Vous êtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous présenter à toute la communauté !
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236925
Jusqu'à mes 19 ans, j'étais grand et mince. Puis à partir de mes 19 ans, j'ai commencé à prendre du poids jusqu'à atteindre les 120 kilos aujourd'hui pour 1,83 m. Je dois perdre du poids pour ma santé. J'ai pensé un temps à faire une opération de l'estomac. Ca a marché avec un ami à moi. Le problème, c'est que j'ai toujours été un gros mangeur, que ce soit pendant mon adolescence ou maintenant.

Pendant mon adolescence, j'étais mince mais j'étais vu comme moche par les filles. Maintenant, je suis gros mais je n'existe pas aux yeux des filles.

J'ai comme plan de m'abonner à une salle de sport + à un programme Cheef (4 repas par jour préparé par un diététicien) une fois que les restrictions liées à la crise sanitaire seront levées.

Pour moi, mon physique explique à lui tout seul mes échecs sentimentaux. Ce n'est pas au niveau du corps que cela pose problème (j'ai déjà vu des gros avec des filles). C'est au niveau des traits du visage. J'ai toujours eu un énorme nez. Un oeil plus fermé que l'autre. Des joues asymétriques et une machoire asymétrique elle aussi parce que je n'ai pas porté d'appareil pendant l'adolescence. Et puis de toutes façons sur les photos je vois bien que quelque chose ne va pas du tout. Comparé à d'autres, je suis une catastrophe. Quand je souris face caméra, on dit que j'ai l'air d'un psychopathe. Quand je ne souris pas, on dit que je fais trop sérieux. Ma voix très particulière est aussi problématique. Je n'entends pas ma voix de la même manière qu'elle est perçue par les autre. Et je fais beaucoup plus vieux que mon âge. Quand je travaillais avec des gamins et qu'ils étaient au courant de mon âge, ils me disaient que je mentais. Pourtant j'ai bien 25 ans. Mais beaucoup me donnent 30, 35 voire 40.

La coupe de cheveux je l'ai changée plusieurs fois : très court puis dégradé à blanc puis dégradé avec un trait puis coupe à l'espagnole puis j'ai laissé poussé mes cheveux jusqu'à ce qu'ils bouclent puis j'ai fait un défrisage pour avoir des cheveux longs plaqués en arrière à l'italienne. Rien y fait. Je suis toujours perçu comme moche.

Pour moi, qu'une femme soit perçue comme belle ou laide, ça n'aura aucun impact dans sa vie sentimentale. Parce qu'il y a un tel décalage entre l'offre et la demande (tellement d'hommes pour une seule femme), que forcément une femme finira par se mettre avec quelqu'un si elle le veut. Après, que ce quelqu'un lui plaise ou non ou qu'elle l'ait choisie ou non, c'est autre chose.
C'est beaucoup plus pour l'homme que le physique peut jouer.

J'ai marché pendant une heure autour d'un lac aujourd'hui. J'ai vu je ne sais pas combien de couples passer sur mon chemin. A chaque fois j'ai vu un mec avantagé par la nature et une femme soit avantagée elle aussi soit lambda (je parles des couples de mon âge). Face à n'importe quel mec que j'ai vu de mon âge, je ne fais pas le poids.

Sinon, je ne suis plus vierge, je l'ai fait avec 2 prostituées (une à 23 et une à 25) mais je me considères toujours comme vierge.
par Aynat
Homme de 25 ans vierge
#236932
Bonjour John !
Je pense que tu te prends trop la tête avec les histoires de niveau, d'offre, de demande, etc. Les filles c'est pas des machines à laver tu les achètes pas en fonction d'un niveau a / a+++/b ... et inversement ! (Conseil d'Aynat le méga puceau d'accord, mais quand même... ). Tu parles "des filles", mais enfin ça n'existe pas ça, tu as affaire à des personnes différentes, qui ont forcément des réactions différentes, surtout à 25 ans on est loin des effets de groupe débiles qu'il peut y avoir chez les ados. Est-ce que tu as l'occasion de parler un peu avec une ou plusieurs filles en particulier en dehors de tes collègues de colo, parce que le côté "logique féminine à étudier" ça me semble un peu vague ? Juste amicalement déjà, sans parler d'avances sexuelles... Moi aussi je suis fonctionnaire, je me suis retrouvé seul dans un trou paumé très loin de ma région d'origine mais ça a été très agréable d'avoir toujours pas mal d'ami(e)s à retrouver les vacances, j'ai eu des contacts à garder !
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236933
Merci pour ta réponse Aynat. J'aime bien ton humilité. En ce moment, je parles régulièrement avec une fille qui m'a dit qu'on préférait qu'on reste amis. Elle se montre gentille avec moi et en échange je l'aide pour les cours. Je penses qu'elle coupera les ponts avec moi une fois l'année universitaire écoulée (soit dans un mois).

L'an dernier, j'ai eu une fille comme elle avec qui je m'entendais bien. Le feeling passait vraiment bien. Elle me plaisait. Je me suis lancé je le lui ai dit et elle m'a mis un vent (ce qui était prévisible, car cette fille était très au dessus de ce que je peux attendre. On allait pas ensemble). Puis j'ai arrêté de lui parler j'étais déçu.

Sinon, non, je n'ai aucune amie fille.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#236934
Bonjour Johnegg .

J'ai lu ton topic depuis la première page. Et disons qu'il y a certaines choses que tu évoques, et sur lesquelles j'aimerais revenir.

Tout d'abord, j'aimerais te rassurer en te disant que tu n'es pas le seul. Comme tu as pu le remarquer sur ce forum (si tu l'as un peu survolé), il y a certaines personnes qui ont un parcours plus ou moins similaire au tien. On a tous ici sur ce forum des "problèmes", des blocages avec le sexe opposé (que ce soit timidité, faible estime de soi même, impression de ne pas plaire ...).

La première chose sur laquelle j'aimerais revenir, c'est sur ton "physique". Tu te dis toi même "moche" (je déteste ce mot), et que selon toi, ton physique "explique à lui tout seul tes échecs sentimentaux". Ne trouves tu pas cela un peu exagéré ?
Certes, je conçois que tu aies un certain mal être à ce niveau là. Mais comme l'on dit certains de mes camarades, le physique c'est purement subjectif. Tu peux te trouver laid, mais il y a surement un personne qui t'a trouvé beau, ou à ton goût. Tout comme il y a des personnes qui t'on trouvé "laid" ... . j'ai envie de dire c'est comme ca, c'est la vie. On ne peux pas plaire à tout le monde. Mais je suis sûr qu'il y a des personnes qui t'on trouvé à leur gout. Et puis si vraiment tu te "détestes", tu peux toujours, si tu as envie, améliorer un truc chez toi : ta coiffure, tes vêtements ... . Le physique, on peut l'améliorer, mais pas le changer.

Ensuite, une chose qui ressort assez dans tes propos, c'est que tu as l'air d'être gentil. Mais gentil dans le sens du "nice guy" si je peux dire (comme ont retrouve dans les sites de coaching en séduction :sweat_smile: ). C'est à dire, que tu as l'air de donner beaucoup pour pouvoir être accepté. Que tu sembles prêt à laisser ton ressenti, tes pensées pour pouvoir être accepté par telles ou telles personnes. En gros, tu "modifies" ta personnalité pour te sentir accepté. Malheureusement, les gens le remarquent vite. Remarquant que tu es trop gentil, ou que tu te laisses trop faire, ils profitent de toi, et te méprisent. C'est un peu dur à dire, mais c'est comme ca.

C'est une bonne chose d'être gentil, mais il ne faut pas tomber dans l'extrême. Sinon, ca se retourne contre toi. Tu peux être gentil, mais affirme tes positions la prochaine fois. Les gens verront ta vraie personnalité. Et c'est une très bonne chose.

Sinon, je remarques que tu envisages de te mettre au sport. C'est un très bonne chose aussi que tu veuilles prendre soin de toi :wink: .
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#236935
Johnegg a écrit : 12 mars 2021, 21:17 Je dirais que j'ai plutôt été un animateur avec de l'énergie à revendre. Mais en même temps, je n'ai jamais été adepte des délires entre animateurs une fois les gamlns couchés. Veiller jusqu'à 4h du matin pour parler avec mes collègues ne m'intéressait pas. D'ailleurs parler avec des collègues tout court ne m'intéressait pas. J'aimais bien faire les choses dans mon coin, travailler tout seul. Dés que je ne gérais pas les choses pour une activité par exemple, que je ne faisais pas tout comme moi je le voulais, j'avais l'impression de ne plus rien contrôler et que les choses m'échappaient. Je n'aimes pas le travail en équipe parce que je ne peux pas forcément imposer mes trucs et faire comme je veux.
Ce que je trouve surprenant, c'est que tu es persuadé que ton problème, c'est ton physique, mais qu'à aucun moment tu n'as pu te dire : peut-être que c'est la manière dont je me comporte qui ne va pas.
Quand j'ai lu le passage que je cite, je me suis dit qu'en réalité, le problème était certainement là. Dans la manière dont tu te comportes en société : peu sociable, même dans un contexte qui l'encourage, et avec des velléités de contrôle sur les autres. C'est effectivement un genre de personnalité qui ne plaît pas beaucoup, surtout chez les jeunes.
Je t'invite très sincèrement à travailler là-dessus plutôt qu'à continuer de croire que le problème serait ton physique.
Johnegg a écrit : 12 mars 2021, 21:17 Personne ne dit que le féminisme est condescendant envers les hommes. Au contraire, il est mis en avant et le fait qu'on critique l'Homme avec un grand H ne choque personne. C'est même encouragé. Personne ne se soucie des ravages que peut causer le féminisme aux hommes.
Le sexisme tue tous les jours ; le féminisme n'a jamais tué personne.
Oui, les minorités font entendre leurs voix et déconstruisent les privilèges dont bénéficient certaines catégories de la population. Ce n'est pas "critiquer l'homme", c'est critiquer l'organisation sociale qui fait qu'un homme a plus d'avantages qu'une femme.
Je pense que là aussi, si tu t'intéressais un peu à la question et à ce que peuvent vivre les femmes, tu y gagnerais dans le domaine de la sociabilité.

Ca a déjà été expliqué plusieurs fois sur ce forum, mais des hommes très laids en couple, il y en a plein. J'évoque souvent cet exemple car il est parlant : Gainsbourg, par exemple. Et qu'on ne vienne pas me répondre que c'est parce qu'il était célèbre ou qu'il avait du succès : il avait beaucoup de succès avant de faire de la chanson, il s'est marié assez jeune avec sa première femme qui était une femme extrêmement belle. D'ailleurs, quand Brigitte Bardot est tombée amoureuse de lui, Gainsbourg était un artiste assez confidentiel. Il avait du succès avec ce qu'il écrivait pour les autres, mais ses propres chansons en avaient très peu.
Je pense donc que le succès d'une personne a très peu à voir avec son physique, mais bien davantage avec la manière dont elle se comporte avec les autres. Ca vaut également pour les femmes, dans une certaine mesure.
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236936
La manière dont je me comportes en société importe peu. J'ai essayé de me positionner de différentes manières vis à vis des autres. Celle que j'ai cité n'était pas la seule. Et il n'y a aucune différence entre ce positionnement et le fait d'être sociable et de parler aux autres pour moi. Ca ne change rien.

Je suis introverti oui. Mais l'introversion n'empêche pas d'avoir quelqu'un. Je ne vais pas faire semblant, être quelqu'un d'autre, ne pas être moi même pour plaire aux autres. En faisant cela, je me trahirais. Quand une chose ne m'intéresse pas, ça ne m'intéresse pas.

Quand j'étais au lycée, je me suis persuadé que mon problème était ce manque de sociabilité. Je suis donc allé aborder des filles, 10, 20, 30, 40, 50, leur parler juste comme ça. A chaque fois je récoltais mépris et rejet ou réponses à peine formulées. On ne peut pas reprocher à quelqu'un de ne pas être sociable quand l'autre ne s'investit pas dans la conversation. A la fac ou au boulot, ce mépris s'est transformé en indifférence. Autant, dans un groupe social, je peux jouer la comédie. On va bien rigoler deux minutes c'est bien. Mais une fois cette comédie passée, je ne suis jamais relancé, jamais rappelé, jamais recontacté. Au final les gens s'en foutent de toi. J'ai été complices de plusieurs filles dans la vingtaine de séjours que j'ai fait. Complice oui...Pendant le séjour. Parce qu'après, quand je les recontactais sur Facebook ou sur Messenger, elles ne répondaient qu'à peine ou jamais. Elles avaient déjà tracées leur route avec un mec pas plus sociable que moi, un mec moins investi que moi. Donc j'estimes que ça ne sert à rien d'être sociable. C'est brasser du vent pour pas grand chose.

En tant qu'homme, je n'estimes avoir aucun privilège par rapport à une femme. J'estimes même que c'est l'inverse. J'ai déjà expliqué plus haut la logique de l'offre et de la demande qui joue sur le marché de la séduction. 1 femme vaut 30 hommes et n'importe quelle femme peut avoir plus de succès qu'un homme même star de cinéma. Je ne vois quel privilège je peux avoir face aux pestes qui se moquaient de moi le premier jour de ma troisième en me demandant de sortir avec elles au collège, celles qui me pointaient du doigt à la sortie de classe au lycée, celles qui m' ont dit que j'étais horrible rien qu'en me voyant ou encore celle qui, animatrice d'un groupe d'handicapés, m'avait abordé dans la rue en me disant ironiquement "Vous êtes très beau monsieur" provoquant l'hilarité générale. Aucune compassion pour leur pauvre sort de petites filles riches qui ont tout à portée de main depuis la naissance.

+ Gainsbourg possédait une intelligence extrêmement développée, intelligence que seule une petite minorité d'hommes possède. En toute humilité, je n'estimes ne pas en faire partie.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#236941
Johnegg a écrit : 13 mars 2021, 20:01 La manière dont je me comportes en société importe peu. J'ai essayé de me positionner de différentes manières vis à vis des autres. Celle que j'ai cité n'était pas la seule. Et il n'y a aucune différence entre ce positionnement et le fait d'être sociable et de parler aux autres pour moi. Ca ne change rien.
Tu te trompes lourdement là-dessus, l'attitude fait toute la différence. Lors de mes études supérieures, j'avais un camarade de promo que je trouvais physiquement bof, et mes copines aussi. Toujours à faire des blagues débiles, un lourding. Et il puait toujours l'alcool. Et pourtant ce gars ramenait toujours une nana de soirée. Et vraiment je ne comprenais pas. Et puis un soir je l'ai vu faire, il avait une de ces tchatches! Il te plaçait au centre de son univers pour une soirée et ça marchait super bien.
Une bonne attitude c'est bien plus sexy qu'un physique parfait mais avec un QI d'huitre.
Johnegg a écrit : 13 mars 2021, 20:01 Aucune compassion pour leur pauvre sort de petites filles riches qui ont tout à portée de main depuis la naissance.
Merci de faire attention à tes propos, ils glissent dangereusement vers une idéologie incel, ce qui est strictement interdit sur ce forum.
par Johnegg
Homme de 25 ans vierge
#236942
Je ne vois que rarement le genre de mecs dont tu parles Salambo. Si tous les mecs qui sont en couple avaient une tchatche incroyable ça se saurait. Moi ce que je vois c'est beaucoup ne s'investissent pas, ne font rien et ont tout. Mais bon si tu veux. Je peux jouer la comédie et faire la conversation pour 10 (ce que j'ai déjà fait). Pour voir quoi au final ? Le bg timide sortir avec les filles avec qui je parlais.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#236943
Le monde est cependant plus nuancé... et moins manichéen.

Des hommes séduisant sans efforts ("chick magnet") alors que d’autres ont eu du mal à trouver quelque chose (je t’invite à lire certains témoignages : Lereveur en est un bon exemple). C’est similaire dans le travail aussi : comme nous sommes toutes et tous différents, les parcours de vie le sont également. D’autres auront des facilités quand certains trimeront, ce n’est pas nouveau.

Il y a de quoi être jaloux mais tu vas continuer à te faire du mal.
Je serais curieux de voir ton physique, néanmoins.
par Stella
Femme de 25 ans vierge
#236944
Hello again Johnegg
Plus je te lis plus j'ai l'impression que dans ta conception des relations et du quotidien tout est classé. C'est comme ci chaque personne que tu croisais portait une étiquette : beau / laid / dans la moyenne / personne méprisante / personne intéressée avec arrière pensée,... De même lorsque tu parles du marché de la séduction, tu parles de chiffres, de faits que tu considérés comme vérifiés, presque comme ci tout ça n'était que mathématique et qu'il suffirait de faire un bref calcul pour savoir que ta compatibilité avec l'entièreté de la genre féminine serait de 0. Et tout ça uniquement lié au facteur du physique. Du coup avec ce système quand tu abordes une relation (en général pas que en amour) tu ne fais qu'analyser en permanence et classer et évidemment comme les cases sont déjà faites et qu'il suffit de les remplir ça te conforte dans ton idée. Mais quelle place laisses tu à la spontanéité, quelle place laisses à la surprise à l'adaptation, au changement,.... Quelle place tu te laisses à toi même pour évoluer puisque tu t'es déjà toi même enfermé dans une case : "laid". Si tu as cette perception là des choses, tu ne donnes pas de place dans ta vie pour des relations car n'importe quelle relation ne rentre pas simplement dans un système de cases ! C'est ce que je ressens en tout cas dans ce que tu écris, tu parles de "mépris" le mot est très fort, on sent que tu as été blessé par l'indifférence ou la critique de certaines personnes et ça se comprend bien entendu'. Mais on sent aussi que tu renvois ce mépris aux autres, que d'emblée tu n'accorde aucune valeur aux personnes qui te côtoient vu que tu penses de toute façon qu'ils te jugeront sur ton physique et te delaisseront . Évidemment ce n'est que mon ressenti, je ne me permet pas de juger bien au contraire.

Et pour le physique d'ailleurs, si tout se jouait uniquement sur ça, alors étant moi même "dans la norme" ( j'ai bien entendu des complexes physiques mais je ne me considère pas laide, ni belle) je devrais forcément avoir trouvé quelqu'un car si on suit ta logique ce n'est que le physique qui rentre en compte et en plus c'est plus simple pour les femme. Et bizarrement moi comme plein d'autres femmes sur le forum sont encore seules. Peut être parce que certaines personnes recherchent une réelle connexion et pas un physique !!

J'ai l'impression aussi que ta vision de la gente féminine est très négative et très figée dans le sens où tu ne t'attends pas à être surpris positivement par certaines femmes mais tu sais d'avance que tu seras forcément déçu. Ça doit se ressentir dans ton comportement en vrai je pense car déjà à l'écrit on peut le sentir donc ça peut aussi être quelque chose à prendre en compte.

Je pense honnêtement que tu es trop sévère sur ta situation et que tu t'avoue déjà vaincu à 25ans( j'ai le même âge que toi donc je peux comparer)., j'ai l'impression que si tu devais résumer ta situation ça serait " j'ai tout essayé mais je suis convaincu que je suis laid et que le problème vient de mon physique donc je n'aurais jamais aucune relation" Comme on le sais tous, le physique on ne peut pas le changer fondamentalement, déjà si tu prends soin de toi et si tu te donnes des objectifs comme le sport par exemple c'est une bonne chose. Mais si tu veux du changement alors il faut déjà changer ta manière de voir les choses, je ne dis pas bien sûr de changer ta personnalité loin de là, mais d'orienter ton regard non pas vers le négatif donc vers tout ce qui conforte tes points de vues actuels, mais au contraire de remarquer les détails qui sortent de l'ordinaire en positif. De remarquer les réactions positives chez les femmes que tu côtoies en enlevant l'arrière pensée qui est toujours qu'elle le fait par pitié ou qu'elle va couper les ponts,.. De remarquer les choses que tu aimes chez toi aussi, des traits de caractère qui t'attirent chez les autres,...
En bref, nous avons tous la possibilité d'être acteurs de nos vies, et on pourra tous s'inventer les excuses que l'on veut, le changement c est à nous de le créer avant tout et il y a toujours des leviers pour le faire !
Je ne pense pas que le problème soit ton physique mais simplement le fait que tu en aies souffert et que tes schémas relationnels restent ancrés la dessus : bonne nouvelle, à 25 ans tu as la vie devant toi pour changer tout ça !

Ps : de mon côté aussi j'ai du boulot pour réussir à changer les choses !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7