Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#238959
Pasta a écrit : 21 juil. 2021, 08:40 Je fais d’ailleurs le constat inverse du tien : plus les personnes prennent les gestes barrière au sérieux, plus elles sont enthousiastes à l’idée de se faire vacciner.
Tu devrais relire ce topic Pasta. Rien qu'ici bon nombres de messages vont à l'encontre de ce que tu évoques. Plusieurs ont d'ailleurs admis qu'ils ont fait des écarts ou qu'ils se sont vaccinés pour reprendre leur vie en main.
J'ai plutôt l'impression que le vaccin a été pour beaucoup le moment de se dire "osef les gestes barrières maintenant je suis vacciné". Et si je peux mettre un petit taquet à celui qui ne l'est pas je ne vais pas me priver. Là dessus j'ai tendance à rejoindre Azrael.

En soi rien de mal à ça, chacun fait selon ses convictions. Mais ayant été plutôt réfractaire au vaccin, j'ai pourtant globalement bien suivi les recommandations vis à vis des gestes barrières et je me suis fait rembarrer ici plusieurs fois pour avoir évoqué par exemple les inconscients qui allaient se masser sur les quais quand je faisais tout de mon côté pour éviter les foules. Et pas seulement pour moi hein, pour les autres. Vu mon âge le covid je ne risque pas grand chose.
Dernière modification par Tyrus le 21 juil. 2021, 09:14, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#238961
Oui tous les profils existent j’imagine, mais dans la vie réelle je ne vois pas comme Azrael des gens qui ne respectaient pas les gestes barrière qui aujourd’hui vilipendent ceux qui ne se font pas vacciner.
par Mellow
Femme de 34 ans vierge
#238967
Je fais d’ailleurs le constat inverse du tien : plus les personnes prennent les gestes barrière au sérieux, plus elles sont enthousiastes à l’idée de se faire vacciner.
Hmm, c'est pas vraiment mon cas. Sans me vanter, je pense avoir très bien respecté les gestes barrières, les couvre-feu et les confinements. Et je le fais jusqu'à maintenant (je porte encore le masque dans la rue et sur les quais, toujours, et je continue quand je peux à garder mes distances en extérieur et dans les transports). Pourtant j'hésitais pour le vaccin (bon là, plus le choix, ça ne saurait tarder. Et c'est pas plus mal, j'étais pas contre). Je ne suis toujours pas vaccinée. Suis-je une contradiction vivante ? Je pense pas... en plus j'ai déjà eu le Covid alors (au tout début de l'épidémie, pas de masques dispo)...

D'accord avec Tyrus. Un certain post m'a surpris...

Pour en revenir sur ce que je disais dans un de mes posts précédents. Garder une base pour les gestes barrières. Je voulais dire qu'il y a des trucs comme se désinfecter ou se laver les mains assez régulièrement qui devrait rester, tout comme la désinfection ou nettoyage des lieux/transports publics qui devrait devenir plus fréquente. Ne pas se coller aux gens quand il y a de l'espace et surtout quand on tousse dans un train, c'est d'une évidence. On va me prendre pour une phobique des germes (bof) ou une râleuse mais honnêtement la prévention est très importante, avant une pandémie et avant de concevoir un vaccin. Je vous dis, c'est pas le premier virus et ce ne sera pas le dernier. Vaccinée ou pas, je garde les gestes barrières.
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#238973
Pasta a écrit : 18 juil. 2021, 11:06
Lux a écrit : 18 juil. 2021, 10:43 Je vois pas ce qu'il y a de fou. Y'a rien de comparable entre un médicament et un vaccin ; les médicaments causent bien plus d'effets secondaires que les vaccins.
Alors heu non, les vaccins sont bien des médicaments. Comme tous les médicaments il peut avoir des effets secondaires (la douleur au bras et la fièvre en font partie), c’est la balance bénéfice/risque qu’il faut regarder. Dans le cas du vaccin les bénéfices sont grands et les effets secondaires graves sont rares.
Ben... le vaccin prévient une possible maladie, alors que le médicament est censé t'aider à en guérir. Mais il est clair que je ne suis pas une scientifique donc peut-être que je raconte n'importe quoi.

Azrael a écrit : 20 juil. 2021, 23:54 Ok, on aime bien nous rappeler les risques pour soi-même, genre allez-vous faire vacciner car vous pouvez en mourir de ce virus. Bah désolé, j'ai pas plus peur de crever de ce virus que par un accident de circulation. J'aurais plus peur de la nicotine si je fumais. De l'alcool si je buvais. J'aurais autant peur de l'herpès ou du HIV, si j'avais de nombreux partenaires. Cet argument bidon devrait donner envie aux jeunes, sans comorbidité, de courir après leurs vaccins, quand ce n'est pour eux qu'un faible risque parmi d'autres? Certains ont une hygiène de vie qu'on pourrait décrire comme périlleuse, voire cumulent tout, mais là ils viennent dire à ces jeunes : attention toi t'es en danger, ahah mais oui.
Bah oui, y'a des jeunes en bonne santé qui sont morts, ou qui subissent ce qu'on appelle des "covids longs". Si on fait un ratio bénéfices/risques, clairement, le vaccin sort largement gagnant.
D'autant que le vaccin ne sert pas qu'à se protéger soi : je rejoins Pasta mais je ne comprends pas qu'on puisse se la jouer "je suis le meilleur au niveau des gestes barrière" et ne pas comprendre que le vaccin est en réalité dans la même logique. Ca permet de se protéger soi, mais aussi les autres.
Quant à ce que tu racontes sur les gens qui ont été contaminés, moi j'ai surtout vu des gens l'attraper au sein du même foyer. Et là tu peux bien mépriser aussi fort que tu veux les gens, à un moment donné, il faut admettre que quand tu vis en couple avec quelqu'un, ou que tu as des enfants, c'est effectivement assez compréhensible que le virus soit transmis d'un membre du foyer à un autre. En tout cas, c'est beaucoup ça que j'ai vu autour de moi — ah si, et un cas aussi parce que mon oncle et ma tante qui n'étaient pas sortis de chez eux depuis plus d'un an avaient fini par craquer et faire venir leur coiffeuse chez eux. J'imagine qu'ils l'ont bien cherché ?

Azrael a écrit : 20 juil. 2021, 23:54 Mais non, il y en a que ça ne tuerait pas d'être reconfinés pour quelques mois, surtout maintenant que la "presque fin" semble plus proche que jamais, ça n'en fait pas des débiles ou masos. Perso, je travaille à fond certains projets pendant ces périodes, et les autres périodes je profite davantage de la vie, ce ne serait pas grand-chose de plus qu'un changement de dates dans mon emploi du temps (sans oublier que le confinement m'a fait gagner 2500). Et encore heureux que certains apprécient le télétravail, tout le monde ne vit pas à trois mètres de son taf.
Sauf que la vie, ce n'est pas le confinement.
Quand on hurle à la restriction des libertés parce qu'on te demande un pass sanitaire pour aller au cinéma, faut rappeler quand même qu'on a tous accepté l'interdiction de sortir de chez nous pendant des mois et des mois, en fonction des heures ou des motifs. Si toi tu as envie de vivre en ermite, à vrai dire, personne ne t'empêche de le faire, et de trouver le travail adapté à ce mode de vie. Mais penser que finalement, pour toi le confinement était cool donc pourquoi pas recommencer, quand on sait le mal que ça a fait aux gens notamment sur le plan psychologue, c'est quand même au-delà de l'égoïsme.

Tyrus a écrit : 21 juil. 2021, 09:04 En soi rien de mal à ça, chacun fait selon ses convictions. Mais ayant été plutôt réfractaire au vaccin, j'ai pourtant globalement bien suivi les recommandations vis à vis des gestes barrières et je me suis fait rembarrer ici plusieurs fois pour avoir évoqué par exemple les inconscients qui allaient se masser sur les quais quand je faisais tout de mon côté pour éviter les foules. Et pas seulement pour moi hein, pour les autres. Vu mon âge le covid je ne risque pas grand chose.
J'ai simplement essayé d'expliquer à l'époque que les gens en avaient marre au bout d'une année de restrictions en tous genres.
Encore une fois, tant mieux si vous êtes parfaits, si vous avez respecté les gestes barrière scrupuleusement tous les jours depuis le 16 mars 2020 et le premier confinement. Personnellement, j'ai aussi respecté les différents confinements, j'ai dû braver une ou deux fois le couvre-feu (et encore, de 30 minutes), je ne suis jamais sortie sans masque, je me lave les mains en permanence, je ne m'approche pas des gens dans les files d'attente (et j'ai pas eu besoin du covid pour ça), et justement quand j'ai pu être vaccinée je l'ai fait, parce que pour moi c'est exactement la même logique que d'éviter de sortir trop souvent pendant une période d'épidémie, ou porter le masque.
Everest aime ça
par Everest
Homme de 45 ans non vierge
#238974
Je sais pas si on peut dire que le vaccin est un médicament préventif vu qu'il ne t'empeche pas d'attraper le virus.....En revanche , il aide ton organisme à lutter contre les effets indésirables dus à ce meme virus , en augmentant ton immunité .... L'immunité est pas quelque chose de tout blanc ou tout noir......ça fait des vagues hihi.....c'est pour cela qu'il faut au moins deux doses , et surement des rappels plus tard ( sans doute tous les ans mais on ne sait pas encore...)

Moi aussi j'ai vu un jeune qui est passé à Bfm.... 25 ou 30 ans , sportif , en pleine santé .... Ben il a du passer au moins 2 mois en réanimation....Bien malin celui qui peut savoir comment son système immunitaire va réagir en cas de covid.....il y a bien des gens qui ont des maladies auto immunes plus ou moins du jour au lendemain.....
Pour ma part , 2 eme dose lundi dernier.....une toute petite douleur au bras vers 21h , qui a duré 2 ou 3 heures et c'était déjà fini :smiley:
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#238977
Je fais un remplacement dans un hôpital pour Prestataire de service et on a la visite de notre chef.

Bon bah comment dire.... Une entreprise ne peut être forcer à ce que les employés ce vaccine mais d'ici au Trente août l'entreprise se donne le droit de dégagé les employés qui ne présentera ni attestation de vaccination (pass sanitaire) et ni qui ne présente un teste pcr valable 48h.

En gros ça démontre toute la fourberie du gouvernement. On ne force pas explicitement mais on force implicitement sous couvert de sanction par l'entreprise.

En gros ! On est fortement encourager à se faire vacciner. C'est mon cas mais ce n'est pas encore le cas pour mes collègues qui sont très méfiante disons quant au vaccin
Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 45 ans non vierge
#238978
Amaz a écrit : 22 juil. 2021, 12:36 On ne force pas explicitement mais on force implicitement sous couvert de sanction par l'entreprise.
J'ai pas de sympathie particulière pour le gouvernement ou pour sa politique qu'il s'agisse de la crise du covid ou du reste, mais ça me parait la moindre des choses quand on bosse dans un hôpital d’être vacciné, je suis pas foncièrement pour qu'on force qui que ce soit à se faire vacciner, en revanche il me parait absolument inconcevable de laisser quelqu'un bosser à proximité de docteurs et de malades sans être protégé et sans protéger les autres de la façon la plus efficace possible. Libre à chacun ensuite d'assumer ses convictions ou ses angoisses vis a vis du vaccin à hauteur de ce qui lui parait raisonable.
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#238979
Ahhh mais je suis d'accord avec toi, ça me semble être la moindre des choses mais dans ce cas autant le dire franchement " vous devez être vacciné point à la ligne ! " ce côté fourbe me gêne, on ne force pas mais enfin compte on force par des chemin de travers, c'est curieux comme raisonnement.
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#238980
Je pense que c'est juste que légalement il y a des chances pour que ça ne passe pas. Du coup oui c'est détourné mais il y a plus de chance pour que ce soit approuvé à l'assemblée et au sénat (et encore c'est pas gagné).
  • 1
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65
  • 66