Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Avatar de l’utilisateur
par lison
Femme de 36 ans non vierge
#216761
bonjour, bonjour,
Et voilà la fin d'année est là, ça ma toujours déprimée toutes ces fêtes.
j'ai jamais aimé noël, quand j'étais ado, je trouvais ça ridicule de dépenser autant d'argent dans des cadeaux qui sont la plupart du temps inutiles, et maintenant adultes j'ai toujours horreur de cette fête car je me sens seule.
quel est votre état d'esprit ?
Avatar de l’utilisateur
par Cece
Femme de 34 ans non vierge
#216762
Salut,
Pour ma part, les fêtes de fin d'années c'est surtout pour être en famille et les cadeaux c'est plus les enfants après les cadeaux pour les adultes c'est plus l'intention qui compte.

Après j'avoue que de mon côté il y a toujours quelques tensions vu que j'ai l'une de mes belle soeur qui cri constamment sur mes neveux surtout le plus grand. (Enfin même quand c'est pas noël elles est toujours sur eux) donc c'est plus une boule a la gorge a cause de ça.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#216763
Il n’y avait que les réunions de famille que je n’aimais pas et que je déteste toujours autant...
Mais bien souvent, j’ai de bonnes nouvelles en automne/hiver et du coup, j’aime bien cette période.

Ça... et acheter une gaufre chaude par temps froid !
Avatar de l’utilisateur
par lison
Femme de 36 ans non vierge
#216765
je connais ca cece, moi c'est ma soeur qui toujours sur le dos de mon neveu !
je suis pourtant entourée, invitée, mais ca reste un calvaire pour moi !
Cece aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#216767
Perso ce qui m'ennuie, c'est que cette année je suis " réquisitionné " par mes parents, avec mon frère aîné, pour déballer des cartons, je ne sais pas si j'aurai quelques jours à moi. Je ne peux m'empêcher de penser " encore des fêtes passées avec eux et pas avec ma de plus en plus hypothétique chère et tendre ".

Après, je continue d'aimer l'ambiance de noël (au contraire du nouvel an) en elle-même, et côté cadeaux, je suis à fond dans l'alternatif : tout est du seconde main acheté à mon taff, voire récupéré gratuitement.
Avatar de l’utilisateur
par guizmo33
Homme de 36 ans non vierge
#216779
On va bien manger, il va y avoir des pseudos cadeaux qui pour ma part ne riment plus à rien car on est tous adultes. Petit comité de famille qui reste. Un peu déprimant car pas de chérie, pas d'enfant et les années passent et se ressemblent. il va surtout réussir à fermer sa gueule sur les incohérences des uns et des autres, sur les avis politiques également qui ont vite tendance à partir en sucette. Cela n'a plus la même saveur sans feu mes grands parents . Un peu de malaise vis à vis des personnes qui sont dans la misère et qui ne peuvent pas manger et bien réveillonner. :confused:
Quand on pense que noël c'est marketing avec le père noel made in coca, ça casse la magie.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#216782
Le Père Noël, c’est Saint-Nicolas à la base (Santa Klaus, Klaus est un nom proche de Nicolas).
Une fête qu’on célèbre chez moi d’un vieux saint qui apporte des cadeaux aux enfants... et des bières aux étudiants :joy:

Non, Noël n’est pas que marketing mais l’usage s’en est un peu détournée oui.
La Saint-Nicolas se fête début décembre cependant.

Ça me fait de beaux souvenirs.
par Marta
Femme de 35 ans non vierge
#216785
Noël est toujours une période particulière. Moi c'est ma mère qui dit toujours "j'aimerai que ça soit vite passé" ou "rien que de penser à Noël.." Bref, vive la famille, du coup je deviens pareil. Mais je trouve cela chouette quand il y a des enfants au final. Eux sont encore dans l'innocence, et savent pas ce qu'ils les attendent lol.
Côté site internet. En un an, je me suis inscrite, dés inscrite, ré inscrite...entre des déceptions et motivation, j'allais et venais. J'ai quand même fait 5 rencontres dont le dernier avec qui j'ai perdu ma VT. Et j'aurai pu la perdre avec deux autres que j'ai rencontré. Je me suis rendue compte à quel point ça aurait facile depuis longtemps, et je trouve ça presque pathétique parfois :( Mais c'est sans doute le dernier, avec qui j'ai senti un truc. Mais tu sais, je suis pas plus heureuse sentimentalement aujourd'hui. Au final, il ne s'engage pas, et moi je tombe dans le piège d'être à sa dispo, car sa présence me fait du bien, et comme il a su révéler un désir aussi sexuel, alors oui je l'ai revu 2 fois même si c'est un peu quand lui le veut. Mais j'ai aussi appris à prendre des initiatives et me sens plus à l'aise aujourd'hui physiquement parlant. Après la rencontre avec ce Monsieur, j'ai vraiment plus envie du tout de SDR ! du tout ! J'ai rencontré des hommes bien je pense mais j'ai envie de rencontrer différemment. 2018 a été une ouverture aux rencontres (je n'avais jamais eu d'hommes dans ma vie ne serait-ce embrasser), 2019 j'espère entrer en vraie relation avec quelqu'un.
Pour ce qui est du chômage et des aléas de la vie, je comprends qu'ils affectent plusieurs points de notre vie. J'ai du réhabiter chez ma mère durant un an, sans situation de stable à 32 ans. C'est qu'après avoir retrouver un chez moi, un emploi stable que je me suis sentie réellement prête à aller de l'avant. Il se passait des choses constructives dans ma vie (emploi, appartement, puis rencontres) alors j'ai décidé aussi d'entreprendre une psychothérapie pour m'accompagner dans cette reconstruction et apprendre le lâcher prise (mon gros soucis). Je pense qu'il ya des moments où on est mieux dans notre tête et les gens le perçoivent aussi. Mais c'est dur d'être détaché de ses problèmes, comme c'est dur par ex là pour moi d'être détacher de cet homme qui m'offre rien de ce que je souhaite vraiment. J'essaye tant bien que mal à apprendre à vivre dans le présent, et l'instant. Mais c'est dur moi qui analyse toujours tout qui voit le mal partout. C'est comme s'il y avait des périodes propices pour que les choses se passent. Après, moi mes meilleures amies connaissent ma VT, et je n'avais pas vraiment besoin de le dire, elles s'en doutaient. Donc quand je racontais mes petites rencontres, elles se doutaient qu'elles étaient pas simples et quel impact elles avaient sur ma vie, et comme ce sont mes meilleures amies je n'ai pas été jugée et elles connaissent aussi mon environnement familial compliqué. Alors je me dis que les amis sont là aussi pour comprendre et ne pas juger. On a tous une vie qui nous a amené là. Ma meilleure amie me dit, que malgré son expérience, elle en a au même point que moi : 34 ans, célibataire, des galères financières, de plus une séparation violente et difficile et un enfant qu'elle élève seule. Et on a les mêmes problèmes psychologiques et relationnels. On s'y retrouve quand on parle de nos rencontres. On se comporte pareil avec les hommes. Et cela me rassure que l'expérience ne fait pas tout. Il y a tellement de choses à prendre en compte, à apprendre. Avec elle, on a le même genre de parents (niveau comportement). Avec les expériences on apprend, c'est tout ce qu'il faut retenir. Peu importe le nombre, peu importe quand.
Bleue aime ça
Avatar de l’utilisateur
par lison
Femme de 36 ans non vierge
#216792
Salut
Merci Marta ca m'a remonter un peu le moral ce matin.
Bon ce soir c'est autre chose, j'arrête pas de pleurer. Pas envie de sortir j'ai refusé une invitation. Je me suis ouverte une bouteille de vin, je pense que je vais passer mon samedi soir sous la couette à regarder un film et boire du rouge :(... pathétique
Avatar de l’utilisateur
par lison
Femme de 36 ans non vierge
#218295
bonjour à tous voila quelques semaines que je ne suis pas venue sur le forum.
depuis j'ai déménagé, je suis retourné dans ma ville d'origine, quelques fois j'ai l'impression que c'est faire un pas en arrière, certains de mes amis me disent que il faut que je le vois comme une transition, pour mieux rebondir plus tard.

aux niveaux des amours, je suis toujours en contacte avec cet homme qui me plait bien, je trouve ça absurde c'est fait plusieurs mois que nous communiquons que par messenger. Je vis désormais dans la même ville que lui, il prévoit une rencontre la semaine prochaine (il m'a déjà fait faux bond 2 fois, on dit jamais 2 sans 3 !!!!). j'avoue que j'ai un peu peur, il est vachement dans l'ironie et je sais pas trop ce qu'il attend de moi (une amitié, un plan cul, quelques chose de plus sérieux si le courant passe en réel) je lui ai bien posé des questions, mais par écrit difficile de savoir ou commence le sérieux et ou finis l'ironie !!!
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13