Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche Ă  oreille...
Par virginiT
Femme de 34 ans vierge
#81053
bonjour, je me suis donc inscrite ici car 28 ans me séparent du jour de ma naissance et c'est aussi la durée de ma VT... (pas le temps principalement et depuis quelques semaines plus envie!!!)
bref, personne dans ma vie faite de médecins, d'ostéos, de handicap neuro (qui par ailleurs m'empêche de prendre un contraceptif, même le DIU ne tiendrait pas :yes: cooool!!!) et depuis très peu ces ostéos et médecins (chacun dans son coin bien sûr...) m'imposent de consulter un gynéco médical (pas un obstétricien, bien le médecin technique de ces choses-là) et j'ai LA TROUILLE car la repremière (pour la 3e fois mais la 1e avec ce 3e nouveau gynéco...) c'est pour bientôt.... sachant que les 2 précédents m'avaient foutue sous pilule sans aucun examen, même pas la prise de tension ni rien (donc fatalement, ça n'a pas eu l'effet espéré: j'ai continué à avoir mal sans jamais avoir consommé dirons-nous), et surtout sachant que mon ostéo a trouvé un "truc pas normal" du côté de mon appareil repro...
..."moralité concrètement pour en finir": comment ça se passe avec les gynécos "pour de vrai" (les autres étaient un peu des guignols et un peu trop vieux aussi) l'exam en lui-même ?

PS: "virginie" est un 2e prénom... :)
Avatar de l’utilisateur
Par Belizair
Femme de 29 ans non vierge
#81061
Bonjour Virginie!
Alors je ne suis pas certaine d'avoir bien compris toutes tes requêtes. Tu souhaiterais savoir comment se passe une consultation gynécologique c'est bien cela? As-tu déjà été chez un gynécologue? Que veux-tu dire quand tu parles de "repremière"?
Normalement à la première consultation gynéco, le médecin ne pratique pas d'examen gynécologique complet. Il va prendre ton poids et ta taille, quelques questions sur tes habitudes de vie (alimentation, tabagisme ou non...) et des questions sur ta vie intime (si tu as déjà eu des relations sexuelles ou non), puis effectuera une palpation des seins.
En cours d'un deuxième rendez-vous aura lieu l'examen gynécologique si tu es en confiance et si le médecin l'estime nécessaire. Il utilise un spéculum pour cela, et dispose d'un spéculum spécifique pour les personnes n'ayant pas eu de rapports sexuels. Pour ce faire, la patiente est allongée sur le dos, sur une table, et ses jambes sont allongées semi-fléchies, les pieds placés dans des "étriers". Le médecin sera normalement rassurant et t'expliquera tout! voilà voilà je ne sais pas si tout cela répond à ta question
Par virginiT
Femme de 34 ans vierge
#81754
sisi ça m'rassure (un peu)... mais je ne sais pas comment celui-là va accepter que ma virginité soit un choix de vie. En fait "re-première" c'est parce que le tout premier (j'y étais allée pour un pb de douleurs et sur les conseils avisés de mon médecin) avait refusé catégoriquement de me recevoir (alors que le rendez-vous était pris, que la secrétaire m'avait demandé un tas de détails médicaux... parce que j'ai une maladie orpheline pas grave et de gros soucis ) pour le motif qu'étant volontairement vierge, il n'y aurait certainement pas besoin de contraception ni de projet d'accouchement en vue. Donc il m'avait grossièrement rembarrée en me disant que je prenais la place de futures mamans assurant l'avenir.

Donc là, j'ai fait attention, j'ai précisé que ce n'était pas pour un projet bébé, mais j'ai peur encore de la réaction sur ma VT...
Avatar de l’utilisateur
Par Apatch
Femme de 37 ans non vierge
#81772
Aucun gynécologue ne m'a jamais fait de réflexion sur ma virginité, je dois dire que je suis choquée de la manière dont t'a traité celui dont tu parles. Franchement c'est honteux.
Je n'ai pas fait de frottis par contre avant d'avoir des relations sexuelles, juste les palpations du sein classiques et les questions sur mon passé médical. Et même après un an de relation elle a utilisé le spéculum pour vierge exprès pour ne pas me traumatiser.
Quand j'ai changé de gynéco, elle n'a pas eu de réflexion particulière quand je lui ai expliqué que j'étais vierge il y a encore 3 ans (il fallait bien expliquer l'absence de prise de pilule ;) ) et elle n'a eu aucune réflexion désagréable. Bon pour la petite note, je ne prends que des femmes, trop mal à l'aise avec les hommes pour ce type de consultations.
Avatar de l’utilisateur
Par isoredoc
Femme de 31 ans non vierge
#81774
Pour ma première consultation, il y a 3 ans de cela, j'étais vierge aussi et j'ai eu prise de tension, pesée, palpation des seins et examen avec un "spéculum de vierge"
Quand j'y suis retournée il y a quelques mois (pour une ordonnance pilule), je n'étais plus vierge, elle a donc pu me faire un vrai examen ... De là, on m'a trouvé PLEEEEEEEIN de soucis gynécologiques (mon ami trouve cela bien ironique, vu que son expression favorite est "Ne s'use que si l'on s'en sert" et que cela n'était pas applicable à moi ^^ )
Ma gynéco ne m'a pas fait de reproche sur ma virginité, elle s'en voulait plus de ne rien n'avoir décelé avant (une simple palpation du bas ventre aurait peut-être suffit) , sans pour autant m'incriminer
Apatch a écrit :Bon pour la petite note, je ne prends que des femmes, trop mal à l'aise avec les hommes pour ce type de consultations.
Pareil XD
Quand mon chirurgien gynécologique a voulut m'examiner, j'avais les larmes aux yeux, j'avais terriblement envie de lui crier "MAIS REGARDEZ LES CLICHES IRM!!!".
Par virginiT
Femme de 34 ans vierge
#81853
juste une précision: ma "toute première" c'était en clinique privée et le monsieur venait d'arriver avec 4h30 de retard d'un accouchement difficile (au bout de 2h, il aurait quand même pu envoyer un collègue!!!)...
donc vu ce que j'allais lui rapporter financièrement, c'est sûr ça ne l'intéressait pas, par rapport à une future maman cliente et fidèle!!! (l'autre d'après no comment, le monsieur pratiquait les arts divinatoires... il m'a dit d'abord de perdre 20 kg et après on aurait vu... mais lui a vu mon visage lui dire adieu!!!)

Bref, là ce sera aussi en privé mais l'autre monsieur est un détaché du public avec des jours de consult (et des tarfis) fixés par avance, une secrétaire qui dit "bonjour" au téléphone au lieu de "c'est pourquoi que vous appelez?"... déjà ça a fait TOUTE la différence. C'est idiot mais la politesse se perdant de nos jours c'est un élément auquel je suis particulièrement attachée!