Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche à oreille...
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 26 ans vierge
#210513
Salut à tous !

Je vous consulte sur un sujet qui est parfois abordé dans les discussions mais après quelques recherches je n'ai pas trouvé de post dédié pour répondre à certaines de mes questions, c'est maintenant chose faite.

Comme vous l'aurez deviné avec le titre je parle du (soi-disant) ou bien réel sens caché qui permet aux femmes de "détecter" la misère affective/amoureuse et par conséquence la virginité.

Clairement ma question s'adresse à la gent féminine du forum : est-ce que par "l'instinct" vous arrivez à détecter ce genre de manque chez un homme ? Ou bien repérez vous des indices ?

Je me pose sérieusement cette question car j'ai toujours eu l'impression que les femmes arrivaient à voir ce genre de choses, mais sans réèlle certitude de mon coté, cependant il y a quelques mois j'ai vécu une expérience désagréable : j'étais au bureau avec 4 collègues dont une fille à qui j'ai laché une petite plaisanterie pas méchante à propos de son travail , mais visiblement ce n'étais vraiment pas son jour, elle l'a mal pris et m'a répliqué sur un ton méprisant un truc dans le genre "tais toi espèce de puceau" devant les deux autres collègues présents.
J'ai été choqué d'une telle réplique et blessé d'etre humilié de la sorte :cry: mais j'ai pris sur moi et je n'ai rien dit, outre le fait que c'est dégueulasse de faire ça je me suis surtout posé la question après coup "mais comment elle a deviné ????"

Parce que vu le contexte et la manière spontanée dont elle m'a sorti ça je pense que ce n'étais pas une insulte anodine, elle devait vraiment penser (à raison) que j'étais bien puceau.

Mais le hic c'est que je ne lui avait absolument jamais parlé de ça de près ou de loin, de plus je la connaissais depuis 4 mois et j'entretenais avec elle des rapports de collègues de bureau qui s'entendent bien et parlent un peu vie privée de temps à autres, mais elle ne me connaissait pas assez pour etre certaine de ma VT, contrairement à mes amis proches qui me connaissent depuis des années et qui savent car ils me connaissent très bien et ne m'ont jamais vu avec personne.
Je précise que j'entrenais les meme rapports avec mes autres collègues de bureau, donc elle ne connaissait donc personne au courant de ma VT qui aurait pu lui en parler. Vraiment je pense qu'elle l'a "senti".

Que dites vous de tout ça ?
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#210514
McCoy a écrit :J'étais au bureau avec 4 collègues dont une fille à qui j'ai laché une petite plaisanterie pas méchante à propos de son travail , mais visiblement ce n'étais vraiment pas son jour, elle l'a mal pris et m'a répliqué sur un ton méprisant un truc dans le genre "tais toi espèce de puceau" devant les deux autres collègues présents.
McCoy a écrit :J'entretenais avec elle des rapports de collègues de bureau qui (...) parlent un peu vie privée de temps à autres
Justement, c’était quoi la blague pour qu’elle se vexe aussi vite ?
Et si tu avais parlé un peu de toi sur le coup... En colère, elle t’a renvoyé la balle.
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 26 ans vierge
#210516
SnapBack a écrit :Justement, c’était quoi la blague pour qu’elle se vexe aussi vite ?
Et si tu avais parlé un peu de toi sur le coup... En colère, elle t’a renvoyé la balle.
La blague c'était en mode "ba alors tu cherches des chaussures pour le patron ?" parce qu'elle était sur un site genre Sarenza, mais ce n'était une réflexion méchante ou un repproche, du moins j'avais pas l'intention qu'elle l'interprete comme ça.

Et non, juste avant j'avais pas du tout parlé de moi, personne parlait depuis 10 min dans le bureau et j'ai lancé cette petite pique. Le fait de me traiter de puceau était hors contexte.

Je veux pas vraiment savoir pourquoi elle m'a traité ainsi a un moment aussi inaproprié, mais plutot comment quelq'un qui me connait juste dans le contexte professionnel et un petit peu sur le plan perso peut arriver à déceler ça ??
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#210519
Peut-être qu’elle a seulement remarqué une certaine timidité, un manque d’aisance sociale, ou des manies qui passent pour « bizarres ». En tout cas à ta place je l’éviterais à l’avenir.
par resO
Homme de 33 ans vierge
#210523
Tu n'as pas pu dire "Je rigole" ou "c'était du second degré" ? Et les autres ils ont réagi comment ?
Sa réaction est aussi inattendue qu'inappropriée. Vous pouvez consulter des sites comme ça OKLM au boulot en douce ? Il aurait dit quoi le patron s'il avait été à ta place ? :neutral_face:
N'empêche qu'on est en plein "cliché" vu toutes les pubs qu'il y a eu autour de cette société (et aussi chez Zalando).
Avatar de l’utilisateur
par Genisa
Femme de 28 ans non vierge
#210524
J'ai déjà été interrogée par un ami à qui j'en avais jamais parlé, d'une façon qui laissait clairement deviner qu'il se doutait de quelque chose. C'était question sur question sur ma vie amoureuse, j'étais très mal à l'aise (en général je mentais un peu en disant que j'avais jamais eu de relations longue durée, mais sans donner plus de détail).
C'était un ami proche, donc je pense qu'il a fini par se demander au bout d'un moment, en apprenant à me connaître.

Il y a deux ans, j'étais aussi dans un groupe de filles qui parlaient souvent de relations de couple (tous les midis en fait), et qui ne m'ont au contraire jamais posé aucune question et me laissaient à l'écart, ce qui m'avait donné l'impression que ça se voyait que j'avais jamais eu personne, même sans leur avoir dit.

Je pense que c'est pas une question de sixième sens, juste que certaines personnes "lisent" les autres plus facilement.
par katy81
ans
#210530
le 6ème sens n'appartient pas qu'aux femmes, n'importe quel individu peut en faire preuve et pas uniquement non plus en matière amoureuse.

Dans mon cas j'ai une sorte de 6ème sens pour détecter les gens qui ne m'aime pas ou ont un a priori sur mon compte, c'est peut être de famille car mon frangin est pareil. On arrive aussi à détecter les gens "intéressés". Ne me demandez pas comment c'est instinctif, impossible à expliquer.
Et en matière amoureuse bah c'est l'inverse, je pense que justement le fait d'éprouver une attirance brouille cet instinct .... pas de bol :sweat_smile:
peut être que je réfléchi d'une autre façon quand un homme me plait ; après ça ne dure pas heureusement je retrouve mes esprits.

Pour cette femme je pense qu'elle s'est senti humiliée ... j'ai pas compris ou alors je serai susceptible car franchement j'aurai réagi aussi mal à cette blague que je trouve un brin sexiste voire même déplacée.
McCoy a écrit :La blague c'était en mode "ba alors tu cherches des chaussures pour le patron ?"
ça sous entend (c'est comme ça que je l'interprète) qu'elle coucherai avec le patron au point de lui acheter des godasses, ou qu'elle lui lécherait les bottes (?!) je ne t'aurai pas insulté de puceau mais peut être bien envoyé baladé.
C'est certainement une insulte qu'elle utilise souvent tout simplement et pas juste comme ça envers toi pour te cibler justement sur ta VT.
Perso c'est plus "trou de balle" ou "abruti" quand je suis vraiment mal luné ou piqué au vif / vexée.
par LiPo
Homme de 26 ans non vierge
#210531
Totalement d'accord. Je pense que les femmes ne sont pas plus douées que les hommes de cette qualité. C'est juste propre à une personnalité. Certaines personnes arrivent à analyser et décrypter de façon très précise le comportement d'autrui...et donc à tirer des conclusions. (parfois justes, parfois fausses)
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#210534
Mouais je suis pas convaincu que les femmes sont capables plus que les hommes de deviner une misère affective.

C'est en réalité assez simple de le remarquer lorsque une personne à peu confiance en soi. Mais de la à deviner la virginité, c'est tout autre chose
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 26 ans vierge
#210539
Pasta a écrit :Peut-être qu’elle a seulement remarqué une certaine timidité, un manque d’aisance sociale, ou des manies qui passent pour « bizarres ». En tout cas à ta place je l’éviterais à l’avenir.
J'ai changé de boite depuis :wink:
resO a écrit :Tu n'as pas pu dire "Je rigole" ou "c'était du second degré" ? Et les autres ils ont réagi comment ?
Sa réaction est aussi inattendue qu'inappropriée.
Oui j'aurais du, je n'ai rien dit parce que j'étais choqué qu'elle me réponde sur un truc qui est hors sujet et très sensible, si elle m'avait dit "ferme ta gueu.." j'aurais été surpris mais pas choqué et là il est certain que je lui aurait dit que c'était juste de l'humour.
Les autres m'ont paru surpris et un peu choqué eux aussi, mais je leur en ai pas parlé pour que ça se tasse le plus vite possible.
resO a écrit :Vous pouvez consulter des sites comme ça OKLM au boulot en douce ? Il aurait dit quoi le patron s'il avait été à ta place ? :neutral_face:
N'empêche qu'on est en plein "cliché" vu toutes les pubs qu'il y a eu autour de cette société (et aussi chez Zalando).
Oui rien n'était bloqué :smile: , le patron s'en foutait bien pas mal tant que le boulot était fait, c'était une ambiance très cool !
Genisa a écrit :J'ai déjà été interrogée par un ami à qui j'en avais jamais parlé, d'une façon qui laissait clairement deviner qu'il se doutait de quelque chose. C'était question sur question sur ma vie amoureuse, j'étais très mal à l'aise (en général je mentais un peu en disant que j'avais jamais eu de relations longue durée, mais sans donner plus de détail).
C'était un ami proche, donc je pense qu'il a fini par se demander au bout d'un moment, en apprenant à me connaître.

Il y a deux ans, j'étais aussi dans un groupe de filles qui parlaient souvent de relations de couple (tous les midis en fait), et qui ne m'ont au contraire jamais posé aucune question et me laissaient à l'écart, ce qui m'avait donné l'impression que ça se voyait que j'avais jamais eu personne, même sans leur avoir dit.
Les amis proches s'en rendront forcément compte au bout d'un certain temps c'est logique, par contre pour l'histoire avec tes collègues je pense qu'effectivement elles l'ont deviné ou alors elles s'en doutent fortement.
Genisa a écrit :Je pense que c'est pas une question de sixième sens, juste que certaines personnes "lisent" les autres plus facilement.
Entre lire les autres et 6ème sens ça se recoupe un peu je trouve.
katy81 a écrit :le 6ème sens n'appartient pas qu'aux femmes, n'importe quel individu peut en faire preuve et pas uniquement non plus en matière amoureuse.
Amaz a écrit :Mouais je suis pas convaincu que les femmes sont capables plus que les hommes de deviner une misère affective.

C'est en réalité assez simple de le remarquer lorsque une personne à peu confiance en soi. Mais de la à deviner la virginité, c'est tout autre chose
Avec un peu de recul c'est vrai que rien ne dit que les femmes sont plus douées que les hommes pour ça, dans la société le mythe veut juste que ça soit les femmes plutot que les hommes.
katy81 a écrit :Pour cette femme je pense qu'elle s'est senti humiliée ... j'ai pas compris ou alors je serai susceptible car franchement j'aurai réagi aussi mal à cette blague que je trouve un brin sexiste voire même déplacée.
McCoy a écrit :La blague c'était en mode "ba alors tu cherches des chaussures pour le patron ?"
ça sous entend (c'est comme ça que je l'interprète) qu'elle coucherai avec le patron au point de lui acheter des godasses, ou qu'elle lui lécherait les bottes (?!) je ne t'aurai pas insulté de puceau mais peut être bien envoyé baladé.
Oulala on avance sur un terrain miné et pas à juste titre, déja comme je l'ai précisé je ne me souviens plus très bien de la vanne, je me souviens que c'était en rapport au fait qu'elle consultait une boutique en ligne de pret à porter sur son pc, franchement je sais plus si j'avais parlé du patron ou si c'était juste en mode tu travailles pas.

En admettant que j'ai bien sorti cette vanne, c'est l'interprétation que tu en fait qui est sexiste, c'est toi qui fait l'enchainement discutable : chaussures pour le patron => lèche botte => je suis le jouet sexuel du patron, parce que très franchement ça ne m'a meme pas traversé l'esprit avant que tu en parles.
J'aurais aussi très bien pu sortir la meme pique a un autre collègue masculin.

En admettant le fait que tout le monde ne raisonne pas comme moi et qu'il possible d'avoir une interprétation sexiste de ce que j'ai dit, on ne réagit pas aussi violemment à cause de sa propre interprétation, je veux dire que le doute restait quand meme largement permis quand à la nature sexiste du propos et encore davantage sur ma volonté de rabrouer en sortant quelque de sexiste. Si j'avais du jouer les réacs chaque fois que quelqu'un m'a sorti quelque chose de maladroit que j'ai interprété d'une manière qui m'a blessé, alors que ce n'était pas l'intention de la personne en face, alors je ne compterais plus le nombre de fois ou je me serais embrouillé.
Quand le doute n'est pas permis et qu'un mec te sort par exemple "les bonnes femmes comme toi c'est juste bon à faire la vaisselle" là d'accord tu peux faire du rentre dedant, parce que c'est ouvertement sexiste et assumé.

Il faut aussi se placer dans le contexte, il y a toujours eu une bonne ambiance dans ce bureau, on déconnait souvent, avant cet incident on s'était déjà lancé plein punchlines et à chaque fois c'était interprété correctement, tous les jours elle me disait en rigolant quand j'étais sur mon portable "mais t'arrete de rien f..tre ?" et ça me faisait marrer.

L'interprétation sexiste je la trouve bancale, et en admettant qu'elle l'ai pris sous cet angle ,franchement elle me connaissait bien assez pour savoir que j'étais pas le méchant frustré du bureau qui lance des remarques sexistes pour faire mal. On s'entendait bien avant cette histoire.

La seule explication que je vois c'est que ce n'étais pas son jour, de plus c'est quelqu'un qui a un caractère fort par moments, je pense que ça joue aussi.
katy81 a écrit :C'est certainement une insulte qu'elle utilise souvent tout simplement et pas juste comme ça envers toi pour te cibler justement sur ta VT.
Perso c'est plus "trou de balle" ou "abruti" quand je suis vraiment mal luné ou piqué au vif / vexée.
Pas du tout d'accord, justement je pense que ce n'était pas anodin, quand un idiot sort cette insulte en particulier à quelqu'un c'est soit à un ado fragile qui n'est pas encore dans l'age d'or de la vie sexuelle ou bien à quelqu'un comme moi qui est en age mais qui n'a pas franchi le cap. J'ai jamais vu quelqu'un utiliser cette insulte à toutes les situations ou l'insulte semble trouver sa place, comme on utiliserait "co..ard" par exemple qui est très générale.

Enfin bref le but n'est pas de partir en débat sur le sexisme ou de découvrir le pourquoi de l'embrouille, mais plutot comment se détecte la misère affective/amoureuse ?

La confiance en soi c'est important comme certains l'ont fait remarquer, mais quand meme tous les gens qui n'ont pas confiance en soi sont VT ou sont vu comme des VT, il y a bien autre chose !