Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#239962
@ MathSo : Profite bien de ton espace, moi j'aimerais bien un peu plus que mes 16 m² lol.

Sinon, en passant : " La misère sexuelle fait aussi des ravages chez les filles. " (Lu par hasard sur un chat de MMORPG)
MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 39 ans non vierge
#239963
Depuis 8 jours, j'ai un nouveau taf.

Je suis fonctionnaire, sur un poste qui si tout va bien me permettra d'être nommé d'ici quelques mois, et d'un niveau supérieur à celui que j'occupais avant.

Aujourd'hui, j'ai effectué ma première mission sur terrain. Mission est évidemment un bien grand mot, d'autant que ce genre de sortie sera plutôt rare dans un premier temps. Je vais participer à quelques projets immobiliers en tous genres du gouvernement fédéral.

Du coup aujourd'hui, j'étais dans un centre pour réfugiés. Et c'est bien la première fois de ma vie qu'en rentrant d'une journée de travail, je me sens utile... C'est vraiment un sentiment particulier, qui fait du bien... Je me dis que c'est quand même malheureux d'avoir dû attendre si longtemps pour le ressentir. Je plains ceux qui n'auront jamais cette chance, autant que j'espère que ceux qui ont un taf dans lequel ils peuvent s'épanouir ont conscience du luxe dont il s'agit. Mais je suis franchement content.

Je ne dis pas que ce job va être génial, d'autant que je suis très loin de mes aspirations. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est quand même un sacré progrès comparé à ma situation, il y a encore trois ans et demi...

Je me revois écrire sur ce même topic il y a six ans mes mésaventures, notamment concernant ma reprise d'études avortée. J'ai d'ailleurs retrouvé un courrier récemment, qui me démontrait encore à quel point l'école dans laquelle j'avais tenté de m'inscrire, son administration, et sa directrice, s'étaient comportés en fieffés mafieux avec moi.

Même si je prends le temps, j'arriverai à mes fins, même par des moyens détournés.

Et même si ma vie ne colle pas à ce que j'espérais, j'ai malgré tout le sentiment de pouvoir être fier de m'en tirer, malgré les écueils perpétuels que j'ai pu essuyer.

(Et surtout, pourvu que ça dure.)
deadwood, Plumeria, SnapBack et 1 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 45 ans non vierge
#239964
C'est cool à lire ! surtout que la dernière fois que tu en parlais tu était pas tellement enthousiaste sur ce nouveau poste à venir, si tu à des mission comme ça qui te font te sentir à ta place c'est déjà pas mal de gagné :grin:
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#240048
C'est drôle comme rien qu'avec les mecs qui t'apportent les colis, histoire de quelque secondes, tu peux constater la diversité de la faune. Du mec qui le pose sur ta poubelle et sous la pluie (alors que quelqu'un pourrait le piquer), à celui qui te souhaite une "très!" bonne journée avec un gros sourire. On n'en demande pas autant mais on préfère quand même le deuxième type :sweat_smile:
deadwood aime ça
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 45 ans non vierge
#240051
Pareil de : celui qui va directement poser le colis en point relais, celui qui appel avant mais qui passe pas si tu réponds pas (et dit qu'il passera demain quand tu le rappel, mais repasse pas et le colis repart en Italie), celui qui fait mine de pas avoir le digicode pour que tu descende récupérer le colis à la porte de l'immeuble, à celui qui passe à l'heure et viens sonner a ta porte comme prévu sans rien demander.
Cela dit, je crois que les boites de messagerie ont toute un management de m€rde et fixent des objectifs irréalisables aux livreurs ce qui aide pas a rester pros en toute circonstance.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#240058
deadwood a écrit : 01 oct. 2021, 21:09 Cela dit, je crois que les boites de messagerie ont toute un management de m€rde et fixent des objectifs irréalisables aux livreurs ce qui aide pas a rester pros en toute circonstance.
Pour avoir travaillé l'année dernière dans une société de livraison, je me dis que ça joue aussi ya :sweat_smile:
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#240136
Mauvaise journée hier au taff où entre autres j'ai blessé sans le vouloir une jeune collègue (avec un hug...). Du coup je suis passé en mode " je suis une sous-m*rde " (déjà qu'en temps normal, c'est plus ou moins " je suis une m*rde "), encore heureux que j'ai pu longuement en parler avec le pote avec qui j'échange le plus souvent le soir même (et que je ne bosse pas aujourd'hui), bien que le malaise ne soit pas encore dissipé et que j'appréhende un peu le retour au boulot demain.

Je suis sûr que ça parlera à peu près tout le monde ici, c'est le genre de situation où vous avez envie de vous replier tellement sur vous, au point d'être totalement coupé de l'extérieur, puisque au final soit vous vous mangez des parpaings, soit vous faites du mal sans en avoir eu l'intention.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 27 ans vierge
#240138
Lereveur a écrit :Mauvaise journée hier au taff où entre autres j'ai blessé sans le vouloir une jeune collègue (avec un hug...)
Avec un hug ... dis moi si je me trompe, mais tu l'as "blessée" avec un câlin :sweat_smile: . Eh ben tu as de la force dis moi :sweat_smile: .
Lereveur a écrit :Je suis sûr que ça parlera à peu près tout le monde ici, c'est le genre de situation où vous avez envie de vous replier tellement sur vous, au point d'être totalement coupé de l'extérieur
Sérieusement, je compatis Lereveur. Même si tu n'as pas fait exprès, je reconnais que tu puisses ressentir ce malaise de ne pas savoir où se mettre après.
D'ailleurs, j'avais eu un collègue à qui il est arrivé une situation un peu similaire à la tienne : il avait blessé sans faire exprès une autre collègue, et il s'en est voulu le reste de la journée. Ce ne doit pas être agréable comme sensation.
par KaZaN
Homme de 33 ans non vierge
#240141
Lereveur a écrit : 07 oct. 2021, 18:05 Je suis sûr que ça parlera à peu près tout le monde ici, c'est le genre de situation où vous avez envie de vous replier tellement sur vous, au point d'être totalement coupé de l'extérieur, puisque au final soit vous vous mangez des parpaings, soit vous faites du mal sans en avoir eu l'intention.
Oui ça me parle en effet. Après il faut relativiser, elle va sûrement se dire intérieurement que c'était maladroit et elle s'est sentie probablement mal à l'aise sur le moment mais après ce n'est pas une agression non plus. C'était peut être mal dosé, mais je suis certain qu'elle a aussi senti qu'il n'y avait aucune mauvaise intention :blush: L'important est la manière dont tu réagis face à la déconvenue et elle aussi. Si vous êtes deux personnes "intelligentes émotionnellement" (et je n'en doute pas pour toi :wink: ) , le malaise va se dissiper bien vite. Quand on était plus jeune, c'était la réaction des autres autour qui pouvait fortement ajouter au malaise. J'espère que tu es entouré d'adultes avec une certaine maturité concernant les choses de la vie. :blush:

Je te fais un hug virtuel de consolation pour boucler la boucle :relaxed:
Avatar de l’utilisateur
par ludoch
Homme de 27 ans vierge
#240146
Lereveur a écrit : 07 oct. 2021, 18:05 Mauvaise journée hier au taff où entre autres j'ai blessé sans le vouloir une jeune collègue (avec un hug...). Du coup je suis passé en mode " je suis une sous-m*rde "
Je compatis, cela m'est déjà arrivé de dire des choses et de les regretter par la suite. Peut être qu'il faut parler avec la personne pour lui faire part de nos véritables intentions, même si il est vrai que c'est difficile.
  • 1
  • 2514
  • 2515
  • 2516
  • 2517
  • 2518
  • 2519