Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par deadwood
ans
#43664
traviata a écrit :Veux-tu dire des relations superficielles (avec les mêmes personnes,... ça se limite toujours à dire bonjour, bonsoir, ça va bien, il fait beau aujourd'hui, et ça tourne en boucle parce que tu es amené à les côtoyer mais sans aller plus loin)
C'est plutôt dans ce sens la, tu parlais de l'actualité comme thème, ça tombe bien je suis constamment dedans au boulot, remplace le "il fait beau aujourd’hui" par "-tu a vu ce dictateur? quel salopard! -oui tu a raison, la guerre c'est mal!" mais c'est ça, à la fin on est amené a se côtoyer mais sans aller plus loin, j'ai l'impression que socialement (exception faite des geeks et des musiciens) je ne fait que frôler les gens .
traviata a écrit :- Est-ce que tu n'as en fait pas envie de parler plus avec elle/lui, tu le fais simplement par politesse, ou en te disant "faut que je me force un peu", mais sans envie réelle?
C'est un cas de figure .
traviata a écrit :- Est-ce que tu en aurais envie mais tu ne sais pas quoi lui dire ?
Je sais quoi dire, mais l’échange reste généralement codifié , le minimum syndicale.
traviata a écrit :- Est-ce que la personne en question fait elle-même des efforts pour relancer la conversation ?
En général juste ce qu'il faut pour que l’échange soit un minimum convivial.
lilablan a écrit :Peut-être que tu as l'impression que c'est superficiel mais que les gens en face de toi pensent le contraire et sont contents de discuter avec toi. S'ils reviennent vers toi c'est bon signe.
Et si ils ne reviennent pas ? xD
par lilablan
Femme de 40 ans non vierge
#43732
traviata a écrit :Heu ... Lilablan, je n'ai aucun doute sur la question, mais ce n'est pas à toi que je faisais allusion ... regarde à gauche les informations, c'était à moi !! (petite allusion humoristique au fait que je viens juste de passer le cap de la cinquantaine...) Faut bien rire un peu ....
Je riais mais j'avais juste oublié un smiley : xD .
deadwood a écrit :Et si ils ne reviennent pas
Je rencontre aussi le problème. Si c'est moi qui rappelle je me dis qu'ils répondent peut-être juste par politesse. s'ils ne répondent pas carrément ou qu'ils ne rappellent pas je me dis que j'ai encore loupé quelque chose.
deadwood a écrit :Je sais quoi dire, mais l’échange reste généralement codifié , le minimum syndicale.
Si tu sais quoi dire, est-ce que tu ne te laisses pas aller?
par deadwood
ans
#43751
lilablan a écrit :
traviata a écrit :Je rencontre aussi le problème. Si c'est moi qui rappelle je me dis qu'ils répondent peut-être juste par politesse. s'ils ne répondent pas carrément ou qu'ils ne rappellent pas je me dis que j'ai encore loupé quelque chose.

Bon je parle essentiellement pour mon cas de "sociabilisation" dans un cadre professionnel bien particulier, ou une certaine convivialité (presque forcé) est institutionnalisé.
Il en résulte que le fait de "répondre juste par politesse" dans cet environnement, correspond à la norme.
deadwood a écrit :Si tu sais quoi dire, est-ce que tu ne te laisses pas aller?
Se laisser aller dans quel sens ? Sortir du codifié pour essayer d'approfondir les relations ? la limite est assez floue en fait. Reste qu'en général la situation ne se prête pas à grand chose de plus qu'a ces échanges sans grande consistance.

Bon je viens de m'inscrire sur OVS, on verras si j'arrive a me faire quelques sorties ça me changera un peu ...
par lilablan
Femme de 40 ans non vierge
#43781
En fait je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par "sortir du codifié".
Quand je parle de se laisser aller c'est de parler naturellement avec la personne en face de toi, sans te poser sur de questions sur ce qu'elle va penser de toi. Vous trouvez un sujet qui vous intéresse tous les deux. Il n'y a pas de blanc dans la conversation. Tout s'enchaîne normalement. On peut commencer par parler d'un film et selon le thème ça débouche sur d'autres choses et c'est comme ça qu'on ne voit pas le temps passer.
Je parle un peu de moi. Cet après-midi un ami est passé me chercher pour aller prendre un verre. Arrivés au café je vois qu'il m'avait préparé une surprise puisque trois autres amis étaient là. Au lieu de me sentir heureuse je me suis sentie nulle parce que quand on est ensemble j'ai l'impression de rien avoir à leur dire. A la table derrière nous il y avait des geeks qui parlaient informatique et mangas. J'ai eu envie de me retourner et de les rejoindre. C'est dingue d'avoir peur de n'avoir rien à dire à ses amis.
par deadwood
ans
#43784
lilablan a écrit :En fait je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par "sortir du codifié".
C'est pas évident à définir précisément, disons en gros que c'est pas tant le contenu de la conversation que le coté convenu de l’exercice, avec souvent des schémas assez stéréotypé qui reviennent, le même genre de commentaires, les mêmes questions , éventuellement la petite vanne convenue pur terminer, tout ça en 5 minutes chronos et "à demains".
lilablan a écrit :Quand je parle de se laisser aller c'est de parler naturellement avec la personne en face de toi, sans te poser sur de questions sur ce qu'elle va penser de toi. Vous trouvez un sujet qui vous intéresse tous les deux.
En général ça se passe comme ça avec mes potes geek ou musiciens, avec quelques collègues aussi.
Mais avec la plupart des gens c'est plus compliqué, j'ai l'impression de ne pas avoir grand chose a partager avec eux.
lilablan a écrit : je vois qu'il m'avait préparé une surprise puisque trois autres amis étaient la. Au lieu de me sentir heureuse je me suis sentie nulle parce que quand on est ensemble j'ai l'impression de rien avoir à leur dire.A la table derrière nous il y avait des geeks qui parlaient informatique et mangas. J'ai eu envie de me retourner et de les rejoindre. C'est dingue d'avoir peur de n'avoir rien à dire à ses amis.
Tiens c’est un peu triste, c'est des amis que tu a connu il y a longtemps ? vos centre d’intérêt ont divergé depuis ?
J'ai un ou deux potes comme ça que j'ai un peu perdu de vue lentement car plus grand chose a se dire.
par lilablan
Femme de 40 ans non vierge
#43788
On s'est connu en faisant nos études. On s'est perdus de vue, sauf une des personnes qui était là avec qui nous avons toujours eu des relations régulières.
J'ai retrouvé les deux autres via internet. Passé les premiers échanges pour savoir ce qu'on a fait pendant dix ans on a peu de centres d'intérêts communs alors je préfère quand les rencontres sont brèves ou centrée sur une activité.
Parfois je me dis que je devrais couper les ponts ou leur dire carrément. Si je dois être triste à chaque fois que je les vois ça ne m'apporte rien.
par deadwood
ans
#43792
lilablan a écrit :On s'est connu en faisant nos études. On s'est perdus de vue, sauf une des personnes qui était là avec qui nous avons toujours eu des relations régulières.
J'ai retrouvé les deux autres via internet. Passé les premiers échanges pour savoir ce qu'on a fait pendant dix ans on a peu de centres d'intérêts communs alors je préfère quand les rencontres sont brèves ou centrée sur une activité.
Parfois je me dis que je devrais couper les ponts ou leur dire carrément. Si je dois être triste à chaque fois que je les vois ça ne m'apporte rien.
Je crois que c'est la qu'on peut reconnaître de vrai amis, ceux avec qui on à vraiment quelque-chose en commun, j'ai quelques amis (que je compte sur les doigts d'une seule mains) que je vois/contacte assez rarement ,mais quand on se retrouve c'est comme si on s’était quitté la veille, ça fait assez cliché de dire ça mais je crois qu'on partage vraiment un certains état d'esprit , une façon de voir la vie... et ça va peut être en faire hurler certains (qui ont tout un tas de théorie sur la friend zone et l'amitié homme femme) mais ce genre de connections me parais indispensable aussi pour envisager une relation avec une nana.
par lilablan
Femme de 40 ans non vierge
#43795
deadwood a écrit :qui ont tout un tas de théorie sur la friend zone et l'amitié homme femme)
Tu peux développer, ça m'intéresse comme sujet. Merci :)
J'ai oublié de te demander ce qu'est un OVS.
Avatar de l’utilisateur
par guizmo33
Homme de 37 ans non vierge
#43807
lilablan a écrit :
deadwood a écrit :qui ont tout un tas de théorie sur la friend zone et l'amitié homme femme)
J'ai oublié de te demander ce qu'est un OVS.
Il s'agit d'un site de rencontres amicales autour d'une sortie ( sport, restau, concert, musée, découvertes, jeux etc etc)
www.onvasortir.com
par deadwood
ans
#43811
lilablan a écrit :
deadwood a écrit :qui ont tout un tas de théorie sur la friend zone et l'amitié homme femme)
Tu peux développer, ça m'intéresse comme sujet. Merci :)
Bah l'histoire de la Friends zone c'est dans tout les how2 de "comment devenir un parfait séducteur" en gros c'est une grande règle inamovible stipulant qu'une fois établie une relation amicale avec une nana (en gros une fois qu'elle t'a catalogué amis, classé dans la fameuse Friends zone) tu n'a pratiquement plus de chance de voir évoluer la situation vers une relation amoureuse.
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10