Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Fibby89
Femme de 31 ans non vierge
#231099
Bonjour à toutes et à tous,

Je m'appelle Anna, j'ai 30 ans. Mes loisirs sont certains sports, m'occuper sur pc (me distraire/apprendre via des cours en ligne), la musique,les balades. De temps en temps, j'aime faire du shopping, aller voir des expos, aller au cinéma, au resto.

Je suis célibataire depuis peu et on peut dire que ce fut la première fois où il y avait une volonté de m'engager et ne suis pas sûre d'avoir rompu pour les bonnes raisons. (il faut dire que j'ai toujours eu une perception compliquée des hommes comme peut-être un certain nombre d'entre vous)

Je suis contente d'intégrer ce forum et espère pouvoir échanger bientôt avec vous.

Cordialement,

Anna
par Fibby89
Femme de 31 ans non vierge
#231102
Bonjour,

Merci pour ton message. Merci c'est gentil.

A vrai dire, j'ai eu 3 copains mais les premières relations étaient des relations qui n'ont pas duré mais un sacré pas pour moi.

En effet, je souffrais d'une acné plutôt importante jusqu'à l'âge de 21 ans environ (j'ai toujours un peu d'acné mais j'ai appris à vivre avec) et j'étais on peut le dire fort asociale entre autres à cause de ça car j'avais peur d'être jugée même aller faire des courses c'était des fois compliqué) et ai aussi un peu d'hirsutisme à certaines zones corporelles. J'avais beau mettre du fond de teint ça camouflait pas tout loin de là. Puis comme je le disais à partir de 21 ans, j'ai changé de section d'études, je me suis faite de nouvelles connaissances, les cours universitaires m'intéressaient, j'étais plus active sportivement donc oui ça allait mieux pour moi. Je me suis faite entre autres des connaissances garçons aussi donc même si je me suis prise 2 râteaux ce n'était pas le drame j'avais franchi le pas. Puis j'ai connu un long chômage et si pendant un temps, j'avais perdu une bonne partie confiance en moi, je me suis dite que je devais me forcer à me faire d'autres rencontres et j'ai rencontré mes premiers copains via le net. Je me suis sentie belle à leurs yeux et nous avons eu des préliminaires et tentatives de pénétration (mais soucis d'érection de leur côté mais je sais que c'était pas juste de ma faute comme ils m'ont avoué ils avaient des soucis techniques si je puis dire). J'avais alors 26 ans. Puis, j'ai rencontré mon ex (j'en avais 28 et aujourd'hui, j'en ai presque 31) et nous avons eu des rapports complets, je pense que le fait qu'il m'ait avoué avoir été vierge tardif pendant longtemps (il était vierge jusqu'à l'âge de 35 ans et quand on s'est rencontrés il en avait presque 38) m'a aidé à ne pas avoir trop peur.

Quand je parle de perception compliquée, c'est d'une part, car je me souviens qu'étant ado comme beaucoup, il y a des garçons qui se moquaient de moi pour des raisons de look surtout. Puis en étant adolescente, j'ai appris par mes parents adoptifs que je suis issue d'une relation d'un soir entre mes parents biologiques. (en gros, ma mère a accepté d'avoir un rapport avec mon géniteur car il lui promettait de l'aider financièrement à trouver un logement). Depuis que je suis adolescente, je me suis dite que si jamais je me mets en couple avec quelqu'un ce ne serait pas avec quelqu'un qui voudrait juste être avec moi pour mon corps. Du coup, j'ai attendu non seulement longtemps pour me donner le droit de tomber amoureuse mais aussi j'étais plutôt sélective sur les hommes que je rencontrais. Pour autant après ma première rupture, j'étais un peu déboussolée en parallèle à des rencontres que je faisais que je voulais sélectives (je nuancerais toutefois que c'est compliqué parce que les hommes qui me plaisent pour toute une série de raisons n'ont pas forcément envie de me donner une chance), j'allais sur des sites pornos, certains hommes voulant chatter avec moi, j'ai discuté avec eux pendant longtemps (plusieurs mois) et me suis exhibée virtuellement à leur demande. Même si sur le moment, j'étais contente de voir que je pouvais plaire pour mon physique, je n'ai jamais eu l'intention de les rencontrer en vrai malgré leurs demandes répétitives mais mon envie de plaire était forte et m'empêchait d'arrêter jusqu'à un jour où j'ai arrêté les exhibitions du jour au lendemain. (quelques mois avant de rencontrer mon dernier ex) Mais depuis la rupture avec mon premier copain et ce que je sais sur mes origines, je suis assez méfiante et même si j'espère trouver un jour le grand amour, j'ai toujours cette peur en moi de tomber sur quelqu'un qui pense surtout au sexe. Mes peurs ayant repris le dessus ces derniers mois (ce n'est pas la seule raison mais entre autres), j'ai donc quitté mon ex-copain.
par Orely
Femme de 32 ans vierge
#235314
Belle présentation.

Bien souvent ce nos fardeaux qui nous empêche d'avancer, à te lire je pense qu'il est judicieux d'en parler, toujours plus facile à dire que faire mais positiver est une des clés.
Tu as franchi le cap des relations amoureuses maintenant il faut savoir comment tu conçoit l'avenir, il faut te projeter voir de l'avant.


Courage
par Fibby89
Femme de 31 ans non vierge
#235317
Je crois qu'effectivement, je pense avoir mal communiqué avec mes petits copains surtout les premiers qui avaient une tendance dominante qui ne me laissaient pas beaucoup parler. Au fond, j'ai appris à mieux communiquer avec ma plus longue relation mais je reconnais que ça ne s'est pas fait de suite (je pense que ça a commencé à se faire après 1 an de relation). Mais oui en effet, il y a du positif à retenir. Je sais aujourd'hui que je suis capable de plaire pour ma personnalité pas juste pour mon physique et que je peux avoir des projets avec quelqu'un mais il faut savoir poser un cadre et des limites réalistes. En tout cas, je tâche de mettre cette période de célibat à profit avant de me relancer pour affiner notamment mes attentes.
par Orely
Femme de 32 ans vierge
#235320
Avec le recul, tu y vois déjà plus clair. Parler et dire les choses sont la base de la communication fondement d'une relation selon moi ... D'y avoir pris conscience est un grand pas.
Voilà il faut vivre l'instant présent et lâcher prise.