Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#235398
Bonjour et bienvenue Stella :grinning: .

Tu remarqueras que ton parcours, ainsi que tes craintes sont très semblables aux 3/4 des membres de ce forum : notamment la peur de voir les années défiler sans que rien ne se passe, le fait de voir tous ses proches dans une relation sauf nous même, le fait de ne pas sortir...

J'espère que tu trouveras sur ce forum toutes les réponses à tes Interrogations :blush:
Avatar de l’utilisateur
par Athanagor
Homme de 30 ans vierge
#235517
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Bonjour à tous !
Je me présente je m'appelle Stella, c'est mon deuxième prénom mais je l'utiliserai comme pseudo sur ce forum.J'ai 25 ans et je suis comme beaucoup d'entre vous vierge. Je n'ai jamais eu de copain ni de relation amoureuse.
Bonjour et bienvenue "parmi nous" Stella !
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Je me demande souvent comment j'en suis arrivée là, comment j'ai pu passer à côté de l'étape "petit copain" que même des gamines de 13 ans ont au collège, qu'est ce qui a bien pu faire que durant mon adolescence je n'ai pas eu le "droit" moi aussi d'enchainer quelques histoires comme les filles de mon âge. Parce que c'est ça que je ressens toujours au final, comme ci tout le monde avait eu le "droit", le privilège même de connaître ce qu'était les relations amoureuses, et que moi j'en avais été privée, sans pouvoir comprendre pourquoi.
Les relations adolescentes sont, je pense, souvent compliquées (quoique ça ne s'améliore pas toujours à l'âge adulte :sweat_smile: ) Alors j'ai quand même l'impression qu'une part non-négligeable d'adolescents vivent une bonne partie de cette période sans relations amoureuses. Parfois je me dis même que ça pourrait être la majorité d'entre eux, et que c'est les médias qui donneraint une image faussée... qui sait ?
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Certains d'entre vous me diront sûrement que je suis encore jeune, bien sur, mais dans une société où l'âge du premier rapport ne fait que diminuer je me sens déjà bel et bien en décalage.
Alors là encore, ce n'est pas l'impression que j'en ai :sweat_smile: il me semble même avoir lu que ces dernières années l'âge moyen du premier rapport chez les jeunes aurait... augmenté ! Les causes seraient multiples, notamment la normalisation de la pornographie, qui en fait par sa représentation faussée, poserait encore plus de pression de performances sur les jeunes, et retarderait leur "passage à l'acte".
Je veux bien croire qu'aujourd'hui, avec la pornographie justement il y en a de très précoces, mais mathématiquement, je parle de l'âge moyen. Si par exemple tu considères que certain.e.s ont leur premier rapport à 15 ans, et d'autres comme nous, après 25 ans... (c'est un exemple, hein) tu pourrais finalement obtenir un âge moyen autour des 20 ans !
De plus, en cette période de #MeToo, et quand je vois les conditions dans laquelle certaines ont pu avoir leur premier rapport (excès de naïveté, manipulation... voire pire...) je me dis aussi, peut-être que de plus en plus d'adolescentes trouvent enfin le courage de dire "non"... à moins que je sois trop optimiste ?

Voilà mon petit aparté sur celles et ceux qui regrettent leurs amours adolescentes... parfois "be careful what you wish for"
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Durant la suite de mon cursus en textile, il n'y a eu que très peu de garçons dans mes classes et ils étaient tous gay (pardon pour le cliché mais c'était la réalité).
Ah les écarts de genre :smile: moi c'était l'inverse...
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Enfin, et je terminerai ma longue présentation par ça, la question des Sdr pour moi est très compliquée. Je trouve que le fait de se rencontrer dans un contexte associé forcément à la séduction fausse tout. J'arrive facilement à m'attacher à quelqu'un si je vois cette personne dans un contexte réel de la vie quotidienne, si je peux réellement voir qui est cette personne, ces réactions face aux choses,.. Dans un contexte tête à tête de 2h dans un bar (je schématise) je n'arrive absolument pas à me projeter ni à m'attacher potentiellement à quelqu'un.
Je suis d'accord :confused: je suis parfois sceptique sur l'efficacité de ces sites, au-delà de l'impression initiale de rencontrer plus de célibataires.
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Je me force quand même à parfois faire des rdv mais le problème est que dès que ça se passe bien et qu'un 2eme rdv est envisagé je passe en mode timidité renforcée car je me dis qu'à un moment, il va forcément se rendre compte que je n'ai aucune expérience. Je me renferme, je fais tout pour que l'homme en question ne m'embrasse pas (je serai morte de honte si il se rendait compte que je n'ai jamais ne serait-ce qu'embrassé qq) et souvent je ne donne jamais suite après, de peur que ça aille plus loin.

Et c'est ce même cercle vicieux depuis des années, pas de relations donc pas d'expérience et pas d'expérience donc peur d'entrer dans une relation.
Qu'est-ce qui t'amène à penser qu'un homme pourrait te rejeter par ton manque d'expérience ? D'un point de vue masculin cela m'étonne un peu, je pense que tu pourrais en trouver qui t'accepteraient volontiers (et même, attention à ceux qui chercheraient à en profiter...)
En tout cas visiblement tu arrives déjà à ce que le contact passe bien. Alors je finis par me demander, d'où penses-tu que peut venir ce blocage ? Finalement que cherches-tu dans une relation, au-delà de te "débarrasser" de ta virginité ? Arrives-tu à te considérer dans une relation avec quelqu'un ? Une relation physique, j'entends. Des contacts physiques, des activités en commun, une vie de couple à gérer... penses-tu que tu pourrais être prête à assumer le "package" en somme, maintenant en cet instant T ? Si un jour tu trouves le bon, pourquoi pas :-) mais en ce moment, qu'est-ce que tu en attends ?
Stella a écrit : 14 oct. 2020, 00:51 Je viens donc à vous espérant trouver un peu de réconfort et de soutien ! Merci à tous ceux qui ont lu mon pavé et désolée encore pour la longueur de mon texte mais ça fait du bien de pouvoir le dire.

Merci à tous ;)
Pas grave, c'est courant :-) et bienvenue encore.
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#235539
@Mathso merci beaucoup :wink:

@Athanagor merci pour ta réponse ! Quand je parles des relations à l'âge adolescent j'ai bien conscience que ce ne sont pas des relations très sables et sérieuses bien sûr, mais c'est en quelque sorte le premier pas, la première expérience de tout ça. Personnellement quand je regarde dans mon entourage (famille, amis, collègues) la quasi totalité des gens ont tous eu des "petits copains/copines" lorsqu'ils étaient adolescents, après c'est dans mon entourage personnel bien sûr je ne dis pas que c'est une généralité mais bon quand même quand j'étais au collège/lycée la majorité des gens étaient en "couple"! C'est une étape de la vie en quelque sorte de passer par des petites relations d'ado... Pareil pour l'âge du premier rapport, certes je suis d'accord avec toi qu'avec les mouvements féministes aujourd'hui les personnes qui s'abstiennent ou qui ont refusé des rapports pour x raisons ,.. sont souvent médiatisées mais encore une fois il ne s'agit pas de la majorité, si tu regardes les chiffres l'âge moyen du premier rapport est autour de 17 ans il me semble ! Ce forum lui même est bien la preuve que malheureusement plus les années passent plus le décalage avec la société se fait sentir et c'est de plus en plus dur de trouver des personnes dans le même cas que nous :sweat_smile:
Sinon le fait que je pense qu'un homme pourrait me rejeter face à mon manque d'expérience vient du fait déjà que je suis moi même complexée par ça. Et puis je me dis qu'il va direct s'en rendre compte, autant être vierge c'est une chose autant ne jamais avoir embrassé c'est un peu la honte, enfin moi je le ressens comme ça. Il va se dire qu'il y a un truc qui cloche chez moi pour que j'en sois arrivée la... Et puis dernière chose si tu prends un mec de 25-30 ans qui a déjà eu quelques expériences, il n'a pas envie de se retrouver avec une personne novice à qui il va devoir tout apprendre, ça signifie en qq sorte régresser et ne pas forcément prendre beaucoup de plaisir au début. Surtout qu'aujourd'hui le schéma des relations c'est plus on couche ensemble et puis on verra si on s'attache et pas l'inverse donc ça aide pas...
Enfin pour répondre à ta question, mon blocage vient vraiment pour moi du fait que je n'arrive pas à sortir de ce cercle vicieux donc je me ferme car j'ai peur que mon inexpérience soit mal vue. Après je ne cherche pas à me "débarrasser" de ma virginité, sinon je l'aurais fait depuis longtemps c'est pas compliqué de trouver quelqu'un pour ça. Mais je cherche vraiment justement à rentrer dans une relation avec quelqu'un, être la pour une personne et que ce soit réciproque, avoir un réelle connexion avec quelqu'un, me sentir aimée aussi ça me ferait du bien étant donné que je n'ai pas eu la chance de connaître ça, (encore une fois bien sur je ne parle pas de la sphère familiale mais bien d'une relation amoureuse ). Après j'ai conscience que ce n'est pas rose tous les jours dans les couples mais je suis prête aussi à accepter ça et à rencontrer qq pour qui je serai capable de faire toujours de mon mieux ! J'accepte le package comme tu dis :blush: , j'espère qu'il arrivera un jour !
Merci à tous pour vos messages en tout cas :grinning:
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#235544
Hello @Martine, merci de ta réponse :wink:
Pour être honnête je trouve ton message un peu dur dans le sens où il manque un peu d'optimisme à mon goût ! Quand tu dis " le temps à fait son œuvre et joue en ta défaveur... Plus le temps va passer plus cela deviendra difficile voire impossible" je n'ai pas 90 ans tout de même, même si ma situation m'attriste et que je me pose des questions, je ne me sens pas aussi pessimiste que ça à mon sujet !!
Déjà j'estime ne pas partir de rien, certes je n'ai pas d'expérience au niveau sexe mais heureusement une relation ne se construit pas que sur ça. J'estime que toute relation se base sur la connaissance de l'autre et la connaissance de soi même et la gestion des deux et ces deux choses se retrouvent dans toutes sortes de relations et d'expériences dans la vie. J'ai fait face à une relation fusionnelle/toxique avec un ami il y a quelques années et par exemple avec le recul ça m'a beaucoup aidé à apprendre à gérer la communication dans une relation et bien d'autres choses ! Ce que je veux dire par là c'est que même si en couple toutes ces variables sont agrémentés de désir, d'amour,.. Les bases d'une relation saine restent les même donc je ne me sens pas démunie devant l'idée "du package" autrement dit être en couple. Après c'est les étapes pour y arriver ou il faudra que je sorte plus de ma zone de confort c'est sur :grin:
Après je ne ressens pas un enjeu particulier dans tout ça, je ne me dis pas : il faut absolument que je trouve maintenant le grand amour et que je me mette en couple pour la vie... Je cherche simplement à trouver quelqu'un avec qui j'ai une affinité et une connexion sur des sujets qui me sont chers ça serait déjà une bonne base. Pour ce qui est du côté pas sérieux, flirt etc je ne suis pas trop attirée par tout ça, peut être que ça viendra plus tard dans ma vie qui sait :stuck_out_tongue_winking_eye:
Je suis d'accord avec toi que l'important est aussi avant tout de s'aimer soi même et d'être bien dans sa peau !
En tout cas merci d'avoir pris le temps de me répondre

Ps: j'ai lu ta présentation aussi, ne sois pas si dure avec ce sujet et avec tout ce qui s'y rapporte,bien sûr je n'ai pas ton expérience mais je suis convaincue que la vie peut encore te réserver bien des surprises, rien n'est perdu pour toi, sauf si tu as arrêté d'y croire !

Good vibes :blush:
par Flotbleu4
Femme de 41 ans vierge
#235711
Bonjour Stella, je pense qu'on comprend tous ce que tu ressens car on passe ou est passé par là.

Le fait que jamais personne ne soit tombé amoureux de toi ne veut pas dire que tu n'as aucun intérêt, loin de là, on peut tous plaire à quelqu'un mais je crois aussi que c'est ce que le message qu'on envoie à l'entourage qui fait beaucoup. Une personne ouverte et qui se montre disponible attirera plus. Même si tu as beaucoup de qualités, si les autres perçoivent que tu te renfermes, ils n'iront pas voir plus loin.

Je n'étais pas fan des sdr non plus mais vois-les comme une occasion de t'entraîner dans tes relations avec les autres. Quand la rencontre n'aboutit pas, demande-toi et demande à l'autre pourquoi. Ca peut être très instructif sur ta façon de te comporter, d'aborder l'autre et ça te permet de rencontrer facilement des gens sans engagement. On rêve tous de rencontrer le grand amour dans la vie quotidienne mais il y a un moment où il faut savoir ouvrir d'autres portes quand ça n'aboutit pas, surtout si dans cette vie quotidienne on rencontre peu de nouvelles personnes. Et ça peut fonctionner, j'ai plusieurs couples d'amis qui se sont rencontrés comme ça il y a plusieurs années et ont fondé une famille. Mais l'état d'esprit dans lequel on part est très important. Le positif attire le positif et inversément.

Je te souhaite plein de bonnes choses et serai là si tu as envie de discuter.
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#235714
@Flotbleu4 merci pour ton message !
Je suis d'accord avec toi qu'il faut renvoyer une image de quelqu'un d'ouvert et disponible sinon les gens le ressentent. J'ai pourtant l'impression de donner cette image mais ce n'est pas le cas car souvent des collègues ou amis me disent que je suis célibataire "par choix" ou que "je m'en fou des mecs". J'avoue que je suis un peu dans le flou et que je ne comprends pas trop pourquoi je donne cette image même après leur avoir posé la question car ce n'est évidemment pas vrai :sweat_smile:
J' essaie de me faire aux sdr, après j'avoue que j'ai le défaut d'être assez sélective donc je ne vais pas souvent en rdv au final. Si j'y vais j'ai du mal a dépasser le 2eme rdv car je sens que ça devient un peu plus concret. Ce qui me gêne aussi c'est qu'aujourd'hui on ne laisse pas trop le temps à une relation de se construire, c'est souvent directement on couche ensemble après quelques rdv et on se revoit si le courant passe bien et peut être que dans un second temps la relation se construit. Le sexe est tellement banalisé qu'il n'est pas "l'aboutissement" d'une relation, surtout à un âge où il apparaît comme évidemment que l'on est plus vierge ! C'est cet inversement des choses qui me bloque pas mal pour les sdr car je ne me vois pas procéder dans ce sens là, j'ai besoin de vraiment connaître le mec en question et m'être attachée un minimum pour pouvoir coucher avec lui... C'est en tout cas le ressenti que j'ai, les seules fois où j'ai ressenti une réelle attirance c'était pour des hommes que j'avais côtoyé longtemps dans un contexte justement "réel" et donc dans un univers pseudo factice de date et de séduction. Et c est justement le fait d'avoir été en contact avec eux et d'avoir développé des liens sans aucune arrière pensée qui m'a fait m'attacher au final. Mais tout cela prend du temps, dur dur de trouver des mecs aussi patients que ça !
Merci en tout cas d'avoir pris le temps de me répondre :blush:
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235716
Stella a écrit :Ce qui me gêne aussi c'est qu'aujourd'hui on ne laisse pas trop le temps à une relation de se construire, c'est souvent directement on couche ensemble après quelques rdv et on se revoit si le courant passe bien et peut être que dans un second temps la relation se construit. Le sexe est tellement banalisé qu'il n'est pas "l'aboutissement" d'une relation
Mais pourquoi ça te gêne ? Pourquoi ça gêne en général, d'ailleurs ? Avant, le sexe était tabou, je doute que ça ait été mieux. Il n'y a pas de honte à coucher rapidement si c'est ce dont on a envie, et ça ne veut pas dire que la relation est moins pure, plus bâclée ou quoi que ce soit. D'un certain point de vue, ça peut même être un signe que le courant passe bien.

Parallèlement, il y en a qui mettent plus de temps. Si c'est ce que tu souhaites, c'est très bien, il n'y a pas de honte non plus. Et tous ne sont pas hyper pressés.
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#235717
VACN a écrit : 17 nov. 2020, 06:11
Stella a écrit :Ce qui me gêne aussi c'est qu'aujourd'hui on ne laisse pas trop le temps à une relation de se construire, c'est souvent directement on couche ensemble après quelques rdv et on se revoit si le courant passe bien et peut être que dans un second temps la relation se construit. Le sexe est tellement banalisé qu'il n'est pas "l'aboutissement" d'une relation
Mais pourquoi ça te gêne ? Pourquoi ça gêne en général, d'ailleurs ? Avant, le sexe était tabou, je doute que ça ait été mieux. Il n'y a pas de honte à coucher rapidement si c'est ce dont on a envie (...)
Bah te sens pas jugé, c'est son droit de penser ainsi. Pourquoi devrait-on tous se conformer à un même modèle de relation ?

Je la comprends dans le sens où je ne développe pas non plus d'attirance très rapidement, sexuelle ou romantique. Donc du coup, je pourrai pas passer à l'acte avec un gars que j'ai rencontré il y a 2h ou une semaine.
Techniquement c'est juste pas possible, au-delà de toute croyance ou préjugé sur le sexe. Après j'ai pas été en situation, hein, mon corps penserait peut-être différemment ( :joy: ) devant une opportunité mais j'en doute.

Je pense que le plus important c'est d'en parler avec la personne en face, lui dire que t'as besoin de temps pour ressentir quelque chose. Pourquoi pas voir d'autres personnes chacun de votre côté (simples rdv), le temps que les choses se fassent. Comme ça aucun de vous ne perd son temps ni ne se fait des films pour rien. C'est plus relax.
Et je pense aussi à y aller doucement avec le passage à l'intimité : on peut le faire par étapes. Hugs, bisous, caresses, dormir ensemble sans rien faire, etc.
Le temps que tu t'acclimates, quoi. Moi j'aimerais bien faire comme ça.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235718
Je ne me sens pas jugé... Et je n'ai jamais dit, ni ici ni ailleurs, qu'il n'y avait qu'un modèle valable, au contraire.
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#235727
@VACN ça ne me gêne pas dans le sens où je porte un jugement sur ceux les personnes qui couchent ensemble rapidement, bien sûr que non, il n'y a absolument aucune honte à ça. Chacun fait ce qu'il veut je suis totalement d'accord et ça ne veut pas dire que la relation est plus ou moins sérieuse par la suite ! C'est l'inversion totale des mentalités qui est difficile à gérer pour moi, avant le sexe était tabou comme tu le dis et en effet ce n'était pas forcément mieux, mais sans que l'on tombe dans cet extrême ça serai bien d'avoir un entre deux, ou un mec que tu rencontres ne s'attend pas à 90% du temps à coucher rapidement. Que ça soit plus équilibré sur ce point ! Après quand je dis que ça me gêne cz n'est pas une critique mais je veux souligner que comme je fonctionne à l'encontre de la majorité c'est compliqué à gérer pour moi !

@Mellow je me retrouve dans ce que tu dis, je n'arrive pas forcément à ressentir une attirance sexuelle ou romantique pour un mec rencontré récemment ! Il me faut du temps ! Et surtout bien dit cela n'est pas lié à un quelconque préjugé sur le sexe c'est juste un mode de fonctionnement, une manière de ressentir les choses.
Merci pour tes conseils, je pense que tu as raison qu'il ne faut pas hésiter à en parler à la personne en face et à procéder petit à petit ;)

@Marine Je fais ça justement, je match beaucoup de personnes en essayant de ne pas poser de critères trop vite, tu as raison il peux y avoir de bonnes surprises. Mais c'est après en parlant avec ces personnes que j'en "élimine" rapidement car je vois que sur plein de points ça ne fonctionne pas (valeurs personnelles non partagées, attentes différentes,...).
Pour la suite de ton commentaire, je dois admettre que le ton est un peu autoritaire "Quand je te parles de... Ce n'est pas pour rien" "Je vais encore te le redire"... Je prends tes conseils avec plaisir mais ce ne sont pas non plus des ordres que tu me donnes, c'est supposé être bienveillant, on est sur un forum d'entraide ! Pour répondre à ce que tu me dis, m'as tu vue à un moment parler du fait d'être amoureuse pour coucher, non j'ai parlé simplement d'un attirance qui pour moi prend du temps à se créer, je ne parle pas ici d'amour mais d'une attirance physique et/ou romantique mais pas forcément jusqu'à l'amour. De plus ne pense pas que ce qui fonctionne pour toi fonctionne pour tous, chacun est différent, si toi tu n'as pas besoin d'être amoureuse pour coucher ça ne veut pas dire que tout le monde a ce ressenti et ce mode de fonctionnement ! C'est un sujet très personnel et propre à chacun.
Malheureusement de part le ton parfois un peu autoritaire de tes interventions je ressens une pointe de jugement et je trouve ça dommage, peut être est ce involontaire je ne sais pas...Pardon de te dire ça mais si tu avais toutes les solutions comme tu a l'air de me les dicter si bien, tu ne serais pas sur ce forum... Néanmoins je te remercie d'avoir pris le temps de me répondre tout de même ;)