Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#172798
Bonjour à tous ! Ou bonsoir, c'est selon.

Un nouvel épisode positif de mon histoire. Je la raconte pour montrer que, même en étant vierge "tardivement", on peut faire des progrès en amour ; et pour que ceux qui le veulent puissent en retirer quelque chose et s'en servir pour avancer à leur manière.
Attention, méga-pavé !

*

Résumé de l'épisode précédent : comme je le disais dans un autre topic, j'avais établi le contact avec une jeune femme, "C", sur Meetic. Après trois semaines à développer une amitié à distance, elle a quitté son copain. Trois semaines plus tard, je suis allé la voir, nous avons passé la journée ensemble, nous sommes embrassés, et avons dormi côte à côte.
Je suis rentré, et n'ai plus eu de nouvelles avant le lendemain ; quand j'ai reçu un message disant qu'elle avait fait une erreur, que ça ne pouvait pas aller plus loin entre nous.

*

Après cet incident, qui m'a au moins montré que je pouvais plaire à quelqu'un au point de l'embrasser, je me suis remis à chercher sur les sites de rencontre (prochaine étape : apprendre à faire des rencontres IRL...).
Il y a trois semaines, sur OkCupid, une jeune femme - que nous appellerons "S" - me "like". Je lui envoie un premier message, et la conversation s'enclenche. Après une semaine d'un jeu de questions / réponses, nous échangeons nos numéros et continuons par SMS.

Au travers des questions, nous nous confions l'un à l'autre sur beaucoup de sujets assez sensibles. J'ai d'ailleurs trouvé le courage, à un moment donné, de lui demander de me reposer une question plus tard, parce que je n'étais pas prêt à y répondre ; ce qu'elle a parfaitement compris.

Nous nous taquinons beaucoup dans nos messages. Avant, j'aurais eu un problème avec ça, mais je comprends maintenant qu'une rencontre, surtout "romantique", doit être amusante au moins de temps en temps. À petite dose, la taquinerie n'a rien d'une insulte ; la personne en face n'est pas en sucre.
Pour la première fois, je prends simplement du plaisir à discuter avec quelqu'un, et j'en profite.

La conversation ne se fait pas sans douleur, malgré tout ; du fait d'un manque tenace de confiance en moi, je m'inquiète dès qu'elle cesse de me contacter sans prévenir, parfois pendant des heures. J'ai peur qu'elle se soit moquée de moi, que la conversation s'arrête définitivement... heureusement, elle finit toujours par me répondre.
Je lui ai fait part de ces inquiétudes avant-hier, lui expliquant que je travaille dessus, mais que j'apprécierais qu'elle me prévienne davantage quant à ses disponibilités au téléphone. Elle comprend, accepte ; moi, je décide de me forcer à lui faire confiance.

Hier, premier rendez-vous à Paris. Nous mangeons un morceau ensemble, nous apprenons à nous connaître "en vrai" ; comme un échauffement.
Je l'emmène ensuite dans une boutique, où nous passons une bonne heure sur des bornes d'arcade. On s'amuse bien, j'en profite ( :wink: ) pour essayer un contact physique ; ma main sur la sienne pour l'aider avec les commandes, une main sur l'épaule quand elle perd pour l'encourager... À un moment, elle me colle même un coup d'épaule pour me déconcentrer !

Nous allons ensuite nous poser dans un parc, pour continuer notre discussion. On continue à s'ouvrir l'un à l'autre, doucement, et je sens une pulsion que je commence à connaître : j'ai envie de la toucher, de la câliner, de l'embrasser. Mais je me retiens, ce n'est pas le bon moment.

Nous passons sur les bords de Seine, où nous nous posons à nouveau. La conversation prend un tournant plus sombre, plus "philosophique", avec des questions existentielles. Je ressens à nouveau la même pulsion ; mais comme j'ai un problème avec la spontanéité, je lui explique d'abord mon envie. Elle se paye un peu ma tête, me rassure, m'autorise à lui passer mon bras autour des épaules.

En fin d'après-midi, on se rend dans un café. On boit en discutant de tout et de rien. La fameuse pulsion revient plusieurs fois, plus forte, plus persistante. Pendant un blanc, je lui demande ce qu'elle a pensé de la journée ; ça lui a plu. Plus tard, elle me le demande à son tour, et je lui réponds que ça m'a beaucoup plu aussi. En ajoutant que "il n'y a pas qu'elle qui m'a plu...". S'ensuit un long échange de regards ; je la sens dans l'attente, mais finis par me raviser.

Elle me raccompagne à la gare, et avant que mon train arrive, je lui demande "on se dit aurevoir comment ?". Elle est surprise, je m'embrouille, le silence revient. Je la regarde, l'attrape gentiment par l'épaule. Elle se rapproche de moi lentement. Bêtement, je rompts le contact visuel, du coup elle part pour un câlin. Je m'en rends compte, la repousse gentiment pour lui faire comprendre, la regarde dans les yeux, et finalement on repart pour un baiser.
À la fin, je lui demande si on peut recommencer. La seconde tentative est un échec pathétique, je m'y prends comme un pied :laughing:.
La troisième est presque hollywoodienne : enlassés, approche lente, calme.

Juste avant de monter dans le train, je lui dépose un dernier bisou sur la bouche, lui demandant de me contacter plus tard. Ce qu'elle fait, en fin de soirée, pour me souhaiter bonne nuit.

Je suis toujours un peu stressé ; la peur qu'elle coupe les ponts sans crier gare est bien là, et il va falloir un certain temps pour qu'elle se calme.

La suite au prochain épisode ! :wink:
Yellenah aime ça
par Pierre00
Homme de 27 ans vierge
#172800
Salut VACN !

Wow ! C'est choquant de voir à quel point j'arrive à me mettre à ta place ! Disons que je suis comme toi sur certains point ! Bon tu as l'air d'avoir le contact "physique" un peu plus facile que moi, personnellement j'ose pas vraiment, et j'ai la certitude que ça me joue des tours (C'est quoi ton secret ? Expliiiiiiique moiiiii :wink: )
Bref le manque de confiance en soit, ça pousse à être méfiant et à douter continuellement sur l'autre. (Et la désillusion fait mal je peux te le garantir...)

Bref revenons en à toi !
J'ai pu expérimenter un peu les SDR donc je vais essayer de te donner mon avis !
De ce que j'ai pu en lire ça à l'air de s'être vraiment bien passé, je suis content pour toi, j'espère que ça va continuer dans ce sens !
Du peu que j'en sais cette personne à l'air assez compréhensive, et les 3 tentatives de bisous n'ont pas l'air de l'avoir refroidie ! (Surtout que pour un premier RDV c'est déjà super encourageant pour toi !)
Même si tout se passe bien, je te conseille de ne pas non plus trop t'emballer, bien que la le doute se fait de moins en moins !
Et vous avez prévu de vous revoir au final ?

En tout cas c'est super pour toi, en espérant que ça débouche sur quelque chose de bien ;) !
Donne des nouvelles !
Avatar de l’utilisateur
par Blue284
Homme de 28 ans non vierge
#172806
VACN a écrit :Attention, méga-pavé !
*Regarde la longueur du post* Oh ça va... petit joueur. :sunglasses:

Blague à part, ça fait plaisir à lire. A certains moment, rien qu'à te lire le stresse me gagne en m'imaginant à ta place :laughing:
VACN a écrit :Nous nous taquinons beaucoup dans nos messages. Avant, j'aurais eu un problème avec ça, mais je comprends maintenant qu'une rencontre, surtout "romantique", doit être amusante au moins de temps en temps. À petite dose, la taquinerie n'a rien d'une insulte ; la personne en face n'est pas en sucre.
Pour la première fois, je prends simplement du plaisir à discuter avec quelqu'un, et j'en profite.
C'est typiquement ce que je me dis aussi. J'aime bien taquiner mes amis et les embêter un peu gentiment. Je crois que ça fais partie de notre charme donc pourquoi s'en passer avec les personnes qu'on tente de "conquérir" (si je puis dire)? Au risque de faire bondir certains, je crois vraiment que c'est important dans une relation d'avoir ce côté "ami" (et ce que ça implique) avec la personne : ne pas se prendre trop au sérieux, faire preuve de bienveillance, souhaiter de bonnes choses à l'autre, s'intéresser à ce qu'il/elle ressent, etc. Bref, ce qu'on ferais normalement volontiers avec un ami mais qu'on a tendance à mettre au placard quand il s'agit de relation amoureuse car il faut (si on en croit certains) être "plus sérieux", "être un homme" / "être viril" (pour le cas des mecs, pour une fille ça serait plutôt "être féminine"), "être séduisant(e)" et j'en passe... mais dans ce cas on oublie généralement le naturel, alors que c'est sans doute ça qui plait le plus.
VACN a écrit :Je suis toujours un peu stressé ; la peur qu'elle coupe les ponts sans crier gare est bien là, et il va falloir un certain temps pour qu'elle se calme.
Je comprend tout à fait ce que tu veux dire, je passe aussi par ça et c'est vrai que ce n'est pas très facile à gérer. Je crois qu'en tant de VT on a tendance à trop vite s'attacher aux gens qu'on rencontre et dès que ça marche ne serait-ce qu'un petit peu on veut absolument se convaincre que ça va fonctionner et qu'on a trouvé la bonne personne... comme si on avait peur de ne jamais rencontrer quelqu'un de nouveau (ce qui est un peu absurde et prouve bien qu'on manque encore de confiance en nous-même). J'essaie pour ma part de diminuer le plus possible mes attentes et de me dire que tout peut s'arrêter du jour au lendemain, mais c'est vrai que l'exercice n'est pas toujours très facile. Cette peur de "couper les ponts sans crier gare" comme tu dis est aussi une peur qu'on a facilement tendance à avoir aujourd'hui car malheureusement c'est ce par quoi beaucoup de gens semblent passer dès qu'ils font des rencontres... ça ne coûte pourtant pas grand chose de dire "on s'arrête là" ou "je ne suis pas intéressé pour continuer", à croire qu'on préfère parfois une certaine forme de lâcheté pour ne pas assumer nos actes et leurs conséquences. Cette espèce de peur, je crois que je l'ai notamment parce que c'est quelque chose que je sens comme étant affreusement commun dans les rencontres... ça discute un peu et hop à la moindre remarque c'est le silence radio. Mais là c'est pareil, on peut tout simplement se dire "de toute manière, si la personne en face agis comme ça, c'est que ce n'était pas la bonne personne donc autant aller de l'avant".

PS: Et c'est toi qui parle de faire de gros pavés, qu'est-ce que je devrais dire ;)
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#172811
Oh, ne t'en fais pas, Blue, je ne m'imagine pas (encore ?) en couple avec elle. Je prends les choses comme elles viennent. Là, déjà, je suis encore plus serein, puisqu'elle m'a recontacté en début d'après-midi, et sans me dire que c'était déjà fini. C'est déjà allé plus loin qu'avec C ! ^^

Et puis, j'arrive un peu à me raisonner : on s'est bien amusés hier, elle m'a rendu mon baiser alors qu'elle avait le temps de me repousser et le caractère pour le faire si elle ne voulait pas, elle a tenu toutes ses promesses jusque-là...

Pour l'instant, je reste en mode "rendez-vous". On a déjà prévu de se revoir dans une ou deux semaines, après mon camping, et de s'appeler de temps en temps d'ici là.

@Pierre00
Mon secret pour le contact physique ? 'Vache, si on m'avait dit qu'un jour j'expliquerais à quelqu'un comment toucher une personne qui l'intéresse...
En fait, pour oser, il n'y a pas de secret, il faut juste oser. La méthode qui me semble la plus appropriée, c'est la prudence : y aller par petits pas, tenter de petits contacts, voir comment réagit la personne, et si ça plaît, intensifier le contact petit à petit. Si elle commence à te toucher aussi, c'est très bon signe.
Le plus dur, c'est de ne pas trop y penser ; ça vient avec la pratique, et ça rend les choses tellement plus simples et agréables ^^
Avatar de l’utilisateur
par Blue284
Homme de 28 ans non vierge
#172819
VACN a écrit :Oh, ne t'en fais pas, Blue, je ne m'imagine pas (encore ?) en couple avec elle. Je prends les choses comme elles viennent.
Tant mieux si tu vois ça comme ça, surtout si ça marche bien avec la fille en question :wink:. Bonne chance pour la suite en tout cas!
VACN a écrit : La méthode qui me semble la plus appropriée, c'est la prudence : y aller par petits pas, tenter de petits contacts, voir comment réagit la personne, et si ça plaît, intensifier le contact petit à petit. Si elle commence à te toucher aussi, c'est très bon signe.
Le plus dur, c'est de ne pas trop y penser ; ça vient avec la pratique, et ça rend les choses tellement plus simples et agréables ^^
Ça rejoint pas mal ce qui se dit sur le sujet. *prend des notes*
par Pierre00
Homme de 27 ans vierge
#172827
Mon secret pour le contact physique ? 'Vache, si on m'avait dit qu'un jour j'expliquerais à quelqu'un comment toucher une personne qui l'intéresse...
Si on m'avait dit un jour que j'aurais le cran de juste rencontrer 2 filles dernièrement ... Comme quoi tout peut arriver :grin:

La méthode qui me semble la plus appropriée, c'est la prudence : y aller par petits pas, tenter de petits contacts, voir comment réagit la personne, et si ça plaît, intensifier le contact petit à petit. Si elle commence à te toucher aussi, c'est très bon signe.
Le plus dur, c'est de ne pas trop y penser ; ça vient avec la pratique, et ça rend les choses tellement plus simples et agréables ^^
J'en prends note aussi, je sais pas si je vais oser prochainement mais bon, peut-être essayer de lui effleurer la main gentiment pour voir ^^

En tout cas j'aimerai être dans le même état d'esprit que toi, je pense que c'est le bon et que de cette manière tu mets toutes les chances de ton coté. Et disons que tu viens de nous le prouver avec ce témoignage !
Si ça ne te dérange pas, j'aimerais en discuter avec toi en MP ^^'
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#173070
Je suis ravie de lire ça VACN et j'espère que ça continuera dans le bon sens !
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#173373
Re', tout le monde.

Bon, eh bien navré de vous décevoir, mais je crois que c'est encore un "échec". Après notre entrevue qui s'est soldée par deux baisers, "S" m'a envoyé quelques messages, mais est restée sourde à ma demande d'un appel téléphonique. Son dernier message remonte à plus d'une semaine, l'avant-veille de mon départ en camping. Je suis de retour depuis trois jours (et elle le sait), mais je n'ai rien reçu de sa part. Je viens de lui envoyer un ultime rappel, lui demandant d'avoir au moins la gentillesse de me dire si elle ne veut plus me voir ; comme je lui dis, je ne pense pas mériter de me faire ghoster.

Ca n'a pas été terrible pendant quelques jours (l'angoisse de l'attente, le stress de l'incertitude, tout ça...), mais je me suis fait une raison. Le plus dur sera de ne pas perdre confiance en mes impressions et en les autres ; une partie de moi ne peut pas s'empêcher de penser "j'embrasse les filles, et après je ne les revois plus." Manquerait plus que ça dégénère en peur d'embrasser... mais bon, pour l'instant, ça va, j'ai été bien soutenu, et je pense être prêt à repartir dans quelques semaines.

Je continuerais à vous tenir informés dans ce topic.
Avatar de l’utilisateur
par Gallieni
Homme de 31 ans vierge
#173376
Je suis désolé pour toi.

Je n'aime pas juger mais je trouve très ça malpoli de plus répondre. Si c'est fini, qu'elle te le dise.

J'espère que tu sauras retenir le positif de cette expérience et que tu te remettras vite :wink:
Blue284 aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#173401
Tu as une bonne mentalité, j'ai apprécié également lire tes petites aventures :wink:
Hélas... Mais si elle ne t'a pas répondue, c'est peut-être que quelqu'un d'autre occupe son esprit.

Mais au moins, tu es conscient de tes atouts. Et rien que ça, c'est chouette.
Je comprendrais que tu sois frustré du manque de concret :innocent:

Tiens nous au courant de la suite.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 113