Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#231595
Je ne veux aucunement te juger ou quoi, je ne me le permettrais, mais ça ne m'étonne guère que tu aies ''peur'' de l'extérieure. C'est jamais très très bon la surprotection d'un parent. Cela engendre une relative perte d'autonomie, la dépendance affective, perte de confiance et d'estime de soi.

J'avais également une sorte de peur indescriptible de tout puis le temps à atténuer cette crainte du monde et des gens. Je reste toujours un solitaire dans l'âme, mais je me sens tout de même davantage confiant si je compare à mon moi du passé. Je suis manifestement content de mon évolution et j'espère continuer à évoluer avec l'expérience accumulée.

Cela dit fait les choses comme tu le souhaites, je ne sous-entends que tu dois de presser ou quoi, c'est toi qui es le maître à bord, c'est toi qui sauras quand est-ce que tu souhaites prendre ton indépendance, rien et personne ne doit te retenir ou au contraire, te forcer à partir (à moins que l'enfant pose de sérieux problèmes, mais même dans ces cas il y a des solutions bis à l'exclusion familiale). C'est toi qui sauras en ton fort intérieur quand est-ce qu'il sera temps de ''couper le cordon'', ceci dit cela n'empêche pas de rendre visite. Ce n’est pas non plus un adieu définitif comme l'est un décès et je te remercie pour ta gratitude, mais ce n'était pas pour faire pitié ou quoique j'en parlais, c'était pour être clair dans mes propos. Je ne vois aucun tabou à en parler, autant être franc.

Concernant les femmes je vois que tu crois en une destiné, mais si l'on tend à être pragmatique, il me semble également intéressant de se dire que l'on peut vivre non pas une, mais diverses très belles histoires d'amour au cours de sa vie et si ça se termine ce n'est pas fondamentalement un drame, je pense qu'il est préférable qu'une rupture se déroule dans de bonnes continuations au lieu de rester malgré tout pour de mauvaise raison et au risque d'être malheureux. Si mon parcours m'a appris une seule chose, ce serait celui de rapidement se séparer de tout élément toxique qui nous fait sentir mal.

Même si une histoire ne dur pas toute une vie ce n'est pas pour autant que l'on doit rejeter la personne même si la compatibilité n'est pas à fond les ballons, ça peut nous apporter beaucoup de choses et cela même si l'histoire ne dure qu'un temps.
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#231600
Kael08 a écrit :Et bien, et bien, j'aimerai bien avoir ton état d'esprit, et tu as mis combien de temps à réaliser l'importance de ce que tu es et à ton futur ? As tu pensé à ce qu'il resterai de toi après l'expérience que tu découvres, ou découvres encore ?
Moi aussi, j’aimerais avoir un ou des enfants mais je ne sais pas si j’y arriverais.
À défaut de tout ça, j’avance avec mes petits crobards.

Bien que la vie en elle-même est éphémère, ça n’empêche pas de s’y amuser.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#231631
Burden a écrit : 05 avr. 2020, 08:07 L'envie de laisser une trace c'est uniquement dans l'intérêt de flatter son ego, non? Aujourd'hui on est 7 milliards et des brouettes, je vois pas l'intérêt de laisser une trace pour laisser une trace. La grande majorité des gens auront oublié Mandela et Bruce Lee dans 100 ou 200 ans. Et puis si ça se trouve un jour des archéologues te découvriront et tout le monde se passionnera pour cet homme lambda du 21eme siècle.
Euh, non j'ai envie de dire. Ce qu'ont fait des gens comme Mandela, n'aura donc servira à rien ou à pas grand-chose? Est-ce qu'il aura passé tant d'années en prison, juste en vue de flatter son ego?

L'envie de laisser une trace est souvent liée, s'arrête même plus ou moins parfois, à l'envie de faire le bien/de faire avancer le monde, et donc de façon durable si possible. Est-ce que quelqu'un qui se donne du mal pour une bonne cause, à mettre au point une invention utile, ou à composer des chefs-d'oeuvre, ne pense qu'à son ego, ne pense toujours qu'à lui, certainement pas de mon point de vue.

Pour ce qui est de faire des enfants, c'est un peu différent, sachant que nous sommes actuellement trop sur Terre (tant que nous vivrons de cette manière), qu'on pense généralement davantage à "laisser son propre ADN pour créer son sentiment de survie", qu'à se demander si c'est si bien ou mal (même pour l'enfant dont il sera question).
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#231632
@Kael08
Kael08 a écrit :j'ai déjà raté le train de l'adolescence, ma crise j'ai l'impression de l'avoir fait à 22-23 ans et même encore un peu maintenant, j'ai jamais eu vraiment de petit amie, même ne serait ce que se poser pour regarder les étoiles, un rêve qui n'arrivera jamais visiblement...
Il vaut mieux tard que jamais pour faire sa crise ^^ . Même si à ce stade c'est plus une crise d'ado, mais une crise du quart de siècle ^^. Moi aussi j'ai fait ma crise il y a peu finalement ^^. Mais c'est ça. quand on a jamais fait de crise d'ado, elle apparaît plus tard.

Je ne sais pas si tu ressens la même chose, mais sentimentalement, j'ai l'impression d'être resté bloqué à 16-17 ans. Alors que petit à petit, la plupart des proches de mon âge se marient / ont des enfants / commencent à se poser , moi je suis encore en train de rêver, hypothétiquement, de ma première relation (Qui visiblement n'arrivera jamais, j'ai redit ce que tu as dit :grin: ). Ce sont des rêves idiots : comme avoir sa main avec ses doigts entrelacés dans les miens, simplement se poser et l'avoir tout contre moi ... Bref, tout simplement des gestes d'affection :neutral_face: (même si un couple c'est loin d'être tout rose). Au fond, des rêves pathétiques et "bisounours" quand on sait que 95 % des filles l'ont déjà fait des centaines de fois avec différents mecs et que ce dont elles rêvesnt à présent, c'est de se poser et d'avoir des enfants. J'ai l'impression que lorsqu'on est célibataire endurci, on a tendance à trop idéaliser la première relation :no_mouth: .

Je comprends que tu ne veuilles pas "collectionner" de relations. C'est une grande qualité je trouve. Dans un monde où l'on pousse chaque mec de 15 ans et plus à forniquer, cela montre que tu es loin d'adhérer à ce modèle social. Je pense qu'une fille y sera sensible si tu la rencontres.
Ahah, moi aussi certains ont pensé que je m'en sors avec les femmes. Dans mon précédent boulot, alors que je repartais vers ma voiture en courant, un collègue m'a dit :"Pourquoi tu cours MathSo ? Tu va rejoindre ta copine ?" je lui ai répondu oui. Alors qu'au fond je me disais "Mon gars, si tu savais la vérité" :joy: . C'est vrai quoi ! Comme si à plus de 20 ans passés, la relation par défaut de chacun est d'être en couple :smile: .

Quand à ton manque de confiance en toi. Je ne peux que te conseiller d'aller voir un(e) psy. J'en consulte une depuis l'an dernier, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça fait du bien. Même si ce n'est pas encore tout à fait réglé, j'ai constaté une nette amélioration par rapport à l'année dernière. En revanche, pour que ça marche, il faut aussi faire le travail de son côté. Et si vraiment l'aspect financier te gêne, tu peux toujours demander à avoir 1 rendez-vous par mois. C'est ce que je fais. :wink: . Et non, tu n'es pas rien. Tu comptes au moins pour ta famille
Pour les amis qui te délaissent une fois en couple, pense à cette chanson de Renaud : "Une gonzesse de perdue, c'est 10 copains qui reviennent"

Concernant ton côté professionnel, c'est cool si tu as des objectifs. Si le cœur t'en dit, tu peux aussi passer des concours de la FP. Quand à ta licence ou ton master, n'écoute pas ceux qui disent que tu es trop vieux. Je me souviens que j'avais dans ma promo à la fac un mec qui a eu sa licence à 27 ans :wink:

Ajouté 8 minutes 28 secondes après :
Azrael a écrit :L'envie de laisser une trace est souvent liée, s'arrête même plus ou moins parfois, à l'envie de faire le bien/de faire avancer le monde, et donc de façon durable si possible. Est-ce que quelqu'un qui se donne du mal pour une bonne cause, à mettre au point une invention utile, ou à composer des chefs-d'oeuvre, ne pense qu'à son ego, ne pense toujours qu'à lui, certainement pas de mon point de vue.
Justement, je vais reprendre l'exemple de Tesla et de Newton que j'ai cités plus haut sur ce topic. Par leurs découvertes, Tesla (courant alternatif) et Newton (gravitation) auront permis de révolutionner le monde de la physique. Par contre, ils n'ont absolument pas eu de vie amoureuse et sont morts vierges. En plus, Tesla était l'archétype du savant fou.

De ce fait, je pense qu'ils se sont dévoués corps et âme à leurs tâches afin de faire avancer le monde, ce qui ne leur a pas permis de rencontrer la femme de leur vie. Laisser sa trace dans l'existence ? Ok, mais je pense que cela passe par plusieurs sacrifices, y compris celui de la vie amoureuse.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#231635
MathSo a écrit : 07 avr. 2020, 15:24 De ce fait, je pense qu'ils se sont dévoués corps et âme à leurs tâches afin de faire avancer le monde, ce qui ne leur a pas permis de rencontrer la femme de leur vie. Laisser sa trace dans l'existence ? Ok, mais je pense que cela passe par plusieurs sacrifices, y compris celui de la vie amoureuse.
L'un aurait déclaré ne jamais avoir eu de sentiments pour quiconque, l'un aurait élevé des pigeons dans sa chambre d'hôtel. Il est probable que ce n'était pas un si gros sacrifice, car la chose ne les intéressait pas tant voire pas du tout. Certains ont beau avoir un projet important, je pense que personne ne se refuse un petit temps de loisir, et n'aurait le temps sur X décennies de rencontrer/fréquenter une femme, après chacun fait ce qu'il décide de son temps/temps libre.
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Burden
Homme de 25 ans vierge
#231636
@Azrael
Quand je parlais du fait que d'agir pour laisser une trace et uniquement dans ce but je ne parlais pas de Mandela ni même de Bruce Lee. La deuxième phrase n'était pas en rapport avec la première, et je suis d'accord je ne pense pas que Mandela ait fait ce qu'il a fait dans le seul but d'être reconnu, pour Bruce c'est peut-être un peu moins le cas j'en sais rien enfin, ce que je voulais dire c'est qu'il n'y a pas d'intérêt à envier la façon dont Mandela ou Bruce Lee ont "laissé une trace". C'est mieux de les admirer pour leur combats ou leur travail, leurs accomplissements en dépit du fait qu'ils aient marqué les esprits. C'est à mettre en opposition à ces célébrités dont la seule ambition était de devenir célèbres, et arrivés à leurs fins leurs fans les admirent pour leur célébrité.