Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Par x00

Homme de 29 ans vierge
#212170
Oui et non. Le soucis c'est que l'on confond fraude fiscale et optimisation fiscale. Le premier et illégal l'autre est légal.

Et on ne peut pas rendre l'optimisation fiscale illégale, ca fait partie du monde financier.

La fraude doit être un petit % de l'évasion fiscale. C'est tjs complexe de lutter contre une fraude. Je pense que c'est surtout au niveau européen qu'il faut travailler sur ça, il y a tjs des paradis fiscaux en europe...
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#212171
Les paradis fiscaux existent en Europe... car les pays sont différents.
Monaco est bien sous protectorat français mais on préfère clasher le Luxembourg ou même la Belgique :innocent:

Si ton pays est plus petit, il faut bien trouver quelque chose pour qu’il existe.
Andorre, Malte, Liechtenstein... Sans fiscalités avantageuses, ces pays n’existent plus.
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#212173
La France peut avoir une économie plus mixte par rapport au Luxembourg. Tu as plus d’espace + des territoires extra-européens. De mes yeux de Belge, vous avez un État fort car influent, aussi bien pour l’économie que pour la culture (la langue surtout). À l’indépendance des Pays-Bas-Unis (qui comprenait la Belgique), le Luxembourg était le pays le plus pauvre d’Europe de l’Ouest en 1830.

L’UE lui a permis d’optimiser sa politique fiscale et sa politique d’emploi (presque la moitié des travailleurs sont des étrangers au Grand-Duché). Le problème de l’Union Européenne est qu’elle est à mi-chemin entre une association de pays indépendants et une super-nation. La souveraineté des pays se heurte parfois à des décisions prises pour tout les pays de l’Union, d’où ce sentiment d’injustice au niveau de la fiscalité.

Sentiment renforcé par la vague eurosceptique. France qui est un cas particulier d’une Europe fédéralisante (pays fort centralisé, culture voulue comme unique pour tous ses habitants, anti-régionaliste comparé à ses voisins allemand, espagnol, belge ou même luxembourgeois).
Avatar du membre
Par rooter

Homme de 33 ans vierge
#212177
x00 a écrit :Depuis quand gouverner par ordonnance c'est fasciste... C'es


C'est un principe de base de notre démocratie, la séparation des pouvoirs.

Le nombre d'hospitalisation sous contrainte a augmenté de 15% de 2012 à 2015.

Nous, on a pas peur. On se bats pour nos droits et ceux des autres. Des loques, je t'en fiocherais... Le type a jamais su ce que se battre voulait dire, et il fait des leçons de morale.

Quand au vole de l'argent public sous forme d'optimisation, à vrai dire, l'optimisation c'est pas tellement "jouer avec les règles en les respectant". C'est proposer une interprétation de la loi qui transforme une fraude en "optimisation", avec un arbitre... Consentant.
Avatar du membre
Par Lereveur

Homme de 37 ans non vierge
#212193
x00 a écrit :Pour parler de la repression brutale entrainant la mort..... ??? C'est ridicule....


Les proches de Rémi Fraisse apprécieront ton usage de cet adjectif, je pense...
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#212195
Le compte-rendu de cet affaire est intéressant sur Wikipédia.
Les gendarmes disent avoir subi plusieurs lancers de projectiles diverses.

Entre 1 h 40 et 1 h 50 du matin, le maréchal des logis chef « J. » lance une grenade offensive « OF F1 » en l’air en direction d’un groupe de quatre à cinq jeunes, dont fait partie Rémi Fraisse, et qui d'après le témoignage des gendarmes "jettent des pierres et des mottes de terre". L'avocat du gendarme en question déclare que les gendarmes ont subi pendant des heures « des jets de cocktails molotov, de bouteilles incendiaires, et des pavés » lancés par environ 150 manifestants.


L’usage de cette grenade n’était pas appropriée selon cette source.

Pourtant, la procédure d'utilisation de ce type de grenade impose de les jeter au sol, afin de diminuer les risques de blessures graves. En effet, les capacités mortelles de ce type de grenade avaient déjà été constatées par le passé : en juillet 1977, Vital Michalon, un professeur de physique de 31 ans, a été tué par l'explosion d'une grenade offensive, alors qu'il manifestait à Creys-Malville contre le surgénérateur de Superphénix. Des gendarmes observent alors qu'un manifestant touché par la grenade s’effondre sur le coup.


J’ose penser qu’ils ont perdu leur sang-froid, ce qui constitue une erreur professionnelle (je reviens à ce que je disais sur la notion de faillibilité car chaque personne peut être trompée dans sa logique par ses émotions). Et c’est pourquoi je considère les manifestants pas spécialement comme les gentils dans l’histoire...

La suite et l’intégralité de la source dans ce lien : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Manifestation_des_25_et_26_octobre_2014_contre_le_barrage_de_Sivens#Mort_de_Rémi_Fraisse

La mort de quelqu’un est toujours regrettable. La situation a juste dégénéré dans les deux camps : et les gendarmes ont fait une erreur de jugement qui a été fatale.
Inculper que les forces de l’ordre serait simpliste même si ils ont le devoir de rester calmes en toute circonstance et de ne pas blesser ou tuer les civils.

On aurait dit une scène de guerre.
Avatar du membre
Par Lereveur

Homme de 37 ans non vierge
#212197
Il faut surtout remonter en amont, qu'est-ce qui a traversé l'esprit du ou des types qui ont décrété qu'il était normal d'employer une grenade offensive - je rappelle que ce truc est bien destiné à tuer et non pas à calmer des esprits échauffés - dans un tel contexte ? Est-ce digne d'un pays se prétendant démocratique ?

Ca fait pas mal de jours que je remets au lendemain une réponse dans le sujet sur la ZAD, mais je vais bien finir par me décider quand je lis certains propos.
  • 1
  • 245
  • 246
  • 247
  • 248
  • 249
  • 257