Page 1 sur 2

Un nouveau venu parmi vous

Publié : 24 nov. 2021, 03:20
par Agos
Bonjour à tous !

Afin de ne pas trop vous ennuyer, je vais tenter de rester le plus concis possible, j'espère réussir à ne pas faire un pavé :laughing:

Mon cas sera peut-être différent de certains d'entre vous, car je crois que je suis en réalité asexuel, mais je n'ai malheureusement aucune certitude à ce sujet. Ce qui me fait douter, c'est que malgré tout ma libido existe, je peux me sentir excité sexuellement.

Il me semble avoir lu quelque part (je ne sais plus si c'était ici), que mentir sur sa virginité et s'inventer des relations, ainsi qu'une masturbation trop fréquente, étaient révélateurs de frustration sexuelle et de souffrance par rapport à sa VT. Je ne sais pas si c'est vrai, mais j'ai déjà menti à ce sujet à cause de la honte potentielle (surtout quand on est plus jeune), et il n'est pas rare que je me masturbe 3 fois par jour par exemple (j'aurais d'ailleurs des questions à poser à ce sujet, mais mieux vaut peut-être que je le fasse dans le topic dédié !)

Est-ce que cela correspond à des conséquences typiques de la VT ?

Cela étant dit, j'ai l'impression de ne pas ressentir de réel désir à l'égard d'autrui. Je crois que je n'ai jamais réellement eu l'envie de faire l'amour avec quelqu'un, ce qui pourrait expliquer certaines choses. Avec ce que je vous ai raconté, on peut voir une sorte de paradoxe, mais pour m'être renseigné sur l'asexualité, je sais que de nombreux asexuels ont quand même des fantasmes ou se masturbent. D'un autre côté, une part de moi se dit peut-être que s'imaginer asexuel est une manière de fuir une frustration ou une souffrance liée à la VT, afin de mieux la gérer.

Ce n'est pas une question évidente à trancher, mais en vous lisant et en échangeant avec vous, j'y verrai peut-être plus clair ! Je créerai sûrement un futur topic pour vous demander quelques renseignements, mais n'hésitez pas à poser vos éventuelles questions ici si vous en avez. Merci de m'avoir lu, et à très vite !

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 26 nov. 2021, 18:56
par Amelie
Salut, Agos et bienvenue sur le forum. En effet la libido et l’attraction sont deux choses différentes. On utilise le terme demisexuel pour une personne qui a besoin d’une connexion émotionnelle avant de ressentir une attraction sexuelle. Si, malgré la connexion émotionnelle, il n’y a pas d’attraction sexuelle, on parle d’asexualite. Il y a aussi des personnes qui se considèrent comme asexuels sans avoir jamais été en couple, mais c’est vrai que c’est difficile de le savoir à l’avance.

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 27 nov. 2021, 07:16
par Agos
Merci pour ton accueil !

Je pense que je dois ressentir de l'attraction sexuelle, car sinon je ne pense pas que je serais "stimulé" par certaines femmes ou situations, avec l'envie ou le besoin de me soulager. Surtout que lorsque je vais me masturber, je vais recourir à mes pensées ou des images de la personne en question (quand c'est par exemple des célébrités, etc.)

C'est un point qui me fait douter, même si cette attirance ne semble pas me donner envie d'aller plus loin. Ayant déjà été amoureux, les sentiments ne semblent pas me "débloquer". Mais si ça se trouve, si une opportunité se présentait réellement à moi, peut-être que tout ceci tomberait à l'eau.

Je me demande parfois si en tant que VT, je n'ai pas développé une sorte de faux désintérêt pour le "sexe réel", pour éviter d'être en souffrance et d'assumer la frustration sexuelle. Est-ce que c'est quelque chose qui vous semble possible ou qui est déjà arrivé à certains ?

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 27 nov. 2021, 23:43
par Mellow
Bienvenue !
Ayant déjà été amoureux, les sentiments ne semblent pas me "débloquer".
Par "amoureux" tu veux dire béguin distant ou être réellement amoureux ? Te débloquer signifie avoir envie d'avoir des relations sexuelles avec une femme ? Hmm... ça m'est arrivé de fantasmer pour faire tu sais quoi mais je pense pas avoir réellement eu envie d'avoir des rapports sexuels avec une personne en particulier... je crois qu'il y a plusieurs facteurs. Je pense que j'ai un souci au niveau de ma propre image et mon corps, mais il me faut surtout ressentir une connexion avec quelqu'un (et ça c'est compliqué pour moi). As-tu eu des liens plus ou moins forts avec des femmes ?

Je me demande parfois si en tant que VT, je n'ai pas développé une sorte de faux désintérêt pour le "sexe réel", pour éviter d'être en souffrance et d'assumer la frustration sexuelle. Est-ce que c'est quelque chose qui vous semble possible ou qui est déjà arrivé à certains ?
C'est possible mais un psychologue pourrait te répondre plus pertinemment. Le cerveau peut en effet développer des "coping mechanisms" (mécanismes d'adaptation), je me suis également demandée si je faisais genre que j'étais pas intéressée par les relations amoureuses à une époque pour mieux vivre le fait d'être seule et de n'attirer personne. Bon, dans mon cas je vis bien la solitude donc je sais plus trop quoi penser. J'ai aussi pas mal été influencée, indirectement, par les situations négatives de mon entourage.

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 28 nov. 2021, 02:11
par Agos
Merci beaucoup !

Mellow a écrit :Par "amoureux" tu veux dire béguin distant ou être réellement amoureux ? Te débloquer signifie avoir envie d'avoir des relations sexuelles avec une femme ? Hmm... ça m'est arrivé de fantasmer pour faire tu sais quoi mais je pense pas avoir réellement eu envie d'avoir des rapports sexuels avec une personne en particulier... je crois qu'il y a plusieurs facteurs. Je pense que j'ai un souci au niveau de ma propre image et mon corps, mais il me faut surtout ressentir une connexion avec quelqu'un (et ça c'est compliqué pour moi). As-tu eu des liens plus ou moins forts avec des femmes ?
J'ai déjà pu éprouver des béguins distants, mais également des sentiments amoureux "réels". C'est tout à fait ça, j'entendais par "débloquer" l'envie d'avoir des relations sexuelles concrètes avec une femme, au-delà du simple fantasme ou de la masturbation. Il m'est arrivé d'établir des liens relativement forts avec d'autres femmes, mais ils ne m'ont pas donné d'envie particulière de coucher réellement avec (du coup j'ai été friendzoné). Pourtant j'ai forcément ressenti une attirance sexuelle à leur égard pour fantasmer sur elles. L'envie de contact physique et de toucher le corps de l'autre peut être présente, mais pour une fellation ou la pénétration je ne suis pas inspiré.

Ce que tu dis est très intéressant, car même si de mon côté, ressentir une connexion particulière ne fait pas de différence, l'image que je peux avoir de moi-même est peut-être en cause. J'ai aussi quelques complexes, et en tant que VT depuis longtemps, peut-être que je me dis inconsciemment que le sexe n'est pas pour moi. D'où l'absence de "motivation" dès que ça deviendrait réel, à l'exception de choses comme le cunnilingus ou l'envie de toucher l'autre.

Mellow a écrit :C'est possible mais un psychologue pourrait te répondre plus pertinemment. Le cerveau peut en effet développer des "coping mechanisms" (mécanismes d'adaptation), je me suis également demandée si je faisais genre que j'étais pas intéressée par les relations amoureuses à une époque pour mieux vivre le fait d'être seule et de n'attirer personne. Bon, dans mon cas je vis bien la solitude donc je sais plus trop quoi penser. J'ai aussi pas mal été influencée, indirectement, par les situations négatives de mon entourage.
C'est exactement ce à quoi je pensais. Je me demande si un mécanisme de ce type ne pourrait pas non plus être à l'œuvre pour le sexe, au point de me persuader (à tort) que je n'en ai pas envie lorsque c'est réel (ou comme vu plus haut, que ce n'est pas pour moi). Dans le même genre, j'avais lu que la masturbation compulsive pouvait également exprimer un manque, et donc une frustration sexuelle que l'on cherche à soulager. Je ne sais pas si c'est "compulsif", mais vu que je me masturbe régulièrement 3 fois par jour, je me pose des questions.

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 29 nov. 2021, 23:11
par Mellow
Je vois que fopaldir a liké tes messages, je pense d'ailleurs que vous avez tous les 2 un profil assez atypique. Tu peux aller lire son topic de présentation, ça pourrait être intéressant pour toi.

Concernant ta fréquence de masturbation... je dirais que si manque il y a, ce n'est pas forcément d'ordre sexuel. À creuser, avec un sexologue par exemple. Je ne suis pas un homme donc je ne sais pas si ta fréquence est anormale mais à partir du moment où il y a un malaise, ouais faut en parler et chercher à comprendre.

Par contre, concernant les femmes il n'y a rien qui cloche, à mon humble avis, t'es juste beaucoup plus sélectif sur les pratiques sexuelles, et t'as moins envie. À force de se comparer aux autres, on finit par se poser les mauvaises questions et se perdre... bref, sors avec des femmes asexuelles ou non, tu verras bien. Il y a un grand arc-en-ciel sexuel... tu trouveras peut-être chaussure à ton pied ^^

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 30 nov. 2021, 01:09
par Agos
Effectivement, j'ai pu lire sa présentation, et ce qu'il peut dire recoupe un certain nombre d'éléments dans lesquels je peux me reconnaître. Je vais d'ailleurs laisser un petit message dans son topic :smile:

D'après les derniers chiffres que j'avais pu voir, les hommes se masturberaient en moyenne 2,96 fois par semaine. Je suppose que c'est davantage chez les VT, mais en ce qui me concerne, je suis donc très au-dessus de cette fréquence. C'est vrai que s'il y a manque, il n'est peut-être pas forcément d'ordre sexuel. Ce qui m'oriente vers cette possibilité, c'est que c'est généralement une excitation sexuelle qui va me pousser à me masturber.

La grande majorité des femmes n'étant pas asexuelles, cela réduirait considérablement le champ des possibilités si je le suis moi-même. Je suis souvent friendzoné et peu perçu comme un partenaire potentiel par les femmes, mais c'est à juste titre car même lorsqu'une femme m'attire, je me comporte comme un asexuel.

J'espère arriver à faire la lumière sur cette étrange situation, car comme évoqué précédemment, je ne voudrais pas m'auto-diagnostiquer "asexuel" alors que j'ai aussi des éléments pour en douter, ou qu'il pourrait y avoir d'autres raisons à ce "blocage" dès que ça deviendrait réel. J'avoue avoir peur de la possibilité de ne pas être asexuel, car ça voudrait vraiment dire que je suis frustré et complexé. Le bon côté des choses, c'est que j'aurais potentiellement plus de partenaires potentielles (en admettant que j'arrive à dépasser tout ça et à séduire).

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 30 nov. 2021, 09:43
par Mellow
Agos a écrit : 30 nov. 2021, 01:09 La grande majorité des femmes n'étant pas asexuelles, cela réduirait considérablement le champ des possibilités si je le suis moi-même. Je suis souvent friendzoné et peu perçu comme un partenaire potentiel par les femmes, mais c'est à juste titre car même lorsqu'une femme m'attire, je me comporte comme un asexuel.
Nan mais ce que j'ai dit c'est : "asexuelles OU non" et "arc-en-ciel sexuel ". Je t'ai pas dit de te limiter aux femmes asexuelles, rhoo 🙂 Un arc-en-ciel c'est un spectre, c'est une variété de nuances, de préférences sexuelles (greysexual, faible libido, peu d'intérêt pour certaines pratiques, etc)...on n'est pas 90% à être assoiffé de sexe lol
Il n'y a pas que des gens "standard" et des asexuels dans ce monde. Il y a plein de nuances entre les 2 et des gens qui rentrent pas dans des boîtes/étiquettes. Faut juste se lancer et peut-être aussi chercher au bon endroit. Il y a certainement une communauté, probablement annexe à celle des LGBTQ+. Pas facile, mais ça pourrait t'aider à trouver quelqu'un de plus ouvert. Mais t'es pas obligé, hein.

(en admettant que j'arrive à dépasser tout ça et à séduire).
J'espère que le forum saura t'apporter quelques réponses là-dessus :smile:

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 30 nov. 2021, 18:56
par Agos
C'est vrai qu'il y a tout un spectre entre "sexualité classique" et asexualité ! En fait ce que je me disais, c'est qu'à partir du moment où quelqu'un n'est pas 100% asexuel mais que son partenaire l'est, il peut y avoir de la frustration et des complications à un moment donné. D'où l'idée de rechercher d'autres personnes asexuelles si je le suis moi-même, même si c'est plus dur à trouver. Ou effectivement, des personnes ayant des préférences davantage compatibles avec un partenaire asexuel / greysexuel comme tu as pu le souligner.

Mais avant toute chose, je dois déjà m'assurer que je suis bel et bien asexuel et qu'il ne s'agit pas d'un autre type de blocage ou d'un complexe. Surtout lorsqu'à priori, je suis aussi capable de ressentir de l'attirance sexuelle ou de l'excitation, et que cette masturbation si fréquente n'est peut-être pas anodine. Comme tu le disais, un psychologue ou un sexologue pourrait peut-être m'aider, mais j'avoue que je préfèrerais dépenser mon argent ailleurs :laughing:

En tout cas je parcours régulièrement le forum et je trouve des témoignages très intéressants. Il faudrait sûrement que je crée un topic pour poser certaines questions qui pourraient m'aider dans mon cas particulier.

Re: Un nouveau venu parmi vous

Publié : 02 déc. 2021, 11:58
par mike62
slt agos et bienvenu à toi ! ton témoignage est vraiment intéressant et la question que tu te pose , à savoir si tu est asexuel ou non est tout à fait légitime. Je comprend que tu puisse te la poser vu ce que tu nous a expliqué. Après un "spécialiste " pourra peut être t'aider de manière plus efficace. je peux me tromper mais tu disais que tu avais recours à la masturbation parfois jusqu'à 3 fois par semaine. Mais le truc c'est que si tu "pratique" trop de fois , et bien d'après mon expérience, tu n'a plus vraiment de désir ensuite car tes pulsions on été assouvies par cette pratique et donc forcément le désir s'amoindrit. Après je peux me tromper mais une chose est sûre : la masturbation diminue le désir (ou du moins son intensité ) juste après (comme tu l'a certainement remarqué toi aussi ). Le désir revient bien entendu mais pas immédiatement :wink: