Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
Par Mattia43
Homme de 38 ans vierge
#217837
Oui je me doute que c'est moins pour certains, disons que moi en 20 ans d'efforts je suis passé de "0 ou 1" à "2 ou 3" par an. :laughing:
Par Blup
Homme de 32 ans vierge
#217841
Verbaliser = Sexualiser la conversation ?
Pas nécessairement, on peut exprimer son attirance pour quelqu'un sans sexualiser les discussions au préalable.

Effectivement, les PUA véhiculent l'idée que si on ne passe pas par cette étape, la fille nous classera dans la "zone amie" sans autre forme de procès et ne nous considèrera jamais comme un "potentiel".

A ma connaissance, aucun de mes amis masculins en couple n'est passé par là. Par contre, il est vrai qu'il y a eu, pratiquement à chaque fois, des petits gestes permettant de "matérialiser" l'intention, une main dans le dos, un serrage d'épaule par-ci par-là, attraper la main etc...

N'étant pas très tactile, j'ai beaucoup de mal avec ça, d'autant que certains gestes pourront être mal interprétés et créer un malaise, sans même parler de harcèlement. Quand une fille m'attrape l'épaule pour me faire la bise, ça me fait chaud au cœur et me laisse penser qu'elle m'aime peut-être plus que les autres, alors que de son côté c'est simplement un geste banal sans arrière pensée :unamused:

Et je me dis tout le temps que si je touche une personne, ça va l'importuner plus qu'autre chose.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#217842
Non non il ne faut pas se faire de fausses idées. Si une fille te touche l'épaule il n'y a pas à se faire d'idée. D'ailleurs du côté des femmes je n'ai jamais bien compris comment elle le montre intéressé par un homme.
Avatar de l’utilisateur
Par deadwood
Homme de 43 ans non vierge
#217843
Amaz a écrit : D'ailleurs du côté des femmes je n'ai jamais bien compris comment elle le montre intéressé par un homme.
Peut être qu'il n'y à pas vraiment de règles précises et qu'il faut arrêter de forcément de réduire ces interaction à leur aspect "homme vs femme" et se concentrer en situation sur la personne qu'on à en face de sois et sur ce qu'elle fait vraiment et pas décortiquer tout ça en mode parano genre "oui je pense que si c’était moi ça voudrait dire ça mais comme c'est une fille/un mec ça veux probablement plutôt dire ça" ... ce qui nous empeche en partie de vivre c'est une tendance à essayer de tout contrôler (par peur de l’échec ?), tout anticiper au lieu de vivre les choses ... De ma petite expérience les choses n'ont jamais autant avancé que quand j'étais dans le lâcher prise ...
Yellenah aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#217844
Sans aller jusqu'Ă  parler d'homme vs femme.

Il y a des points qui reviennent régulièrement.

Un homme ou une femme avec un cercle social restreint risque d'être plus en difficulté qu'une personne qui a potentiellement plus d'opportunités.

Sans parler du statut social. Un chômeur sera moins attirant qu'un homme avec une bonne situation professionnelle. Et ainsi de suite. Cela c'est pas non plus fatal. Tout dépend le point de vue de la personne que l'on à en face de nous.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#217850
deadwood a écrit :De ma petite expérience les choses n'ont jamais autant avancé que quand j'étais dans le lâcher prise ...
Dans mon expérience, les choses avancent quand on décide de les faire avancer et qu'on trouve la bonne manière de le faire. C'est un juste milieu entre ne rien faire et vouloir absolument tout contrôler comme un maniaque.
Comme un batelier sur un fleuve : il ne peut pas forcément choisir d'aller où il veut, mais il peut orienter sa barque de sorte à passer à peu près où il veut.

@Amaz
Effectivement, l'erreur (que je vois partout sur le net) est de noter les gens comme si être attractif ou non était une valeur absolue et objective. Quand on voit des discussions du genre "si tu n'es qu'un 4, tu ne peux pas espérer sortir avec une 9"... Toutes ces histoires de attirant / pas attirant, de notes sur 10, de règles, c'est du flan. Et du mauvais flan, en plus.
Avatar de l’utilisateur
Par katy81
Femme de 38 ans non vierge
#217859
j'ai l'impression en lisant certains qu'ils cherchent obstinément un manuel pour plaire à une femme.

Il n'y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire, juste que certaines personnes (hommes ou femmes) par exemple n'aiment pas être touchée, avoir un contact tactile prendre la main etc... quand d'autres seront hyper tactiles et sans frontière limite on pourrait même croire qu'il se passe un truc amoureux.
la seule Ă  faire s'il y a doute, est de poser clairement la question

Je vais prendre mon cas, lors de mes 1er rdv quand l'homme en question me plaisait, je n'ai jamais hésiter à lui prendre la main véritablement. Je ne parle pas d'une poignée de main, mais bel et bien d'un genre de caresse, de lui prendre tendrement. Et même tenté d'embrasser une fois ou deux avec plus ou moins de succès.
Et prendre en compte le contexte. Une personne n'aura pas la même réaction, la même façon d'agir en soirée entre amis et en tête à tête, si on est au resto ou chez soi, au cinéma, etc....

Et le nombre de tentatives est il vraiment important ?! c'est quand même mieux la qualité à la quantité, la qualité des relation sociales que l'ont peut créer plus que le nombre d'essais sans rien d'arrière.
SnapBack a écrit :Verbaliser = Sexualiser la conversation ?
Ambiguitié = Tension sexuelle ?
Euh non verbaliser c'est dire les choses "tu me plais" et non "je veux coucher avec toi" même si pour certaine personne ça peut se traduire par ça.
Et ambiguïté c'est resté sur un plan amical sans jamais se prononcer sur un sentiment amoureux, alors qu'on ressent justement un sentiment amoureux. Quelqu'un qui ne se positionne pas en laissant traîner les choses sur la longueur.
Tension sexuel est trop fort, et si il y a tension sexuel il n'y a pas ambiguïté :sweat_smile:
On en est mĂŞme pas encore Ă  se demander si on va ou non coucher avec l'autre, c'est vraiment la naissance des sentiments.
deadwood a écrit :ce qui nous empeche en partie de vivre c'est une tendance à essayer de tout contrôler (par peur de l’échec ?), tout anticiper au lieu de vivre les choses ... De ma petite expérience les choses n'ont jamais autant avancé que quand j'étais dans le lâcher prise ...
du coup c'est dommage de ne pas avoir tenté avec le demoiselle de ne pas avoir lâché prise :grin: :innocent:
x00 aime ça
Par Blup
Homme de 32 ans vierge
#217877
j'ai l'impression en lisant certains qu'ils cherchent obstinément un manuel pour plaire à une femme.
Celle-ci est pour moi :smile:

J'ai souvent tendance à essayer de me documenter le plus possible lorsque je dois faire quelque chose que je ne connais pas, afin de tout prévoir et anticiper...mais là ça marche pas.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#217886
Je me demande quand même comment on serait censés exprimer cette "ambiguïté" plus clairement qu'en proposant une sortie à la personne, en plus des signes qu'on envoie plus ou moins consciemment comme les regards, le langage corporel, etc.

Ajouté 4 minutes 1 seconde après :
D'ailleurs, n'est-ce pas un peu bizarre de parler d'exprimer une "ambiguïté" quand justement les choses ne sont pas assez claires ?
Avatar de l’utilisateur
Par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#217888
Exprimer une ambiguïté c’est par opposition à ne rien exprimer du tout.
  • 1
  • 99
  • 100
  • 101
  • 102
  • 103
  • 104