Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#233907
Je n'ai jamais mis de costume en entretien (je déteste ça de toute façon), j'ai juste toujours fait en sorte d'être propre sur moi, truc de bon sens en somme.

Niveau dress code j'ai une collègue qui porte des trucs très colorés plutôt vintage eighties, un autre qui est une mamie à dreadlocks / rajouts… Sinon même si on n'intervient plus en déchetteries, on bosse dans un milieu qui nécessite certains équipements : du coup je porte toujours des bottes de sécurité et un pantalon " EPI " (truc jaune fluo à bandes réfléchissantes) ; et quand on est en boutique on porte en plus une veste / blouson léger bleu(e) avec le nom de l'asso au dos (pour l'été on aura prochainement des T-shirt bleus à la place) afin que d'être repérables par les clients.

Bref, ce n'est guère contraignant sur ce plan, et je ne joue pas vraiment un rôle, par exemple je ne fais pas mystère du peu de bien que je pense du gouvernement et plus largement du système actuels lol. Tout au plus je ne parlerai pas forcément de tout à tout le monde.

Et encore, hier soir on a fait un pot de départ after work d'un collègue, et on a été plusieurs à causer domaine sentimental de manière assez poussée, je vous en parlerai peut-être.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233909
Je parlais surtout de mentir sur ses motivations. Devoir passer un entretien d'embauche en prétendant que j'ai grave envie de bosser pour cette boîte en particulier, et devoir mentir comme un arracheur de dents pour dire à quel point et pour quelles raisons je veux bosser pour eux, ça me met en rage rien que d'y penser. Ça ne suffit pas que je doive travailler pour enrichir quelqu'un d'autre, il faut en plus que j'y aille avec le sourire...
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#233910
Monte ta boite? Deviens ton propre patron si vraiment tu sens que tu ne supporterais pas de travailler pour une boite dans laquelle tu ne te reconnais pas.
J'ai plusieurs copains qui ont monté leur boite, certains sans un rond en poche. Pour certains ça a marché, pas pour d'autres....
ça vaut toujours le coup de se renseigner, il existe des aides et de l'accompagnement pour cela, y'a plus qu'à trouver un concept porteur et des potentiels clients!
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233911
salambo a écrit :Il y a aussi une question de feeling car nous restons des humains, c'est indéniable, et pour ça pas de recette miracle.
Une preuve de plus que les relations amoureuses et la recherche d'emploi sont très similaires.

Concrètement, tu fais quoi quand tu as des difficultés à comprendre ces foutreries de codes sociaux ? Tu restes chômeur ou à faire des petits boulots toute ta vie ? Perso, j'ai beau essayer, le feeling ne passe qu'avec peu de gens. C'est peut-être que je suis un c0nnard, qui sait... J'aimerais bien être plus sociable, plus souriant, plus tout ce qu'il faut pour rentrer dans le moule et pouvoir m'intégrer et me faire des amis en 10 secondes et avoir des centaines de potes et pouvoir être attirant aussi bien pour les recruteurs que pour les femmes, mais c'est juste pas possible. C'est pas moi, ça.

Tiens, hier j'ai examiné un dépliant d'une structure de formation. Il s'agissait de déterminer "les points forts de ma personnalité", à choisir parmi 5 traits, dont l'extraversion. Vous voyez, j'étais persuadé que l'introversion et l'extraversion étaient simplement des manières d'être différentes, mais manifestement non : puisque l'introversion est minoritaire, eh ben les gens voient ça comme un handicap ! Je suis handicapé, faible et pas adapté pour le monde du travail.

C'est peut-être aussi bien que je reste au chômedu, célibataire et vivant chez mes parents, et puis d'ailleurs, à quoi bon continuer ? Après tout, il faut arrêter d'être idéaliste, de se dire que le monde pourrait être meilleur, parce que le monde il est pourri jusqu'à l'os, la vie c'est une succession de galères avec quelques petits intermèdes de plaisir. Il faut mentir, tricher, marcher sur les autres, être un parfait c0nnard pour réussir. Il faut être joyeux et heureux de vivre en permanence, être fort, il faut se curer sous toutes les coutures, tous les jours, rentrer dans le moule, suivre la mode, être constamment quelqu'un d'autre, aller toujours plus vite, plus vite, plus vite, et avoir du succès, beaucoup de succès, partout, et surtout pas le droit à l'erreur, pas le droit d'être différent, pas le droit d'avoir des problèmes. Si t'es pas parfait, t'es une m*rde.

Tout ça me met dans une colère noire et me donne envie de pleurer. Je vais vraiment devoir arrêter de me ressembler pour réussir dans la vie ? Laisser la place à un autre ? J'ai toujours essayé de faire de mon mieux, d'être quelqu'un de bien, mais j'y ai rien gagné. Le monde ne veut pas de moi ni des gens comme moi.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233912
VACN, si ce que tu écris est réellement ce que tu ressens, il faudrait que tu envisages très sérieusement d'aller voir un psy pour te faire aider d'un point de vue psychologique. :confused:

D'autant que la détresse psychologique, je pense qu'inconsciemment les gens la ressentent, et ça n'aide ni a trouver un taf, ni a trouver un conjoint.

Pour ce qui est de mentir sur le fait que tu as envie d'intégrer cette boîte, alors c'est peut être que tu ne devrais même pas y candidater, ce boulot n'est pas fait pour toi. Il m'est arrivé par le passé de candidater a des trucs qui au final ne me motivaient pas, parce que ça faisait un moment que je ne trouvais rien et que je me disais qu'il fallait que je revois mes exigences a la baisse, j'ai réussi deux entretiens dans cette situation ("bon j'ai pas trop envie mais c'est en attendant de trouver mieux") , et bien ça n'a pas loupé les deux boulots ne me convenaient tellement pas que j'ai démissionné les deux fois en période d'essai, retour a la case départ. J'aurais mieux fait de prendre un peu plus de temps et de mieux cibler ce que je voulais ou ne voulais pas. Mon boulot actuel, quand j'ai passé l'entretien j'étais en mode "j'ai grave envie de venir chez vous" et du coup vu que c'était vrai, trop facile a justifier en entretien, et victoire! Et en effet, ce boulot me convient je m'y sens bien.
Tyrus, Aurus aime ça
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#233913
VACN a écrit : Une preuve de plus que les relations amoureuses et la recherche d'emploi sont très similaires.
Là dessus je l'ai toujours dit, il y a des similitudes.

VACN a écrit :Perso, j'ai beau essayer, le feeling ne passe qu'avec peu de gens. C'est peut-être que je suis un c0nnard, qui sait... J'aimerais bien être plus sociable, plus souriant, plus tout ce qu'il faut pour rentrer dans le moule et pouvoir m'intégrer et me faire des amis en 10 secondes et avoir des centaines de potes et pouvoir être attirant aussi bien pour les recruteurs que pour les femmes, mais c'est juste pas possible. C'est pas moi, ça.
Personne ne te demande d'être pote avec tes chefs (mauvaise idée de toute façon) et tes collègues. Il doit juste y avoir du respect. C'est sur que si tu te mets à cracher sur tout le monde, évidemment ça ne peut pas marcher. Il n'est pas question d'être ami avec tout le monde, juste de respecter l'autre et de savoir lui parler sans lui cracher au visage toutes les deux minutes. Se comporter comme quelqu'un de civilisé donc.

VACN a écrit : Vous voyez, j'étais persuadé que l'introversion et l'extraversion étaient simplement des manières d'être différentes, mais manifestement non : puisque l'introversion est minoritaire, eh ben les gens voient ça comme un handicap ! Je suis handicapé, faible et pas adapté pour le monde du travail.
L'introversion n'a jamais été bien vu (même si mon nouveau manager me dit qu'en soit c'est pas une mauvaise chose :grin: ). Mais peu importe. L'introversion n'est pas un si grand handicap dans le monde du travail.


VACN il faut vraiment que tu respires et que tu essais de ne pas tout dépeindre en noir. Mais vraiment. Le monde n'est pas si mauvais je t'assure. Et le monde du travail n'est pas là pour te broyer.

Je suis quelqu'un d'introverti et de timide (on s'est rencontré, tu as du t'en rendre compte). Pourtant j'ai réussi à me faire ma place et ça se passe bien. Alors oui je n'aurais sans doute jamais de grandes responsabilités et je ne percerais sans doute jamais à cause de ma personnalité mais je fais quelque chose que j'aime, mes collègues et responsables respectent mon travail et je les respecte à mon tour. A aucun moment je change ce que je suis. Oh bien sur je ne dis pas toujours ce que je ressens. Quand ça va mal je le garde pour moi par exemple. Pour le reste, quand je n'aime pas quelqu'un il le sait. Mais si je dois bosser avec lui ben je bosse avec lui, je fais des efforts et ça passe.

D'ailleurs pour la petite histoire niveau entretien, j'ai passé un entretien avec 2 autre collègues de promo. Quand on a eu le résultat, les 2 autres ont été pris, pas moi. Pourquoi ? "On ne vous a pas senti très motivé". Pourtant des 3 j'étais celui qui voulait vraiment le poste mais je n'ai pas su le montrer, contrairement aux 2 autres qui eux n'en voulaient pas vraiment mais savaient s'exprimer et donner envie. D'ailleurs ils ont décliné l'offre tous les deux et la boite s'est retrouvée sans personne.

Donc oui il faut travailler sur soi c'est indispensable. Montrer les meilleurs facettes notamment en entretien. Pour autant ça ne veut pas dire que tu dois être quelqu'un d'autre. Juste que ben ce que tu viens de dire plus haut par exemple ben tu ne le dis pas en entretien :expressionless:
Eeyore, Aurus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#233914
N'avoir qu'une équipe d'introvertis est une grosse faiblesse... tout comme le fait d'avoir une équipe entièrement composées d'extravertis : on avait fait un test MBTI (on pense ce que l'on veut de ce type de test) mais on avait vu, au job que j'occupe à l'université, que l'on était une équipe variée, complémentaire. C'est une bonne solution pour trouver des idées.

Il y a des métiers qui sont plus compatibles à l'introversion (ne fais jamais de l'animation si tu ne vas pas naturellement vers les autres).
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#233915
Ma psy il y a 5ans après mon licenciement économique m'a appris une chose que je pense importante aujourd'hui et qui m'aide beaucoup dans le milieu pro,
C'est de développer une "conscience professionnelle" en limitant l'implication émotionnelle. Ne pas prendre les remarques pour sa personne et détacher ma personne du travail. L'humour est un bel outils ainsi que l'autodérision. Je pense être doué socialement dans ce domaine au travail et ça m'aide et me rends "agréable" sans pour autant être un grand bavard
Tyrus, SnapBack, Laura aime ça
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#233916
Ben du coup monte ta boite VACN! Sans rire, pose toi la question, vraiment!
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#233917
Je suis en partie d'accord avec VACN même s'il me semble que tu broies un peu du noir ces temps-ci et ce n'est pas un reproche mais une constatation (virtuel) et ça arrive à tout le monde d'avoir ses mauvais moments.

C'est vrai que le système est plutôt fait pour les extravertis ou du moins les gens ayant une certaine confiance en soi qui se remarque, tous ceux qui sont introvertis (et je pense qu'il y en à plus qu'on l'imagine mais justement nous ne les remarquons pas et je m'inclue volontiers parmi les introvertis hastag / timide sur les bords) sont susceptibles de davantage galérer pour trouver un emploi, non pas parce qu'il ne serait pas compétent mais parce qu'ils ne savent pas se vendre ou comme tu l'as dit ils n'ont jamais vraiment eu l'occasion d'intégrer correctement les codes sociaux et une fois encore je m'inclus dans le lot; je considère comme toi VACN n'avoir jamais réussi à intégrer convenablement les codes sociaux qui sont à l’honneur de notre système de société et c'est un handicap malgré tout ! L'humain recherche ses semblables et si on sort du lot ça peut paraître bizarre pour la personne.

Cependant je ne pense pas qu'un introverti soit voué à la solitude ou bien au chômage, il y a des métiers qui ne requièrent pas des compétences sociales particulières, plus haut je vois qu'il y a des rats de laboratoire, je ne pense pas qu'il faille être un grand orateur pour l'être, il en existe sans doute tout plein d'autre des métiers ou l'introversion ne sera pas perçue comme étant un élément rédhibitoire. L'introverti à aussi ses qualités, celle d'avoir notamment une bonne capacité d'introspection, de remise en question, de concentration. Ce sont des qualités qui selon les métiers peuvent faire la différence par rapport à un extraverti qui sera peut-être moins enclin par-exemple à soutenir de longue session de concentration ou qui sera peut-être moins enclin à la remise en question.

En fin de compte, je suis plutôt d'accord avec Snapback, aucune entreprise à intérêt à avoir en son sein uniquement des introvertis ou bien des extravertis, le mieux, ça reste d'avoir un mixte des deux. C'est complémentaire mais pour des raisons différentes. Et on ne va pas forcément les mettre à travailler aux même tâches. L'employeur, le N+1 est là aussi pour repérer les comportements et le tempérament de ses employés et faire en sorte qu'il puisse se sentir bien dans la société et travailler en bonne intelligence avec tout le monde et cela peu importe si X où Y est introverti ou non.

Après quant au point " je ne veux pas travailler pour enrichir les grands pontes " (ce qui est effectivement une réalité, a part une petite caste, le reste des employés se tape le SMIC), bah je ne vois qu'une solution, travailler pour l'intérêt général (qui a reconnu ce marronnier ?). C'est-à-dire pour la fonction publique.

Pour le coup même les hauts fonctionnaires se décrivent comme les grands commis de l'État. Ils se disent serviteur de l'État. Pour le coup, c'est une tout autre définition du privé, là ou le privé du boss pour satisfaire un client et donc satisfaire indirectement à l'enrichissement de l'employeur, dans la FP tu travailles pour l'intérêt commun, tu boss pour garantir le bon fonctionnement d'un service de l'État. C'est très différent du privé, je pense que vu ton profil je te vois bien travailler dans la FP. Je pense que ça correspondrait mieux à ta déontologie.
  • 1
  • 2475
  • 2476
  • 2477
  • 2478
  • 2479
  • 2480