Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#225316
Lux a écrit :Peut-être ne faut-il pas s'étonner d'avoir des difficultés dans ses relations sociales quand on passe son temps à juger les gens depuis son sens moral qu'on estime être supérieur à celui des autres.
C'est pas faux, ce que tu dis.

Lux a écrit :continuez à me prendre pour une idiote
Là aussi, c'est un peu l'hôpital qui se f0ut de la charité :unamused:

Lux a écrit :Mon analogie est juste
Non, elle est bancale. Perdre sa virginité n'est pas une décision qu'on peut prendre tout(e) seul(e) ; à moins de violer quelqu'un, ce qui est toujours horrible et injustifiable, il faut qu'une autre personne décide de faire l'amour avec toi. Pour sortir d'une addiction, en revanche, l'aide d'autres personnes peut être très utile, mais elle n'est pas forcément indispensable. D'autre part, on naît tous vierges sans pouvoir en décider, alors que la dépendance à une substance n'est pas innée et résulte au moins en partie de choix de vie. On n'a pas le même niveau de contrôle sur le problème dans les deux situations.

Je veux bien qu'il y ait des facteurs psychologiques, sociaux ou autres qui poussent à fumer, abuser de l'alcool ou consommer des drogues, mais on n'est pas non plus des pantins de notre environnement. J'ai connu pas mal de gens de ma génération qui fumaient, buvaient trop ou se droguaient, et la plupart ne le faisait pas par ignorance, mais par insouciance. Ce ne sont pas des gens qui sont tombés dans la dépendance parce qu'ils ne savaient pas, mais parce qu'ils croyaient que ça n'arrivait qu'aux autres. C'est le même défaut de la nature humaine qui fait qu'il y a autant de chauffards sur les routes, de comportements sexuels à risque ou d'accidents domestiques. A ces gens-là, que peut-on dire d'autre que "Bien fait pour vous" ? Au bout du compte, ils sont les premiers responsables de leur situation.

C'est différent pour les personnes plus âgées, qui ont pu développer une addiction avant que la société soit sensibilisée, ou pour celles qui sont devenues accros à des médicaments qui leur avaient été prescrits. Mais pour les gens qui ont grandi dans une société qui leur rappelait constamment que fumer est mauvais pour la santé, que l'alcool est à consommer avec modération et que se droguer c'est mal, mais qui ont quand même pris le risque... A un moment, ben, c'est ballot, mais oui, ils n'avaient qu'à pas commencer.

Ça ne veut pas dire que la dépendance n'est pas une maladie, ou que les personnes qui en sont atteintes ne méritent pas toutes de la compassion et de l'aide pour en sortir. Mais ça veut dire que, dans beaucoup de cas, ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes.
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#225319
VACN a écrit :Perdre sa virginité n'est pas une décision qu'on peut prendre tout(e) seul(e) (...) il faut qu'une autre personne décide de faire l'amour avec toi.
Il y a un peu de soi dans cette entreprise.
Car pour convaincre l’autre de jouer avec soi, il faut établir un lien.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#225321
Je n'ai pas dit le contraire.
Avatar de l’utilisateur
Par godfreyho
Homme de 44 ans vierge
#225333
Tiens encore une question qui me viens: est-ce que vous voulez perdre votre virginité ou plutôt rencontrer quelqu'un? En gros le sexe ou l'amour, s'il fallait choisir ou mettre une priorité? Je ne sais pas si je suis très clair là... :flushed:
Par resO
Homme de 32 ans vierge
#225335
godfreyho a écrit : ↑20 sept. 2019, 01:26 Tiens encore une question qui me viens: est-ce que vous voulez perdre votre virginité ou plutôt rencontrer quelqu'un? En gros le sexe ou l'amour, s'il fallait choisir ou mettre une priorité? Je ne sais pas si je suis très clair là... :flushed:
Ah, parce que tu as déjà une priorité ??
Tu peux vouloir être en couple (sans doute est-ce la majorité des membres), le sexe ne sera que la suite logique (sauf si tu es asexuel).
Tu peux avoir été en couple et ne pas vouloir de relation sérieuse tout de suite et durant un temps.
Tu peux vouloir t'amuser dans un premier temps et découvrir la sexualité avant de vouloir te mettre en en couple en suite (sans que ça ne soit une obligation ou parce que tu n'y crois plus aux histoires d'amour sérieuses , que tu n'as pas trouvé la "bonne personne", ou que tu as l'impression que les relations durables ça n'arrive qu'aux autres).

Aucun type de relation souhaitée n'est plus prédominant qu'un autre j'ai envie de dire. C'est propre à chacun.
De toute façon il faudrait dans tous les cas, déjà rencontrer quelqu'un qui veut de nous avec qui on envisage le même type de relation, ce qui n'est d'autant pas plus facile dans notre situation. Qu'est-ce ça change finalement ?? :sweat_smile:
Dernière modification par resO le 20 sept. 2019, 07:02, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#225336
VACN a écrit : ↑19 sept. 2019, 23:33 C'est différent pour les personnes plus âgées, qui ont pu développer une addiction avant que la société soit sensibilisée, ou pour celles qui sont devenues accros à des médicaments qui leur avaient été prescrits. Mais pour les gens qui ont grandi dans une société qui leur rappelait constamment que fumer est mauvais pour la santé, que l'alcool est à consommer avec modération et que se droguer c'est mal, mais qui ont quand même pris le risque... A un moment, ben, c'est ballot, mais oui, ils n'avaient qu'à pas commencer.
Il y a les campagnes de sensibilisations d’un côté, et la pression sociale de l’autre. L’alcool est non seulement une drogue bien vue en société, mais presque obligatoire, ta propre famille t’encouragera à en prendre. Je pense qu’on devrait changer le regard de la société sur l’alcool.

Par ailleurs il y a beaucoup plus de risque de tomber dans l’alcoolisme ou tout autre addiction si tu as des problèmes dans ta vie.

Après il y a bien sûr une part de responsabilité individuelle. Tout n’est pas tout noir ou tout blanc.
godfreyho a écrit :Tiens encore une question qui me viens: est-ce que vous voulez perdre votre virginité ou plutôt rencontrer quelqu'un? En gros le sexe ou l'amour, s'il fallait choisir ou mettre une priorité? Je ne sais pas si je suis très clair là... :flushed:
Je dirais l’amour, en partant du principe que le sexe vient également dans le package :smirk:
Avatar de l’utilisateur
Par Bonbenbof
Homme de 37 ans non vierge
#225338
Coucou,

Je vis encore, et ça fait un bail que vous êtes tous hors sujet.

Vais-je botter des trains ou non?

Je pense bien que oui, dans la mesure où javais verdis il y a quelques semaines et que certains se permettent de surenchérir...
Par Haze
Homme de 33 ans vierge
#225343
J'allais commenter rapidement sur les addictions mais je suppose que je garderai ça pour moi du coup...
Perso coucher pour coucher ça ne m'intéresse pas du tout. J'ai même l'impression que ça pourrait plus difficile au final, la compétition est plus dure si on ne peut pas s'appuyer sur de "réelles" qualités personnelles et qu'il juste impressionner à tout prix...
Par resO
Homme de 32 ans vierge
#225345
Haze a écrit : ↑20 sept. 2019, 08:50 J'allais commenter rapidement sur les addictions mais je suppose que je garderai ça pour moi du coup...
Pourquoi ? Tu peux toujours répondre dans ce sujet .
Par salambo
Femme de 31 ans non vierge
#225348
godfreyho a écrit : ↑20 sept. 2019, 01:26 Tiens encore une question qui me viens: est-ce que vous voulez perdre votre virginité ou plutôt rencontrer quelqu'un? En gros le sexe ou l'amour, s'il fallait choisir ou mettre une priorité? Je ne sais pas si je suis très clair là... :flushed:
Le topic esprit du moment n'est pas fait pour les grandes réflexions philosophiques. Je t'invite à ouvrir un sujet dédié, afin que ce topic reste léger et dans l'instant :relieved:
Amaz, Pasta, Blue284 aime ça
  • 1
  • 2387
  • 2388
  • 2389
  • 2390
  • 2391
  • 2407