Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#234009
Dans mon cas, ce n’est pas qu’un manque de chance.
La chance, on peut la provoquer car ton caractère, l’image que tu renvoies jouent.

M’éloigner un peu du forum m’a fait comprendre mieux certaines choses.

Malgré la bienveillance qui règne sur le forum, c’est à chacun et à chacune d’entre-nous de trouver ce qui ne fonctionne pas et de se faire éventuellement aider.
Tyrus aime ça
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234017
MathSo a écrit : 30 juin 2020, 23:03 En tout cas, voilà un témoignage qui n'est guère rassurant. Et qui me conforte dans l'idée que malheureusement, trop de personnes pensent qu'une personne VT a forcément un problème. Ca donne clairement pas envie.
Là je me suis focalisé sur ça car c'est le sujet du moment et que c'est ce qui me tracasse aussi, mais avec mes autres partenaires, la question n'est jamais apparue. Je suis certain que l'une s'en serait foutu totalement (et pourtant, elle avait perdu sa virginité à tout juste 15 ans, elle a toujours pensé que j'avais du perdre la mienne vers 20, je n'ai jamais voulu la contredire^^)...et l'autre personne était (quasi)vierge légèrement tardive (23 ans) et c'est même-elle qui avait peur que je la rejette pour ça...
Bref, je veux te dire qu'il ne faut pas que tu t'inquiètes car je ne pense pas que ce soit une généralité.
MathSo aime ça
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234081
Bonjour à tous, tout d'abord merci beaucoup pour vos réponses ! :)

Nous avons eu une discussion hier soir à ce sujet.
Elle a peur qu'un jour je me dise que j'ai loupé des choses et que j'essaye de combler ces manques à droite à gauche. En gros que je la quitte/trompe.
Elle pense qu'il est essentiel de passer par diverses expériences sexuelles et relationnelles pour se construire et savoir ce que l'on veut au final. Elle considère qu'elle a fait le tour dans sa vie de ce point de vue (perso : 28 bientôt 29 ans, je trouve que c'est jeune pour estimer avoir fait le tour mais j'ai préféré ne pas la lancer sur ses expériences passées car parfois il faut vraiment s'accrocher...J'en connais 2 ou 3 déjà d'expériences qui peuvent quand même saisir sur le moment, croyez-moi. J'ai pas envie non plus de me faire du mal.

Je ne savais pas trop quoi dire... Je lui ai dit que je ne peux rien changer au passé, que j'ai appris d'autres choses à d'autres niveaux que peu de gens connaissent... même si ce n'a rien à voir avec du sexe/ ou de l'amour... Que tout le monde n'a pas la même vie, ne vit pas les mêmes choses au même moment.
Et surtout qu'il faut qu'elle me fasse confiance et je lui ai promis de continuer à être ultra-transparent sur ce que je pourrais ressentir.

Aucune idée de ce qu'il va se passer à l'avenir. Nous ne sommes pas gênés pour autant par cette petite mise au point depuis hier soir, mais c'est tout récent.
Avatar de l’utilisateur
par victeur
Homme de 49 ans non vierge
#234082
Je serai d'accord avec mes prédécesseurs. Mais, je te conseillerai d'en parler à un psy, une personne neutre et avec une oreille attentionnée et attentive, qui pourra effacer tes craintes.
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234094
victeur a écrit : 08 juil. 2020, 18:46 Je serai d'accord avec mes prédécesseurs. Mais, je te conseillerai d'en parler à un psy, une personne neutre et avec une oreille attentionnée et attentive, qui pourra effacer tes craintes.
Hello victeur ! (Toi aussi je me souviens que tu étais déjà là il y a 8 ans !!!)
Je n'ai rien du tout contre les psy, et ça pourrait faire une personne neutre tout à fait, mais je n'ai pas l'impression de souffrir de la situation. Après aujourd'hui je trouve que j'ai la même vie affective/sexuelle que les non-VT. Mais par contre, l'idée ne me fait pas peur du tout et ça pourrait me permettre de trouver une autre personne à qui en parler en face à face. Je ne me vois pas le cacher à ma copine que je suis allé voir un psy et j'ai un peu peur qu'elle pense par contre que cette fois il y a un malaise.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#234107
KaZaN a écrit : 09 juil. 2020, 19:25
victeur a écrit : 08 juil. 2020, 18:46 Je serai d'accord avec mes prédécesseurs. Mais, je te conseillerai d'en parler à un psy, une personne neutre et avec une oreille attentionnée et attentive, qui pourra effacer tes craintes.
Hello victeur ! (Toi aussi je me souviens que tu étais déjà là il y a 8 ans !!!)
Je n'ai rien du tout contre les psy, et ça pourrait faire une personne neutre tout à fait, mais je n'ai pas l'impression de souffrir de la situation. Après aujourd'hui je trouve que j'ai la même vie affective/sexuelle que les non-VT. Mais par contre, l'idée ne me fait pas peur du tout et ça pourrait me permettre de trouver une autre personne à qui en parler en face à face. Je ne me vois pas le cacher à ma copine que je suis allé voir un psy et j'ai un peu peur qu'elle pense par contre que cette fois il y a un malaise.
Je suis d’accord avec kazan, il dit juste que ça copine lui pose la question, et qu'il ne sait pas quoi en penser, pas qu'il vit mal cette situation. :grinning:
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234153
"crotte" ! J'ai pas mieux... grosse mauvaise nouvelle.

Finalement j'ai mis le doigt sur quelque chose de très lourd... Hier ma copine m'a avoué avoir eu une fille à 15 ans (suite à un déni de grossesse) qui a été placée en famille d'accueil et qu'elle n'a pas vu depuis. Elle a renoncé à tout ses droits sur l'enfant. Le père était âgé de 20 ans de plus qu'elle et marié, déjà père d'un enfant. Il était connu dans la ville de son enfance pour essayer d'avoir des relations sexuelles avec des collégiennes dans sa voiture... De ce que je comprends, ce type était un VT qui essayait de "rattraper le temps perdu", malheureux dans son adolescence et souffre-douleur au collège/lycée. Il prenait sa revanche.

Nos conversations font écho à cette partie-la de sa vie, et elle ne se sent pas bien, elle a décidé de rejoindre ses parents dans leur maison de vacances pour 2-3 semaines.

Je ne pensais pas tomber sur un truc pareil. Je lui ai dit que je n'avais rien à voir avec ça. Passez-moi l'expression mais "c'est chaud" !
Je vais prendre un peu de recul moi aussi.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#234155
:unamused:

Je ne vois pas quoi dire, à part que ce genre d'histoire me désole à plusieurs niveaux. C'est le genre de trucs qui te pousse petit à petit vers le cynisme.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#234159
Dieu merci je n'ai aucune inclinaison envers les mineures et le fait de faire des enfants n'importe comment, et je n'excuse pas le comportement de ce type, mais ce besoin de rattraper le temps perdu ne peut que résonner en moi.

Après pour ta situation, Kazan, c'est à elle et à toi de voir à quel degré vous êtes proches / importants l'un pour l'autre, pour elle si elle passe outre son passé et te fais confiance, pour toi si tu ne ressens pas un manque de papillonner, etc.

Perso je peux me tromper, mais j'ai le sentiment que si demain, je trouvais une fille me comblant à tout point de vue, me donnant ce que j'ai toujours recherché, je ne ressentirai pas le besoin de multiplier les aventures, d'aller voir ailleurs.

Il y a des chances qui sont trop rares et trop précieuses pour être gâchées. J'ai déjà fait ce genre d'erreur et je compte bien ne pas la refaire vu ce que ça m'a coûté.
KaZaN aime ça