Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche à oreille...
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#210540
J'adapte pas mal mon humour à mon entourage. J’ai un humour beaucoup plus graveleux IRL et j’ai déja pu avoir des quiproquos ici car ce genre de gag n’est à faire que si tu ne connais bien la personne. Et encore, ce doit être avec modération sous peine d’être un gros lourd, d’être simplement mal compris ou d’être pris pour quelqu’un dont on ne soit pas.

Je ne dirais pas que tu es quelqu’un de sexiste mais ça ressemble à un mécanisme de défense. Faire la liaison de ses habits pour plaire au patron, ça a un sous-entendu sexuel qui rabaisse sa propre valeur dans son travail : d’où peut-être cette remarque « pucix »...

Je maintiens à dire que les gens ne nous connaissent jamais assez : on peut vexer quelqu’un sans le savoir.
Et ce, pour n’importe qui.
par Blup
Homme de 33 ans vierge
#210562
"Puceau" est parfois une insulte d'ordre général. Je connais certaines personnes qui le disent dans le sens "crétin" ou "abruti", voire même "naïf". Mais dans ton cas c'est effectivement troublant. Faut pas se leurrer, on a beau essayer de camoufler tout ce qu'on peut, certaines personnes arriveront à le deviner en fonction de notre comportement. Ma meilleure amie le sait alors que je ne lui ai jamais dit, outre le fait qu'elle ne m'a jamais vu avec une fille, ni même draguer, elle a bien senti que je n'étais pas à l'aise avec ces choses-là.

Le truc est de ne pas montrer que ça te blesse plus que de raison, ce qui pourrait amener les autres à se poser des questions également. Plus facile à dire qu'à faire je sais. L'idéal est de répondre avec de l'humour :

- Espèce de puceau !
- Ah non, plus depuis la semaine dernière ! - On m'avait pourtant dit que la main ça comptait...et les poupées gonflables ça marche ? etc...c'est lourdingue mais ça permet d'esquiver te de détendre un peu la situation
par katy81
ans
#210595
Blup a écrit :Puceau" est parfois une insulte d'ordre général. Je connais certaines personnes qui le disent dans le sens "crétin" ou "abruti", voire même "naïf".
c'est dans ce sens que j'aurai tendance à le comprendre, l'interpréter comme "crétin".
McCoy a écrit :bien à quelqu'un comme moi qui est en age mais qui n'a pas franchi le cap.
Non mais franchement une personne qui ne te connait ni d'Adam ni d'Eve ne peut pas deviner ta situation sexuelle à moins de l'avoir ouvertement dévoilé. Elle aurait utilisé la même insulte si tu avais passé le cap ou même si tu avais été homo ou que sais-je. Je pense que tu t'es senti totalement visé (car effectivement bah c'est le cas tu est vierge) après ça reste une insulte global comme dit plus haut. Parfois dans certain coin de France une insulte est très souvent employé plutôt que d'autres.
Amaz a écrit :C'est en réalité assez simple de le remarquer lorsque une personne à peu confiance en soi. Mais de la à deviner la virginité, c'est tout autre chose
On est bien d'accord, et des personnes qui n'ont pas confiance en elles ne sont pas toutes vierges. Je serai incapable de deviner si untel ou unetelle est ou a été vierge tardives ou non à mon boulot et pourtant on discute de pas mal de chose.

Surtout que dans le contexte pro on peut vite donner une image totalement fausse de ce qu'on est dans la vie privé, j'ai découvert des personnalités lors de sorti extérieure. On porte très (trop) souvent un masque, rare sont les gens qui sont constant dans leur comportement façon d'être dans diverses contextes (familiale amicale professionnel).
SnapBack a écrit :J’ai un humour beaucoup plus graveleux IRL
on fait parti du même club :sweat_smile: , j'aime aussi l'humour noire. Une collègue a découvert ça chez moi il y a peu ça lui a fait tout drôle.
Avatar de l’utilisateur
par Narval
Homme de 30 ans non vierge
#210791
Certaines peut être le sentent, comme elle sentent si on est homo ou hétéro (j'avais une collègue très forte pour ça ^^ )
Mais la plupart ne voit rien, c'est pas marqué sur ton front si tu es vierge ou un homme à femmes, je parles de ma propre éxpérience : certaines nanas ont été attirées par moi alors que niveau éxperience c'était le néant absolu ! bon après c'était pour la 1ère impression, à force de cotoyer la personne on se rend compte de certaines choses, pas besoin d'un 6e sens, juste d'être observateur et un peu psychologue...
tout dépend de ton état d'esprit et si tu es à l'aise avec ça
par Amto
Homme de 27 ans vierge
#210833
Je pense qu'elle a utilisée cette insulte de manière spontanée car on est d'accord que le manque d'experience n'est pas ecrit sur ton front. Je n'ai pas entendu ce genre de propos depuis le lycée … Moi je ne tire aucunes conclusions de ce genre de propos, tu la vexée et prise de court donc je dirai que ce type de personne n'est pas assez fine pour detecter ce "défaut"
par Axoum
Homme de 21 ans non vierge
#210856
McCoy a écrit :Salut à tous !

Je vous consulte sur un sujet qui est parfois abordé dans les discussions mais après quelques recherches je n'ai pas trouvé de post dédié pour répondre à certaines de mes questions, c'est maintenant chose faite.

Comme vous l'aurez deviné avec le titre je parle du (soi-disant) ou bien réel sens caché qui permet aux femmes de "détecter" la misère affective/amoureuse et par conséquence la virginité.

Clairement ma question s'adresse à la gent féminine du forum : est-ce que par "l'instinct" vous arrivez à détecter ce genre de manque chez un homme ? Ou bien repérez vous des indices ?

Je me pose sérieusement cette question car j'ai toujours eu l'impression que les femmes arrivaient à voir ce genre de choses, mais sans réèlle certitude de mon coté, cependant il y a quelques mois j'ai vécu une expérience désagréable : j'étais au bureau avec 4 collègues dont une fille à qui j'ai laché une petite plaisanterie pas méchante à propos de son travail , mais visiblement ce n'étais vraiment pas son jour, elle l'a mal pris et m'a répliqué sur un ton méprisant un truc dans le genre "tais toi espèce de puceau" devant les deux autres collègues présents.
J'ai été choqué d'une telle réplique et blessé d'etre humilié de la sorte :cry: mais j'ai pris sur moi et je n'ai rien dit, outre le fait que c'est dégueulasse de faire ça je me suis surtout posé la question après coup "mais comment elle a deviné ????"

Parce que vu le contexte et la manière spontanée dont elle m'a sorti ça je pense que ce n'étais pas une insulte anodine, elle devait vraiment penser (à raison) que j'étais bien puceau.

Mais le hic c'est que je ne lui avait absolument jamais parlé de ça de près ou de loin, de plus je la connaissais depuis 4 mois et j'entretenais avec elle des rapports de collègues de bureau qui s'entendent bien et parlent un peu vie privée de temps à autres, mais elle ne me connaissait pas assez pour etre certaine de ma VT, contrairement à mes amis proches qui me connaissent depuis des années et qui savent car ils me connaissent très bien et ne m'ont jamais vu avec personne.
Je précise que j'entrenais les meme rapports avec mes autres collègues de bureau, donc elle ne connaissait donc personne au courant de ma VT qui aurait pu lui en parler. Vraiment je pense qu'elle l'a "senti".

Que dites vous de tout ça ?
Je crois pas que ce soit magique non plus, parler de 6ème sens serait une erreur, y a pas non plus besoin d'être un acteur-né pour bluffer une femme.

En revanche il y a un "décryptage" plus juste de l'interlocuteur chez les femmes, il y a une empathie plus élevée que chez les hommes, on le voit déjà chez les bébés, donc une meilleure interprétation des informations à disposition.
Beaucoup de mots pour juste dire : elles ressentent plus facilement que nous qui leur fait face.
Sans aller jusqu'aux théories évolutionnistes, il a été observé récemment que le taux de testostérone est inversement proportionnel au niveau d'empathie. Plus on a de testostérone, moins on est empathique, ce qui concorde avec l'idée que les femmes seraient plus empathiques (vu qu'elles ont moins de testo).

Cette disposition innée combinée à l'éducation, qui pousse les femmes à développer une méfiance envers les hommes, permet d'expliquer en grosse partie pourquoi on a cette impression de "6ème sens".
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#210861
Beaucoup d’idées reçues... même si ma mère est fort clairvoyante.
Axoum a écrit :Il y a une empathie plus élevée que chez les hommes, on le voit déjà chez les bébés, donc une meilleure interprétation des informations à disposition.

Cette disposition innée combinée à l'éducation, qui pousse les femmes à développer une méfiance envers les hommes, permet d'expliquer en grosse partie pourquoi on a cette impression de "6ème sens".
Les hommes deviennent de meilleurs papas gâteaux (je le vois à mon cousin) de nos jours car on accepte mieux qu’ils éprouvent de la tendresse envers leurs enfants. Avant, c’était plus une figure d’autorité avec effectivement une mère vue comme plus tendre avec un rôle de maîtresse de maison mais les choses changent et évoluent. Ma mère m’a expliqué comment était élevée les jeunes filles à son âge. La virginité était plus sacralisée chez les filles qu’aujourd’hui où le sexe est maintenant plus communément accepté hors mariage.
par Axoum
Homme de 21 ans non vierge
#210862
SnapBack a écrit :Beaucoup d’idées reçues... même si ma mère est fort clairvoyante.
Idée reçue, peut-être, j'ai pas de chiffres.
Je me fie juste à ce que m'ont raconté des hommes dans la trentaine (j'en ai lu d'autres) et à ce que je vois des femmes qui correspondent à cette tranche d'âge. Et globalement ce qui en ressort c'est ce que j'ai dit : envie de se poser et de faire des enfants avec le meilleur parti possible.
Et les idées reçues, les clichés, les stéréotypes ne sortent pas de nulle part. La vaste majorité se vérifient, ce sont juste des exagérations qui englobent sans nuance la totalité d'une population donnée, et qui par ce fait deviennent absurdes.
SnapBack a écrit : Les hommes deviennent de meilleurs papas gâteaux (je le vois à mon cousin) de nos jours car on accepte mieux qu’ils éprouvent de la tendresse envers leurs enfants. Avant, c’était plus une figure d’autorité avec effectivement une mère vue comme plus tendre avec un rôle de maîtresse de maison mais les choses changent et évoluent. Ma mère m’a expliqué comment était élevée les jeunes filles à son âge. La virginité était plus sacralisée chez les filles qu’aujourd’hui où le sexe est maintenant plus communément accepté hors mariages.
Oui, on peut voir clairement que les hommes sont féminisés aujourd'hui.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#210863
Axoum a écrit :Et globalement ce qui en ressort c'est ce que j'ai dit : envie de se poser et de faire des enfants avec le meilleur parti possible.
C’est la vie, chercher le meilleur profil qui nous correspond. Que ce soit au boulot, à l’école ou en amour.
C’est assez dur mais je n’ai pas de soucis avec ça.

Ah si ! Je conspue le mariage :kissing_heart:
Bien que j’aspire à fonder une famille après avoir fait évoluer ma situation professionnelle.
Axoum a écrit :Oui, on peut voir clairement que les hommes sont féminisés aujourd'hui
Mon défunt père était un daron traditionnel mais plutôt réservé, je reprendrais certains traits de caractères paraît-il. Entre progrès et tradition. Que les hommes serait plus féminins, c’est une excuse viriliste pour moi : je ne me considère pas comme un caillou sans sentiment non plus mais j’ai une réserve qui est naturelle dans l’expression de mes émotions.

Si on accepte des filles masculines (j’aime bien personnellement), on acceptera des garçons plus féminins... bien que la tolérance est un mot bien brave malheureusement difficile à appliquer une fois sur le terrain.
par Axoum
Homme de 21 ans non vierge
#210866
Tu m'auras appris le mot "conspuer". Qui va bien avec sa sonorité.
SnapBack a écrit :Mon défunt père était un daron traditionnel mais plutôt réservé, je reprendrais certains traits de caractères paraît-il. Entre progrès et tradition. Que les hommes serait plus féminins, c’est une excuse viriliste pour moi : je ne me considère pas comme un caillou sans sentiment non plus mais j’ai une réserve qui est naturelle dans l’expression de mes émotions.

Si on accepte des filles masculines (j’aime bien personnellement), on acceptera des garçons plus féminins... bien que la tolérance est un mot bien brave malheureusement difficile à appliquer une fois sur le terrain.
Je te rassure, je suis pas amateur de cailloux non plus.
Mais c'est un constat de dire que les hommes se féminisent, et de plus en plus.
La virilité traditionnelle et ses codes sont diabolisés comme si c'était la peste, c'est en partie pour ça qu'on se retrouve avec autant d'hommes incapables d'aller vers les femmes sans avoir peur.
Je dis pas que le passé c'était génial et qu'on avait des vrais hommes fiers et bourrés d'honneur. Ça avait ses défauts, qui étaient assez nombreux. Mais notre époque a les siens également avec la féminisation qu'on peut constater, on a beaucoup plus de mecs qui savent s'habiller et qui fréquentent une salle de musculation que d'hommes confiants, qui ont le goût de l'effort, de l'honneur et sont responsables de leurs actes (là aussi, j'insinue pas qu'avant il n'y avait que ça, par contre oui je suis convaincu que c'étaient des valeurs qu'on transmettait bien plus).

Je m'arrêterai là parce que je commence à partir loin du sujet de base.