Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#234461
Amaz a écrit :Je ne sais pas si cela est réel ou non mais quant à la dépression, j'ai entendu dire que les gens disent " haut potentiel " est plus sujette à la dépression que la moyenne.C'est peut-être pour ça aussi que tu te sens dépressif, tu es peut-être plus à risque.
Ah mais carrément ! Être à "haut potentiel", c'est un peu comme voir et comprendre une partie des rouages du monde. Une petite partie seulement, mais déjà plus que la plupart des gens ; assez pour être hanté par des questions existentielles quasiment en permanence, là où les autres se contentent de vivre. On a conscience de ce qu'on sait et surtout de ce qu'on ne sait pas, et du coup ça bloque.

Sinon, j'ai vu ma psy hier. On a parlé de frustration sexuelle. J'avais encore du mal à parler de sexualité avec elle, mais on a commencé à débloquer certaines choses. A réapprendre à accepter et accueillir cette tension qui s'accumule dans le corps. Un truc que j'avais oublié depuis deux ans, mais ça fait un bien fou de se laisser ressentir ça sans le cacher.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#234462
Oui tout à fait, j'ai un ami qui est peut-être un haut potentiel, sa psy le pense mais elle en est pas certaine et je retrouve chez lui ce dont tu parles, l’extrême lucidité sur le monde notamment. Et un cerveau qui tourne à cent à l'heure. D'ailleurs lui et moi on s'entend très bien. Il dit que je suis l'une des rares personnes avec qui il a la possibilité d’extérioriser ses nombreuses réflexions sur le monde et sur lui-même.

Même si je ne suis pas très fan des catégorisations en tous genres, je n'aime pas trop l'idée qu'il faille se définir comme étant " haut potentiel " ou bien ''Asperger'' ou n'importe quoi d'autres mais mine de rien, il y a des caractéristiques inhérentes à ces catégories et qui définisse après tout la manière dont va réagir la personne.

Je trouve cela très stimulant intellectuellement parlant d'échanger avec une personne éventuellement haute potentielle. J'aime les réflexions qu'il a sur le monde et lui-même.

Peut-être que je me trompe mais en revanche je crois voir les problématiques que peuvent rencontrer les hauts potentiels, j'ai l'impression que vu que leur cerveau tourne beaucoup le lâcher prise est difficile, et l'extra clairvoyance je le vois comme un frein au bonheur.

Ajouté 9 minutes 17 secondes après :
Je ne saurais pas dire s'il est heureux ou non, il ne semble pas respirer la joie de vivre mais il ne semble pas non plus fondamentalement malheureux. Il me dit être agacé par moments par je le cite " l'appétit de son cerveau " à vouloir tout comprendre, tout apprendre mais hormis ça il semble le vivre assez sereinement.
par Max56
Homme de 32 ans vierge
#234463
Tes frustrations sexuelles sont comment ? pire que celles d'avant avoir connu le sexe ?
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#234464
J'en ai plus conscience maintenant. Ça vient par vagues, une tension dans les muscles.
par Max56
Homme de 32 ans vierge
#234466
VACN a écrit :J'en ai plus conscience maintenant. Ça vient par vagues, une tension dans les muscles.
Il n'y a pas de cycle bien défini (scientifiquement) chez les hommes mais en ce qui me concerne la libido a un caractère cyclique quand même. Par moment c'est impossible de résister je pense qu'à ça et d'autres j'y pense normalement mais j'arrive à détourner facilement mes pensées ailleurs.
Tyrus aime ça
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#234467
Mais es tu vraiment a haut potentiel VACN ? J'ai l'impression que maintenant des que quelqu'un ne rentre pas dans le moule, hop on le colle haut potentiel. On m'a fait cette remarque mais je doute d'en être.

Avant d'être affirmatif sur la question il vaut mieux passer des tests.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#234469
D'accord.
Peut-être que tu l'avais déjà dis si c'est le cas désolé d'avoir posé la question.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#234470
[quote=Max56 post_id=234466 time=1596386185 user_id=3117]
[quote="VACN"]J'en ai plus conscience maintenant. Ça vient par vagues, une tension dans les muscles.[/quote]
Il n'y a pas de cycle bien défini (scientifiquement) chez les hommes mais en ce qui me concerne la libido a un caractère cyclique quand même. Par moment c'est impossible de résister je pense qu'à ça et d'autres j'y pense normalement mais j'arrive à détourner facilement mes pensées ailleurs.
[/quote]

Il est également possible de ne pas ressentir de libido dans le cadre par-exemple de fatigue, d'une déprime / dépression, dans le cadre du deuil ou autres. Beaucoup de femmes connaissent des périodes ou la libido est en berne mais nous aussi, les hommes nous pouvons être sujets à une libido très en berne, voir momentanément inexistante bien que tout fonctionne normalement physiologiquement.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#234471
La mienne se réveille ces derniers temps. Je sais pas quoi en penser.
  • 1
  • 113
  • 114
  • 115
  • 116
  • 117