Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche à oreille...
Avatar du membre
Par KingJ

Homme de 23 ans vierge
#211859
C'est la première fois que quelqu'un cite un livre de ma biblio :grin:
C'est surtout une question d'état d'esprit, je l'ai déjà dit mais on souffre surtout de ce que l'on pense plus que de ce qui arrive. Pour moi donc ça dépendrait du sens que les gens donnent à cette virginité. On l'a vu certains se portent très bien et sont épanouis à 30 ans d'autres ont 19 ans et sont sur le bord des larmes puis se déviergent n'importe comment avec n'importe qui pour pouvoir par la suite flatter avec des détails inutiles son égo de mâle blessé sur un forum connu dont je ne citerai par le nom. Toute ressemblance avec quelqu'un serait bien évidemment le fruit du hasard. :relaxed:
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#211860
C’est drôle cette façon de se justifier, hein... :grin: :smirk:

Moi-même a écrit :Pas amer, mais moins naïf.
Plus lucide sur certaines choses qui feront que je ne serais plus VT car niveau physique, ça va (je m'apprécie mieux en vieillissant et je me fais au nouveau reflet gris de mes cheveux néanmoins).


Je m’auto-cite mais il y a un changement.
Je me pose de nouvelles questions sur moi-même... sans que ce soit de l’amertume.

J’ai essayé et j’ai vu le pour et le contre. Ma nature me fait douter, je ne suis pas connu pour être fort expressif... à moins d’être "connecté" de manière très forte à quelqu’un et encore, je ne suis pas bien tactile. Pas aigri mais si je ne trouve pas ce que je cherche, quelqu’un qui pourra m’accepter comme je le suis, je me préparerais à vivre sereinement seul.

Jusqu’à ce que je n'aurais pas trouvé, je reste confiant.
Avatar du membre
Par KingJ

Homme de 23 ans vierge
#211888
SnapBack a écrit :C’est drôle cette façon de se justifier, hein... :grin: :smirk:

Moi-même a écrit :Pas amer, mais moins naïf.
Plus lucide sur certaines choses qui feront que je ne serais plus VT car niveau physique, ça va (je m'apprécie mieux en vieillissant et je me fais au nouveau reflet gris de mes cheveux néanmoins).


Je m’auto-cite mais il y a un changement.
Je me pose de nouvelles questions sur moi-même... sans que ce soit de l’amertume.

J’ai essayé et j’ai vu le pour et le contre. Ma nature me fait douter, je ne suis pas connu pour être fort expressif... à moins d’être "connecté" de manière très forte à quelqu’un et encore, je ne suis pas bien tactile. Pas aigri mais si je ne trouve pas ce que je cherche, quelqu’un qui pourra m’accepter comme je le suis, je me préparerais à vivre sereinement seul.

Jusqu’à ce que je n'aurais pas trouvé, je reste confiant.


Pour se justifier, il faudrait déjà avoir matière à se justifier. De quoi m'accuses tu Snappy ? Encore cette histoire ? :grin:

Parait que les gens intelligents ont plus de mal à trouver chaussures à leurs pieds, c'est peut être ton cas ? T'as l'air d'avoir des critères moraux assez spécifiques. Mais la misère affective c'est plus terrible que la virginité en vraie...
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#211890
KingJ a écrit :Parait que les gens intelligents ont plus de mal à trouver chaussures à leurs pieds, c'est peut être ton cas ? T'as l'air d'avoir des critères moraux assez spécifiques. Mais la misère affective c'est plus terrible que la virginité en vraie...


Certaines personnes sont plus douées que moi, surtout en ce qui concernent les langues, la littérature et les mathématiques.
Mais les rares choses que je maîtrise, comme le dessin, le kart ou la photo, je les fais bien car ça me motive.

Je me sens juste normal, à la différence que j’ai une partie solitaire assumée. Les rares personnes acceptant cette part de moi-même sont parties pour des années avec moi. Beaucoup pensent que j’ai ce côté intello alors que je suis plus quelqu’un de taciturne... sans pour autant être un battu. Je peux m’exprimer bien mais j'ai le sentiment que la maturité est toujours un poil en retard chez moi.

J’ai voulu tester certaines choses, j'ai apprécié certaines (je reste volontiers évasif car je n’aime pas trop parler sexe de manière crue ici, même quand j’étais « pulco ») car la vie vaut la peine d’être vécue mais ça ne me correspond pas... ce en quoi j’étais sûr. Mes premiers dessins, mon premier tour de kart (avec la belle grosse erreur de débutant, en bloquant les roues arrières au point de freinage sur une machine sans différentiel, avec des freins uniquement à l’arrière et sans boîte de vitesse : direction dans le bac à graviers et un quad a du me remorquer :sweat_smile: )... c’étaient toujours très mauvais. On n’oublie pas sa première fois mais je n’en ai jamais fait une fixation si ce n'est en rire :grin:

Comme en dessin aussi, on n’apprend jamais les bonnes petites astuces du premier coup.
Que l’on soit seul avec soi-même ou avec quelqu’un, c’est tout à fait normal.

Je conçois que la comparaison n’est pas compréhensible pour toutes et tous mais c’est ainsi que je le ressens. Ce qui m’a aidé à ne pas être amer envers les femmes, ça a toujours été de les dessiner. Je suis conscient que ça véhicule une part de fantasme mais j’arrivais à nourrir ma libido par ce biais, ça m’a beaucoup aidé... je n’ai jamais su faire de l’érotique car c’est hautement frustrant à réaliser quand on ne possède pas une grande expérience sexuelle pour que cela sonne crédible. Mais réaliser des portraits, ce genre de choses, ça ne m’a jamais paru pénible (bien que j’ai eu des moments vides où terminer une illustration fut parfois plus difficile). Mon travail fut plus mature grâce à la femme et elle m'aidera à stabiliser ma situation... prochainement :relieved:
Par Amaz

Homme de 28 ans vierge
#211896
Pourquoi devrait-on ou devrais-je ressentir de l'amertume ? J'en ai certes ressenti par le passé, mais cela était dû à une adolescente(moi-même lorsque j'étais adolescent) qui ne me respectait pas(elle ne devait pas apprécier ma tête sans doute) mais cela, c'est du passé. À présent, je n'ai aucune raison de ressentir de l'amertume, les femmes ne m'ont rien fait pour que je sois en colère. Ce n'est pas à causse des femmes que je suis vierge, je suis vierge à 27 ans pour tous un tas de raison et à vrai dire, peu de ses raisons touche la gent féminine.

Et de toute façon, je n'ai pas le temps à présent de réfléchir à la gent féminine, j'ai d'autres trucs qui me trotte dans la tête.
Par Blup

Homme de 31 ans vierge
#211938
Pourquoi devrait-on ou devrais-je ressentir de l'amertume ?


Ce n'est pas quelque chose qu'on maîtrise forcément.

Je sais pertinemment que ma VT n'est la faute de personne sinon de moi-même, mais malgré tout, je suis amer dès que je croise un couple, que je vois des gens amoureux, des filles qui me plaisent, des personnes qui se séduisent sans soucis, des copines qui fantasment sur des garçons etc...

Parfois, dans mes pires moments, j'éprouve une telle rancœur que je refuse de sortir avec mes ami(e)s en soirée parce que je sais que je vais en revenir anéanti.
Par Amaz

Homme de 28 ans vierge
#211943
Ah mais je suis tout à fait d'accord avec toi, il m'arrive aussi de me sentir bizarre lorsque je croise un couple ou autre situation que tu as cité mais tout comme toi, je ne suis en colère contre personne et surtout pas envers les filles :)
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7