Page 2505 sur 2505

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 07 avr. 2021, 14:26
par VACN
J'avais vu une femme portant un t-shirt "délivrez-nous du mâle".

La haine n'est pas plus cool si elle ne tue pas. Si elle ne tue pas encore. Il faudrait mettre un terme aux discours haineux avant qu'ils ne poussent à la violence. Mieux vaut prévenir que guérir.

Et il y a probablement déjà des exemples d'hommes / de blancs / d'hétéros / de cisgenres qui ont été agressés voire tués parce qu'ils appartenaient à ces groupes.

Et combien de gens appartenant aux groupes des "oppresseurs" se sont fait du mal, peut-être jusqu'à se tuer, à force de s'entendre répéter partout qu'ils étaient des monstres et que le monde serait bien mieux sans eux ?

Franchement, je trouve ça dommage que certaines personnes se sentent autorisées à haïr des groupes entiers, sous quelque prétexte que ce soit.

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 07 avr. 2021, 18:40
par SnapBack
VACN a écrit : 07 avr. 2021, 14:26 J'avais vu une femme portant un t-shirt "délivrez-nous du mâle".
C'est provocateur mais pas insultant, je trouve.
Pour moi c'est de l'humour (comme ce film avec Eric et Ramzy où le méchant s'appelait... le Mâle, oui j'ai mes références !).

Après, on peut repartir sur qu'est-ce que l'humour car on a chacun nos sensibilités (Coluche, comme exemple, je le déteste car il a fait passé les Belges pour des imbéciles... alors que son fameux accent n'est pas parlé dans mon pays, au Nord comme au Sud). Le ressort comique porte sur l'exagération ou le choc des idées mais il ne doit pas banaliser une certaine violence ou des stéréotypes défavorisants.

Une personne te ressort la blague puis d'autres recommenceront, ce qui va créer un stéréotype.
Et ça devient agaçant.

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 07 avr. 2021, 19:21
par Lux
Azrael a écrit : 06 avr. 2021, 22:53 J'avoue que je ne vois pas bien ce que ça libère sornettes teleramaesques mise à part, de manifester sa haine de cette façon, contre un groupe tout entier qu'on devrait savoir pas seulement constitué de gens haïssables. Pas convaincu que ce soit une blague non plus, car même sans être difficile ce n'est pas franchement drôle. Tout comme les blagues sur les non-dominants ou les discriminés, qui ne font rire que les beaufs et surtout beaufs haineux en général. Si c'est là quelque chose qu'il faudrait compenser, bof hein. A moins qu'il faille tout considérer comme génial dès que c'est lancé contre le mâle blanc hétéro cis à taille de guêpe, mais alors le discours du "c'est pas grave c'est eux les dominants donc c'est même bien" commencerait à devenir puéril, lorsque dans le cas contraire t'en vois vite se dresser indignés larme à l'oeil même pour des nèfles et balivernes.
Alors les "sornettes téléramaesques" sont en fait un article écrit à partir de lectures de textes de sciences sociales très sérieux. Que ça ne t'intéresse pas, cela te regarde, mais il ne s'agit pas de "sornettes" puisque la question du renversement des oppressions grâce à l'humour sont des sujets très sérieux, sur lesquels des gens très sérieux travaillent.
C'est quand même assez amusant de venir chouiner sur la "haine" de certaines (oui, parce qu'on vise bien entendu ces vilaines féminazies) quand soi-même on dispense tranquillement du mépris et de la haine pour toutes celles et ceux qui ne pensent pas comme nous.
Par ailleurs, cela fait depuis le Moyen Âge que les dominés utilisent l'humour pour se moquer des dominants. Mais j'imagine que Rabelais, c'était des "sornettes téléramaesques".

Au passage : "f*ck" n'est pas un appel à la violence. Vouloir se "délivrer du mâle" n'est pas un appel à la violence. Le mouvement féministe n'est pas né d'hier, la soi disante misandrie subie par les pauvres mâles non plus (on nous sort le même couplet depuis les années 70), et pour l'instant aucun homme n'a été tué pour cause d'idéologie féministe. Donc le danger n'est pas imminent, non, mais il est évident qu'il est plus facile de s'offusquer de quelques phrases un peu provocatrices plutôt que de se demander pourquoi on en arrive là, et qui meurt vraiment sous les coups de qui dans notre pays. Spoiler : ce ne sont pas les hommes victimes des féministes.

Pour ceux qui voudraient s'intéresser aux "sornettes", je vous invite également à lire les textes de Frédéric Lordon (oh la la, un chercheur en sociologie, que des sornettes) ou même le bouquin d'Edouard Louis, Qui a tué mon père, qui vous apprendront peut-être deux-trois choses sur les violences subies par les minorités. Nouveau spoiler : on ne parle pas de petites phrases provoc, mais d'une violence réelle.

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 07 avr. 2021, 21:59
par Tyrus
SnapBack a écrit : 07 avr. 2021, 18:40 C'est provocateur mais pas insultant, je trouve.
Exact.
Je passe devant plusieurs de ces affiches assez souvent vu qu'elles sont toujours là.
Le texte en soi me dérange un peu par sa "violence" j'avoue mais bon je ne m'en offusque pas plus que ça. Si certaines le pensent réellement ou non, franchement ça n'est pas mon problème et à vrai dire je m'en fiche un peu. Quelques années en arrière je l'aurais sans doute mal pris. Maintenant plus vraiment.

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 08 avr. 2021, 08:17
par salambo
Si mes souvenirs sont bons il y a un topic dédié au féminisme quelque part sur le forum :grinning:

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 09 avr. 2021, 14:56
par salambo
Les températures quasi hivernales me redonnent des envies de raclette :yum:

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 09 avr. 2021, 20:04
par Azrael
Lux a écrit : 07 avr. 2021, 19:21 Alors les "sornettes téléramaesques" sont en fait un article écrit à partir de lectures de textes de sciences sociales très sérieux. Que ça ne t'intéresse pas, cela te regarde, mais il ne s'agit pas de "sornettes" puisque la question du renversement des oppressions grâce à l'humour sont des sujets très sérieux, sur lesquels des gens très sérieux travaillent.
Lorsque telerama publiera moins de sornettes, peut-être aurai-je envie de m'appesantir longuement avec un oeil sévère sur leurs articles, entre-temps tous les "c'est génial imho" n'y changeront rien.

Lux a écrit : 07 avr. 2021, 19:21 C'est quand même assez amusant de venir chouiner sur la "haine" de certaines (oui, parce qu'on vise bien entendu ces vilaines féminazies) quand soi-même on dispense tranquillement du mépris et de la haine pour toutes celles et ceux qui ne pensent pas comme nous.
Ce serait plus lisible de ne pas tout glisser dans un pavé qui s'adresse à des personnes différentes. Mais il est probable que tu fasses exprès de mélanger tout et tous dans le même panier, vu que tu sais organiser un message.

Lux a écrit : 07 avr. 2021, 19:21 Par ailleurs, cela fait depuis le Moyen Âge que les dominés utilisent l'humour pour se moquer des dominants. Mais j'imagine que Rabelais, c'était des "sornettes téléramaesques".
Mais justement si on le fait depuis si longtemps, pas la peine de faire croire que c'est nouveau et de forcer le trait : "On a ri pendant des siècles des femmes, des noirs et des gros ; on peut peut-être aujourd'hui se moquer un peu des dominants, non ?"

Sauf que tout le monde n'est pas Rabelais. Et oui, on a le droit de trouver un geste pas drôle, inutile et même contre-productif, et de ne pas crier au génie qui illumine le chemin et va renverser l'oppression dès que ça vient d'une minorité.

Lux a écrit : 07 avr. 2021, 19:21 Au passage : "f*ck" n'est pas un appel à la violence. Le mouvement féministe n'est pas né d'hier, la soi disante misandrie subie par les pauvres mâles non plus
Il n'empêche "f*ck tel groupe" c'est de la violence verbale, et c'est bien le genre de choses qui, répétées dans le temps ou placées dans une mauvaise journée, peuvent influer sur tes idées / faire pencher la balance. Va vivre dans une joyeuse troupe où on te sort à longueur de journée des "fiouck", "c*nnasse", "p*tasse" et on verra si tu n'éprouves pas comme un vague appel à la violence.

Et ce n'est pas répéter des "pauvres mâles" et compagnie qui va avoir un effet positif. Il y a des gars qui n'ont rien contre le féminisme ou ne participent même pas à ce genre de débats, et aimeraient peut-être au bout d'un moment, lire autre chose à la fin d'une journée de travail.

Lux a écrit : 07 avr. 2021, 19:21 Pour ceux qui voudraient s'intéresser aux "sornettes", je vous invite également à lire les textes de Frédéric Lordon (oh la la, un chercheur en sociologie, que des sornettes) ou même le bouquin d'Edouard Louis, Qui a tué mon père, qui vous apprendront peut-être deux-trois choses sur les violences subies par les minorités. Nouveau spoiler : on ne parle pas de petites phrases provoc, mais d'une violence réelle.
En espérant que personne ne t'a attendu pour savoir deux-trois choses sur la question.

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 10 avr. 2021, 04:55
par salambo
Je rappelle l'existence d'un topic dédié, si jamais il ne vous convient pas merci de créer le votre.
Le topic "état d'esprit du moment" n'a pas pour vocation d'héberger ce genre de discussion.

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 10 avr. 2021, 22:10
par Decca
Bon, c'est anecdotique :
En ce moment, je perds tous mes élastiques pour m'attacher les cheveux et ça m'énerve. J'en pose un sur la table basse et hop ! Le lendemain il n'y est plus... En fait mon chat s'amuse avec la nuit et les "cache" sous le frigo ou dans mes chaussures ou dans le lit ! Donc là j'en ai retrouvé cinq sous le frigo, ça m'occupe, je suis en vacances, il doit avoir peur que je m'ennuie hihi (I love my cat :heart_eyes: )

Re: Etat d'esprit du moment

Publié : 11 avr. 2021, 00:59
par Amelie
Ca m’a fait rire ton histoire. Je perds mes elastiques moi aussi, mais je n’ai pas de chat.