Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#232800
Lereveur a écrit : 16 mai 2020, 15:15
VACN a écrit :Je fais une petite parenthèse, mais ces derniers temps j'envisage d'aller dans des bars / bistrots et autres, de me poser avec un repas / une boisson et de quoi m'occuper, et un petit écriteau posé devant moi disant "CHERCHE PARTENAIRE" ou quelque chose du genre.
A vrai dire, j'y songe aussi. Puisque les autres canaux ne donnent définitivement rien, autant expérimenter autre chose.
Et ben tentez! Au pire ça attirera la curiosité et vous aurez des occasions de discuter :smile:
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#232822
Eeyore a écrit : 12 mai 2020, 19:21
MathSo a écrit : 12 mai 2020, 18:43 Des fois, ça m'arrive de faire les courses avec ma sœur, et elle me dit : "Mais t'es mal habillé, et tu prends pas soin de toi. La femme de ta vie est peut-être dans ce magasin". Alors je luis répond : "Si je vais au magasin, c'est pour faire mes courses. Point final" . En effet, si je vais aux courses, c'est pour acheter ce dont j'ai besoin, et pas dans l'optique de draguer d'autres clientes ou la caissière.
Mais c'est là que je me dis si tout le monde pensait comme moi, il n'y aurait aucun couple sur terre et encore moins de bébés. J'en doute pas qu'il y a des personnes qui osent, mais je n'en fait clairement pas partie. Pour moi, tout cela est un mystère : je ne vois que le côté pratique des lieux.
Pour ma part je pense que ce type de rencontre ou un inconnu en aborde un autre dans un lieu quelconque est a l'origine d'une très faible part des couples existants. La majorité (j'ai pas de chiffres mais je pense avoir déjà lu des trucs là dessus) sont des connaissances d'école/études, de boulot, d'activités diverses et variées ou encore des amis d'amis (typiquement les rencontres lors des mariages).
D'accord avec ça. La majorité des couples se font dans des situations d'échanges sociaux, donc généralement durant les études, au boulot, pendant les mariages, dans le cercle amical, etc.
Les rencontres complètement inattendues dans la rue ou à la librairie, c'est justement ça qui est archi cliché et qui ressemble à un mauvais film romantique.

Personnellement, je pense que si les gens sont intelligents, il n'y a pas de souci à se rencontrer au boulot (même si comme ça a été rappelé, il faut faire gaffe quand il y a un lien hiérarchique, parce que là ça peut ressembler à du harcèlement et surtout la personne subordonnée peut se sentir obligée d'accepter, même si les intentions de son supérieur étaient les meilleures). La majorité des gens se quittent de manière civilisée et savent continuer à travailler ensemble ; ce n'est certes pas très agréable mais ce n'est pas non plus méga agréable de partir à la plage avec tes potes quand ton ex fait partie de tes potes...
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#232952
Lux a écrit :Personnellement, je pense que si les gens sont intelligents, il n'y a pas de souci à se rencontrer au boulot (même si comme ça a été rappelé, il faut faire gaffe quand il y a un lien hiérarchique, parce que là ça peut ressembler à du harcèlement et surtout la personne subordonnée peut se sentir obligée d'accepter, même si les intentions de son supérieur étaient les meilleures)
Je suis d'accord avec ça. Mieux vaut éviter d'avoir une relation avec une personne qui est en position "dominante" par rapport à nous : patron , prof ... (enfin, notre cher président l'a bien fait ^^). Ça ne peut être que mal vu de la part de l'entourage : par exemple, la suspicion d'obtenir quelques faveurs et j'en passe ... .

Les rencontres à l'improviste dans la rue, ou dans un lieu public, je n'y crois pas moi non plus. Certaines personnes disent que "l'amour peut frapper à chaque coin de rue", je trouve ça tellement naïf et guimauve à souhait. Quand on sort dehors, ce n'est pas dans le but de rencontrer quelqu'un, mais pour faire ce qu'on a à faire. Sans oublier la présence parfois dans la rue de harceleurs ou de gens louches. Donc non, la rue n'est pas un endroit où faire des rencontres.
Lux a écrit :D'accord avec ça. La majorité des couples se font dans des situations d'échanges sociaux, donc généralement durant les études, au boulot, pendant les mariages, dans le cercle amical, etc.
Oui, tu as raison. Mais lorsqu'on a un cercle social très réduit, voire même quasi inexistant, comment on fait ? On part déjà avec un handicap. Et imaginons que l'on trouve quand même quelqu'un, notre partenaire va trouver ça bizarre que l'on ai aucun ami.

Pour ma part, durant mes études, boulots, et aux mariages où j'ai été invité, je n'y ait fait aucune rencontre. C'est peut-être du à ma timidité, mais surtout au fait que je pense qu'il n'y a aucun endroit propice pour rencontrer/draguer quelqu'un : je ne vois que le côté utilitaire des lieux. Du coup, je me comporte un peu de manière asexuée. Ça y est peut-être pour quelque chose.

La question des ex que tu soulève est une chose intéressante. Je sais que si ça m'arrivait (ce qui n'est pas gagné), je serais extrêmement mal à l'aise à devoir me retrouver sur un même lieu avec une ex. Ou encore pire : une personne qui m'aurait éconduit. Malaise suprême.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#233013
MathSo a écrit : 21 mai 2020, 15:12 Oui, tu as raison. Mais lorsqu'on a un cercle social très réduit, voire même quasi inexistant, comment on fait ? On part déjà avec un handicap. Et imaginons que l'on trouve quand même quelqu'un, notre partenaire va trouver ça bizarre que l'on ai aucun ami.

Pour ma part, durant mes études, boulots, et aux mariages où j'ai été invité, je n'y ait fait aucune rencontre. C'est peut-être du à ma timidité, mais surtout au fait que je pense qu'il n'y a aucun endroit propice pour rencontrer/draguer quelqu'un : je ne vois que le côté utilitaire des lieux. Du coup, je me comporte un peu de manière asexuée. Ça y est peut-être pour quelque chose.
Je te rejoins là-dessus ; je n'ai jamais eu un cercle social très étendu non plus et je pense que ça a pas mal joué aussi dans le fait de rester seule assez longtemps...
par Louna711
Femme de 29 ans vierge
#233116
Je rejoins mes comparses, les liens sociaux aident considérablement à rencontrer quelqu'un. Mais quand on a un cercle réduit d'amis, couplé à une grande timidité et insécurité, cela peut s'avérer compliquer. Et les rencontres dans les bars je n'y croit pas trop...

Les choses se corsent encore plus quand on a un cercle presque exclusivement féminin ou alors avec les conjoints des amies qui ne nous présentent pas leurs potes célibataires!! :angry:
Amaz, Azara aime ça
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233197
MathSo a écrit :imaginons que l'on trouve quand même quelqu'un, notre partenaire va trouver ça bizarre que l'on ai aucun ami.
Pas forcément. Il y a des gens compréhensifs, surtout avec leurs partenaires.
MathSo a écrit :Je sais que si ça m'arrivait (ce qui n'est pas gagné), je serais extrêmement mal à l'aise à devoir me retrouver sur un même lieu avec une ex. Ou encore pire : une personne qui m'aurait éconduit. Malaise suprême.
Ça n'a pas besoin d'être un malaise.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#233201
Dans une boîte, ce sont des jeux d'alliance : même si on ne s'entend pas avec un tel ou une telle, si tu es professionnel, tu peux collaborer avec cette personne. Quand s'installe la dimension sentimentale et qu'elle se termine plus ou moins bien, ça peut jouer contre soi si cette personne n'est pas honnête... Je dois continuer à vivre dans la structure avec de vieux ragots, des anecdotes peut-être sexuelles en ma défaveur.

Une réputation met des années à se construire et quelques instants à être détruite. La réputation, si elle entache l'image de la structure, c'est certain que je serais écarté. Quand tu as ramé des années, tu n'as pas envie de tout perdre bêtement... quitte à rester seul : on peut se faire virer à tout moment, c'est vrai et qu'importe le motif du licenciement, mais tu sors la tête haute. Avec un casier... vierge.

Il suffit de voir la réaction des gens quand une célébrité est impliquée, en tant que victime, dans un scandale sexuel (photos intimes dévoilées - revenge-porn, etc) : c'est vécu comme une véritable humiliation. Les gens ont beau baisé salement dans leur coin, ils conspueront les victimes par "bienséance", ce que je trouve dégueulasse. Atmosphère de travail constructive mais chacun chez soi (de même, je n'aime pas les patrons qui jouent "aux potes"... sa position en haut de la hiérarchie ne le permet pas).

Cependant, la mixité homme/femme est une grande valeur ajoutée : ça permet à des avis de se confronter (on le voit bien sur le forum que c'est un avantage).

Cela dit, je n'empêche personne (ça ne me regarde pas)... je souhaite avant tout me protéger.
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#233209
C'est possible à condition que la boite soit suffisamment grande
Par exemple t'es dessinateur 3D et elle, bosse au service facturation. Pas de relations physiques de travail.

A titre personnel, je ne m'aventurerai pas à draguer une collègue directe de travail.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233210
Donc si on résume, si vous tombez raide dingue d'une collegue, qu'elle est folle de vous, la plupart d'entre vous seriez la : "bon ça aurait pu être génial, si ça se trouve on serait restés 20 ans ensemble , mais on est collègues alors non, tant pis"?
Pasta aime ça
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9