Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#234064
On en parle pas suffisamment de la déprime liée à l'inactivité, je pense que ça doit jouer sur ton moral, il m'arrive de me tenir qu'heureusement que j'ai m'ont mis temps, ça permis d'être un petit peu occupé et d'avoir un temps l'esprit qui ne divague pas n'importe où sans raison ce qui a tendance à créer chez moi de l'anxiété.

J'espère sincèrement que tu vas finir par aller mieux. Je me doute que ta situation doit être pénible à vivre.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#234065
Je suis pas inactif, j'ai un job de manutentionnaire. Hier une nana de Pôle Emploi m'a proposé un taf similaire, parce que "elle voit que je fais ce travail pour des boîtes d'intérim". Les deux licences, les trois langues étrangères, les compétences transversales en informatique, tout ça ça compte pas, je suis bon qu'à charger du b*rdel dans un chariot.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#234066
VACN a écrit : 08 juil. 2020, 08:08 Je suis pas inactif, j'ai un job de manutentionnaire. Hier une nana de Pôle Emploi m'a proposé un taf similaire, parce que "elle voit que je fais ce travail pour des boîtes d'intérim". Les deux licences, les trois langues étrangères, les compétences transversales en informatique, tout ça ça compte pas, je suis bon qu'à charger du b*rdel dans un chariot.
Je me souviens que tu as une qualification très spécialisée : c'est un avantage et parfois un désavantage sur le marché de l'emploi (qui a la capacité de se réguler de lui-même sans prendre conscience des personnes encore présentes dans les filières d'études). En intérim, si tu as deux bras et deux jambes, ils te prennent tant que tu es en forme.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#234067
J'avais remarqué. Ailleurs, ils te prennent pas si t'es pas la perfection. Motivé à donf, avec exactement les bons diplômes, ni trop ni pas assez, et plusieurs années d'expérience dans un poste similaire. Au moindre défaut, t'as même pas de réponse.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#234068
VACN a écrit : 08 juil. 2020, 09:55 J'avais remarqué. Ailleurs, ils te prennent pas si t'es pas la perfection. Motivé à donf, avec exactement les bons diplômes, ni trop ni pas assez, et plusieurs années d'expérience dans un poste similaire. Au moindre défaut, t'as même pas de réponse.
La perfection est une illusion : certains trouveront ton travail superbe, d'autres le trouveront mauvais.
C'est purement subjectif mais c'est renforcé dans les milieux dits "bouchés" : la régulation du marché se traduit par des attentes plus élevées envers les candidats car ils sont plus nombreux.

Pour se démarquer, il faut le truc en plus que n'auront pas tes rivaux.

Faut pas hésiter à ne pas être trop sincère lors des candidatures (je suis devenu plus filou... mon milieu est tellement compétitif, je n'avais plus le choix).
Les recruteurs souhaitent toujours entendre ce que eux ont besoin avant tout, ce qui est plutôt normal.

Tout ce qui rapporte à la sélection est plutôt dur car il y a un tas de critères à remplir... le positif est que certains critères peuvent combler certaines faiblesses.
Amaz, Tyrus aime ça
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#234072
Dans les domaines de l'art je pense vraiment qu'avoir une vitrine personnelle, un site, un blog, un portfolio où tu peux mettre en avant tes créations artistiques est un plus. Tu peux inviter un recruteur ou des clients potentiels à apprécier ton travail.

Dans le domaine du JV, par exemple un jeune développeur sans expérience qui arrive en entretien avec un prototype de jeu vidéo fait via Unity (accessible gratuitement) ou récemment une création artistique crée via Dreams pour mettre en avant ses qualités de gamedesign...
Pour un jeune qui veut s'insérer dans le monde du travail c'est un plus ENORME. Ça démontre la motivation avec des outils "limités"
Le genre de "plus" qui peut faire la différence comme le dit SNAP
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#234074
VACN a écrit : 08 juil. 2020, 09:55 J'avais remarqué. Ailleurs, ils te prennent pas si t'es pas la perfection. Motivé à donf, avec exactement les bons diplômes, ni trop ni pas assez, et plusieurs années d'expérience dans un poste similaire. Au moindre défaut, t'as même pas de réponse.
N'exagérons rien. Certes la selection n'est pas simple mais c'est faisable sans être parfait. Je n'aurais jamais trouvé de boulot sinon.
Maintenant oui l'expérience joue et au début ben tu acceptes ce qu'on te propose sauf si tu es très bon dans ton domaine.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#234075
Max56 a écrit : 08 juil. 2020, 11:43 Dans les domaines de l'art je pense vraiment qu'avoir une vitrine personnelle, un site, un blog, un portfolio où tu peux mettre en avant tes créations artistiques est un plus. Tu peux inviter un recruteur ou des clients potentiels à apprécier ton travail.
C'est même devenu un pré-requis, le portfolio.
Il n'y a qu'ainsi que l'on voit tes travaux.
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234235
Perso, je ne sais pas si quelqu'un a déjà abordé le sujet car je ne suis pas remonté assez loin dans les posts... Mais quand ça ne va pas, j'ai remarqué que je ressentais le besoin de ... courir ! (ou marcher)
Je fais déjà un peu de jogging 2, 3 fois par semaine... Mais quand ça ne va pas, je monte à 4, 5 fois...
Je ne sais pas pourquoi mais ça me détend... et puis ça m'aide à mieux dormir aussi !
Si ça peut te donner des idées VACN...

Courage ! C'est des hauts et des bas pour tout le monde, la vie c'est les montagnes russes ! :wink:
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#234294
J'attends avec impatience la remontée, alors.

Petit à petit, les pensées suicidaires deviennent habituelles. J'alterne entre l'irritabilité et de brèves périodes d'euphorie.

J'ai lancé une procédure auprès de mon Pôle Emploi pour me former, mais je sens que ma mère n'apprécie pas. Même si techniquement elle n'a pas à me dicter ma vie, comme je vis sous son toit, je suis bien obligé de supporter cette désapprobation implicite ; du coup l'ambiance à la maison devient pénible.

Et toujours pas de progrès question emploi. Je réponds à des annonces et fais des candidatures spontanées, mais j'ai l'impression d'être inemployable. Enfin, dans les branches que je veux ou pour lesquelles je suis formé. Je suis parfaitement employable pour préparer des commandes dans un entrepôt.

Je ne parle même pas des relations amoureuses... J'ai deux collègues d'une autre équipe qui sont à tomber, mais on n'interagit jamais, et quand bien même, elles ne voudraient sûrement pas de moi. Déjà pas dans mon état normal, alors pour l'instant que je suis au creux de la vague... Voire, elles iraient peut-être se plaindre à la hiérarchie si je tentais quelque chose.

Je parle de "mon état normal", mais en y réfléchissant, j'ai été déprimé la majeure partie de ma vie. Ça me semble plus normal que d'être heureux et de se lever le matin en se disant que ça va être une bonne journée.

Le temps continue de filer, et je ne vois toujours pas de solution. J'ai l'impression d'être en train de rater ma vie, et de m'en ficher, à un certain niveau.
  • 1
  • 112
  • 113
  • 114
  • 115
  • 116