Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Par salambo
Femme de 31 ans non vierge
#216803
Le topic de fin d'année!
Certains ont déjà évoqué le sujet dans état d'esprit du moment mais il est toujours intéressant d'avoir un topic dédié, surtout que ce sujet à tendance à donner des longs posts :smiley:

Je commence!
Une année très riche, et surtout avec beaucoup d'opportunités et d'imprévus!
Un changement de poste, qui s'est fait dans le stress, puis beaucoup de déplacements pro liés à ce nouveau poste, donc je suis contente, même si c'est fatiguant. Je travaille aussi avec une super collègue, donc ça me va.
Achat d'une maison avec monsieur, ce qui a eu pour conséquence un PACS contracté dans la discrétion la plus complète :grin: (les banques préfèrent les gens pacsés pour avoir un prêt à 2...)
Donc achat de maison, me voila primo propriétaire :grinning: pas forcément dans une région que j'adore mais la maison est vraiment chouette!
J'ai aussi eu 30 ans cette année. Grosse fête avec les copains mais mis à part ça aucun changement, aucune révélation :joy:
Et enfin, vacances de l'année prochaine programmées et achetées (en grande majorité) Je retourne au Japon et j'ai vraiment vraiment hâte!!!!

Bonnes fêtes de fin d'année à tous!
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#216804
C'est clairement l'année la plus mouvementée de ma vie, entre la formation, le décès d'une personne très proche et puis les problématiques divers qui vont avec, la recherche d'emploi. Je suis à présent ''heureux'' d'avoir trouvé un petit équilibre de vie. Il ne manquerait plus qu'un job qui me plaise un minimum et si possible, un contrat stable dans la durée, sans parler forcément d'un CDI, vous voyez

En bref. C'était dure émotionnellement cette année 2018, mais j'ai gagné en maturité, c'est des épreuves qui permet de grandir.
Avatar de l’utilisateur
Par Cece
Femme de 32 ans vierge
#216806
Salut.
Personnelle il y a eu quelques petites choses qui on avant. Déjà niveau taf ; ma micro entreprise C est bof bof et j'ai trouver un taf à côté meme si c'est que des remplacements.
Niveau mec bon j'en ai toujours pas, il y a juste un homme qui la dragué il y a 2 semaines je pense que je vais voir au moins pour parler un peu plus avec lui.
J'ai quelques objectifs pour l'année prochaine si tout ce passe bien, vu qu'il y a eu une nouvelle qui ne m'enchante pas trop.
Avatar de l’utilisateur
Par Florent
Homme de 36 ans vierge
#216808
Année de m.erde, la pire depuis 2008.

Nombre de pétages de câble (le "formateur" qui s'est pris ma gueulante devant les examinateurs le jour de l'examen, la conseillère en insertion qui s'est pris des insultes quand elle m'a dit que je ne faisais pas assez d'efforts pour me sortir de la précarité, etc).
De plus en plus d'espoirs brisés. La haine qui augmente de plus en plus, peut-être encore plus qu'à l'époque où j'étais vraiment en galère de tout, l'envie de détruire ce monde et moi avec.
Mon père qui a arrêté de boire mais je me rends compte que finalement c'était pas que l'alcool qui le rendait comme ça.

Si ma psy ne s'était pas occupé de moi, et surtout si elle n'avait pas cru en moi, je ne sais pas du tout ce que je serais devenu.
Avatar de l’utilisateur
Par Yellenah
Femme de 30 ans non vierge
#216809
Je pense en parler plus en détails dans mon topic car je n'ai pas envie de m'étaler plus que ça en public mais globalement une année positive pour moi.

À défaut d'avoir été celle du gros changement attendu/espéré/(rêvé ?), cette année aura été une année charnière dans ma vie, je crois. De petits changements opérés au cours de l'année qui m'ont permis d'évoluer positivement dans ma tête, un accompagnement psy qui m'a été fort utile, une ouverture à de nouvelles choses qui m'ont fait sortir de ma zone de confort... Et puis la perte de ma VT aussi, mais bizarrement je ne m'en fais pas une montagne.

Une année avec des grosses claques dans la g*eule au boulot, aussi. Mais elles ont été bénéfiques et m'ont permis de renforcer le sentiment qu'il était plus que temps de quitter cet endroit, et donc de me conforter dans ma décision. Prise de recul également : j'ai réussi à faire face à ces claques plutôt sereinement et avec un détachement que je n'avais jamais connu jusque là. Il n'en aurait probablement pas été de même il n'y a ne serait-ce qu'un an.

Passage de trentaine, enfin. Je crois que l'approche de ce "seuil" a été moteur depuis 2017 pour essayer de reprendre ma vie en main et que tout ce travail que je réalise sur moi-même va m'apporter beaucoup dans les prochaines années.

Je me sens donc plutôt confiante et heureuse en cette fin d'année et je suis prête à affronter 2019 qui m'apportera elle aussi, j'en suis sûre, encore de bien belles surprises ! :heart:
salambo, Alex93, Coelio aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#216813
Ma meilleure année depuis longtemps, une vraie renaissance.
Des années de galère pour un CDD mais un bon CDD dans un domaine intéressant, voila pour le point boulot en attendant un CDI plus tard.

La virginité aussi, elle a disparu... mais je reste seul et je continue à chercher de ce côté.

Mais je n’ai pas trop à me plaindre pour l’instant :blush:
VACN, Amaz, Alex93 et 1 autres aime ça
Par LiPo
Homme de 25 ans vierge
#216818
Bilan de cette année ...

Je suis content de moi dans l'ensemble, même si ce n'est pas encore tout à fait ça. J'ai réussi à accomplir plusieurs résolutions que je m'étais fixées, et ça c'est plutôt chouette car inédit.

J'ai perdu beaucoup de poids en début d'année pour être maintenant dans des standards corrects (poids égal à la taille) et j'en suis plutôt fier. J'ai une meilleure appréhension de ma personne, j'ai moins de mal à me regarder dans une glace, et parfois même je me plais.

J'ai reçu à accomplir de gros projets personnels qui me tenaient à coeur et qui me donnent vraiment du baume au coeur. J'ai pu remettre mon cerveau en route et voir un peu autre chose que le train-train quotidien...

J'ai fait 2 grands voyages qui continuent de me mettre des paillettes plein les yeux tous les jours tant j'ai de souvenirs à me remémorer...

Je me suis remis au sport, et ça c'est plutôt cool. Bon, doucement, hein ! Mais une à deux séances par semaine, c'est plutôt cool et ça fait du bien au moral de prendre l'air.

J'ai beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilités à aller vers les autres. J'aborde les gens sans problèmes s'il le faut, j'ai beaucoup moins peur du regard des autres (même si encore par moments, mais bien moins qu'avant)

J'ai essayé de vaincre mon pessimisme permanent en essayant de me persuader de quelque chose. Et au fil du temps, j'ai fini par y croire. Je me dis que tout va bien, et puis finalement je finis par y croire, même si c'est pas forcément vrai au départ. Je crois que cette technique a un nom. J'aime bien l'idée parce que je me dis qu'en fait être triste, ca ne sert à rien...j'ai la sensation d'avoir un peu grandi cette année.

Niveau pro, c'est la catastrophe malheureusement. De gros soucis en perspective, ça me stresse et je ne sais pas comment régler le problème pour l'instant. Au point où j'y vais souvent avec la boule au ventre, j'essaye de ne plus y penser mais l'issue risque d'être compliquée... J'ai l'impression que je devrais saisir l'opportunité de changer de secteur pendant que je suis encore jeune...mais j'ai peur. Très peur du changement.

De gros échecs niveau relations sociales et côté "coeur" où j'ai essuyé plusieurs échecs, dont un majeur qui continue encore de me hanter. J'ai très mal su gérer une situation, et ça me freine désormais encore plus pour entreprendre quoique ce soit avec quiconque. J'y pense tous les jours mais j'espère que le destin saura m'aider à oublier tout ça.

Je reste malgré tout un éternel rêveur, las de la routine, et qui se plait à croire qu'il y aura des jours meilleurs. Je suis plutôt optimiste dans l'ensemble, mais je sais qu'il faudra que les choses changent pour qu'elles soient meilleures, et ca me fait toujours aussi peur.

Bilan : Je crois qu'en 2018 j'ai appris à me connaitre et à m'aimer. J'ai passé beaucoup de temps à réfléchir et à analyser les choses. Je sais maintenant un peu plus qui je suis, mais pas encore totalement. Je pense avoir eu un déclic récemment niveau ambition qui me pousse de plus en plus à croire en moi et aller de l'avant. Même s'il y a beaucoup de "bas" par moments...
Je sais que j'aime la solitude mais aussi que j'aimerais vraiment pouvoir tisser des liens avec autrui. J'ai beaucoup souffert de ce côté, et j'en souffre encore au point où je ne veux plus me forcer car je sais que cela ne provoque rien de bon. J'aimerais beaucoup pouvoir me confier à quelqu'un qui me comprenne.

Même si je me sens très bien mentalement comparé à avant, peut-être qu'il serait temps de consulter un psy en 2019, justement parce que ca va mieux maintenant et que je suis plus enclin et ouvert au débat. J'ai la sensation d'être si proche de pouvoir tout débloquer, comme si je voyais la ligne d'arrivée et qu'il fallait 3 fois rien pour y arriver ... Je suis optimiste, je pense pouvoir arriver à être heureux et à moins m'ennuyer dans ma vie d'ici 2020.

Projets : Psy, rencontrer des gens, parler avec eux, continuer à me gâter et à me faire des cadeaux, continuer à avoir des projets, gagner plus, continuer sur ma lancée de prise en main...
Coelio aime ça
Par Marta
Femme de 34 ans non vierge
#216827
Cette année 2018 a été assez particulière pour moi.

J’ai appris ce que je devais travailler sur moi.
J’ai appris que je pensais peu à moi.
J’ai appris que je ne m’affirmais pas assez.
J'ai appris que j'ai toujours dĂ» Ă  m'adapter aux gens.
J’ai appris que j'ai grandit avec des complications inutiles de ceux qui m'entouraient et que je faisais pareil dans ma vie.
J'ai appris que parfois j'attendais trop des gens, trop et trop vite.
J'ai appris qu'en dire trop sur ses craintes ne sert pas toujours Ă  quelque chose Ă  part me convaincre peut-ĂŞtre moi-mĂŞme.
J'ai appris qu'il faut surtout se respecter et mettre un terme Ă  ce que nous convient pas rapidement.
J’ai appris que ne pas se respecter c’est aussi donner l'occasion aux autres de se comporter pareil.
J’ai appris qu'à force de demander aux autres de s'exprimer, ils finissent par dire des choses qui peuvent faire mal, mais on oublie souvent que l’on leur a demandé avant tout de parler.
J'ai appris que mon vécu ne fait pas peur à tous les hommes.
J'ai appris que je ne lâchais pas assez prise, que je me projetais trop négativement en analysant trop.
J'ai appris que je devais rester moi-mĂŞme.
J'ai appris que je devais rester en accord avec mes convictions.
J’ai appris que mon inconscient devait rejoindre mon conscient dans sa pensée.
J'ai appris que j’allais mettre du temps à régler mes petites dysfonctionnalités.
J’ai appris que je pouvais plaire.
J'ai appris que j'avais besoin de quelqu’un à mes côtés et que je le trouverais un jour.
J’ai appris que le bonheur ne peut qu’être à venir.
J'ai appris que tout ceci j'Ă©tais capable de l'appliquer, et pourquoi pas le faire en 2019?
Avatar de l’utilisateur
Par Dalek
Homme de 31 ans non vierge
#216834
Une année qui a mal commencé et qui se fini aussi mal, au moins, ce n'est pas devenu pire! Youhou!
Par JBK27
Homme de 34 ans non vierge
#216838
Bilan 2018 pour mes 33 ans :

- DĂ©ception amoureuse (encore une fois de plus) qui m'a permis d'apprendre Ă  ne pas trop trainer et d'ĂŞtre clair sur mes intentions.
- Suite à ça, début actif dans le monde du libertinage, pour me faire plaisir, pour rencontrer des personnes, avoir des instants forts, pour avoir une vie sexuelle plus active (avec de belles comme de moins belles expériences).
- Le libertinage est pour des personnes plus fragiles comme moi, une lame à double tranchant, puisqu'elle me révèle beaucoup de mes faiblesses dont mon absolu manque de confiance en moi, mais aussi mes vraies envies (une relation amoureuse basée sur la confiance et du bon sexe).
- Ma première rencontre plan sexe de ma vie, grâce au libertinage, où certes je n'ai pas été performant, mais je pense avoir réussi à charmer une personne et créer un lien très agréable et une très belle rencontre humaine.
- En parallèle avec ma psychologue, j'ai fait la rencontre d'une sexologue avec qui j'ai commencé à prendre en main, mon vide affectif, mon incapacité à séduire et mes problèmes sexuels.
- J'ai fait la rencontre des plusieurs Aspies, et j'ai découvert que j'avais certains atouts. Et j'ai compris que je n'étais pas seul dans ce cas. C'est dans le cadre d'un groupe d'habilités sociales.
- J'ai compris que j'avais du mal à créer du lien avec des personnes inconnues de manière naturelle. Donc même si j'en souffre, je continue à faire des soirées, dansantes, sociales ou libertines pour travailler mon contact social. J'ai compris que je dois travailler les cercles sociaux, et la gestion des critiques et mauvaises situations. #AccordToltèqueNePasPrendreACoeurCeQueDisentLesAutres.
- Premier festival de danse latine Ă  Paris, chouette ambiance. Je veux en faire d'autres.
- Progrès en danse latine.
- La France championne du monde de football, la Corée du Sud qui bat l'Allemagne.
- Un entretien pro dans une boite d'interim avec succès, certes ils n'ont pas d'offres correspondantes à mon profil, mais 5 recruteurs ont jugé ma candidature très positive et me rappèleront.
- Entreprise familiaile qui va pas très bien financièrement donc inquiétude pour 2019. Peut être que je devrais vivre seul désormais, et que je vais devoir vraiment me débrouiller seul (j'en ai peur, mais je sais que je peux le faire). Un mal pour un bien.
- Subi une arnaque de 3000 euros par un sérrurier malveillant, et je m'en veux beaucoup.