Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234738
Il y a beaucoup plus de gens seuls (célibataires du moins ) qu'on le pense, c'est même quelque chose que l'on commence à regarder de près d'un point de vue démographique.
Et il y a plein de couples/ménages dans des impasses, ça ne fait pas forcément des gens heureux...
VACN aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#234742
Je vois de plus en plus souvent les membres du forum dire que les gens en couple ne sont pas heureux (ce qui est potentiellement réel) mais ne serait-ce pas un moyen pour nous de relativiser la VT ? Se dire que les gens ne sont pas heureux cela à un côté rassurant en quelque sorte.
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234750
Oui je ne dis pas que ça représente une grande partie des gens en couple, fort heureusement ! Mais il ne faut pas forcément corréler "être en couple" avec "être heureux". D'ailleurs c'est intéressant de se demander comment faire pour arriver à être heureux au maximum dans les périodes de célibat. Je suis convaincu qu'on est plus attractif aussi quand on est déjà en paix avec soi-même.
Si je dois citer un avantage du statut de célibataire, c'est sans nul doute, le côté : "s'occuper à 100% de soi, de se recentrer sur ce qui nous plaît déjà à nous même", les décisions sur un coup de tête aussi.
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 32 ans vierge
#234751
Amaz a écrit : 17 août 2020, 12:26 Je vois de plus en plus souvent les membres du forum dire que les gens en couple ne sont pas heureux (ce qui est potentiellement réel) mais ne serait-ce pas un moyen pour nous de relativiser la VT ? Se dire que les gens ne sont pas heureux cela à un côté rassurant en quelque sorte.
Personnellement je ne désire pas le bonheur. Je désire aimer et être aimé, je désire donner un objet à un désir qui n'en a pas mais ne fait pas moins partie de moi. Je sais ce que cela implique, mais je prends le tout, et je vois que la plupart des gens préfèrent vivre des romans dont certains passages sont douloureux, plutôt que rien du tout. Et même ceux qui nous donnent des leçons épicuriennes à ce sujet n'hésitent pas à récidiver.
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 29 ans vierge
#234772
KaZaN a écrit : 17 août 2020, 15:10 Oui je ne dis pas que ça représente une grande partie des gens en couple, fort heureusement ! Mais il ne faut pas forcément corréler "être en couple" avec "être heureux". D'ailleurs c'est intéressant de se demander comment faire pour arriver à être heureux au maximum dans les périodes de célibat. Je suis convaincu qu'on est plus attractif aussi quand on est déjà en paix avec soi-même.
Si je dois citer un avantage du statut de célibataire, c'est sans nul doute, le côté : "s'occuper à 100% de soi, de se recentrer sur ce qui nous plaît déjà à nous même", les décisions sur un coup de tête aussi.
C’est assez faux également, et être célibataire ça n’est pas s’occuper a 100% de soi. A partir du moment où on a une famille, des amis, des animaux, whatever, on s’occupe de tout notre entourage, qu’on soit en couple ou pas. A moins d’être totalement égocentrique ou de n’avoir aucune vie sociale
Amaz, Decca aime ça
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234773
Diogene a écrit : 19 août 2020, 23:05
C’est assez faux également, et être célibataire ça n’est pas s’occuper a 100% de soi. A partir du moment où on a une famille, des amis, des animaux, whatever, on s’occupe de tout notre entourage, qu’on soit en couple ou pas. A moins d’être totalement égocentrique ou de n’avoir aucune vie sociale
Il ne faut pas pousser le curseur à l'extrême non plus. Je faisais allusion à la comparaison avec le couple où tu es bien obligé de faire des concessions. Tu ne peux pas faire uniquement comme si tu étais le seul à décider.

Je pense que c'est un abus de langage mais, tu n'as pas à "t'occuper de tout ton entourage" (en général, sauf cas extrêmes encore une fois) . Ta famille et tes amis ont leurs vies et tu as la tienne. Bien sûr ils comptent pour toi, bien sûr tu aimes partager des choses et passer du temps avec eux, mais tu n'es pas là pour t'occuper d'eux. Prendre soin d'eux ou faire attention à eux, oui. Mais "s'occuper de" , je comprends ça comme "prendre la responsabilité de".

Je suis tatillons hein, et casse-pieds, tu peux le dire ^^ Mais il y a quelque chose qui me gênait.
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 32 ans vierge
#234775
KaZaN a écrit :Si je dois citer un avantage du statut de célibataire, c'est sans nul doute, le côté : "s'occuper à 100% de soi, de se recentrer sur ce qui nous plaît déjà à nous même", les décisions sur un coup de tête aussi.
Ce qui me rend sceptique, avec cette idée qui revient régulièrement, outre le fait qu'elle n'a pas l'air de séduire (la plupart des gens s'ennuient vite du célibat), c'est qu'elle implique une opposition entre s'occuper de soi et s'occuper des autres. Or, s'occuper des autres c'est aussi s'occuper de soi, dans la mesure où les autres font partie de soi. Et inversement, je ne suis pas sûr qu'on puisse souvent s'occuper de soi, sinon dans un sens dégradé (je comprends s'occuper comme prendre soin de), sans s'occuper des autres : je veux dire que je doute du bonheur de celui qui fait tout pour lui, rien que lui ; c'est peut-être d'ailleurs l'un des maux de notre temps.
Amaz, VACN aime ça
  • 1
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24