Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar du membre
Par Bonbenbof

Homme de 36 ans non vierge
#216474
Les syndicats belges n'ont rien de faible...

D'une part, une majorité de travailleurs belges sont syndiqués, et d'autre part, ils reçoivent une dotation de l'état...

Ce sont des organisations dont les moyens humains et financiers sont considérables... Et pourtant, oui, malgré tout, les effets de leurs "actions" sont nuls...

Je ne pense pas faire une généralité quand je parle des représentants syndicaux et de leur propension à se tourner les pouces en sachant très bien qu'ils ne peuvent pas être mis à la porte au vu de leur statut... Je le répète, mais ma collègue représentante du syndicat chrétien n'est pas un cas isolé (Qui plus est, lors de la grève dans l'administration publique il y a quelques semaines, ce n'est évidemment pas elle qui tenait les piquets de grève... Je l'ai même vue tenter de négocier à grands coups de mauvaise foi l'accès au bâtiment...)... Je peux te parler du délégué du syndicat d’obédience socialiste lors de mon emploi précédent, qui ne valait guère mieux...

Il a montré bien peu d'engagement pour qu'une collègue et moi-même signions un CDI, alors qu'il s'agissait d'un contrat gagnant pour notre employeur et la collectivité... Par contre, quand la boite s'est trouvée en "difficulté", il s'est fait une joie de nous torpiller les premiers...

Conscient de cette mauvaise réputation de nos syndicats et de leurs représentants, on peut se demander légitimement ce qui incite autant de citoyens belges à se syndiquer...

Il faut savoir qu'historiquement, en Belgique, ce sont les syndicats qui payent les allocations de chômage... Il existe bien une caisse d'état neutre qui le fait également, mais elle dispose de nettement moins de moyens, ce qui rend ses services moins attrayants... Dès lors, en cas de pépin, nécessairement, il vaut mieux être syndiqué...

Je ne nie pas la raison d'être des syndicats, qui ont permis à la classe ouvrière qui crevait dans les bassins industriels de se tirer de la misère, mais par contre, leur rôle, leur fonctionnement, leur influence, leur financement, devraient être réévalués en regard de la situation socio-économique actuelle des états dans lesquels ils agissent... Je pense également qu'il est nécessaire qu'un syndicat soit totalement apolitique, ce qui n'est pas le cas en Belgique... Comment un syndicat peut-il légitimement mettre en cause la politique et les décisions d'un parti dont il est le principal pourvoyeur d'électeurs, quand ce parti fait en sorte que ceux-ci s'y syndiquent?

A l'heure actuelle, les syndicats belges sont des organisations tentaculaires dont l'influence est omniprésente, mais qui est totalement pilotée par les décideurs politiques... Il ne s'agit pas de groupements dont le but est de lutter pour le bien des travailleurs, mais plutôt de les contrôler... Gouvernement et syndicats sont complices, le rôle de ces derniers étant d'enrober autant que possible les pilules les plus dures à avaler...

Et non, personnellement, je n'ai pas envie de me mobiliser, parce que non, je ne me sens pas concerné par bon nombre de revendications, trop souvent limitées par une vision dont la pérennité est désastreuse...
SnapBack aime ça
Avatar du membre
Par Genisa

Femme de 26 ans non vierge
#216475
deadwood a écrit :Bah c'est pas juste une visions, c'est un fait ! La majeure partie des acquis sociaux se sont fait dans la confrontation et le rapport de force, rien n'a jamais été fait par le patronat, pour le peuple,"de bonté de cœur".


Voilà, merci.. ce que je trouve incroyable, ce sont ces gens qui semblent découvrir à chaque manif/blocage/grève que pour qu'un mouvement soit remarqué, il doit être gênant, autrement tout le monde s'en tape. C'est le bon sens même.
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#216481
Bloquer la population, c'est contre-productif... Si je vous forçais à accepter mes idées, seriez-vous content ? :unamused:

Que des gilets jaunes bloquent certaines institutions comme les finances en Belgique et non les routes (car les autres travaillent), c'est déjà plus judicieux : on touche directement aux outils administratifs du pays et non aux petits gens. D'où cette phrase que je déteste "vous êtes avec ou contre nous". Non, on n'a pas les mêmes vécus bien que je comprenne que des gens aient difficiles (ce dont je me garderais bien de faire la morale)...

Rien de mieux qu'un bon blocage de la circulation pour perdre le soutien d'une partie de la population.
VACN aime ça
Avatar du membre
Par guizmo33

Homme de 35 ans non vierge
#216488
IL y a pas de blocage du moins pas tant que ça, beaucoup ont compris dès la première semaine que c'était contreproductif. C'est pourquoi c'est plutôt péages gratuits, blocages des dépôts aux ports, des institutions financières de l'état et certains dépôts des entreprises du CAC40.
Avatar du membre
Par Genisa

Femme de 26 ans non vierge
#216490
SnapBack a écrit :Rien de mieux qu'un bon blocage de la circulation pour perdre le soutien d'une partie de la population.


Je fais un gros détour chaque matin pour aller bosser pour éviter les ralentissements, et je continue de comprendre et de soutenir le mouvement.

En soi l'objectif c'est pas vraiment de faire un mouvement sympatoche.
C'est plus de mettre une pression sur le gouvernement, pas de rallier toute la population à une même cause (c'est impossible).
À un moment même le macroniste convaincu va en avoir marre et se demander ce que fait son président.
Avatar du membre
Par Lereveur

Homme de 37 ans non vierge
#216492
@ BBB : Tu fais une confusion que je lis souvent ces temps-ci : ce que tu souhaites, c'est des syndicats apartisans (non inféodés à un parti), et pas apolitiques (sans opinion politique, ce qui est un non sens : défendre les intérêts des travailleurs, une certaine vision du monde, c'est bien faire de la politique, s'impliquer " dans les affaires de la cité ", comme on dit).

J'ai vu / lu / entendu pas mal de choses intéressantes ces derniers temps, notamment une AG organisateurs de la marche pour le climat / gilets jaunes mardi dernier ; c'est encore loin d'être parfait (j'y ai retrouvé plusieurs difficultés auxquelles des camarades et moi-même avions été confrontés lors de Nuit Debout), mais je sens que bon nombre gens cherchent comment faire en sorte que la sauce prenne (notamment sur le fait que lutte contre la misère et lutte contre le changement climatique ne sont pas opposées, mais au contraire liées), et que personne n'est dupe quant à la soi-disante concession que constitue le moratoire de six mois, qui sonne comme un classique " on attend que ça se calme pour passer la mesure en douce pendant l'été ".

Quelques vidéos et articles en passant :





https://reporterre.net/Mathilde-Larrere ... mepris-des
https://reporterre.net/Les-Gilets-jaune ... -ne-change
https://reporterre.net/Face-aux-Gilets- ... policieres
https://reporterre.net/Des-Gilets-jaune ... -l-exemple
https://reporterre.net/TRIB-Jaunes-verts-memes-coleres
Avatar du membre
Par Florent

Homme de 36 ans vierge
#216494
Concernant les gilets jaunes, je n'ai pas manifesté mais je comprends leur colère.
A la base, c'est la colère de la classe moyenne. La classe moyenne s'est toujours faite avoir par n'importe quel camp politique au pouvoir, c'est toujours à eux que l'on a demandé plus d'efforts. Le carburant a été la goutte d'eau.
Et oui, il y a de tous dans les gilets jaunes. Des gens qui croient que les migrants ou les chômeurs assistés ont tout sans rien glander et qui eux casquent pour tout le monde, des gens plus orientés à gauche, etc. Dire que c'est un mouvement raciste comme j'ai pu le voir dans certains médias est débile. Dire que ce sont des bouseux sans éducation est du mépris total pour ces gens et attisent encore plus la haine qu'ils ont pour Paris et les grandes villes.

Ce qui me saoule mais qui n'est pas un étonnement malheureusement, ce sont les politiques (de Mélenchon à Le Pen) qui reprennent ce mouvement à leur compte.
Les gens ont dit que ce n'est pas un mouvement politique, que plus que la haine de Macron ou de sa politique, c'est plutôt le rejet de tous ces politiciens. Alors voir des politiciens et des syndicats reprendre ce mouvement pour leur bord, c'est niet.
C'est aussi un dégoût pour cette République, la Vème ne convient vraiment plus au mode de vie actuel. Et il faudrait aussi se questionner sur l'Europe.

Saccager les banques oui, mille fois oui. Ce sont aussi elles qui nous ont mit dans la mouise où l'on est actuellement. Saccager des Carrefoutre oui (mais ne pas passer ses nerfs sur les employés qui sont aussi précaires qu'eux). Mais pas saccager les petits commerçants, les artisans.
Amaz aime ça
  • 1
  • 260
  • 261
  • 262
  • 263
  • 264
  • 265