Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#233764
Je ne suis pas convaincu par les bars, mais essentiellement parce que ce n’est pas vraiment mon milieu naturel, j’y vais vraiment pour faire l’effort de m’intégrer à un groupe en général. Et puis je ne trouve pas très poli de m’immiscer dans les conversations privées des autres. Par dessus le marché j’arrive généralement à peine à entendre la conversation de mon propre groupe, alors le groupe d’à côté…

J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de choses à ne pas faire mais pas grand chose à faire, à part espérer rencontrer des gens au hasard de sa vie sociale normale, ce qui est pour le moins hasardeux quand on est introverti. Pour cette raison je pense de plus en plus qu’il y a de bonnes chances que je reste seul toute ma vie.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233768
Lereveur a écrit : 24 juin 2020, 20:43 Ben là j'ai envie de te taquiner un peu :smile: : qu'est-ce que vous avez, les filles célibataires, à ne jamais vous rendre disponibles, genre en n'étant jamais seules dans un bar (*) ? Ce sera toujours en groupe, donc forcément intimidant pour les mecs les moins assurés (autres mecs = potentiel petit copain parmi eux qui risque de mal prendre la tentative d'approche / autres filles = oh non, elles vont se moquer de moi).
Ben...parce que je ne vois aucun intérêt a aller seule dans un bar en fait! Si je veux boire un truc seule, je reste affalée sur mon canapé tranquille, pourquoi sortir? Et franchement, seule dans un bar c'est d'une tristesse (enfin j'ai jamais essayé mais j'imagine) voir tous les autres autour se marrer en groupe de potes et toi a fixer ton verre comme une pauvrette sans amis, si en sortant de la je me jette pas sous un train c'est déjà bien. :sweat_smile: Rajoute a ça la peur d'attirer tous les relous du coin parce que la meuf seule c'est la meuf a choper, ou a l'inverse celle que personne ne vienne te parler et que tu restes seule toute la soirée... No way, merci bonsoir je reste chez moi! :innocent:
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#233769
Soit, mais en partant du principe que tu veuilles toi-même choper et / ou te faire aborder : tu envisages de faire quoi, concrètement (pas aller dans un bar, ça c'est entendu lol) ?

Note par ailleurs, que le coup du seul dans un bar, ça m'est déjà arrivé, oui, c'est triste, mais ce n'est pas en restant enfermé chez moi que ma situation sentimentale va s'améliorer. Donc autant faire quelque chose, même si c'est bancal, même faute d'autre idée.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233771
Soit dit en passant si la situation inverse se produit, que je suis dans un bar avec des potes et qu'il y a là un mec seul devant sa bière qui regarde ce qui se passe autour de lui j'ai mes gyrophares qui vont s'allumer "attention, mec en chien prêt a choper n'importe qui, ne pas croiser son regard"... Désolée hein.. mais c'est comme ça. :sweat_smile:
Soit, mais en partant du principe que tu veuilles toi-même choper et / ou te faire aborder : tu envisages de faire quoi, concrètement (pas aller dans un bar, ça c'est entendu lol) ?
Alors ça m'est encore jamais arrivé de vouloir "choper", j'avoue ne pas encore être assez libérée pour ça. J'aime pas des masses non plus le principe de me faire aborder, je le dis régulièrement mais la plupart de mes relations ont débuté dans un contexte amical sans séduction au départ, donc ben il m'est assez compliqué de répondre. J'avoue que si d'aventure un jour j'ai envie d'un plan cul, je ne saurais même pas comment m'y prendre ... :grin:
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233785
Quand un compliment, même sincère, suffit à déclencher ces alarmes, on ne sait vraiment plus quoi faire. À part rien, mais rien ne marche pas.

Par des amis communs, c'est possible, oui. Mais l'idée que ça doit nécessairement se faire comme ça pour que ce soit "organique" vient probablement d'extravertis qui n'ont aucune difficulté à se faire des amis et qui sont capables de rencontrer des dizaines de nouvelles personnes par semaine. Perso, en bon introverti, je me fais un(e) nouvel(le) ami(e) tous les ans environ, et encore, c'est les bonnes années. Si je t'écoutais, Eeyore, je resterais sûrement seul pendant encore deux ou trois décennies...

Par ailleurs, pour les gens qui ont d'abord été amis, au départ il n'y avait peut-être pas de séduction, mais c'est forcément passé par cette case à un moment ou à un autre. Si on parle de la flamme de la passion, ce n'est pas un hasard : une flamme, il faut la nourrir. Si à l'instant t on est amis et qu'à l'instant t+1 on est en couple, c'est qu'il y a eu un changement entre-temps, causé par l'une ou l'autre personne.

Si personne ne fait jamais de pas vers l'autre avec l'intention, à un certain niveau, d'en faire un(e) partenaire, il ne va jamais rien se passer. Ne serait-ce que formuler ses sentiments à haute voix, même si on sent qu'ils sont réciproques, c'est déjà faire un pas vers l'autre. Les relations n'arrivent pas par l'opération du Saint Esprit.

Si tu ne veux ni aborder ni être abordée, je vois mal comment ça pourrait se débloquer.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233787
Mais pourquoi on en débat, de toute façon ? Quoiqu'il arrive, on va se retrouver seuls chacun dans son coin, il n'y aura plus de relations amoureuses ou sexuelles, les seuls enfants qu'on aura devront être faits in vitro, et tout le monde s'en portera beaucoup mieux. Aucun risque de blesser qui que ce soit, d'être jugé(e), d'être observé(e) ou victime de l'horrible désir des autres. Le sexe va devenir une fiction. Tiens, ça ferait un bon roman dystopique visionnaire, à la "Bladerunner".
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233791
VACN ta haine de l'être humain, et en particulier des femmes, et en particulier des femmes qui ne veulent pas de toi tu peux la garder pour toi en fait. Si ce sujet ne t'intéresse pas tu n'es pas obligé de le polluer avec des remarques de ce genre.

Ajouté 5 minutes 24 secondes après :
VACN a écrit : 25 juin 2020, 13:39 Les relations n'arrivent pas par l'opération du Saint Esprit.

Si tu ne veux ni aborder ni être abordée, je vois mal comment ça pourrait se débloquer.
Je n'ai pas spécialement de problème pour faire des rencontres, je te remercie de t'inquiéter de ma situation, le problème n'est pas là et tu es bien la dernière personne a qui je demanderais de l'aide.

Et depuis le temps tu devrais savoir que le premier pas je le fais et je l'ai toujours fait. Quand a aborder un inconnu vu de loin dans un lieu public en espérant que miracle ça puisse coller entre nous, non ça je ne fais pas et non je n'ai pas envie qu'on le fasse avec moi.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#233794
VACN a écrit : 25 juin 2020, 13:47 Mais pourquoi on en débat, de toute façon ? Quoiqu'il arrive, on va se retrouver seuls chacun dans son coin, il n'y aura plus de relations amoureuses ou sexuelles, les seuls enfants qu'on aura devront être faits in vitro, et tout le monde s'en portera beaucoup mieux. Aucun risque de blesser qui que ce soit, d'être jugé(e), d'être observé(e) ou victime de l'horrible désir des autres. Le sexe va devenir une fiction. Tiens, ça ferait un bon roman dystopique visionnaire, à la "Bladerunner".
Je doute que cette réalité à la Demolition Man arrive un jour :smile:

https://giphy.com/gifs/sandra-bullock-s ... Fgvt62qbza
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233798
On verra. En attendant, faire des rencontres IRL, c'est de plus en plus verrouillé. Restent les sites et applis de rencontres, qui deviendront forcément payants (et hors de prix) quand ils seront indispensables, une fois que toutes les petites choses qui permettent le contact humain seront rendues illégales. Une fiction, peut-être pas, mais une commodité, ça c'est en bonne voie. Peut-être pas de notre vivant, mais de la génération des petits-enfants de ceux qui auront la chance d'en avoir ?
  • 1
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 23