Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#236425
Je rejoins tous les autres qui t'ont répondu.

Comment t'y prendre pour assumer tes envies ? J'en sais rien mais ça pourrait être un début de lire des témoignages de femmes ou de couples. Il doit bien y avoir des podcasts ou articles de presse qui parlent du ressenti des personnes qui assument leurs désirs. Surtout le ressenti des femmes, pour te rassurer, parce que tu dis avoir peur de passer pour un pervers. Tout dépend de la femme en question, il y a tous les goûts (personnalités) dans la nature et beaucoup de femmes aiment le sexe et peuvent fantasmer sur des trucs.

Quant au regard masculin sur le corps féminin, je pense pas que tu fasses partie des gros lourds sans-gêne. So don't worry.

En ce qui me concerne, j'ai grandi en évitant les regards des hommes inconnus dans la rue ou autre. Je pense pas que ce soit très sain au final car c'est quasiment systématique, je ne souris pas aux hommes que je connais pas et j'ai une attitude assez fermée. Est-ce que c'est pareil pour toi ? Peut-être que tu pourrais travailler là-dessus.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#236426
salambo a écrit : 20 janv. 2021, 18:30 Ajouté 2 heures 57 minutes 49 secondes après :
C'est marrant parce qu'actuellement je forme un petit jeune à mon boulot, et il est peu sûr de lui, n'ose pas poser des questions aux partenaires avec lesquels on travaille, se demande si il peut contacter comme ça des collègues et à chaque fois je lui fais la même réponse : tu es légitime pour tout ça, c'est ton boulot, tu es payé pour ça.

Pareil pour toi Pasta, tu es légitime pour une vie sexuelle et sentimentale! Ne laisse personne (toi le premier) te faire croire le contraire!
C’est plus compliqué de se faire à cette idée qu’en milieu professionnel, parce que dans la vie sexuelle et sentimentale, personne ne me doit rien, personne n’est payé pour répondre à mes demandes. Enfin si il y en a mais non.
Mellow a écrit :Je rejoins tous les autres qui t'ont répondu.

Comment t'y prendre pour assumer tes envies ? J'en sais rien mais ça pourrait être un début de lire des témoignages de femmes ou de couples. Il doit bien y avoir des podcasts ou articles de presse qui parlent du ressenti des personnes qui assument leurs désirs. Surtout le ressenti des femmes, pour te rassurer, parce que tu dis avoir peur de passer pour un pervers. Tout dépend de la femme en question, il y a tous les goûts (personnalités) dans la nature et beaucoup de femmes aiment le sexe et peuvent fantasmer sur des trucs.
Je sais bien que tout ça existe, mais c’est comme si je vivais en dehors de ce monde-là. Je sais bien qu’il y a des femmes qui fantasment, mais probablement pas sur moi.
Mellow a écrit : Quant au regard masculin sur le corps féminin, je pense pas que tu fasses partie des gros lourds sans-gêne. So don't worry.

En ce qui me concerne, j'ai grandi en évitant les regards des hommes inconnus dans la rue ou autre. Je pense pas que ce soit très sain au final car c'est quasiment systématique, je ne souris pas aux hommes que je connais pas et j'ai une attitude assez fermée. Est-ce que c'est pareil pour toi ? Peut-être que tu pourrais travailler là-dessus.
Je ne souris pas trop en règle générale. Je suis effectivement plutôt fermé, et au contraire de sourire aux femmes j’essaye de traiter tout le monde de la même façon pour les raisons précédemment citées. Je ne vois pas trop comment travailler là-dessus ni même si ce serait une bonne idée.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#236427
Je ne vois pas comment sourire (plus) pourrait être une mauvaise idée, surtout si tu as l'air fermé, et ça me semble même capital pour optimiser les chances qu'on vienne vers nous ou donner envie au sens large... Du moment que ce n'est pas avec un regard insistant, ou une attitude dite "de pervers" bref le scénario où on fait vraiment exprès.
Avatar de l’utilisateur
par Decca
Femme de 30 ans vierge
#236428
Pasta a écrit :Je ne souris pas trop en règle générale.
Le seul avantage du masque : plus besoin de sourire, tu n'as qu'à plisser légèrement les yeux et ça passe :innocent:


Sinon, effectivement, ce n'est pas facile de se sortir du petit cercle vicieux de l'auto-sabotage... J'ai également ce souci de la culpabilité lorsque mon esprit s'évade dans des pensées trop fantasmatiques ! C'est assez terrible mais je pense que notre éducation (parents/école) et la société dans laquelle on évolue y sont pour beaucoup (en plus de notre personnalité de base). Dans ma famille, le sujet du sexe est très tabou. Peut-être est-ce le cas de ton côté ? (oui oui, il faut bien se trouver des excuses...).

Pour ce qui est de ta sœur s'improvisant entremetteuse, à toi de voir si tu souhaites t'engager dans un processus de rencontres entreprises non par toi, mais par elle.
N'as-tu pas peur que ça devienne malaisant à force (genre >> manque de spontanéité car chaque femme qu'elle te présentera sera célibataire comme toi or, obligatoirement, célibataire x2 = couple ; donc trop de pression. En plus, toute rencontre ne finissant pas par un coup de foudre = sentiment d'échec à la fois pour toi et ta sœur donc risque de conflit à moyen terme) ?

Concernant ta crainte de passer pour un beauf, un pervers ou je ne sais quoi si tu te risques à regarder une femme voire à l'aborder, oublie-la. Il n'y a aucune chance que ce soit le cas. Les beaufs attaquent direct sur du "t'as de beaux yeux, t'es belle tu t'en rends pas compte, c'est quoi tu num'? " (à te lire, tu as tout de même plus d'originalité et de finesse que ça :wink: ) et les pervers touchent ou/et fixent ardemment. S'il te vient l'envie de fixer une femme et qu'elle s'en rend compte, dis-lui que tu étais perdu dans tes pensées et que tu es fatigué en ce moment (ça pourrait déboucher sur une discussion, qui sait).

En plus de tout cela, pour faire de nouvelles rencontres, tu as désormais un avantage non négligeable : tu es vegan (ahah) ! Pourquoi ne pas regarder s'il y a une antenne L214 dans ta ville et participer à quelques actions (il y a beaucoup de femmes sympas dans les antennes locales de cette assoc' [non ce n'est pas une secte] et généralement beaucoup d'entre elles sont célibataires).
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#236429
Je pense que cette peur d'exprimer son désir, d'exprimer son ressenti est somme toute plutôt courant je trouve. Après, il y aura des personnes qui ne vont pas hésiter à le faire, tandis que d'autres resteront froids comme des portes de prison (désolé du terme),sans doute par peur d'être jugé ou par pudeur.

Ne t'inquiètes pas Pasta. Tu n'es pas le seul à avoir peur d'exprimer ton ressenti, ou bien à penser que tu vas passer pour un lourd si tu regardes trop une femme. Moi même, j'ai l'impression d'avoir les mêmes "symptômes".

Je vais te raconter une anecdote personnelle : un jour, alors que j'attendais ma sœur à la sortie d'un magasin, je vois 2 jeunes femmes qui me regardent pendant quelques instants. Et moi, par peur, je ne soutiens pas leur regard. Puis elles passent devant moi, en me faisant un grand sourire. Et moi, je n'ose même pas y répondre, ni même leur dire un truc,par peur de passer pour un énième type lourdingue. Bref, elles ont du penser que j'étais soit un malpoli, soit complètement gay, ou je ne sais quoi...

Tout ça pour dire que je pense que c'est un "problème" fréquent, surtout quand on a pas confiance en soi.

Quand à l'histoire avec ta sœur, je vais te demander : te sentais tu prêt à faire une rencontre ? Perso, j'avoue que ces rencontres via quelqu'un qui joue l'entremetteur, ça ne m'attire pas trop
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#236431
Azrael a écrit : 20 janv. 2021, 22:52 Je ne vois pas comment sourire (plus) pourrait être une mauvaise idée, surtout si tu as l'air fermé, et ça me semble même capital pour optimiser les chances qu'on vienne vers nous ou donner envie au sens large... Du moment que ce n'est pas avec un regard insistant, ou une attitude dite "de pervers" bref le scénario où on fait vraiment exprès.
Le risque est que ça ne soit pas spontané, et il faudrait que j’y pense tout le temps, je ne pense même pas que ça soit possible.
Decca a écrit : Sinon, effectivement, ce n'est pas facile de se sortir du petit cercle vicieux de l'auto-sabotage... J'ai également ce souci de la culpabilité lorsque mon esprit s'évade dans des pensées trop fantasmatiques ! C'est assez terrible mais je pense que notre éducation (parents/école) et la société dans laquelle on évolue y sont pour beaucoup (en plus de notre personnalité de base). Dans ma famille, le sujet du sexe est très tabou. Peut-être est-ce le cas de ton côté ? (oui oui, il faut bien se trouver des excuses...).
Oui le sujet est très tabou dans ma famille aussi. Enfin il l’était quand j’étais ado, on n’en parlait pour ainsi dire pas du tout. Mais évidemment une fois à l’âge adulte ça change, là ma mère a commencé à me donner des conseils plus ou moins pertinents pour rencontrer des femmes :sweat_smile:
Decca a écrit : Pour ce qui est de ta sœur s'improvisant entremetteuse, à toi de voir si tu souhaites t'engager dans un processus de rencontres entreprises non par toi, mais par elle.
N'as-tu pas peur que ça devienne malaisant à force (genre >> manque de spontanéité car chaque femme qu'elle te présentera sera célibataire comme toi or, obligatoirement, célibataire x2 = couple ; donc trop de pression. En plus, toute rencontre ne finissant pas par un coup de foudre = sentiment d'échec à la fois pour toi et ta sœur donc risque de conflit à moyen terme) ?
Je ne sais pas comment ça va se passer mais à l’heure actuelle c’est le seul moyen que je vois de rencontrer des femmes. Je ne pense pas que ça engendrerait des conflits entre moi et ma sœur si ça ne marchait pas.
Decca a écrit : Concernant ta crainte de passer pour un beauf, un pervers ou je ne sais quoi si tu te risques à regarder une femme voire à l'aborder, oublie-la. Il n'y a aucune chance que ce soit le cas. Les beaufs attaquent direct sur du "t'as de beaux yeux, t'es belle tu t'en rends pas compte, c'est quoi tu num'? " (à te lire, tu as tout de même plus d'originalité et de finesse que ça :wink: ) et les pervers touchent ou/et fixent ardemment. S'il te vient l'envie de fixer une femme et qu'elle s'en rend compte, dis-lui que tu étais perdu dans tes pensées et que tu es fatigué en ce moment (ça pourrait déboucher sur une discussion, qui sait).
Quand il s’agit d’aborder une femme, je suis incapable de faire la différence entre une phrase d’accroche qui serait fine et subtile et une phrase lourde et beauf. Le seul truc qui passerait serait un truc que je pourrais aussi bien dire à un mec, or je ne parle jamais spontanément aux gens que je ne connais pas.

Par exemple fixer une femme du regard au point où elle le remarque, et venir ensuite lui parler pour se justifier ça me semble déjà super lourd et grillé à 1000 km…
Decca a écrit : En plus de tout cela, pour faire de nouvelles rencontres, tu as désormais un avantage non négligeable : tu es vegan (ahah) ! Pourquoi ne pas regarder s'il y a une antenne L214 dans ta ville et participer à quelques actions (il y a beaucoup de femmes sympas dans les antennes locales de cette assoc' [non ce n'est pas une secte] et généralement beaucoup d'entre elles sont célibataires).
Je vois effectivement beaucoup de femmes sur les réseaux sociaux dire qu’un homme vegan c’est sexy etc mais c’est juste une stratégie pour inciter les hommes à devenir vegan non ? :grin: Sinon je ne souhaite pas trop me lancer dans des actions militantes pour l’instant.
MathSo a écrit :Je pense que cette peur d'exprimer son désir, d'exprimer son ressenti est somme toute plutôt courant je trouve. Après, il y aura des personnes qui ne vont pas hésiter à le faire, tandis que d'autres resteront froids comme des portes de prison (désolé du terme),sans doute par peur d'être jugé ou par pudeur.
C’est vrai que la plupart des gens restent pudiques, mais eux on ne s’imagine pas qu’ils sont asexuels tout simplement parce qu’ils arrivent quand même à se mettre en couple.
MathSo a écrit : Ne t'inquiètes pas Pasta. Tu n'es pas le seul à avoir peur d'exprimer ton ressenti, ou bien à penser que tu vas passer pour un lourd si tu regardes trop une femme. Moi même, j'ai l'impression d'avoir les mêmes "symptômes".

Je vais te raconter une anecdote personnelle : un jour, alors que j'attendais ma sœur à la sortie d'un magasin, je vois 2 jeunes femmes qui me regardent pendant quelques instants. Et moi, par peur, je ne soutiens pas leur regard. Puis elles passent devant moi, en me faisant un grand sourire. Et moi, je n'ose même pas y répondre, ni même leur dire un truc,par peur de passer pour un énième type lourdingue. Bref, elles ont du penser que j'étais soit un malpoli, soit complètement gay, ou je ne sais quoi...
À mon avis elles ont plutôt dû penser que tu étais timide… Cela dit, moi dans cette situation je me serais probablement dit que j’ai peut-être quelque chose sur le visage.
MathSo a écrit : Tout ça pour dire que je pense que c'est un "problème" fréquent, surtout quand on a pas confiance en soi.

Quand à l'histoire avec ta sœur, je vais te demander : te sentais tu prêt à faire une rencontre ? Perso, j'avoue que ces rencontres via quelqu'un qui joue l'entremetteur, ça ne m'attire pas trop
Ça ne m’attire pas trop non plus mais est-ce que j’ai les moyens de faire la fine bouche ? C’est comme pour les speed dating, à une époque je t’aurais juré que je n’en ferais jamais mais j’en ai pourtant fait 4 parce que j’étais un peu à court d’options (ça n’a pas marché, s’il est besoin de le préciser).
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#236432
Le risque est que ça ne soit pas spontané, et il faudrait que j’y pense tout le temps, je ne pense même pas que ça soit possible.
C'est normal, ce sera plus facile avec la pratique. Bon, comme disait Decca il y a le masque maintenant donc ça va.

Suite à des retours de personnes me disant que j'ai une voix monotone ou que j'ai l'air fatiguée au téléphone dans des situations pro, bah je me force à avoir un ton jovial et dynamique quand j'appelle un recruteur alors que ce n'est pas naturel pour moi au quotidien. Bah je trouve que ça ne me dessert pas, ça fait peut-être fake mais c'est mieux que de faire mauvaise impression. Mais c'est un contexte professionnel, j'en conviens.
Mais c'est à toi de voir, ya des gens peu expressifs qui ont des relations amoureuses... en effet, Mathso.

Malheureusement je rechute parfois dans l'asociabilité car je dois effectivement me forcer à rectifier ma façon de faire avec les autres sur certains points. Je ne change pas de personnalité non plus lol Et tant pis si je ne suis pas H24 sociable, c'est comme ça. Au moins je fais ce que je peux... ce que pensent les gens... bof, m'en fiche un peu.
Les gens sont souvent réceptifs à la communication non verbale, donc j'essaie d'y penser. Après je te dis pas d'aller draguer. Je parle juste des premières impressions lors de rencontres avec de nouvelles personnes dans un contexte qui prête à la communication (travail, apéro, etc).

Et je pense que se donner un petit exercice régulier, un challenge, pour s'ouvrir aux autres, est une bonne chose si on veut voir notre situation évoluer (je m'inclus dedans), c'est chiant mais je vois pas d'autre moyen...
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#236433
Pour le sourire je crois également qu'il est plutôt question d'habitude et que tout le monde peut le faire. Evidemment il ne s'agit pas de sourire tout le temps et pour n'importe quoi, et ça entre aussi dans un cadre plus général d'attitude optimiste qui met en confiance et favorise grandement l'attirance (même si on ne peut être optimiste tout le temps).

Pour ce qui est de la spontanéité, qu'on fasse comme ceci jusqu'à présent ne veut pas dire que c'est "notre nature". Souvent c'est juste qu'on n'a jamais pris l'habitude, jamais même réfléchi à la question (tiens pourquoi dans telle circonstance, je ne tends pas à sourire en fait?), ou jamais intégré ce qui est un bout de code social. A tel âge on va comprendre qu'il serait peut-être pas mal de sourire un peu plus quand on rencontre de nouvelles personnes, si on entre dans tel métier, on devra bien également bouleverser ses (non-)réflexes lorsqu'on fera ceci cela, etc c'est une réflexion et progression commune.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#236434
Je suis pas d'accord, si on est pas du genre à sourire souvent, c'est pas forcément une bonne idée de se forcer à sourire plus. C'est un coup à devenir factice.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#236435
Comme on le laissait entendre, c'est simplifier de réduire toute la question à "se forcer". Si pour quelqu'un que cela pourrait aider, c'est tout ce que cela évoque bah c'est dommage. Parce que sans aborder ou presque, sans sourire ou presque etc bon bah à dans dix ans on se demandera encore s'il y a une solution :sweat_smile:
Tyrus aime ça
  • 1
  • 264
  • 265
  • 266
  • 267
  • 268
  • 269