Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par Chill
Homme de 29 ans vierge
#232580
Je pense qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse, l’environnement professionnel peut être un endroit comme un autre de rencontrer quelqu'un, mais que ça soit dans un bar, un cinéma, une boîte de nuit ou une salle de sports etc., les difficultés seront toujours possibles.

On se prend la tête avec cette histoire d'environnement, mais il faut surtout essayer de saisir les opportunités qui se présentent à nous avec respect, au final le lieu n'a pas grande importance pour moi.
Le plus important à mes yeux, ça serait plutôt : la fille en question, la qualité de la future relation et surtout faire mon possible pour ne pas m'évanouir quand je serais devant elle, mais bon... c'est plus facile à dire qu'a faire.
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#232588
LiPo a écrit : 11 mai 2020, 23:08 Mmmmh... Donc pour synthétiser les avis de tous, on aurait d'un côté ceux qui n'auraient jamais connu de relations qui seraient opposés à une relation sentimentale dans le cadre pro... et de l'autre on aurait ceux qui ont déjà été plus ou moins en couple qui seraient plutôt ouverts à l'idée...
Bah non moi je serais pour mais je n’ai jamais été en couple…
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#232595
Ah mais pour le coup, qu'aborder une cliente soit une mauvaise idée, j'approuve totalement.

Après, c'est toujours le même problème : dans quel contexte c'est censé être "valide" de tenter une approche, en partant du principe qu'on ne s'y prend pas comme un lourdeau.

Parce que, pour qu'une relation amoureuse ou purement sexuelle se passe, il faut bien qu'à un moment donné, quelqu'un manifeste de l'intérêt pour quelqu'un d'autre. Le coup de foudre réciproque, ça peut arriver, mais c'est presque aussi rare qu'un coup de foudre littéral. Et dans l'expérience de la plupart des hommes dans notre culture, les femmes ne font que très rarement le premier pas. Soit qu'elles ne sont pas intéressées (elles ont le droit, hein), soit qu'elles ont peur de le faire pour X raisons, soit qu'elles estiment que c'est à l'homme de faire ce premier pas.

Aux dernières nouvelles, avoir envie de sortir et/ou coucher avec une personne en particulier, ce n'était pas immoral en soi.

Enfin bon, c'est un débat vieux de plusieurs décennies, et personne ne veut écouter personne à ce sujet. Et puis, le monde continue de tourner, les couples de se former, les bébés d'être conçus... C'est peut-être un des grands mystères de notre époque : avec toutes ces restrictions et toutes ces règles plus ou moins implicites, comment l'amour peut-il être aussi répandu ?
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#232601
VACN a écrit :Après, c'est toujours le même problème : dans quel contexte c'est censé être "valide" de tenter une approche, en partant du principe qu'on ne s'y prend pas comme un lourdeau.
C'est tellement difficile à dire. D'autant que parfois, la limite entre drague et harcèlement peut être fine. Et pour ne pas s'y prendre comme un lourdeau, il faut avoir confiance en soi. Si on n'en a pas, ou très peu, on part avec un handicap : on peut dire et faire n'importe quoi. Les gens reconnaissent rapidement une personne qui n'a pas confiance en elle. Et c'est ça qui fait peur.
VACN a écrit :Enfin bon, c'est un débat vieux de plusieurs décennies, et personne ne veut écouter personne à ce sujet. Et puis, le monde continue de tourner, les couples de se former, les bébés d'être conçus... C'est peut-être un des grands mystères de notre époque : avec toutes ces restrictions et toutes ces règles plus ou moins implicites, comment l'amour peut-il être aussi répandu ?
Alors justement, c'est un grand mystère pour moi :joy: . Puisque pour moi, à l'exception des bars ou soirées, aucun endroit n'est propice à faire des rencontres. Déjà en premier lieu : le lieu de travail, mais aussi la rue, les transports, le supermarché, etc ... . Des fois, ça m'arrive de faire les courses avec ma sœur, et elle me dit : "Mais t'es mal habillé, et tu prends pas soin de toi. La femme de ta vie est peut-être dans ce magasin". Alors je luis répond : "Si je vais au magasin, c'est pour faire mes courses. Point final" . En effet, si je vais aux courses, c'est pour acheter ce dont j'ai besoin, et pas dans l'optique de draguer d'autres clientes ou la caissière.
Mais c'est là que je me dis si tout le monde pensait comme moi, il n'y aurait aucun couple sur terre et encore moins de bébés. J'en doute pas qu'il y a des personnes qui osent, mais je n'en fait clairement pas partie. Pour moi, tout cela est un mystère : je ne vois que le côté pratique des lieux.

Toutefois, si certains lieux sont propices à des rencontres, d'autres sont carrément très mal vus. Par exemple, vous allez pas draguer en salle d'attente chez le médecin, à la pharmacie, ou encore pire : à l'église (pour les plus croyants d'entre nous), ou lors d'une cérémonie d'enterrement.

https://www.virginradio.fr/insolite-les ... 44257.html
par Eeyore
ans
#232606
MathSo a écrit : 12 mai 2020, 18:43 Des fois, ça m'arrive de faire les courses avec ma sœur, et elle me dit : "Mais t'es mal habillé, et tu prends pas soin de toi. La femme de ta vie est peut-être dans ce magasin". Alors je luis répond : "Si je vais au magasin, c'est pour faire mes courses. Point final" . En effet, si je vais aux courses, c'est pour acheter ce dont j'ai besoin, et pas dans l'optique de draguer d'autres clientes ou la caissière.
Mais c'est là que je me dis si tout le monde pensait comme moi, il n'y aurait aucun couple sur terre et encore moins de bébés. J'en doute pas qu'il y a des personnes qui osent, mais je n'en fait clairement pas partie. Pour moi, tout cela est un mystère : je ne vois que le côté pratique des lieux.
Pour ma part je pense que ce type de rencontre ou un inconnu en aborde un autre dans un lieu quelconque est a l'origine d'une très faible part des couples existants. La majorité (j'ai pas de chiffres mais je pense avoir déjà lu des trucs là dessus) sont des connaissances d'école/études, de boulot, d'activités diverses et variées ou encore des amis d'amis (typiquement les rencontres lors des mariages).
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#232607
J'ai aussi l'impression que ça n'arrive que dans les films ce genre de rencontres.

Concernant le sujet initial, la question est de savoir : quelle est votre priorité, votre vie professionnelle ou sentimentale ?
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#232623
Aurus a écrit :quelle est votre priorité, votre vie professionnelle ou sentimentale ?
Pendant de longues années - et encore maintenant, la vie professionnelle.
Voir des livrets sur lesquels figurent mes dessins me rassurent que je n’ai pas cherché dans le vide.

La vie sentimentale, par contre, ce n’est pas vraiment ça.
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#232624
Pasta a écrit : 12 mai 2020, 19:43 C’est une question chargée qui sous-entend qu’on ne peut pas avoir les deux à la fois.
Je ne dis pas qu'il n'est pas possible d'avoir les deux.

D'après les réponses à ce sujet, certains auraient peur de mettre en péril leur avenir professionnel en entamant une relation sentimentale sur leur lieu de travail.
SnapBack aime ça
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 9