Appel à témoins de journalistes pour des reportages ou documentaires.
par alice
35 ans non vierge
#151591
Bonjour,
Je suis journaliste pour RFI, Radio France Internationale. J'ai 30 ans et je travaille pour une émission de société qui s’appelle "7 milliards de voisins". Nous avons prévu le 1er septembre prochain de consacrer notre émission au thème "Qu'est ce que la virginité aujourd'hui? ", avec des chercheurs du monde entier.
Je suis pour ma part chargée de trouver le témoignage d'une jeune personne, garçon ou fille qui est toujours vierge. Ou d'une personne qui a perdu tardivement sa virginité.
Il est toujours important pour nous de donner la parole aux premiers concernés dans ce genre d'émission.

Nos témoignages sont anonymes. J'enregistre simplement la voix au micro, je ne prend pas d'image, et ne donne pas de noms à l'antenne.
Je me déplace en région parisienne jusqu'à la personne pour faire l'enregistrement au préalable, quelques jours avant l'émission, puis je réalise un montage pour en diffuser 5 min lors du direct.

Si vous acceptez il faudrait que l'on puisse se rencontrer entre le 24 et le 31 aout.

n'hésitez pas à me contacter malgré tout pour plus de précisions, juste pour en discuter, toutes vos questions sont les bienvenues : milot.alice@gmail.com

Au plaisir !!!
Alice
Avatar de l’utilisateur
par Chuck
Homme de 31 ans non vierge
#151946
Dommage, je ne suis pas de Paris, sinon ça aurait pu se faire. Bonne chance à vous dans votre quête de témoignages.
Avatar de l’utilisateur
par Florent
Homme de 37 ans vierge
#154087
Bonjour, je ne suis pas de Paris donc ce ne sera pas pour moi, mais pour les gens qui sont intéressés, quand vous écrivez :
Je suis pour ma part chargée de trouver le témoignage d'une jeune personne, garçon ou fille qui est toujours vierge
Jeune, c'est-à-dire ? Quel créneau d'âge à peu près ?
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#154220
alice a écrit :Je suis pour ma part chargée de trouver le témoignage d'une jeune personne, garçon ou fille qui est toujours vierge. Ou d'une personne qui a perdu tardivement sa virginité.
Je ne suis pas sûr non plus d'interpréter correctement ces phrases, si le phénomène touche des personnes dans le vingtaine, il concerne également des gens de 30, 40, voire 50 ans... Masquer une partie importante des faits sera fort regrettable.

Sinon, il y a un petit bout de temps j'avais pondu un petit résumé - cela reste bien sûr mon ressenti individuel - à l'usage des journalistes, je le recopie ici :
Dans leur grande majorité, les personnes, hommes et femmes, que nous " accueillons " virtuellement (mais que nous rencontrons aussi parfois face à face), sont bien loin de l'image du " puceau parce que moche, stupide "... Mais le plus souvent des gens sensibles, réfléchis, avec une expression écrite correcte, et ni plus ni moins beaux que les individus dits " normaux ". Leur statut n'est pas inscrit sur leur front, on ne les repère pas à coup sûr dans la rue. Et bien sûr il s'agit d'un public en souffrance, en manque sexuel certes, mais avant tout affectif.

Comment expliquer leur situation ? Bien des points se retrouvent régulièrement dans leurs parcours respectifs, étant entendu que parfois il peut y avoir une raison, ou plusieurs mélangées : timidité, éducation trop stricte / parents toxiques, idéalisation du sexe opposé, croyances religieuses (choisies ou non), tendance à trop réfléchir, soucis de santé, détestation de son corps (moqueries, pression du modèle social...), traumatismes plus ou moins graves tels que : divorce douloureux des parents, violences familiales (physiques et / ou psychologiques), décès de proches, harcèlement scolaire, tentatives de suicide, victime de viol ou d'actes de pédophilie...

A cela, ou à cause de cela, s'ajoute une tendance à rechercher la solitude / à éviter le contact, mais aussi un décalage avec le " modèle majoritaire ", conforme à la société actuelle : boîtes de nuit, beuveries, parler fort... Un système qui n'est pas tendre avec les réservés, les gentils, les " originaux " / " décalés " / excentriques, qui sont vus comme des OVNIs bizarres, suspects ou indésirables.

Faute d'interlocuteurs compréhensifs et bienveillants, les VTs sont souvent amenés à devoir " cacher " leur statut aux autres (familles, amis, collègues...), car incompréhension, condescendance, moquerie (le " sale puceau ", la " pauvre coincée "...) voire haine sont des réactions courantes. Les VTs ayant évidemment une confiance / estime de soi souvent basse, de tels propos blessants sont redoutés.

Voici d'ailleurs un lien qui m'a été communiqué par un membre et qui illustre parfaitement cette violence verbale, totalement dénuée d'empathie ou de compassion : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-51-66 ... llerie.htm
Avatar de l’utilisateur
par rooter
Homme de 35 ans vierge
#154225
Lereveur a écrit :Voici d'ailleurs un lien qui m'a été communiqué par un membre et qui illustre parfaitement cette violence verbale, totalement dénuée d'empathie ou de compassion : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-51-66 ... llerie.htm
Drôle de monde... On devrait presque avoir pitié d'eux.
par Simbad
ans
#154227
En même temps c'est jeuxvideo.com... le niveau ne vole pas bien haut là-bas et je ne me serais pas attendu à autre chose de leur part.
Avatar de l’utilisateur
par Manners
Femme de 29 ans vierge
#154250
rooter a écrit :Voici d'ailleurs un lien qui m'a été communiqué par un membre et qui illustre parfaitement cette violence verbale, totalement dénuée d'empathie ou de compassion : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-51-66 ... llerie.htm
:D :D Ils m'ont tués
En tout cas c'est là qu'on voit que nos modo font parfaitement leur boulot :yes: