Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#236902
Hello Johnegg !
Quand je lis tes messages j'ai l'impression qu'il n'y a qu'une seule chose qui ressort : la question du physique ( tu as du écrire le mot "laid" 3456 fois). Alors forcément ça rendre en compte si par exemple tu rencontres quelqu'un dans un contexte de séduction immédiate style date mais dans un contexte où tu développe un lien quelconque avec la personne dans un cadre hors séduction ( association, travail,...) et que potentiellement après ça part sur de la séduction la le physique ne rentre pas directement en compte vu que la personne ne se projette pas directement avec toi, et donc tu peux jouer sur d'autres atouts et c'est ça qui peut déboucher sur le reste et non l'inverse ! Oui le physique peut rentrer en jeu mais une personne ne tombe pas amoureuse de toi pour ça ou pire encore comme j'ai pu lire pour ton cercle d'amis ou ton salaire, la ça serait une relation totalement fausse donc dans tout les cas ça ne vaut pas la peine.
C'est dommage que tu te devalorises autant car ça contribues à alimenter l'image que tu t'es créée de toi. J'ai l'impression que chaque fois qu'une femme ne te parle pas ou qu'un homme autour de toi réussi en amour ça te conforte dans l'idée que tu es laid, que tu ne vas pas réussir,... Du coup malheureusement tu t'entraînes dans un cercle vicieux négatif et tout ce que tu vois est simplement ce que tu cherches à voir des situations pour te conforter dans ton idée générale. L'image que tu as des femmes ou de d'autres hommes a qui tu te compares passe par le prisme de tes propres peurs (comme pour nous tous évidemment moi y compris, enfin ce n'est que mon avis bien entendu ) et du coup tu renvoies une image négative non pas par ton physique mais parce qu'au final c'est toi qui te méprise toi même et qui renvoie une image de mépris aux autres. C'est sur que c'est plus simple d'être convaincu que les autres nous sont indifférent ou méprisant que de s'ouvrir pour potentiellement être déçu, ça se comprend.
Je pense sincèrement que la seule chose qui peut t'aider c'est de t'accepter plus toi même, si dans un premier temps tu ne peux pas accepter ton physique alors focalise toi sur tes qualités, tes passions et développe ce qui te fait vibrer, quelqu'un de passionné c'est quelqu'un de beau ! La beauté ne passe pas que par le physique mais avant tout par ce que tu dégages ! En tout cas je te souhaite de reprendre confiance en toi, si tu es sur ce forum ça veut dire que tu sais qu'il y a des choses à faire et que ta situation n'est pas figée donc go go go !
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236904
Pour te répondre snapback, ce que je vis dans les sites de rencontres se reproduit dans la réalité. Mon problème se situe bien au delà de la virginité tardive.

Dans tous les cas, Une fille est incapable de rester seule avec moi.

Elle adopte 2 types de comportement en général :

Soit elle fait comme je n'existais pas en restant froide, pour m'exclure et pour que je sois découragé.

Soit elle va montrer clairement du mepris ou de la pitié.

Les filles qui adoptent le premier comportement sont toujours célibataires.

Les filles qui adoptent le second comportement sont toujours en couple.

Les gens normaux physiquement ne sont pas confrontés à ce genre de choses. On ne leur met pas des bâtons dans les roues en permanence.

Et dès que j'essaie de devenu plus complice avec une fille qui est en couple, elle passe très vite du second au premier comportement.

Du coup j'ai arrêté de m'intéresser aux filles parce que cela ne sert à rien.

En ce moment, je suis complice avec une fille qui m'a jeté car physiquement on ne joue pas dans la même catégorie. Elle accepte les plaisanteries que je lui fais. Mais c'est uniquement parce que je l'aide en cours ou que je lui passe mes cours qu'elle est gentille avec moi. Sinon elle en a rien à ficher de ma gueule. Elle profite de moi la gentillesse n'est jamais gratuite. Jen suis conscient mais je la laisse faire car cela me permet d'avoir un contact avec une fille quand les autres font tout pour abréger la conversation, comme si je les derangeais

Ajouté 3 minutes 9 secondes après :
Johnegg a écrit : 13 mars 2021, 08:47 Pour te répondre snapback, ce que je vis dans les sites de rencontres se reproduit dans la réalité. Mon problème se situe bien au delà de la virginité tardive.

Dans tous les cas, Une fille est incapable de rester seule avec moi.

Elle adopte 2 types de comportements en général :

Soit elle fait comme je n'existais pas en restant froide, pour m'exclure et pour que je sois découragé.

Soit elle va montrer clairement du mepris ou de la pitié.

Les filles qui adoptent le premier comportement sont toujours célibataires.

Les filles qui adoptent le second comportement sont toujours en couple.

Les gens normaux physiquement ne sont pas confrontés à ce genre de choses. On ne leur met pas des bâtons dans les roues en permanence.

Et dès que j'essaie de devenir plus complice avec une fille qui est en couple, elle passe très vite du second au premier comportement.

Du coup j'ai arrêté de m'intéresser aux filles parce que cela ne sert à rien.

En ce moment, je suis complice avec une fille qui m'a jeté car physiquement on ne joue pas dans la même catégorie. Elle accepte les plaisanteries que je lui fais. Mais c'est uniquement parce que je l'aide en cours ou que je lui passe mes cours qu'elle est gentille avec moi. Sinon elle en a rien à ficher de ma gueule. Elle profite de moi. La gentillesse n'est jamais gratuite. J'en suis conscient mais je la laisse faire car cela me permet d'avoir un contact avec une fille quand les autres font tout pour abréger la conversation, comme si je les dérangeais.
Ajouté 28 minutes 15 secondes après :
Je te réponds aussi stella.

Le physique entre pour moi aussi en compte quand tu connais déjà la personne car même si tu ne te projettes pas avec elle tu vas quand même percevoir qui est un partenaire potentiel et qui ne l'est pas. Et en fonction de ça tu vas construire soit des barrières franchissables pu pas de barrières du tout pour les uns soit des barrières infranchissables pour les autres. Les femmes peuvent trouver quelqu'un laid de manière unanime et l'éviter ou le mépriser ou de croire au dessus de lui quand elle lui parle de manière unanime également. J'ai remarqué qu'elles sont aussi très influencées par leurs amies. Si toutes les filles dun groupe te met des bâtons dans les roues il n'y a quasiment aucune chance qu'une d'entre elles se détache du groupe pour essayer de te connaître et de te laisser une chance. Et quand je vois que la quasi totalité des filles se comportent comme ça avec moi et se montrent tout de suite open avec quelqu'un qui ne fait rien pour, je suis déjà très déçu.

Un autre exemple dont je n'ai pas parlé : Pendant mon BAFA, j'ai rencontré une fille. Elle était très timide et très au dessus de moi physiquement. Elle sortait d'une rupture. Elle me proposait de m'emmener en voiture tous les matins, ce que j'acceptais. Un soir, elle a proposé qu'on se voit. La elle m'a parlé de ses problèmes personnels, de ses angoisses, le tout sans jamais me regarder dans les yeux et en se mettant de profil. En réalité, elle ne voulait pas rester seule et se parlait à elle même. A la fin de la formation, j'ai mené une activité où j'ai fait kiffer tout le monde. Tout le monde a rigolé et s'est amusé grâce à moi. Le formateur a vu que j'étais attire par cette fille et m'a conseillé de l'inviter à la plage, ce que j'ai fait. Je me suis rapproché d'elle, j'ai mis ma main contre la sienne. Et dès que la formation s'est terminée, elle a totalement coupée les ponts avec moi, elle m'a bloqué de partout et a même déménagée pour que je ne puisse pas la retrouver. Donc oui, une passion peut rendre beau, mais ça dépend pour qui (pas moi en tout cas). Elle a juste profité de moi.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#236906
J’ai l’impression que tu en donnes toujours plus par rapport à ce que tu reçois (comme si tu voulais te rattraper vis-à-vis de ton physique). L’important dans une relation est d’avoir un rapport équilibré et ça ne fera que nourrir ta frustration.

Les gens aiment toujours la gentillesse mais certains, certaines en voudront toujours plus. Tu vas bouillir intérieurement mais comme tu joues un rôle pour avoir des opportunités, on ne se gênera pas pour gratter de ton temps vu que tu ne t’y opposes pas, par peur d’être seul. On n’est pas loin du concept du bon copain (« nice guy » en anglais).

Ça va te bouffer... et ça commence.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#236909
Gros +1 avec stella.

J'ajouterai que tu devrais éviter de catégoriser physiquement chaque personne que tu cottoies. Déjà parce que c'est dévalorisant pour les personnes (ça ressemble d'ailleurs aux discours des sites de drague) et même pour toi tu te mets des barrieres tout seul. Evidemment le physique compte. Mais ça n'est pas le seul critères.
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236910
Snapback tu as raison. Je donne toujours plus que ce que je reçois. Parce que je n'ai pas le choix. Soit je fais ça et j'ai un peu de compagnie féminine (même si elle est précaire) soit je ne fais pas ça et je n'ai rien. Jamais une fille ne viendra me parler sans rien attendre en retour.

Et malgré ça, je suis seul la majorité du temps. Autant avec les mecs ça se passe bien et je pourrais rester avec eux et parler avec eux pendant des heures (si on pense pareil ou que je ne me prend pas la tête avec) autant avec une fille c'est Impossible elles ne veulent pas de moi
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#236911
Beaucoup de nous sommes des Célestins à la base : pas à l’aise socialement, rapports compliqués avec la gente féminine, parfois une enfance difficile, introvertis, etc. Je me mets dedans aussi et je me prépare à la vie de célibataire (je ne ferme pas la porte mais je ne vois pas non plus d’opportunités à l’horizon), je me suis bien « amusé » mais je reste également seul.

Pour éviter de devenir fou, il faut trouver un équilibre bien que ça reste précaire.

Ne donne plus aux gens dans l’espoir d’être aimé, ça ne fonctionne jamais.
Discute avec eux, avec elles et vois ce qui vient à toi.

Si la relation change, là tu peux investir un peu plus : elle est comme deux roues d’un même essieu qui tournent en harmonie, jamais une plus que l’autre et ensemble vers la même direction. Sinon, c’est l’accident, la rupture, la casse. Et ça vaut, comme base, pour n’importe quelle autre type de relation.
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236913
Je te rejoins encore une fois Snapback. J'ai fait une fixette sur les rencontres pendant tout le mois de février au point d'en devenir fou quand je voyais que certains avaient tout sans rien faire et que moi je n'avais rien quoi que je dises et quoi que je fasses. Puis j'ai relativisé et je suis passé à autre chose.

Je me suis replongé dans ma passion du foot pour oublier le fait qu'aucune fille ne veuille de moi. J'attends que la situation sanitaire s'apaise pour aller à nouveau voir une prostituée

Ajouté 2 minutes 17 secondes après :
Tyrus a écrit : 13 mars 2021, 10:24 Gros +1 avec stella.

J'ajouterai que tu devrais éviter de catégoriser physiquement chaque personne que tu cottoies. Déjà parce que c'est dévalorisant pour les personnes (ça ressemble d'ailleurs aux discours des sites de drague) et même pour toi tu te mets des barrieres tout seul. Evidemment le physique compte. Mais ça n'est pas le seul critères.
Même en ne me mettant pas ces barrières, elles apparaissent toutes seules. Elles sont mises d'emblée par les filles que je côtoie avant que je n'ai pu faire ou dire quoi que ce soit. Les gens normaux physiquement n'ont pas ces barrières. Même les mecs reçoivent des propositions en général.
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 30 ans non vierge
#236914
Tu devrais arrêter de parler de personnes "très en dessous de la moyenne", c'est purement subjectif.
Mon ex n'était pas du tout mon type physique, elle en étant mon opposé. Si je l'avais vu sur Tinder j'aurais swipé à gauche, et pourtant elle avait un charme de malade et je l'ai trouvé parfaite le temps qu'on était ensemble (et je la trouve encore "physiquement" parfaite malgré ça).
De plus, dans mon entourage, elle passe pour être une femme très belle alors que pour moi pas tant que ça.

1- Les critères physiques changent énormément d'une personne à l'autre
2- Une personne qui ne te plait pas physiquement à premier abord peut te plaire autrement et tu peux même tomber amoureux de cette personne et elle peut tomber amoureuse de toi, car ce qui fait l'attrait, que ce soit sexuel (elle m'excitait énormément) et relationnel (sa personnalité, vos moments ensemble), c'est tout un tas de critères qui sont au delà du physique (ce qui ne se voit pas sur les applications de rencontre justement).

Par rapport à ton histoire, tu n'as clairement pas eu de chance. Et comme souligné plus haut Pasta, tu es ici face à des gens des deux sexes qui galèrent comme c'est pas permis. Certains ont eu la chance d'avoir eu une ou plusieurs relations, c'est pas pour autant qu'on galère moins.

Retiens de ton histoire que tu as été capable de séduire quelqu'un qui a été très amoureuse de toi. Sa façon (très mauvaise) de couper les ponts peut être due à plein de trucs mais il est évident que ses sentiments étaient sincères. Vous avez eu une histoire. Certes virtuelle mais une histoire quand même.
Ca devrait t'aider à avancer.
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236916
Quand je parles de personnes purement en dessous ou au dessus de la moyenne, ce n'est pas dévalorisant ou non pour elles contrairement à ce qu'on croit mais c'est unanimement reconnu.

Quand on met deux mecs l'un à coté de l'autre, l'un moche et l'autre beau, il n'y aura effectivement pas 100% des filles qui verront le deuxième comme beau mais il est certain que la quasi totalité des filles trouveront le premier laid. Le youtubeur TN DNA l'a très bien montré. Il a mis des photos/vidéos de mecs à l'examen de filles et certains étaient vus comme beaux par quelques unes ou lambdas par les autres et d'autres étaient vu comme unanimement laids. Plusieurs filles ont eu l'occasion de me voir et elles ont été formelles : Jamais elles ne chercheront à s'ouvrir avec quelqu'un comme moi. Elles disaient elles mêmes qu'elles ne regardaient pas que le physique mais qu'il y avait quand même un minimum à avoir.

Certains mecs avec qui je me suis baladé dans la rue bénéficient de sourires, de regards intéressés de filles qui s'investissent avec eux avant même qu'ils parlent ou fassent quoi que ce soit et d'autres comme moi n'ont rien. Eux couchent avec au moins 1 fille par semaine quand ils ne sont pas posés avec une fille et moi je n'ai rien. Tu les mets côte à côte avec moi tu vois tout de suite pourquoi.

Je n'ai jamais été attiré par les filles à qui je plaisais (3 au total dans ma vie). La première j'avais 15 ans et on s'était rencontré par hasard sur Internet puis dans la vraie vie. Mais elle ne me plaisait pas du tout et j'ai refusé de sortir avec. La seconde j'avais 18 ans et ce n'était pas elle que je visais mais une autre fille que je draguais et qui m'a jeté (deux fois car on évoluait pas dans la même ligue). La fille avec qui je suis sortie était reconnue de manière unanime comme laide par absolument tous les mecs que je connaissais, je dis bien tous. Elle s'est montrée intéressée, j'ai pris son numéro, je lui ai parlé et je suis sorti avec pendant une semaine. Même si elle ne me plaisait pas, pour moi ça n'avait pas d'importance. Je n'avais pas le choix c'était elle ou rien. On a passé toute une journée ensemble à s'embrasser sans rien avoir à se dire. Puis elle m'a quitté quand elle a appris qu'elle était ma première copine (A 18 ans c'était déjà vu comme anormal par les filles. Alors à 25...). Déjà, à cet âge là, je voyais des filles de 16 ans qui prenaient le portable des mecs qui les draguaient et qui les intéressaient physiquement pour vérifier combien de copines ils avaient eu. Et qui les jetaient du jour au lendemain après être sorties avec eux quand ils voyaient que le mec n'avait pas de projet personnel. La troisième fille est celle que j'ai rencontré dans le cadre de mon boulot à 23 ans et dont j'ai parlé. Comme par hasard cela s'est produit 1 mois après que je me sois dépucelé en Espagne (Là aussi je n'avais pas le choix. C'était soit ça soit rester puceau toute ma vie).
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#236921
On est beaucoup ici, du fait de notre insuccès, à avoir une vision faussée de notre physique ; pourtant si tu restes assez longtemps ici pour accéder au trombi, ce n'est pas une armée de zombies bossus que tu verras.

Au fil des années j'ai reçu divers compliments sur ma personne, de la part de filles qui n'avaient aucune raison de me mentir à ce sujet, ça ne m'empêche pas de pédaler autant que toi ; je me vois comme étant plutôt exigeant au niveau du physique, et pourtant mon attirance ne sera pas celle de tous les mecs.

Un exemple très révélateur : il y a quelques années j'avais tenté de me rapprocher d'une fille, et avait montré sa photo à deux potes : l'un d'eux avait dit spontanément " elle est moche ", l'autre était mi-figue mi-raisin " mouais, il y a quelque chose... ". Sachant que les deux ne sont pas des canons de beauté, et en couple depuis pas mal d'années. Bref, moi si attentif à la " plastique ", ai trouvé belle une personne jugée moche par d'autre mecs.

Conclusion, même si on peut reconnaître l'existence de grandes tendances / modes / critères sociétaux liés à l'époque (ainsi par exemple, aujourd'hui un teint bronzé est plutôt bien vu ; alors qu'au Moyen Age, les gentes dames étaient louées pour la blancheur de leur teint), la beauté reste malgré tout subjective, et sauf cas réellement extrêmes, n'expliquera pas à elle toute seule succès ou échec sentimental. Mais on en parle souvent car cela fournit une explication (trop) simple et (trop) commode quand on patauge.

J'ai aussi en tête des exemples féminins, du ou en-dehors de forum, qui galèrent ou ont galéré malgré un physique avantageux (sans parler de leurs autres qualités) ; parce que d'autres choses, comme la timidité par exemple, entrent en jeu.

Il faut que tu prennes conscience de la nature bancale de ton raisonnement. Et qu'à 25 ans, il est trop tôt pour être blasé.
Johnegg a écrit :Je me suis replongé dans ma passion du foot pour oublier le fait qu'aucune fille ne veuille de moi. J'attends que la situation sanitaire s'apaise pour aller à nouveau voir une prostituée
Petit détail que je relève du coup, tu n'es donc plus vierge contrairement à ce qui est indiqué sur ton profil ?
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7