Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche Ă  oreille...
Avatar de l’utilisateur
Par Cece
Femme de 33 ans vierge
#221799
Je vais pas tout résumé de ce qui mes arrivée plus jeune (comme j'ai fait un sujet dessus) mais pour résumer j'ai eu quelques soucis étant enfant a cause de mes grands mères qui me déteste toutes les deux. En grandissant je me suis forgée une carapace pour m'isoler de ce genre de personne. Même si j'étais en grande partie seule dans mon coin avec peu d'amis/es. Ma mère a dû m'envoyer chez une psy pour les enfants pour me faire parler/ pour m'ouvrir d'avantage.

Je parle mieux avec les gens, et j'ai quand mĂŞme du mal Ă  parler aux hommes.
Par contre si je sens pas une personne, c'est même pas la penne qu'elle essaie de me parler j'aurais dû mal à discuter ou à rester à côté.
Amaz aime ça
Par Paolafg
Femme de 30 ans vierge
#221804
Cece a écrit :Je vais pas tout résumé de ce qui mes arrivée plus jeune (comme j'ai fait un sujet dessus) mais pour résumer j'ai eu quelques soucis étant enfant a cause de mes grands mères qui me déteste toutes les deux. En grandissant je me suis forgée une carapace pour m'isoler de ce genre de personne. Même si j'étais en grande partie seule dans mon coin avec peu d'amis/es. Ma mère a dû m'envoyer chez une psy pour les enfants pour me faire parler/ pour m'ouvrir d'avantage.

Je parle mieux avec les gens, et j'ai quand mĂŞme du mal Ă  parler aux hommes.
Par contre si je sens pas une personne, c'est même pas la penne qu'elle essaie de me parler j'aurais dû mal à discuter ou à rester à côté.
oui j’ai lu ton témoignage :) mais parfois c’est pas de notre faute... on est automatiquement exclus sans qu’on y peux quelque chose!
Avatar de l’utilisateur
Par ludoch
Homme de 25 ans vierge
#221808
Comme toi Paula, j'ai déjà eu une crise de spasmophilie dans le train mais c'est la seule fois ou cela m'est arrivé. :wink:

Concernant la peur d'aller vers les autres, c'est sûr, ce n'est pas évident de vivre avec.
Mais parfois il faut savoir se jeter Ă  l'eau.
Par Diogene
Homme de 28 ans vierge
#223015
Je me reconnais vraiment dans ce que tu décris concerne tes années collège et lycée. J’ai aussi été victime de harcellement (car c’est comme ça que ça s’appelle) et j’ai également forgé une personnalité auto dérisoire pour faire croire que j’étais capable d’encaisser sans que ça m’affecte, puis je me suis aussi isolé suite à ça, allant jusqu’à la dépression et l’échec scolaire. Ce qui a aidé à me refaire: un changement de cadre radial. J’ai changé de ville, décide de me moquer de l’avis des autres, de ne fréquenter que des gens qui en valaient la peine. Petit à petit le cercle s’est agrandit et le fait d’être mieux entouré me permettait de me sentir moins nul et d’aller plus facilement vers les autres.

Comme suggérait Decca, faire du théâtre est une excellente idée. Cette activité a permis à plusieurs personnes de mon entourage à vaincre leur timidité . Pour ma part, c’est ma passion pour la musique qui m’a forcé à me montrer devant des gens et qui m’a permis de connaître mes plus proches amis aujourd’hui.
Le théâtre, où une autre activité qui te conviendrait mieux tout en te mettant en scène devant les autres, te permettrait de recevoir des retours valorisants, ce qui est excellent pour retrouver ton ego. Quant à ton anxiété sociale, qui est effectivement très difficile à effacer totalement, s’atténuera au fur et à mesure que tu t’habituera à te représenter en public. Ma sœur fait du théâtre en vue de devenir professionnelle. Un de ses camarade de classe A partagé la sur scène avec elle et a été ovationné pendant une représentation que j’ai vue. Lui aussi était maladivement timide avant de faire cette école, ma sœur m’a dit qu’il était en train de pleurer juste avant de monter, mais au final, il a été un des meilleurs acteurs de la soirée.

En espérant que ça peux t’aider