Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche à oreille...
Avatar de l’utilisateur
par Immune2L
Femme de 31 ans non vierge
#135726
:( En ce moment-là, je me sens extrêmement triste, non que les gens autour de moi ne soient pas gentils pour moi, mais je suis trop nulle pour accepter la faveur. Je n'ai même pas le courage de profiter du bonneur parce que pour lequel je n'ai jamais fait aucun effort. Je mérite pas.
Avatar de l’utilisateur
par Giles
Homme de 41 ans non vierge
#135745
C'est une situation difficile parce que non seulement tu n'es pas heureuse, mais tu t'en veux de ne pas être heureuse, et tu culpabilises de t'en vouloir de ne pas être heureuse.
C'est facile de dire "arrête de te prendre la tête", je sais bien que ça n'a guère d'effet...

Mais d'après mon expérience, les gens qui ont la sensation de ne pas mériter quelque chose sont souvent des personnes humbles et plutôt vertueuses. Dis-toi que ce sont déjà deux qualités, qui te rendent amplement légitime à postuler au bonheur (en plus d'être un être humain, ce qui n'est pas rien).
Courage !
Avatar de l’utilisateur
par Pierre
Homme de 36 ans non vierge
#135746
Bonjour Immune2L, ce sont des pensées d'autopunition ça !
Moi aussi j'ai tendance à culpabiliser pour rien, mais ça va de mieux en mieux. Ce livre m'a fait du bien, c'est un bon accompagnement pour s'éloigner du cercle infernal de la culpabilité.
Bon nombre des problèmes trouvent leur origine dans la culpabilité que l'on éprouve inconsciemment à l'égard des êtres qui nous sont chers. L'amour et les soins attentifs reçus dans l'enfance au détriment d'un autre membre de la famille, l'indépendance durement conquise, l'impossibilité de répondre aux attentes de nos proches ne sont que quelques-unes des fautes dont nous avons pu nous sentir coupables à un moment ou à un autre. Si nous avons tendance à endosser les problèmes du monde entier ou à nous sentir obligé de combler les attentes de tout un chacun, il est grand temps d'y mettre fin. Le présent ouvrage nous propose d'identifier rapidement les causes d'un tel comportement et de nous en libérer une bonne fois pour toutes...
Image
Avatar de l’utilisateur
par rooter
Homme de 35 ans vierge
#135753
Pourquoi tu devrais mériter quelque chose comme ça ?
Avatar de l’utilisateur
par Elias
36 ans non vierge
#135768
Immune2L, je m’avance un peu mais les états d’esprit que tu décris ressemblent aux symptômes d’une dépression. En particulier si ce sont des ressentis que tu as régulièrement, et qui ne sont pas toujours liés à des évènements (une tristesse qui semble sans cause). Est-ce que tu as envisagé de voir une personne professionnelle, psychologue ou psychiatre? C’est peut-être déjà le cas?

(Je m’avance peut-être trop en parlant de dépression, mais justement si tu consultes cela permettra d’y voir plus clair sur ce que tu vis.)

Dans tous les cas, il n’y a rien d’exceptionnel à faire pour mériter l’amitié, l’amour et l’attention de notre entourage. Idéalement on devrait tous et toutes en recevoir plein, comme ça, gratis. Si tu as la chance d’être bien entourée, eh bien tant mieux, et en aucun cas tu n’as besoin de prouver que tu mérites cette chance. :)

Et si tu te sens triste en dépit de choses positives que tu reçois, tu sais quoi? C’est normal. Oui, être bien entourée ça aide à se sentir bien, mais ça ne fait pas tout! Et il arrive qu’on se sente très mal alors qu’en théorie on «devrait» aller très bien. La vérité c’est qu’on ne «doit» jamais aller bien, que ce n’est pas une obligation ou un devoir. On se sent comme on se sent, et c’est tout. On a le droit d’être triste, même sans raison apparente. On a le droit d’être dépressif ou dépressive (pour les personnes qui le sont ou l’ont été), et ce n’est pas un manque de respect pour notre entourage: ça nous concerne nous, point.

Je te souhaite du courage pour aller mieux. Et dans tous les cas tu n’as pas à te sentir coupable envers ton entourage.