Comment nous avez-vous connu ? Recherche, bouche Ă  oreille...
Avatar de l’utilisateur
Par Cece
Femme de 32 ans vierge
#216364
Salut,
J'ouvre pour Ă©claircir un peu du faite que je suis ici. (Enfin, je pense)
Je risque de déballer un peu ma jeunesse (Et un peu celle de ma mère) pour en arriver jusqu'à aujourd'hui.

Quand j'Ă©tais plus jeune, j'ai eu quelques soucis;

-Une grand-mère qui me repoussée, (Je ne sais toujours pas pourquoi; si je lui demandais aujourd'hui elle risque de le nier; Et je pense qu'elle essaie de se rattraper aujourd'hui)
-L'autre grand-mère qui était sur quasiment sur mon dos, à chaque fois qu'elle venait. Elle aurait préférée que je sois un mec (Enfin c'est ce que je ressentais au fond de moi, ayant 3 frères ainés. Ai ayant eu mon oncle qui à eu la polio quand il était jeune est à eu des soucis de santé à cause de ça; elle a dû plus s'occuper de mon oncle quand il était jeune que ma mère)
-Au fil des années, d'après ma mère qui me disait que j'étais joyeux quand j'étais petite et en grandissant je me repliais sur moi-même. Jusqu'à un moment où des qu'on me touchait je me m'étais à crier et à pleuré, quand il y avait un obstacle je m'arrêtais sans même contourné le tronc d'arbre part exemple.
- Ma mère, m'avait fait pleins d’examens à l'hôpital (ça j'ai quelques brides de souvenir ( je devais avoir 5/6 ans : Je me rappel des endive aux jambon que je ne voulais pas, ma barbie que je déshabillais, la bibliothèque de l'hôpital; Et ces gens (Les docteurs)qui me faisaient pleins d'examens; prise de sang, etc. et un que je me souviens surtout c'est d'être allongée sur une table ou on m'avait mis du gel dans les cheveux et me faire rentrer dans une machine pour faire des radios etc de mon cerveaux, j'avais un mal de chien à la tête avec cette machine, j'en avais pleurée tellement j'avais mal)
-Les docteurs qui m'ont fait les examens, avait dit que je ne ferais rien de ma vie, ni diplĂ´me, ni permis, pas de travail et ils voulaient me mettre avec des enfants qui avait des soucis mentaux.
- Passage chez un psy pour les enfants, et l'orthophoniste pendant 5 ans environs, comme j'avais des soucis Ă  l'Ă©cole primaire. Le psy c'Ă©tait plus pour que je parle plus, pour que je m'ouvre aux autres, toutes les semaines j'allais la voir, et tous les jours j'allais chez l'orthophoniste, parce que je n'arrivais pas a apprendre avec la maitresse que j'avais au cp.
- Puis j'arrive avec 2 de mes frères et mes parents dans l'Allier en Auvergne (Et oui, je passe de mon village proche de Montpellier à l'Auvergne), un peu le choc comme on qui un peu tous nos amis et le reste de ma famille pour ici.
-Pas beaucoup d'amis/es, j'avais plus d'amies (Filles) je pense qu'on a plus de facilité avec notre propre sexe avec l’opposer quand on est jeune. Quand, j'arrive en 6e je plaisais à un mec de 3e, d'après des amis/es pendant toute l'année j'étais la copine de. Mais je ne sortais pas avec, des que je regardais vers ce mec (pas forcement lui) il venait avec un pote pour que j'arrête de le regarder et j'étais plus en train de fuir. Je ne sais pas vraiment comment ça en est arrivé là.
-Puis le collège passe, pas d'attirance pour des mecs enfin juste des beggins passager.
-Le lycée arrive, la non plus pas d'attirance pour des mecs de l’établissement, il y avait que 2 mecs dans ma classe.
-Entre le collège et lycée, je sortais pas à par pour des balades vu que j'habite vraiment dans la campagne et que le bourg est à 4km de la maison et qu'il y a rien et pas beaucoup de jeune, et que le premier village et à 10km, je me vois mal faire 10 bornes à pied pour aller trouvé un mec. Donc, pas évident.
-Les années passe, malgré que j'ai le permis je ne sors pas trop à par pour aller au Cinéma, j'ai du parler à un mec un soir pouvait payez que par carte bancaire mais seul hic, il devait payer une seconde place pour payer par cb à l'époque. (Et comme je suis pas du genre à me faire payer ma place, je l'ai remboursé avec la monnaie que j'avais pour payer ma place. (C'est gentil de ça parent en tout cas), en tout cas toujours pas de mec avec les années, oui je passe à rêver.
-J'ai fait quelques formation pour adulte pour trouver du taf ou pour changer d'orientation pour le taf (Donc qui passe par d'autre formation) C'est là, qu'un jour, je vais pour aller à Micromania pour m'acheter un jeu qui venait de sortir et je croise un mec( qui était à l'une des formation que j'avais fait) à la sortie du centre commercial. Donc, je croise le mec qui me regarde et moi je passe mon chemin sans dire un mot et puis lui commence à me suivre dans le magasin, moi je prend le jeu en question pendant que lui faisait le tour, puis je paye et je part. Il me ressuit et m'accoste en me demandant si j'avais bien cette formation que lui, je lui réponds oui. Il me parle un moment et je devais rejoindre les parents parce que j'étais venu avec eux et qu'a l'époque je n'avais pas la voiture ni permis. Donc, il m'accompagne. Dans m'a tête je flippais un peu parce qu'il pouvait faire n'importe quoi. Mais ouf il a rien fait et quand je rejoins les parents il part.
-Cette fois ci, il y a 3 ans un mec que je crois à la Pat à pain (Sorte de boulangerie franchisait, pour ce qui ne connais pas) Je le croisais juste, parce que je mangeais la à ce moment là. Donc, je pars et après à un moment, je le recroise (Simple coïncidence pour moi), la c'est tous un sketch. Il m'interpelle de loin "C'est le destin qui le veut" dit-il au loin. Je voyais pas de loin qui s'était, il me parle pendant un moment. Il me dit qu'il cherche une femme et me demande si j'étais en couple. L'homme en question était presque à l'age de la retraite sans me dire d'age (Environ 50 ans) et me donne son prénom, il me dit qu'il habite pas loin de la ou on était et qu'il avait une voiture et une ferme. (Alors, pour les futures mecs à qui je croise un jour, sachez que je m'en fiche que vous ayez une belle voiture et une ferme pour moi c'est pas le matériel qui compte en premier), il me propose de sortir avec lui, sauf que je n'étais pas intéressé (Il était pas moche) mais j'étais pas intéressé quand même, juste avant que la discussion ce termine, il me dit que si dans 1 ans j'étais encore seule et que lui aussi, on aurait pu faire un truc. Mais petit hic, il me donne pas son tel, même si je n'aurais pas appelée.
-Puis après pas grand chose, j'ai du me faire siffler 1 fois quand j'étais sortie de la salle de sport habillé en tenue de sport et une autre fois ou deux forains ceux sont dire que j'étais bonne (pas discrètement).
-Après au niveau de la salle, ça fait presque 2 ans que j'y vais. et il y avait un homme de mon age qui me plaisait, je lui avais proposé qu'on se fasse un cinéma (PS: Je lui avais demandé à l'écris en mp sur insta comme on se suit :confused: ), mais il m'a dit qu'il était pas intéressé. Je m'étais attendue un peu à sa réponse, même si j'aurais préfère qu'elle soit positif. Après, il y a cet homme que j'ai croisée aussi à la salle quelques fois qui me plait beaucoup, mais ça fait environ 5 mois que je ne le vois pas, je me disais qu'il devait faire du sport à l'extérieur et qu'il devait venir à d'autres heures que celle à l'heure que je viens, (Peut-près que je le croiserais à nouveau qui sait), j'avais vu qu'il me regardait des que je regardais en ça direction et qu'il me souriait des qu'il passait à côté de moi et des que nos regard ce croisé, et beaucoup de personne mon dit qu'il ne souriait pas avec eux, ni bonjour, ni un regard. Donc un peu surprise, aussi; quoi qu'il a fallut que je sois indécise pour qu'il me regarde, parce que j'avais fini de nettoyer le bike (vélo) et lui était sur le rameur derrière moi et comme il ramait assez vite, j'ai eu un doute si je pouvais passer ou pas au final il s'est arrêté un moment et m'a laissée passé, ça a commencer vraiment là, la petite histoire avec lui. :stuck_out_tongue: lol

Donc, voilĂ , un peu ma vie.
Mes petits défaut, réserver, trop dans ma bulle, à du mal à parler avec les hommes (à part les hommes qui sont déjà marié, ou gay). Et j'ai l'impression d'être trop ronde (ça c'est une impression) donc je ne suis pas certaine que beaucoup d'homme aime les femmes qui fasse du xl en vêtement.

Je ne suis mĂŞme pas ou j'en suis niveau amour, j'ai beau faire des tests etc, parce que j'ai eu des doutes si j'Ă©tais lesbienne, mais des qu'il y a un homme que je crois qu'il me fait tourner la tĂŞte (Comme ce mec Ă  la salle que je n'ai pas vu depuis presque 5 mois) je me dis en fait non.
HomerS aime ça
Par HomerS
Homme de 30 ans vierge
#216385
Bien le bonjour :grinning: tu n'as pas eu une enfance facile mais tu as l'air de bien mieux t'en sortir aujourd'hui, j'espère ne jamais tomber sur le medecin qui a dis que tu ne ferais jamais rien de ta vie il a l'air super compétent :joy: pour ce qui est de plaire aux hommes tu n'as pas l'air d'avoir de soucis de côté là, après, avoir un peu de poids en plus par rapport à la "normal" ( parce que ça ne veut rien dire) ne t'empeche pas d'être jolie, en tout cas félicitation je trouve que tu t'en sort bien, juste un peu de timidité mais rien d'insurmontable
Cece aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Cece
Femme de 32 ans vierge
#216386
Salut, Homers

J'aimerais être surtout moins timide avec les hommes qui me plaise, c'est pas évident dans un sens. Quand je vois tout ce que j'ai vécu, il me manque juste à être un peu sur de moi en vers les hommes et de sortir peut être un peu plus.
Merci pour ton message, ça fait plaisir. :wink:
HomerS, Laura aime ça