’est toujours aussi risqué pour moi.
Le célibat vaut bien plus qu’une sale réputation au sein de la boîte, ça a toujours été ma motivation.

L’expérience me dit que, quand tu as des problèmes, tu vois largement moins de gens autour de toi.

Ça explique mon célibat et j’en suis bien conscient (je l’ai mentionné dans mon interview).
Tyrus aime ça
par Blup
Homme de 34 ans vierge
#233981
Je suis pas sûr que pour les VT la solution passe par la drague de rue ou aborder seul des inconnus dans les bars. On est d'accord que quand ça reste respectueux, c'est toujours mieux que de rester se morfondre seul chez soi.
Je n'ai pas parlé de drague de rue. Ce ne sera peut-être pas la solution mais comme tu le dis, c'est toujours mieux que de ne rien faire.
As-tu déjà testé les sorties "boire un verre" sur des sites du genre OVS ?
Je n'ai pas testé ça non. J'ai des amis qui avaient essayé, sans grand succès, et puis apparemment maintenant c'est payant et je suis toujours réticent quand il s'agit de payer pour faire des rencontres...
Les SDR ?
Oui et ça n'a rien donné. Badoo, Tinder et Lovoo, pas un seul retour sur les centaines de messages envoyés. Je n'ai pas essayé AUM ou Meetic car payant.
Des activités sportives ou associatives qui te permettraient de rencontrer de nouvelles têtes ?
Déjà fait également mais même si j'ai rencontré de nouvelles personnes, ça n'a pas bougé d'un iota pour ma vie sentimentale, ni même tellement pour ma vie amicale. On se rencontre, on sympathise, mais on ne se voit pas tellement en dehors de la séance ou de la réunion...

J'avais essayé la danse à une époque, pour accompagner deux collègues, mais même s'il y a beaucoup de femmes, en fin de compte c'est le même schéma qui se répète, chacun reste avec son petit groupe sans vraiment se mélanger aux autres...résultat je ne dansais qu'avec mes collègues et les autres personnes ne dansaient pratiquement qu'entre elles. Donc dans cette situation il faudrait aussi aller aborder un groupe inconnu...
C'est aussi quelque chose qui m'interroge : comment se fait-il que des VT , dont la plupart se déclarent introvertis, timides et mal a l'aise en société, estiment que leur meilleure chance pour trouver quelqu'un soit d'aborder dans un bar, le truc a peu près le plus difficile a faire qui soit, même pour des gens sociables ...?
Dans la mesure où toutes les autres approches échouent...c'est effectivement la meilleure chance restante oui, à défaut d'autre chose.
D'autant le ratio risques/chances de réussir de ce genre de méthode me paraît assez bas, si vous êtes prêts a tenter blindez-vous car vous ne serez pas toujours bien accueillis, et si un "non mais t'as vu ta tronche?" vous détruit psychologiquement pas sûre que vous y gagniez grand chose au final.
Pas tellement plus destructeur et violent que d'attendre des jours, des semaines, qu'une personne veuille bien prendre contact avec toi, avant de réaliser qu'au bout du compte tu n'auras aucune réponse...et beaucoup moins destructeur de se réveiller 5 ans, 10 ans, 15 ans après en constatant que rien n'a changé. Quant au ratio, même bas c'est toujours plus élevé que le zéro absolu de tout le reste.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 27 ans vierge
#233996
Blup a écrit :Oui et ça n'a rien donné. Badoo, Tinder et Lovoo, pas un seul retour sur les centaines de messages envoyés. Je n'ai pas essayé AUM ou Meetic car payant.
Alors doit on comprendre que si l'on est totalement réfractaire aux SDR, on s'ampute d'une bonne partie de chance de rencontrer quelqu'un ? Ou bien de multiplier nos chances de finir seul à vie ?
Blup a écrit :Pas tellement plus destructeur et violent que d'attendre des jours, des semaines, qu'une personne veuille bien prendre contact avec toi, avant de réaliser qu'au bout du compte tu n'auras aucune réponse...et beaucoup moins destructeur de se réveiller 5 ans, 10 ans, 15 ans après en constatant que rien n'a changé. Quant au ratio, même bas c'est toujours plus élevé que le zéro absolu de tout le reste.
Tout à fait d'accord avec cette phrase. Et à mon avis, c'est encore moins destructeur lorsque tu vois tes proches évoluer sentimentalement parlant alors que rien ne change jamais pour toi : toujours le pote éternel célibataire de la bande, à toujours tenir la chandelle et à être le spectateur de la vie sentimentale des autres.
  • 1
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24