Appel à témoins de journalistes pour des reportages ou documentaires.
par Etudiant
28 ans non vierge
#106392
Bonjour tout le monde !

Je suis étudiante en Sociologie et en Anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) à Paris.

Dans le cadre du mémoire que je dois réaliser pour valider mon master (Bac +5), je m’intéresse aux personnes qui se considèrent comme vierge à 20 ans passé ou qui ont vécu leur premier rapport sexuel après 20 ans. Pourquoi ai-je choisi de passer deux années à travailler sur ce sujet ? Tout d’abord parce qu’il y a relativement peu d’études de Sciences Sociales consacrées à la sexualité (même si elles sont de plus en plus nombreuses) et que très peu d’entre elles s’interrogent sur la manière dont est vécue par les individus l’absence de sexualité comme l’a confirmé la première année que j’ai consacré à la recherche et à la lecture d’ouvrages et d’enquêtes parus sur ce sujet.

Ayant envie d’en savoir plus, il ne me restait plus qu’à mener ma propre enquête car la virginité est un sujet qui me passionne tout particulièrement.

Dans nos sociétés occidentales, la virginité n’a pas perdu de son importance. En effet, on nous a souvent transmis un idéal très fort de la première fois : il faut être amoureux, être sûr de son partenaire, vivre une histoire d’amour stable,… mais en même temps, si on traîne trop à passer à l’acte à partir d’un certain âge, on est considéré comme anormal. Surtout que notre société a tendance à présenter la sexualité comme quelque chose de naturel, facile, nécessaire à l’épanouissement personnel et dès que l’on n’a pas de sexualité, on est vite considéré comme étrange. La sexualité occupe beaucoup de place dans les discussions entre amis, collègues, camarades,… La manière dont nous vivons notre virginité ou plus généralement notre sexualité est très influencée par les autres et par la société.

J’espère donc trouver des personnes 20 à 30 ans prioritairement qui accepteraient de discuter avec moi de la manière dont ils vivent ou ont vécu leur virginité pour ceux qui ont connu leur première fois passé 20 ans. J’ai déjà lu une partie des témoignages de ce forum et je souhaiterais maintenant en savoir d’avantage en en discutant avec vous et en réalisant avec ceux qui accepteront des entretiens d’une heure ou deux en face à face, par téléphone ou par skype.

Les informations que l’on acceptera de me confier resteront bien entendu confidentielles et tous les noms et pseudos seront modifiés. Mon mémoire sera lu par très peu de personnes : certainement uniquement mes professeurs.

J’espère ne pas avoir été trop maladroite dans ma présentation. En tant que jeune étudiante, je manque un peu d’expérience.

Si vous avez des questions à me poser, n'hésitez pas!

Je remercie d’avance toutes les personnes qui auront la gentillesse de m’aider car comme vous l’imaginez, il est très dur d’obtenir des témoignages.

Léa

PS : J’ai essayé de poster aussi ce message dans la rubrique « Appel à Témoins » mais je n’y suis pas parvenue. Désolée…
par traviata
Femme de 58 ans non vierge
#106435
Bonjour Etudiante et bienvenue sur le forum

Le sérieux du message m'a incitée à accepter cette présentation.

L'acceptation de la présentation conditionne la possibilité de poster dans les autres rubriques. j'ai pris la liberté de transférer le message dans "appels à témoins".

Il est probable que des membres accepteront de répondre à des questions, pour les entrevues IRL ou par téléphone, c'est moins sur ... mais je laisse à chacun le soin de dire ce qu'il/elle souhaite faire ou non .

En tout cas le sujet est intéressant, c'est vrai qu'il y a une véritable rupture dans l'approche morale et sociologique de la virginité, admirable autrefois, presque une tare aujourd'hui ... lorsque j'ai fait moi-même mes études j'ai plutôt étudié l'autre versant, la virginité dans la société française traditionnelle, les traditions liés à une attente parfois longue de la possibilité financière de s'établir via le mariage(le maraichinage etc ...), et la réprobation liée aux relations prénuptiales (pourtant bien plus fréquentes qu'on ne le croit), au statut de fille-mère ou de "bâtard" etc ...

Autres temps, autres moeurs ... mais du coup, ça m'intéresse !

Bon courage !
Avatar de l’utilisateur
par Manners
Femme de 29 ans vierge
#106437
Salut Etudiante !

C'est une super idée pour ton mémoire !!
Je veux bien répondre à des question via MP ou mail, par contre un entretien IRL ou via Skype me fou la trouille je l'admet :yes:

En tout cas je compatie, c'est compliqué de faire un mémoire, je suis dans le même cas :D
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#106441
J'encourage les projets qui valent le coup également.
Je n'ai jamais fait de mémoire, mais j'ai fait des projets assez longs quand j'étais étudiant.

Pour une entrevue IRL, ça ne sera pas possible en ce moment car je pars le mois prochain (enfin !) et je ne pourrais pas me déplacer deux fois sur la France en si peu de temps. J'espère vraiment que tu trouveras les bonnes personnes pour ton interview, je te le souhaite grandement et il y a des personnes de qualité sur le forum.

Je reste néanmoins disponible sur ma boîte MP.
Bonne recherche :yes:
Avatar de l’utilisateur
par matt
Homme de 32 ans non vierge
#106458
Bonsoir jeune étudiante !

Même chose que mes camarades, je veux bien t'aider via MP. J'aime bien répondre à des questions. Je passe ma vie à en poser, un peu aux autres maintenant.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#106485
Bonjour et bienvenue Etudiante.

Si j'ai cinq minutes, il est possible que je puisse répondre à tes questions par MP ; Skype ou IRL ça peut éventuellement se faire (à voir).
Avatar de l’utilisateur
par rooter
Homme de 35 ans vierge
#106509
Bonjour

Tout d'abord, bonne chance pour ton mémoire, qui a des chances d’être passionnant.

De même, je veut bien répondre à des questions sur le support de ton choix, l'exclusion d'une rencontre audio/vidéo (irl comprit).

J'ai ré&pondu à un questionnaire sur la sexualité il y a peu, présenté comme "anonyme". Avant de me rendre compte qu'"anonyme" voulait pour tout le monde sauf les organisateurs :$ Les sciences sociales et la rigueurs...
par Etudiant
28 ans non vierge
#106537
Bonjour,

Tout d’abord merci beaucoup à Traviata pour avoir accepté de publier mon message.

Mille mercis aussi à tous pour vos messages d’encouragement et pour accepter de participer !

L’avantage des entretiens en face à face, par téléphone ou par messagerie instantanée, c’est que c’est plus interactif. Je peux d’avantage réagir à ce que vous dites, voir les premières réponses qui vous viennent à l’esprit et c’est sans doute moins rébarbatif pour vous que de vous retrouver seuls face à une liste de questions. Pour moi c’est donc l’idéal. Mais je comprends parfaitement que certains ne se sentent pas à l’aise avec ce système ! Pour ceux qui sont dans ce cas, je peux proposer deux solutions : soit je vous envoie toutes mes questions d’un coup (sachant qu’il y a vraiment beaucoup de questions que j’aimerais vous poser et que ça risque d’être assez long), soit je vous envoie quelques questions et j’attends vos réponses avant d’en poser d’autres afin que ce soit plus interactif.

Pour vous expliquer davantage ma méthode de recherche, je ne travaille pas à partir de questionnaires rapides avec des questions simples où il suffit de cocher des cases ou de répondre par deux ou trois mots. Ces questionnaires sont très intéressants pour interroger un très grand nombre de personnes et réaliser des statistiques par exemple mais il est plus difficile de saisir les sentiments, le ressenti des personnes qui répondent. J’ai donc choisi de poser des questions plus ouvertes afin que vous puissiez plus librement vous exprimer, donner vos impressions,… comme par exemple : « Comment imaginez-vous votre homme ou votre femme idéal(e) ? ». Bien évidemment vous avez la possibilité de ne pas répondre à une question !

Pour répondre à Rooter, quand un ou des chercheur(s) en Sciences Sociales réalisent des entretiens en face à face, des enquêtes sur le terrain ou même certains types de questionnaires, ils connaissent souvent l’identité des personnes qu’ils interrogent (même s’ils n’ont pas besoin de connaitre le véritable nom) donc c’est vrai que l’anonymat n’est pas toujours complet. Je n’ai absolument pas besoin de connaître votre véritable nom. Vous pouvez aussi parfaitement me répondre sous un autre pseudo que celui que vous utilisez sur le forum. Néanmoins dans l’idéal, il faudrait que je puisse vous recontacter si j’ai des questions supplémentaires ou besoin d’éclaircissements. Je dirais que nous sommes un peu comme les médecins. Nous sommes tenus au « secret professionnel ». C’est-à-dire que tout ce qui nous a été confié doit rester entre la personne interrogée et nous. S’ils nous arrivent de discuter de certains points des entretiens avec nos professeurs afin d’obtenir des conseils ou de rédiger des travaux, on ne doit absolument rien dire qui permettent de reconnaître la personne que nous avons interrogé. On change donc son nom (et/ou son pseudo), on reste très vague sur l’endroit où il habite, son lieu d’étude, de travail,… C’est cela que l’on appelle anonymiser les participants

Encore merci à tous!
Avatar de l’utilisateur
par Pozor
Homme de 29 ans non vierge
#106541
Bonjour et bienvenue sur le forum !

Comme mes camarades forumeurs, je trouve que ta présentation a été très convaincante ! Tu as montré patte blanche en quelque sorte ! ;)

Ton projet d'études m'intéresse et c'est pourquoi j'accepte d'y participer, d'autant plus qu'il doit être intéressant pour toi d'avoir également des données sur les gens de ta génération.

Je suis en région parisienne donc disponible pour un entretien en face à face.

Tu peux commencer par me contacter par MP !
Dernière modification par Pozor le 21 mars 2014, 15:37, modifié 1 fois.
par Mnp30
Homme de 28 ans vierge
#106542
Je doit admettre que c'est une bonne présentation également ,même si je ne suis pas interessé pour témoigner je te souhaite bonne chance pour ton projet si ca s'appelle ainsi ;) .
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9