Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
par crystal
Femme de 34 ans non vierge
#228432
Je ne sais pas si c’est le cas pour vous aussi ou pas mais, pour ma part, j’ai l’impression que les rencontres sont de plus en plus compliquées. Malgré un boulot épanouissant et un groupe d’amis fidèles (essentiellement des femmes, je le reconnais) relativement dynamique, je me demande vraiment où je pourrais rencontrer quelqu’un.

Dans le cadre de mon travail, les relations sont souvent limitées à des échanges strictement professionnels et comme mon cercle d’amis n’a que peu évolué au cours de ces 20 dernières années, il faudrait compter sur la chance pour rencontrer des amis d’amis, que je ne connaisse pas déjà.
Comme beaucoup de membres de ce forum, je me suis donc tournée vers les sites de rencontres. C’est sur adopteunmec que j’ai rencontré un homme avec lequel j’espèrais construire quelque chose. Pour diverses raisons, cela n’a finalement abouti à rien.
J’ai pas mal parlé de cette situation à des membres de ma famille, plus âgés, mais dont je suis très proche.
Au détour de la conversation, il est apparu que les rencontres sont visiblement plus compliquées aujourd’hui, qu’il y a une cinquantaine d’années.
Mon oncle m’expliquait qu’à l’époque, la vie avec la famille, à la maison était beaucoup moins confortable qu’actuellement et que du coup, en se mariant pour quitter le nid, les jeunes étaient certains de vivre quelque chose de différent mais de plus agréable. N’ayant rien ou pas grand-chose, ils étaient d’autant plus satisfaits de ce qu’ils avaient pu construire à deux.
Pour ma part, j’ai quitté le domicile de maman il y a 6 ans. Ayant un boulot, j’ai pu assumer seule la vie dans mon appart. Je me rends bien compte que j’ai des habitudes et un certain confort de vie dont j’envisage difficilement de me passer.
A 33 ans, j’ai du mal à imaginer mettre en couple et devoir régler à deux des problèmes que je n’ai pas toute seule.
Ca peut paraître égoïste et prétentieux mais je conçois le couple comme un plus, un partage et pas comme une solution à certains problèmes d’ordre pratique ou financier.
Du coup, j’ai l’impression que coince parfois pour faire de nouvelles rencontres.
Je ne sais pas si certains membres du forum ont constaté ou sont confrontés à ces mêmes difficultés.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#228433
C'est exactement ça, on se fait nos bandes de potes durant l'enfance ou l'adolescence et ensuite une fois adulte, ça me paraît plus délicat de se faire de nouveau ami et en l’occurrence, rencontrer les amis d'amis.

J'ai l'impression que ce que tu veux dire en filigrane, c'est que tu as ton petit cocon à toi, ton petit confort et chose compréhensible, tu ne souhaites pas forcément tout déconstruire pour un homme. Je pense que ça peut se faire, tu peux très bien rencontrer un homme tout en gardant ton autonomie, si le mec que tu rencontres est compréhensif et respectueux, il ne te forcera à rien. J'aimerais bien croire que rien ne presse en amour. Et que nous avons la possibilité d'avancer et de construire quelque chose à deux en prenant respectivement son temps pour s’accommoder et voir jusqu’où nous souhaitons aller.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#228434
Je ne suis pas sûr de comprendre, tu dis que c’est parce que tu ne te vois pas en couple que tu n’arrives pas à rencontrer, mais au début de ton post tu dis qu’il n’y a de toute façon personne à rencontrer…

Et puis surtout tu dis aussi que tu as rencontré quelqu’un, donc ce n’est vraisemblablement pas si difficile :grin:
par Delta
Femme de 33 ans vierge
#228444
C’est vrai que de ce que j’en entends, avant (il y a 30 ans et plus en gros), on quittait plus facilement la maison pour se mettre avec quelqu’un, quitte à le regretter parfois (petite pensée pour ma grand-mère) alors qu’aujourd’hui, y a rien d’étonnant à voir quelqu’un (je vais surtout parler pour les femmes du coup) avoir son propre logement, de façon indépendante, et donc seule.

Pareil pour la difficulté de rencontrer des gens sur le tard; comme si tout se faisait avant vingt-cinq ans et si tu n’as pas trouvé chaussure à ton pied à temps, bonjour la galère pour y arriver. Après il ne faut clairement pas se décourager, il suffit parfois d’une activité ou une sortie pour tout changer mais comme je le ressens dans les messages de pas mal de membres, c’est quand même une quête qui peut vite devenir décourageante :sweat:

Donc je suis d’accord avec le fait que c’est plus difficile et comme toi, j’ai mes petites habitudes et j’ai peur du moment où je vais devoir apprendre à concilier avec une autre personne dans ma vie mais en même temps je ne rêve que de ça :sleepy:
par crystal
Femme de 34 ans non vierge
#228450
Pasta a écrit : 10 déc. 2019, 15:57 Je ne suis pas sûr de comprendre, tu dis que c’est parce que tu ne te vois pas en couple que tu n’arrives pas à rencontrer, mais au début de ton post tu dis qu’il n’y a de toute façon personne à rencontrer…
Ce n’est pas que je ne me vois pas en couple... je me suis probablement mal exprimée... c’est que je ne vois pas où je pourrais rencontrer qq’un qui a des attentes similaires aux miennes.
Pasta a écrit : 10 déc. 2019, 15:57 Et puis surtout tu dis aussi que tu as rencontré quelqu’un, donc ce n’est vraisemblablement pas si difficile :grin:
Oui mais au final, ca n’a débouché sur rien de concret. Et pour en avoir parlé avec lui, ce que moi je voyais comme étant qq chose de gratifiant ( à savoir: si j’ai envie de passer du temps avec toi, c’est pour tes qualités et ta personnalité et pas pour ce que tu pourrais m’amener comme aide logistique ou matérielle), fait peur.

Ajouté 4 minutes 30 secondes après :
Delta a écrit : 10 déc. 2019, 18:18 Donc je suis d’accord avec le fait que c’est plus difficile et comme toi, j’ai mes petites habitudes et j’ai peur du moment où je vais devoir apprendre à concilier avec une autre personne dans ma vie mais en même temps je ne rêve que de ça :sleepy:
C’est exactement ca mais du coup c’est vraiment compliqué d’autant que parfois sur les sites de rencontres on se retrouve face à certains phénomènes... :neutral_face:
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#228456
Les rencontres plus compliquées ? ... Disons qu'en fait le contexte n'est absolument pas le même aujourd'hui qu'il y a 50 ou 60 ans. Il suffit de demander aux grands-parents. A 25 ans, ils s'étaient rencontrés au moins 10 ans plus tôt, étaient déjà mariés et attendaient sûrement leur premier enfant. Aujourd'hui, c'est plus tout à fait le cas : à 25 ans, on essaie tant bien que mal de se lancer dans la vie ^^ . C'est pour ça que quand ils disent "moi à ton âge", il faut pas trop y prêter attention :stuck_out_tongue: .

Aujourd'hui ça n'a plus rien à voir par rapport à ce qu'ils ont connu. En fait, il y a eu cette libéralisation de la société, qui fait que être célibataire aujourd'hui est (un peu) mieux accepté : chacun prend un peu plus de liberté. Du coup, @crystal, je comprends lorsque tu dis que tu préfères vivre seule, puisque la vie de couple ça n'a pas que des avantages. En plus, faut s'imaginer qu'à l'époque, le mari avait "autorité" sur sa femme.
Oui, il y a aussi la dimension pratique. Faut pas se mentir, mais si à l'époque on se mettait en couple assez jeune, c'était surtout pour une raison pratique : avoir plus de salaire pour pouvoir s’occuper des enfants. Et c'est aussi pour ça que chez nos grands-parents, les parts de divorces sont rares.

Après, aujourd'hui, faut aussi rajouter le contexte du féminisme (balance ton porc, Mee too ...) qui fait que c'est aussi difficile de rencontrer quelqu'un. Enfin, ça c'est surtout pour les hommes. Il faut faire attention à ce que chaque geste, chaque mot ne soit pas mal interprété (Je suis très loin de cautionner les actes de ces s***** sachez-le).

Donc oui, les rencontres en 2019, c'est plus difficile qu'il y a 50 ans ^^.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#228457
Vous trouvez ? Il y a toujours des couples, dehors.
Et avant Internet, c’était par correspondance !

Comme MathSo, je pense que la maturité vient beaucoup plus tard que nos vieux... vers 27, 28 ou 30 ans.
Par contre, si on a raté le train jeune, c’est dur de le rattraper.
par crystal
Femme de 34 ans non vierge
#228458
SnapBack a écrit : 10 déc. 2019, 22:31 Comme MathSo, je pense que la maturité vient beaucoup plus tard que nos vieux... vers 27, 28 ou 30 ans.
Par contre, si on a raté le train jeune, c’est dur de le rattraper.
C’est bien là le problème bien que j’ai récemment compris que mon statut de VT n’est pas affiché sur mon front
Althea aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#228460
Ce qui rend ces rencontres compliqués pour des gens comme nous, c’est le peu d’opportunités... mais c’est un problème que tu retrouveras aussi dans tout ce qui a rapport à la sélection : sur les sites de rencontres, les femmes (déjà minoritaires) ont des attentes élevées alors que les hommes likent les femmes en masse sans vraiment se soucier de certaines choses.

J’essaye toujours car IRL, j’y arrive encore moins mais quand tu n’es déjà pas sociable de base, ça n’ira pas mieux sur les SDR.

Mais bon, on ne sait jamais.
Amaz, MathSo et 1 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#228461
SnapBack a écrit :Comme MathSo, je pense que la maturité vient beaucoup plus tard que nos vieux... vers 27, 28 ou 30 ans.
Par contre, si on a raté le train jeune, c’est dur de le rattraper.
C'est exactement ça. Même si aujourd'hui on vit dans une société libérée, il reste encore des pensées persistantes "moyenâgeuses", reliquat du patriarcat : Selon laquelle si on est encore vierge passé un certain âge, c'est qu'on a un problème (Pourquoi il n'y a pas eu dévolution à ce niveau là ? :sob: ).

Et malheureusement la société n'aide pas dans ce sens puisque dès qu'on est en âge, on nous pousse à "collectionner" les partenaires (surtout pour les gars, sous peine d'être étiqueté gay).
SnapBack a raison. Certes le statut VT ne se voit pas sur le front, mais si étant jeune on a rien fait, on perd en crédibilité année après année.