Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient Ă  votre message. Evitez les abus quand mĂŞme !
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#216700
J'ai passé un bon moment devant ce film, même si quelques petits détails viennent ombrer le tableau.

Déjà, un Astérix animé doublé par un autre que Roger Carel, ça fait bizarre :sweat_smile:

Znvf p'rfg fhegbhg y'uvfgbver dhv n cépué à dhrydhrf (enerf) raqebvgf. Ra iblnag dhr fba ulcabfr znepunvg fhe Boéyvk, wr zr fhvf qvg dhr Fhyshevk nyynvg yr ergbheare pbager frf pnznenqrf, rg w'nv qbap égé qéçh ra iblnag dhr pr a'égnvg cnf yr pnf.

Yn sva égnvg ha crh anjnx, zêzr fv yn eéséerapr à Fhcrezna égnvg ovra gebhiér.

Cne pbager, fhe yr cbfvgvs, yr téaéevdhr qr Xnnzrybgg dh'ba ar ibvg cnf irave, yr ergbhe qrf cbhyrf-nivbaf qr punffr obbfgérf à yn cbgvba zntvdhr, yrf cvengrf, rg y'vqér dhr yr zépunag fbvg ha tnhybvf (rg ha qehvqr, nirp çn !). Ba n zêzr har nccnevgvba q'Ncyhfoétnyvk, yr purs tnyyb-ebznva.

http://www.rot13.com
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#216743


Non, merci ! non, merci ! non, merci ! Mais... chanter,
RĂŞver, rire, passer, ĂŞtre seul, ĂŞtre libre,
Avoir l’œil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, – ou faire un vers !
katy81 aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#216748
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 50645.html

J'ai regardé récemment American Nightmare 4 et bien que pas mal de monde trouve que c'est un navet, je ne suis pas du même avis. Certes, ce n'est pas un chef d'œuvre, comme toute la série ne l'est pas, mais dans ce quatrième titre, je dirais surtout qu'ils sont sous-estimer le potentiel de ce pré quel, ça aurait pu être bien meilleurs si il savait creuser l'aspect politique et social de la purge, ce qu'ils sont fait d'ailleurs, mais trop léger à mon goût, il y avait vraiment moyens d'aller plus loin. Tant-pis s'il avait rendu le film moins (friendly) adolescent.

Hormis ça, le jeu des acteurs m'a paru correct, pas aussi convainquant que des grands nom du cinéma US, mais il faisait l'affaire. Pour l'histoire, c'est sommes toutes banales pour la série, c'est dans la continuité des scénarios précédent, pas vraiment de surprise scénaristique. En revanche, je trouvais qu'ils sont bien améliorer les plans caméra. Certain était de toute beauté. En bref, ça se regarde, mais ils sont sous exploiter le potentiel d'un préquel qui aurait pu à mon avis, détrôner largement les trois premier volet.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#216812
Je viens de regarder "Coco", des studios Pixar. Et madre mia, c'Ă©tait bouleversant ! La fin m'a fait pleurer Ă  chaudes larmes :cry:

Ce film n'est pas loin de la perfection, franchement. Des personnages très humains, un univers coloré, une histoire très bien construite... Le seul bémol, c'est qu'il ne respecte pas sa propre logique à la fin, mais on pardonne parce que ça fait chaud au cœur.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#217121
C'est loin d'être récent, mais j'ai envie de construire un petit ma connaissance filmographie. Et j'ai envie de regarder ces temps-ci d'ancien film, j'ai commencé par ''Scarface''. Je comprends mieux maintenant le jeu GTA Vice City. C'est une inspiration du film Scarface, je ne le savais pas. Je ne me suis pas plus que ça renseigner sur Vice City, j'étais ado prépubère lorsqu'il est sortit :D
Avatar de l’utilisateur
Par deadwood
Homme de 43 ans non vierge
#217123
Si tu a aimé Scarface je te conseil de voir rapidement L'Impasse du même Bryan de Palma, on dit souvent que c'est un peu une suite plus ou moins assumée , soit ce qui serais arrivé ensuite si Tony Montana n’était pas tué à la fin du premier film.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#217141
Merci beaucoup,

Je fus frustré de la fin du film scarface, je m'étonnais moi-même à m'attacher au fil du temps au personnage, au début du film, je n'aimais pas son caractère et puis au bout d'un moment, on se dit qu'il à la folie des grandeurs. J'étais peiné pour lui que ce soit le narcotrafiquant qu'il le flingue.

Je regardais le film que tu m'as conseillé merci Aujourd'hui.

-----

je me suis regardé sur netflix, ''Flovors of youth''. C'est un animé Japonais, trois petites histoires sur trois personnage différent, j'aime beaucoup les animés asiatique, ils savent mieux y faire en terme d'émotion que nous les occidentaux. C'est plus touchant, je trouve les animés asiatique. J'ai aimé flavors of youth, ça se regarde tranquillement, sans se prendre la tête.

Là, actuellement, je me regarde un film bollywoodien. C'est la première fois que j'en regarde un, sur netflix, je l'ai pris un peu par hasard parmi les films indiens. Et une chose est sûre, nous sortons des standards américains et européens :D techniquement, c'est approximatif, diront nous, original, caméra qui suit le personnage et qui tremble, des timelaps et ou des slow motion tu te demandes pourquoi ils sont présent et ainsi de suite. Bon après, je n'ai pas pris une grosse production indienne.

Mais ce n'est pas non plus catastrophique. tu sens qu'il n'ont pas de très gros moyen. En tout cas pour celui que je regarde actuellement, ça fait plus penser à un film d'auteur français et ou un long métrage semi-pro plutôt qu'à une grosse production.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#217209
C'est une véritable catastrophe le film ''the pretador'' x)

Une perte de temps. Le jeu d'acteur est nul, le scénario est inintéressant, n'importe quoi les suite de suite de suite x) À un moment, il faut stopper les suites.

Je dirais même que bien des film télévisé et destiner à la télévision sont de bien meilleur qualité que certains films qui sortent des studios hollywoodien.
Avatar de l’utilisateur
Par Bonbenbof
Homme de 37 ans non vierge
#217364
C'est rigolo...

J'avais vaguement entendu parler, quelques temps après la sortie de Suicide Squad, d'un possible film consacré exclusivement au Joker... Vu que je peux pas saquer Jared Leto, je m'étais demandé qui aurait pu le remplacer... Deux noms m'étaient venus à l'esprit... D'un côté, Di Caprio, parce qu'il est quand même pas mauvais acteur et que l'air de rien, il pourrait carrément être le fils de Nicholson, et de l'autre, Joaquin Phoenix...

Et pour le coup, c'était une évidence... Sa tête, son interprétation de Commode dans Gladiator (Forcément, c'est dans un rôle de crapule tarée que je l'ai découvert...), et d'innombrables rôles dans lesquels il pue la classe (C'est d'ailleurs étonnant qu'il ne soit pas plus souvent cité aux Oscars...)... Un acteur intelligent, fin, inventif... Un véritable interprète quoi...

Je viens de percuter qu'il tiendra le rôle titre de "Joker", qui sortira fin d'année... Je suis hyper hypé...
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#217373
Le boulot m’avait invité à aller voir un film dans le cadre de mon travail, je reviens à l’instant.

Sujet compliqué mais traîté avec pudeur et une certaine énergie (la pédophilie), "Les chatouilles" a un montage particulier qui alterne moments présents et flashbacks avec des séquences surréalistes où le présent, les rêves et les souvenirs s’entremêlent. Le côté hâché et bordélique de certains passages (on aime ou on déteste ce parti pris) illustrent bien de manière cohérente la colère et l’incapacité qu’à le personnage principal, Odette, a structuré sa vie suite à des viols répêtés par un ami de son père.

J’ai trouvé l’actrice principale, Andréa Bescond, qui joue son propre rôle (le film a une base autobiographique), parfois à côté de son sujet dans certaines séquences où elle joue elle-même sa vie de jeune adulte mais son humour, sa passion pour la danse (qui est un fil conducteur pendant tout le film et qui reflête mieux ses sentiments que ses propres paroles : à travers ses danses, on devine la colère, la libération, le stress) et la sincérité de se livrer au public via son film, rend sa performance très touchante. Clovis Cornillac, qui joue le rôle de son père, m’a touché également. Le rôle de l’agresseur, Gilbert, est immonde de réalisme... car il s’éloigne du cliché du pédophile à la Marc Dutroux.

Ce film est une pièce de théatre à la base et on a aussi des séquences qui y font références.
  • 1
  • 265
  • 266
  • 267
  • 268
  • 269
  • 275