Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Karolina
Femme de 33 ans vierge
#235421
Très '' beau'' message. Qui me déprime un peu, même si il également encourageant.
Certaines personnes sont elles au courant dans ton entourage ? As tu envisagé d' avoir recours à un prostitué (ouai il paraît qu'on dit escort maintenant mais soyons honnête c'est la même chose)
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#235422
Bonsoir Martine !

Merci de ton témoignage. Je vais juste rebondir sur deux ou trois trucs.

 
personne ne souhaite de manière « raisonnée » se retrouver VT et y rester. Personne ne fait ce choix sauf à vouloir se conformer à sa religion (...)
Oui et non. J'imagine qu'il y a plein de prêtres ou nonnes qui ont déjà eu des relations sexuelles avant d'entrer en fonction. Et même les pratiquants qui se préservent ont pour but de se marier donc ne veulent pas rester vierges.

Quant à ton passage sur les vaches à lait (lol), je dirais que ça ne me dérange pas. La vie de couple m'intéresse, pas la vie en concubinage. Mais ça pourrait changer un jour, qui sait. Et puis il ne tient qu'à soi de dire "non" face à des demandes répétées ou abusives de ses proches. J'ai un cousin qui ne me calcule jamais qui a cru que j'allais faire la baby-sitter pour son fils un samedi soir, eh ben j'ai refusé en inventant une excuse. Et depuis, il ne me sollicite plus :wink:

Après oui, trouver Mr. Right Now au lieu de Mr. Right, why not, mais on est pas tous fait pour les histoires sans lendemain ou des relations sexfriend. En tout cas c'est vrai que c'est une solution, pour ceux qui ont la chance d'avoir des rdv, positive ou non.
par Orely
Femme de 32 ans vierge
#235424
Salut Martine,

Je trouve un peu dommage de voir la perte de sa virginité comme un acte tellement essentiel que tout une vie se joue la dessus.
Si tous les vierges de ce forum ne se voyait plus vierge, maintenant en cet instant T, que ce soit dans une relation, un acte monnayer ou autre ... Je ne suis pas sur que la vie deviendrai comme la fin d'un conte de fées "et ils vécurent heureux ..." Ce serai une étape dans une vie et non une renaissance, une nouvelle vie etc enfin je ne sais pas si je suis claire. À quel point t'imagines tu que ça aurait changer ta vie ?
Ton message donne à réfléchir et déprime un peu, mais heureusement que certains savent faire fructifier cet état de vie, tu le peux toi aussi.
Je te souhaite le meilleur et tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir pour ceux qui espère.
Aurus aime ça
par mike62
Homme de 36 ans non vierge
#235429
Slt à toi !

Au début ayant vu ton titre "vétérante VT " je pensais que tu n'étais plus VT justement ! Que tu l'avais été et que désormais tu est devenue vétérante et que donc c'était du passé.

Mauvaise appréciation du titre :sweat_smile:

Ton histoire possède bien sur des similitudes avec d'autres personnes présentes sur ce forum (avec bien sûr des particularités individuelles . Des hommes ont eu envie de se rapprocher de toi par le passé, donc il y a eu une attirance pour toi. A l'avenir ça pourrait tout à fait se reproduire mais il faudra que tu vois de ton côté si ça peut se faire ou pas.

En tout cas j'espère que tu aura des infos ou discussions susceptibles de t'aider dans tes démarches
Avatar de l’utilisateur
par victeur
Homme de 48 ans non vierge
#235437
Bienvenu Martine sur le site.

Très beau texte.
Avatar de l’utilisateur
par Decca
Femme de 29 ans vierge
#235455
Bienvenue à toi Martine :blush:

Très joli texte, tu as su exprimer par tes mots ce que, je présume, beaucoup sur ce forum ressentent (c'est mon cas du moins).

Ce train qu'on laisse passer en pensant qu'il y en aura un autre un jour, tout en se convaincant qu'au final ce n'est pas si grave si on reste sur le quai : c'est tout à fait ça.

Notre habileté à donner le change aux personnes qui nous entourent, à se construire une vie remplie (métier, hobbies, etc.) dont on se satisfait largement. Et pourtant, on est toujours sur ce quai, étonné de ne voir arriver aucun train. Et on essaye de comprendre pourquoi tout en se demandant quelle étiquette la société s'empressera de nous coller sur le front si elle découvre qu'on s'y trouve encore à notre âge.

Mais il ne faut pas être défaitiste, et tu as raison de te lancer dans une procédure d'adoption ! Ce n'est pas notre VT qui nous définit ! La vie est pleine de surprises et franchement, ne te fies pas à ton âge et à ce que la société attend de toi parce que tu as 51 ans. Il n'est jamais trop tard pour réaliser les choses qu'on a toujours eu envie de faire!
Il suffit simplement de surmonter ses peurs et ça, c'est la plus difficile des entreprises (pour ma part, ça me semble aujourd'hui impossible mais ce n'est peut-être pas ton cas :wink: ).
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#235456
Bienvenue, Martine. Effectivement, très joli texte. Il y a juste un passage qui m'a marqué :
Martine a écrit :Si certains VT s’en sortent, tous ne le font pas, car une fois dans l’engrenage difficile de s’en sortir. Certains vont voir des psys ou des sexologues, mais en réalité cela ne leur permet que de comprendre les mécanismes identifiés plus haut, en aucun cas de trouver la solution, car la solution c’est souvent de sauter le pas d’une manière ou d’une autre, ce qui provoque LE déclic salutaire, comprendre qu’on peut plaire et prendre confiance en soi (enfin).
En tant qu'ex-VT à qui sa psychothérapie a permis de passer le cap, je ne peux pas être d'accord avec une affirmation aussi absolue. Ça peut aider certaines personnes.
par Fibby89
Femme de 31 ans non vierge
#235463
Bonsoir Martine,

Beau texte mais comme certains ici je m'interroge également sur l'un ou l'autre passage.

Dans la plupart des cas, la virginité est subie je le crois aussi. Je pense aussi que les sites de rencontres peuvent aider mais cette méthode ne convient pas à tout le monde. Certains auront du mal à se démarquer vu la concurrence alors que ce sont de chouettes personnes dans la vie réelle.

Je peux comprendre que les gens ne doivent pas tout miser sur l'acte sexuel et le faire nécessairement avec l'homme de leur vie. Personnellement, je n'aurais pas pu perdre ma virginité avec un homme d'un soir car j'avais besoin d'être un minimum confiante et aimée mais je peux comprendre que certains le fassent si ça les stresse moins. Enfin comme l'un ou l'autre message, oui la perte de sa virginité peut aider à se dire qu'on peut plaire à autrui et à gagner confiance en soi mais la problématique de la confiance en soi va bien au-delà, c'est mon cas car ce n'est pas parce que j'ai perdu ma virginité depuis quelques années, que je suis la joie et la confiance en soi incarnée.

J'espère de ton côté qu'étant donné ta vie riche en projets présents et futurs, tu es épanouie dans ta vie mais que si un jour, tu faisais une rencontre de manière fortuite, que tu ne fermerais pas la porte d'office à cette personne sous prétexte que ce n'est plus pour toi si cette personne te plait car des fois, car des fois le ton de ton message peut paraître un peu défaitiste. Je te souhaite en tout cas comme les autres la bienvenue.
VACN aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Athanagor
Homme de 30 ans vierge
#235518
Bonjour Martine.

Ton texte est assez dur et on y sent de l'amertume, j'avoue ne pas trop savoir quoi dire. En tête il me vient de reprendre ce qu'a dit Orely, "tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir" cependant j'admets que du haut de mes vingt-neuf ans il m'est difficile d'appréhender le vécu d'une femme qui a vécu deux décennies de plus.

Je ne peux que te souhaiter de trouver ici du réconfort, et dans ta vie une forme de paix intérieure. Plus facile à dire qu'à faire, je le reconnais...
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#235546
C'est certain qu'il y a moins de célibataires avec le temps, mais il y a encore pas mal de choix sur les endroits conçus pour les célibataires, non? (C'est une question pas une affirmation.)

Martine a écrit : 24 oct. 2020, 18:10 Si j’interviens aussi aujourd’hui, c’est parce que garder sa virginité est un VRAI problème, qu’il n’est pas à prendre à la légère si on en souffre et qu’il faut s’en préoccuper au risque de rester sur le carreau parce que plus le temps passe, moins on peut avouer les choses. Il est là le problème.
Tu as considéré que les hommes ne t'intéresseraient plus : à quel âge as-tu donc changé d'avis? Est-ce que tu as tenté de faire des rencontres etc, quelles situations après tes 30 ans?

Même en sachant très bien que c'est difficile après un certain âge, j'ai l'impression que tu es en effet ton meilleur ennemi. Plus le temps passe, moins on peut avouer les choses, mais on peut toujours le faire, et il vaut souvent mieux de grosses déceptions, des instants de déchirements, et à la fin se rendre compte qu'on a trouvé la bonne personne, que s'empêcher à jamais d'avancer à cause de la peur. Dans tous les cas, il faut accepter le fait qu'on devra sans doute se montrer vulnérable.

Martine a écrit : 24 oct. 2020, 18:10 Comment avouer cette vérité sans faire fuir l’autre ?
Je pense que nombre de gens ont surtout "besoin" d'une sorte d'explication ou résumé, quant au pourquoi cela ne s'est encore pas fait, pour essayer de comprendre une situation prétendument étrange ou sur laquelle ils peuvent avoir des préjugés, et que les choses dites comme tu as commencé à les dire ici, permettraient à nombre d'entre eux de se mettre quelque peu à ta place. Après, il y en a qui fuiront peu importe le comment. Mais je ne pense pas que ce soit la plus grande peur, plutôt celle d'être considéré comme un extraterrestre qui a un gros problème et ne peut pas ou plus en valoir la peine (surtout par quelqu'un qu'on pensait soi-même digne d'intérêt).