Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#237384
Corvée laverie hier, plongé dans mes pensées noires, je croise quelques couples, et... Un tag disant " Quand je compte je passe de 5 à 8 car f*ck les cis het "... Okay... :unamused:

Pas de chocolat pour moi sinon, mais grosse grasse mat' pour cause de début de confinement. J'attends encore le coup de fil de la dirlo au taff pour savoir à quelle sauce on va être précisément mangés (cad si on va tout de même bosser sur les trucs sans présence des usagers et des clients).
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#237385
Lereveur a écrit :Un tag disant " Quand je compte je passe de 5 à 8 car f*ck les cis het "... Okay... 
C'est beau l'égalité, la tolérance et le respect de la différence.
par salambo
Femme de 33 ans non vierge
#237386
J'ai pas compris le tag....
Je comprends, je pense, le sens de cis (cis-genre) et het (hétérosexuel), mais je ne comprends pas le sens de la phrase dans son ensemble.....
Si quelqu'un pouvait m'éclairer sur ce sujet :sweat_smile:
Pasta aime ça
par Mellow
Femme de 34 ans vierge
#237387
Bof, te prend pas la tête, cette phrase n'a pas vraiment de sens... en gros l'auteur de la phrase en veut aux cishet pour des raisons qu'on ignore mais qu'on peut deviner et donc quand cette personne compte elle ne compte pas six et sept (cishet) car ils désignent les gens que cette personne (sûrement un ado en rébellion) n'aime pas.
Pasta aime ça
par salambo
Femme de 33 ans non vierge
#237388
ha ok c'était un jeu de mot avec 6 et 7 (cis et s-het), merci mellow!
Mellow aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#237389
Il y a des articles très intéressants qui expliquent en quoi une forme de "haine" (je mets entre guillemets car ce n'est pas une haine qui pousse à injurier ou à tuer : on rappelle que la haine contre les minorités tue tous les jours, la haine des hommes blancs cis n'a jamais tué personne) permet aussi une forme de libération de la parole et de remise en perspective par le biais de l'humour. J'ai trouvé ça rapidement : https://www.gqmagazine.fr/sexe/article/ ... les-hommes ou bien ce top article dans Télérama : https://www.telerama.fr/debats-reportag ... 759216.php
Mais bon, là ça me semble surtout être une forme d'humour, puisque c'est un tag qui fait un jeu de mots. On a ri pendant des siècles des femmes, des noirs et des gros ; on peut peut-être aujourd'hui se moquer un peu des dominants, non ?
https://miroslavazetkin.wordpress.com/2 ... e-de-camp/
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#237393
La haine appelle la haine, je trouve.

Je vois aussi des tags féministes plutôt virulents sur mon campus mais ils ne sont pas insultants (ça reste des affiches collées sur des murs).

Pour une blague, le f*ck est superflu (qui reste une insulte... sexiste, en français, ça donne « va te faire f*utre » ou « va te faire enc*ler », la sodomie restant une attaque humiliante dans le vocabulaire mais je pense que l’artiste n’y a pas pensé).

Si l’artiste voudra faire un 69 avec son, sa partenaire... il n’en aura pas droit 🤷🏻‍♂️
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#237395
J'avoue que je ne vois pas bien ce que ça libère sornettes teleramaesques mise à part, de manifester sa haine de cette façon, contre un groupe tout entier qu'on devrait savoir pas seulement constitué de gens haïssables. Pas convaincu que ce soit une blague non plus, car même sans être difficile ce n'est pas franchement drôle. Tout comme les blagues sur les non-dominants ou les discriminés, qui ne font rire que les beaufs et surtout beaufs haineux en général. Si c'est là quelque chose qu'il faudrait compenser, bof hein. A moins qu'il faille tout considérer comme génial dès que c'est lancé contre le mâle blanc hétéro cis à taille de guêpe, mais alors le discours du "c'est pas grave c'est eux les dominants donc c'est même bien" commencerait à devenir puéril, lorsque dans le cas contraire t'en vois vite se dresser indignés larme à l'oeil même pour des nèfles et balivernes.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#237398
SnapBack a écrit : 06 avr. 2021, 19:41 Je vois aussi des tags féministes plutôt virulents sur mon campus mais ils ne sont pas insultants (ça reste des affiches collées sur des murs).
Il y en a pas mal près de chez moi. Je me souviens notamment de "Quittons nos mecs ils nous tuent"
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#237400
En l’état, on aura toujours besoin de l’autre... et il y a des féminismes : n’étant pas féministe moi-même (je ne suis pas crédible), j’ai du travaillé avec elles sur des projets car j’ai une expertise en multimédia (j’ai un travail de l’ombre en réalité, ce qui m’importe est que les projets fonctionnent sans encombres).

L’équilibre arrive quand chacun, chacune respecte l’autre (ne pas revendiquer une place dans laquelle tu n’es pas expert). Je n’apprécie pas qu’on m’apprenne mon travail tout comme on ne peut pas apprécier se faire couper la parole.

Ça peut donner ce genre de messages radicaux... Je ne pense pas que c’est une solution cependant mais je peux comprendre.
  • 1
  • 2502
  • 2503
  • 2504
  • 2505
  • 2506
  • 2509