Venez ici pour partager vos joies et vos peines du moment.
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 29 ans vierge
#231997
Rebonjour à tous, je vous ai quitté frustré, je reviens apaisé :relaxed: .
Les choses n'ont pas vraiment changé, je suis toujours vierge, je suis comme vous confinés, sauf que je le vis bien mieux maintenant :grinning: . Il faut dire qu'il s'en est passé des choses de mon côté. Des tristes comme des joyeuses.

Ces derniers temps n'étaient pas simples pour moi, je suis tombé amoureux d'une fille, même si mon orgueil refusait de l'admettre :unamused: , j'ai mis trop de temps à agir et je me dévaluais tellement que je me suis convaincu que je n'avais aucune chance alors que le recul me permet de comprendre aujourd'hui que c'était tout le contraire :persevere: . C'est de ma faute, si j'avais agis je serais peut être avec aujourd'hui :disappointed_relieved: . Au lieu de ça, elle a rencontré quelqu'un d'autre après qu'on se soit tourné autour pendant 3 mois et qu'elle m'ai donné beaucoup d'occasions que je n'ai pas su saisir. J'espère qu'elle va bien aujourd'hui, je reviendrai lui parler quand on sera sorti de chez nous.

J'ai également perdu mon grand père, ça a été une expérience douloureuse. Je m'y étais préparé, il était mourant depuis Septembre, il s'est éteint sans souffrir en Février :pensive: . J'ai eu la chance de pouvoir l'enterrer, une semaine après ça aurait été trop tard. J'ai pris conscience que la vie est courte. Il me manque toujours et son absence me semble encore surréaliste mais la vie c'est aussi accepté que ça s'achève. J'ai 29 ans, j'ai l'impression de devenir adulte enfin.

Je me suis fait virer également, la période difficile que je traversais a affecté ma productivité, mon chef n'a pas voulu comprendre :confounded: . Aujourd'hui, je suis dans une autre mission, ça semble bien se passer, on verra ensuite :grinning: .

Passons sur les choses négatives, du positif m'est arrivé aussi, en fait, 2020 est ironiquement généreux avec moi en ces périodes troubles pour tout le monde. Mon projet musical décolle enfin :sunglasses: , à petite échelle mais c'est un début. 15 ans que je m'acharne, l'en vois enfin les fruits :relaxed: . Je commence à avoir une communauté qui me suit, j'ai donné mon premier concert fin Février, ça s'est très bien passé :stuck_out_tongue_closed_eyes: . J'anime pendant le confinement une scène ouverte deux fois par semaine, qui a de plus en plus de succès (pourtant je n'ai rien calculé, j'ai monté ça sur un coup de tête), je deviens populaire. J'ai également l'impression que certaines filles commencent à me regarder. Celle qui s'était foutue de moi l'an dernier a essayé de me reparler, sauf qu'elle peut aller se faire...
Je suis également en train de produire mon premier album solo, profitant du confinement pour travailler sur ce projet que je voulais faire depuis des années. Il sortira fin 2020, j'y crois, j'ai des musiciens talentueux avec moi et des compositions travaillées. En parallèle, mon groupe de rock enregistre ce qui pourrait être son premier 5 titres, Steph bosse les instrus, je pose les voix, on s'équipe. Sortie imminente peut être? je vous donnerai des nouvelles :wink:

Tout ça pour dire que les choses évoluent. J'ai vu la vie en noir pendant trop longtemps, maintenant je la vois en nuances de gris mais je crois que de l'éclaircie arrive :wink: .
Tyrus, Aurus, SnapBack et 1 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Burden
Homme de 26 ans vierge
#232001
Salut Diogène, toi qui a dit que dans la maison de l'homme riche, on ne peut cracher ailleurs que sur sa face :joy:
Toutes mes condoléances pour ton père. C'est super que tu puisse te produire sur scène et enregistrer, j'essaie aussi de faire un album mais je n'ai pas de groupe et un matos d'enregistrement pas tip-top. En tout cas je te souhaite bonne chance!
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 29 ans vierge
#232003
Merci, c'était mon grand père pas mon père.
Après les scènes ça reste un bar et le matos c'est les moyens du bord. Aujourd'hui, avec Ableton (payé ou craqué), un micro pas trop dégueux (compter 80 euros), une carte son correcte et beaucoup de temps (ce qu'on a en ce moment), on peut s'en sortir :grinning: J'ai surtout la chance de connaitre beaucoup de musiciens grâce à un réseau que j'ai tissé depuis un an, à force de traîner dans toutes les scènes ouvertes Parisiennes à raison de plusieurs fois par semaine.

Tu en es où dans l'élaboration d'un album? C'est possible de produire des trucs pas trop mauvais pour pas trop cher (c'est ce que je fais). Tu as des musiques écrites? Tu fais quels instruments?
Avatar de l’utilisateur
par Burden
Homme de 26 ans vierge
#232007
Diogene a écrit :Merci, c'était mon grand père pas mon père.
Toutes mes excuses.
Diogene a écrit :J'ai surtout la chance de connaitre beaucoup de musiciens grâce à un réseau que j'ai tissé depuis un an, à force de traîner dans toutes les scènes ouvertes Parisiennes à raison de plusieurs fois par semaine.
Pour moi le problème c'est que j'habite dans un trou paumé loin de toute grande ville ce qui ne simplifie pas la chose, mais je déménage à Bordeaux théoriquement dans quelques mois.
Diogene a écrit :Tu en es où dans l'élaboration d'un album? C'est possible de produire des trucs pas trop mauvais pour pas trop cher (c'est ce que je fais). Tu as des musiques écrites? Tu fais quels instruments?
En fait pour l'instant je me borne à faire des petites musiques enregistrées sur mon téléphone (donc le son est très moyen). Je ne suis pas un bon chanteur donc je n'écris pas de textes, je me limite à de la guitare électrique sur une boîte à rythme. J'arrive à faire des musiques sympa mais je me vois mal faire une scène tout seul (des solos non-stop ça risque de gonfler les gens et puis la plupart des musiques que je fais sont improvisés et je ne me souviens plus comment j'avais fait le lendemain :sweat_smile: ). Je vais essayer de me procurer une table de mixage pour faire de bons enregistrements et ajouter quelques effets et me trouver une basse pas cher.

Et toi de quel instrument joues-tu?
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 29 ans vierge
#234667
Rebonjour, je reviens après plusieurs mois,
Alors beaucoup de nouvelles de mon côté ils s'est passé plein de choses, dont beaucoup de bonnes.

Comme pour beaucoup, le début du confinement a été très difficile. Etant musicien et ayant l'habitude de sortir très souvent, ça a été compliqué pour moi d'accepter de rester enfermé.
J'ai lancé un peu sans prétention une scène ouverte sur un groupe facebook privé, avec quelques copains, à 10, histoire qu'on continue de faire de la musique et de se suivre sans perdre notre niveau. Le but était de faire jouer des artistes deux fois par semaine.
Et le truc a pris... beaucoup plus vite que je ne l'aurais imaginé. La semaine suivante, on était 50, la suivante 100 et trois semaines après on était 500 sur le groupe. En l'espace d'un mois, mon groupe était le plus suivi des open mics Parisiens, même les organisateurs professionnels venaient jouer chez moi. C'était incroyable et ça me dépassait presque.

Depuis, j'ai été appelé à rejoindre l'association qui avait organisé mon tout premier concert le 27 Février, dont le gère le compte Instagram avec une collègue devenue amie. Mais tout ça restait virtuel pour moi, je me rendait compte de l'importance que ça prenait mais ça n'était que des clics, une fois dé-confinés, j'avais prévu que tout disparaisse.

Quand j'ai pu mettre un pied dehors, c'était suréaliste, habitué à être invisible et peu suivi avant, j'étais devenu un des musiciens les plus populaires de notre petit milieu, les organisateurs m'ont tous à la bonne et je commence à avoir un carnet d'adresse bien remplis. Vendredi dernier, j'ai donné mon 5eme concert de ma tournée solo dans un bar, en ayant organisé l’événement avec deux artistes qui ont partagé la scène avec moi et j'enchaine sur ma 6e date dans deux semaines. J'ai été invité à participer à un festival clandestin au bois de Vincennes et je suis souvent convié dans les événements qui s'organisent autour. Je prépare également mon premier album solo pour la fin de l'année et mon groupe prépare son premier EP pour Octobre.

J'ai fini par m'habituer à ma popularité grimpante, j'ai pris de l'aisance sur scène et ma côte de confiance s'est améliorée. En contrepartie, je suis très très occupé et je dois concilier entre boulot, musique et repos. Pas simple mais j'adore, je profite à fond en ce moment.

En revanche, en ce qui concerne les rencontres, ça ne s'est pas arrangé pour autant, mais j'ai enfin mis le doigt sur le problème. Je n'ai aucune idée de comment le débloquer mais je sais ce qui ne va pas. J'ai toujours pensé que je n'y arrivais pas par manque d'opportunités ou parce que je ne plaisais pas. Or aujourd'hui, je suis entouré de femmes, j'ai été plus approché ces deux derniers mois que durant toute ma vie antérieure, mais je n'y arrive toujours pas. J'ai toujours cette terreur qui me revient et cette incapacité à agir et je rate des occases à cause de ça (se faire doubler en 2 minutes chrono par le dragueur du coin après avoir parlé avec une fille pendant 5 jours, ça fait mal).

Mon vrai problème est mon anxiété sociale. J'ai eu un passé traumatique du à 10 années de harcèlement et, suite à ça, je ne tente rien de peur de me griller et de me faire harceler de nouveau. Je m'enfuis à la moindre occase et j'évite tout contact physique. Plus une fille me plait et plus je l'esquive. J'en ai parlé à ma nouvelle collègue avec qui j'ai construit une vraie relation de confiance, mais c'est très difficile de surmonter ça. Je m'en suis rendu compte. C'est idiot car je me rend compte de tout ce que je rate à m'enfuir mais je bloque devant l'inconnu, je panique et je m'enfuis à la première ouverture.

Voilà, globalement les compteurs sont au vert dans ma vie en général, mais je sais qu'il me manque un tout petit truc pour enfin démarrer ma vie sentimentale comme quelqu'un de "normal". Je ne sais pas comment faire ou combien de temps ça prendra. Mais à ceux qui croient qu'en sortant plus souvent et rencontrant plus de filles ça changera, je suis au regret de vous dire que c'est faux, du moins pour moi. Mais ça révélera peut être le truc qui cloche en vous.

PS: j'ai fait un énorme progrès en écrivant une chanson hier qui parle de l'anxiété sociale, première fois que je parle de moi dans une musique, c'était très éprouvant à écrire mais c'était nécessaire.
Pasta, VACN, KaZaN et 2 autres aime ça
par Flotbleu4
Femme de 41 ans vierge
#234678
Identifier ton problème, c'est le 1° pas vers la résolution. Et ce problème à aller vers l'autre en tout confiance semble nous être commun sur ce forum. J'ai remarqué que souvent les dragueurs ont des "trucs" tout faits pour aborder, il peut parfois être utile de s'en inspirer mais l'idéal est d'être naturel et tourné vers l'autre. C'est plus authentique et surtout quand l'alchimie prend, elle est plus sincère et durable. Bonne route à toi.
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 29 ans vierge
#234679
installer une alchimie ça prend du temps, les dragueurs ont des "trucs" oui, mais surtout ils agissent vite et de manière efficace, tout en "marquant" le terrain. Quand tu n'es pas armé, c'est impossible de lutter. Pour te donner une idée quand c'est arrivé, ça faisait une heure que j'étais en tête à tête avec la fille, ça se passait bien, j'avais son attention depuis un moment par messages interposés et via des interactions éphémères. Le gars en question, que je connaissais, a attendu au comptoir à deux mètres de moi que j'aille aux toilettes, quand je suis revenu, il avait occupé physiquement ma place et avait déjà réussi à créer un lien avec elle. J'ai récupéré ma place, il a fait le tour de la table pour s’asseoir direct à côté d'elle et là c'était déjà fini pour moi. Depuis, je n'ai plus eu la moindre attention ni le moindre message de la part de cette fille.

La ça va, c'était une fille que j'ai croisé comme ça et qui n'était pas si importante pour moi, mais ce truc arrive tout le temps. J'ai besoin de temps pour installer une relation de confiance avec quelqu'un et je me fais doubler sans rien pouvoir faire par quelqu'un de beaucoup plus rapide. J'ai l'impression que quoi que je fasse et ou que j'aille, il y en a toujours un qui rode. C'est hallucinant.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#234680
Premièrement, on peut prendre son temps aussi, draguer plus vite que son ombre n'est pas une obligation.

Deuxièmement, je doute que ces dragueurs établissent beaucoup de relations durables. S'ils sont si doués, c'est qu'ils ont beaucoup de pratique...

Troisièmement, si une femme avec qui tu discutes depuis une heure se laisse embarquer par quelqu'un en cinq minutes, c'est son problème. Ça ne veut rien dire sur toi.
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 29 ans vierge
#234683
Premièrement c’est ce que je souhaite
Deuxièmement je me fous de ce que eux recherchent,le fait est que leur présence annule tout espoir pour ceux qui ont besoin de temps (surtout quand ils n’hésitent pas à faire un coup en traître à un pote dès qu’il a le dos tourné)
Troisièmement ça ne veut peut être rien dire sur moi mais sur le monde qui nous entoure. Tout est devenu consumériste tout doit se faire vite et immédiatement. C’est une jungle. Tu as beau prendre ton temps, si tu perds le focus, que tu aies essayé pendant 10 min ou plusieurs jours ça ne changes rien.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#234684
Désolé, c'est faux. Enfin, désolé, non, en fait c'est bien que ce soit faux. Je le sais parce que ça a bien failli marcher une fois avec une amie d'amie, mais c'est moi qui allais trop vite pour elle :laughing:

Il faut peut-être chercher ailleurs la femme avec qui ça pourra marcher. Dans un autre contexte. Là, je pense que tu as "esquivé une balle", comme disent les anglophones.