Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Canap93
Homme de 23 ans vierge
#236646
Bonjour à tous,

Je m’appelle Pierre, j’ai 23 ans et je suis étudiant. J’ai découvert le forum il y a quelques mois, par pur hasard. Je n’ai jamais osé parler de moi car - même s’il y a toujours pire, j’ai un toit et de quoi manger - mon histoire n’est pas très drôle et j’ai vraiment honte de moi.
Comme indiqué dans la présentation initiale, je suis vierge. Physiquement laid (je vous rassure tous, il n’y en a pas beaucoup comme moi) et en surpoids (pas obèse mais en surpoids qui n’est néanmoins pas non plus irrémédiable), je fais honte à absolument tout le monde.

Depuis petit, on se moque de moi car je ne suis pas beau, pas intelligent, que je ne comprends rien et que je n’arrive à rien. Je n’ai jamais eu de copain/ami et n’ai que peu parlé à des jeunes de mon âge sauf pour me faire insulter (harcèlement, moqueries à la primaire, au collège, au lycée mais aussi dans l’enseignement supérieur où ça ne s’est pas arrêté, néanmoins plus de violence contrairement à la primaire et au collège). La plupart des membres de ma famille se moquent également de moi, ont honte de qui je suis et me le disent souvent, mon père au premier plan. Ma mère est décédée mais me disait souvent qu’elle ne voyait personne avoir une tête comme moi à la sortie du lycée, elle avait un peu honte. Je n’ai aucune passion car on m’a toujours dit que ce qui pouvait potentiellement m’intéresser n’était pas fait pour moi: pas de lecture ni d’intérêt intellectuel car de toute façon je ne comprenais rien, pas de musique ni d’art car je dois bien avouer n’avoir aucune prédisposition, pas de sport car malgré mon envie, j’étais nul et restais tous les matchs sur le banc, pas de restaurant car je ne suis pas élégant et ne sait pas me comporter. Les initiatives prises sont proches du néant car une catastrophe peut survenir et malheureusement avec moi, survient toujours: je marche, je me tords la cheville et finis à l’hôpital, je joue à un jeu vidéo, un bug survient, je fais à manger, c’est une catastrophe, je nettoie une voiture, le toit se casse, je travaille, j’arrive à énerver le client car je ne comprends absolument pas sa demande. Une sorte de malédiction qui n’en est pas une, le problème vient bien de moi: je n’arrive à rien et ne fais donc plus rien - même faire les courses tournant à l’épreuve dont il me faut me préparer pendant des jours.

De fait, je n’ai aucune confiance en moi et comme on m’a toujours fait comprendre que personne ne s’intéressera jamais à moi, j’ai bien intégré que je suis condamné à rester toujours plus isolé pour les années à venir (et la probabilité qu’il reste beaucoup d’années est extrêmement élevé). N’ayant absolument rien à apporter à personne, je ne m’imagine pas un jour avoir un rapport amoureux et encore moins sexuel. Et cela est extrêmement déplaisant car comme beaucoup de personne, j’aimerai bien avoir une copine, partager des choses, même simplement montrer que j’existe, que je suis une personne à part entière. Et j’en souffre beaucoup car je vois bien qu’une énorme majorité de la société y a droit alors que moi, je n’ai droit à rien de bien.

Extrêmement isolé et triste, je suis suivi par une psychologue qui me voit malheureusement m’enfoncer progressivement sans grand espoir de rebond. Nos séances en deviennent même vides car je n’ai rien à raconter, il ne se passe plus rien.

J’ai lu beaucoup de vos présentations et si j’écris ce message aujourd’hui, c’est pour vous montrer qu’il peut y avoir quelque chose que peu de personnes voient: un individu proche du néant pour qui il ne se passe rien.

Désolé pour mon long propos qui j’espère, mais sans trop y croire, fera peut-être l’objet de réponses.
par Aynat
Homme de 25 ans vierge
#236655
Bonsoir Pierre ! Tu sais bien écrire et tu fais des études, c'est pas donné à tout le monde ! Il doit bien y avoir des activités qui te font plaisir ?
Bonne soirée !
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#236656
Hello,

Je dois dire que ton message m'a pas mal touché.
Au delà de la VT, je pense que de ton côté il faut que tu essaies d'abord d'aller mieux avant d'envisager une relation amoureuse. Car la relation amoureuse c'est pas elle qui te rendra heureux et règlera tous tes soucis.

Tu dis que tu n'es bon à rien, je n'y crois pas. Il y a forcément des choses pour lesquelles tu es bon. Et même sans ça, ce n'est pas aux autres de te dicter ce que tu es en capacité de faire ou d'aimer. Toi et toi seul est capable de voir ce que tu veux essayer. Tu noircies beaucoup de choses. Pas élégant pour le restaurant ? Il y a tous les types de restaurant et il n y a pas besoin de porter un costume pour y aller par exemple.

Je n'ai pas de solution à tes soucis. Je peux juste te conseiller d'avancer à ton rythme. Tu as 23 ans, tu as commencé une thérapie, tu as pris le problème assez tôt c'est une bonne chose.

Il n'y a pas de mal à écrire ici. Exprimes toi aussi longuement que tu le souhaites si ça peut te faire du bien.
Aurus, Flotbleu4 aime ça
par Canap93
Homme de 23 ans vierge
#236660
Merci pour vos réponses. Je pense que dans ma vie le nombre de fois où des personnes ont répondu à mes messages doit se compter sur les doigts des deux mains. Cela me fait chaud au cœur.

Oui je fais des études mais rien de bien passionnant. Comme tout, je suis extrêmement nul et ai redoublé plusieurs fois pour être simplement en L3 humanités à 23 ans (merci pour le Covid pour le passage en L3)... Mais comme je ne suis de toute façon fait pour rien, j’essaie malgré tout de continuer malgré toutes les moqueries même si cela ne me plaît absolument pas. J’espère être déclaré handicapé car il est totalement impossible que je puisse travailler un jour et ce pour toucher l’AAH pour continuer d’avoir un toit et de quoi manger en attendant la fin de ma vie.

Malheureusement, je suis tellement nul et catastrophique que je ne fais absolument rien de ma vie si ce n’est attendre sur mon canapé que le temps passe (et je peux vous assurer qu’une semaine ou un mois, c’est très long) et dormir (entre 10h et 15h par jour à des heures indues malheureusement). Ces longues périodes d’attente et de vacuité totale me permettent parfois (mais rarement) de réfléchir sur la monstruosité que je suis. Ce qui me permet de globalement tenir c’est de me dire qu’à défaut de réussir à tuer le temps, c’est le temps qui me tue petit à petit et qu’un jour tout cela sera fini (ça sera encore probablement extrêmement long mais ça finira par se terminer).

Concernant mes activités, comme je n’ai jamais eu la chance d’en faire, je ne saurai dire ce qui me plaît si ce n’est attendre et dormir. Malheureusement, la monstruosité que je suis sait très bien qu’il vaut mieux éviter de faire quelconque activité: ça ne peut que tourner à la catastrophe, ça a toujours tourné à la catastrophe, aucune raison que ça change. Je ne veux pas encore me ridiculiser, encore casser du matériel, encore engendrer un problème majeur pour moi ou autrui. Puis très clairement je ne suis doué pour rien, cela est clairement établi.

Le suivi avec ma psychologue est surtout là pour me permettre de parler à un être humain une fois de temps en temps. L’objectif n’est pas nécessairement d’aller mieux, la marche est beaucoup trop haute mais simplement de pouvoir un peu communiquer.

Physiquement, je suis vraiment repoussant et très laid (traits du visage, tête grosse) blond avec une grosse calvitie, difforme, je pèse 89 kilos pour 1m79. J’ai depuis longtemps compris que cela ne serait jamais possible d’avoir un rapport sexuel, amoureux ou même amical avec une fille. La psychologue m’a confirmé qu’il valait peut-être mieux, pour mon bien, que je ne me fasse pas d’illusions. Peut-être qu’un jour par un heureux hasard... mais probablement jamais (95%). Cela était extrêmement frustrant au début car je me disais que c’était encore quelque chose d’élémentaire que je ne pourrai jamais connaître. Puis progressivement j’ai compris que ça ne servait à rien d’espérer, que j’étais sûrement l’un des hommes les plus moches et malheureusement sans réelle vie et je ne pourrai jamais me rapprocher d’une femme.
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#236661
Bonjour Canap93 !

Ce qui me frappe dans ron récit, c'est le rejet de tous et surtout le manque d'accompagnement, de soutien dès ton enfance. Ou alors tu n'en a pas parlé ? Je ne comprends pas comment on peut laisser un enfant avec autant de difficultés sans demander un diagnostic médical ou psychologique. Car de là, ils auraient pu voir les aides dont tu avais besoin au quotidien: AVS à l'école, cours particuliers à la maison, ergothérapeute pour la motricité, ou un autre spécialiste. Je sais pas, mais ça me paraît vraiment triste. Je ne suis pas médecin ni psy mais tu me sembles éligible au statut d'adulte handicapé.

Tu dis voir une psychologue en ce moment mais est-ce que ça fait longtemps ? Et si tes séances avec elle deviennent silencieuses et ne te font pas avancer, peut-être consulter un autre psy pour avoir un avis différent ? Mais c'est toi qui vois, après tout, j'imagine que ça se passe très bien avec elle.

Concernant tes atouts, tu en as, comme dit précédemment tu écris très bien, très clairement, sans fautes d'orthographe et tu es lucide sur ta situation. C'est aussi de l'intelligence, cela. Et tu n'es pas un monstre.
Et tu es en L3 à un âge assez normal pour un étudiant, je dis ça car vu ton profil on pourrait penser que tu aurais souvent redoublé tes classes dans le secondaire.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#236663
Canap93 a écrit : 15 févr. 2021, 13:45 Je n’ai aucune passion car on m’a toujours dit que ce qui pouvait potentiellement m’intéresser n’était pas fait pour moi
Ta famille semble très toxique, et si ça ne m'étonne pas vu que c'est assez courant, j'espère qu'on n'a pas besoin de te dire que quand X dit ceci cela, c'est souvent un élan de pure méchanceté (ou pour se rassurer sur ses propres déficiences) plutôt qu'une vérité.

Je te conseillerais d'abord d'arrêter de ne rien faire, déjà parce que ça semble partir d'une fausse croyance. Tu sembles parfaitement capable de lire un livre, tu ne risques pas vraiment plus qu'un autre de tomber sur un bug dans un jeu-vidéo, il y a des sports même solitaires où on progresse à son rythme etc.

Après quand les autres nous mettent de côté et détruisent notre confiance en soi, forcément qu'on est vite pas doué pour des tas de choses, puisqu'on ne nous laisse pas la chance d'acquérir de l'expérience ou même de se croire capable.

En ne faisant rien, non seulement tu te prives de plaisir sans véritable motif, mais tu n'auras par la suite rien à raconter, et tu ne progresseras guère dans une majorité de domaines, ce qui ne fera qu'entretenir le cercle.
par ZitaV
Femme de 27 ans vierge
#236674
Bonjour Pierre,

Tu sembles être coincé dans un cercle vicieux qui n'alimente pas ta confiance et qui, au contraire, la ruine davantage. Tu ne fais rien par peur de d'échouer/de casser quelque chose/de te ridiculiser, tu n'as rien qui te rende fier et tu en conclus que tu es nul, donc tu ne fais rien à nouveau. Peut-être qu'essayer quelque chose de nouveau et de "sans risques" pourrait être une solution ; le dessin, l'écriture, la marche, la musique, que sais-je... ce sont des choses qu'on peut tester seul.
Publier sur ce forum c'est déjà un nouveau pas encourageant. Comme dis plus haut, tu écris bien et tu fais preuve de beaucoup d'intelligence, que d'autres n'ont toujours pas même passé 23 ans. :)
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 33 ans vierge
#236675
Bonsoir Canap93,

Je te lis décrire ton néant et ta nullité en toute chose, et je me dis que ton français est à peu près correct, ce qui n'est pas une mince victoire, à ton âge, compte tenu de l'état l'Éducation Nationale. Mieux : il me paraît évident que tu prends du plaisir à écrire. Enfin, ta façon d'écrire laisse transparaître une vie intérieure, une imagination qui ne s'est probablement pas développée chez un être vide entièrement dévoué au canapé.

J'en déduis que tu as donc du goût pour certaines choses, en dépit de ce que tu nous dis de toi. Comme les autres, j'aimerais en savoir plus sur ce qui a pu te plaire, et ce qui te plais encore. Comment se déroule ta journée, en dehors des épisodes d'hypersomnie et des séances de canapé ?
par Canap93
Homme de 23 ans vierge
#236690
Bonjour,

Je déteste écrire. Je me faisais toujours gronder par mes parents au collège et à la primaire car je faisais des fautes. J’ai essayé de faire le plus d’efforts possibles mais je n’aime vraiment pas écrire.
Sinon concernant mes journées, je ne fais rien. Je me lève en général vers 10h, j’attends midi sur mon canapé, je mange rapidement une salade ou une assiette de pâtes et je retourne sur le canapé. Généralement autour de 15h, je m’endors de nouveau jusqu’à 18-19h. Je prends ma
douche et remange alors rapidement un petit quelque chose avant de me reposer sur mon canapé. Je me rendors généralement vers minuit-1h. Depuis le début de la pandémie, je suis mes cours en visioconférence (je m’endors souvent devant) et auparavant j’allais aux TD, je n’avais pas la force d’aller en amphi. La pandémie ne change finalement pas vraiment grand chose pour moi.

Je n’ose rien faire car je ne sais rien faire et j’ai peur de tout. Je sais que c’est compliqué de le comprendre mais je n’ai absolument aucune qualité, rien ne s’est développé chez moi. Puis de toute façon à quoi bon ? C’est trop tard maintenant. Je ne comprends rien et ne serai pas en mesure de réellement appréhender ce que je fais. Les gens de ma famille me demandent souvent comment je fais pour me supporter. Ils disent qu’ils n’ont jamais vu quelqu’un comme ça. Pour me défendre, je réponds que je suis conscient d’avoir une existence catastrophique, qu’il ne s’est jamais rien passé et qu’il ne se passera jamais rien mais que je ne nuis à personne et que chaque jour qui passe me rapproche un peu plus de la fin de cette galère. Je ne cherche nullement à avoir un rapport amoureux ou sexuel avec quelqu’un, cela est de toute façon totalement impossible en raison de mon physique disgracieux. J’attends juste la fin à vrai dire...mais qu’est-ce que c’est long .
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#236697
Hello Canap93
J'ai lu ton témoignage et déjà je trouve que c est un premier point positif que tu aies prit l'initiative de venir en parler sur un forum + de suivre un psy. Tout le monde ne le fait pas et en parler est souvent le premier pas pour aller mieux !
Quand je vois ce que tu as subi que ce soit lors de ton parcours scolaire ou de la part de proches /famille, j'ai l'impression que toutes les méchancetés, toutes les certitudes négatives qu'ils avaient sur toi ont largement atteint ta confiance en toi et c'est compréhensible bien entendu. Mais même si c'est dur, il ne faut pas que tu te laisses définir par le regard que les autres portent sur toi. Toutes les choses négatives qui ont été dites sur toi, c'est comme si tu les avaient intégrées en tant que de réels traits de ta personnalité alors que c'est totalement faux, mais à force tu t'en es convaincu j'ai l'impression. Tu peux avoir des difficultés sur certains sujets comme tout le monde mais nous avons chacun des qualités et des atouts mais il faut avant tout apprendre à les voir (le plus difficile c'est sur). Il faut petit à petit défaire cette image négative de toi qui a été construite et alimentée pendant des années car c'est ça qui te gâche la vie et qui t'empêche de libérer ton potentiel ! Tout est dans la tête et dans le mental ! Tu dis que tu ne fais pas grand chose et que tu restes sur ton canapé, alors qu'est ce que tu risques à tenter des choses, à te fixer de petits objectifs au quotidien ? Un échec potentiel ne peut pas être "pire" que ta situation actuelle telle que tu nous la décrit car tu dis "attendre la fin". Tu as 23 ans, il n'y a pas de fin pour toi, au contraire il n'y a que des débuts ! Chaque petit effort, chaque pas que tu vas faire est un début, vers l'acceptation de toi, vers tes objectifs, vers la rencontre de nouvelles personnes...
Fixe toi de petits objectifs au quotidien, même des choses simples, essaye de te forcer à le faire même si au début tu te dis " à quoi bon" mais ça ne dépends que de toi ! Et après si tu vois que tu as réussi ça va te motiver et ainsi de suite, et ça va entraîner du positif !
Je te souhaite beaucoup de courage, c'est toi qui est maître de ta vie ne laisse pas ce pouvoir aux autres !
N'hésite pas à nous tenir au courant sur ce forum, nous sommes là pour nous entraider :wink: