Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#233493
Je viens de finir de regarder un reportage sur les profs (je regarde des reportages sur tout et n'importe quoi ces temps-ci) et on ne peut pas dire qu'il respire la joie de vivre ce documentaire, je trouve ça regrettable que le producteur à mis l'accent sur le côté pessimiste de certains professeurs. Je ne suis pas prof mais malgré les aspects difficiles du métier il doit y avoir également des points positifs et ils ne sont pourtant pas soulignés dans ce reportage.

Cependant, j'arrive un petit peu à entrevoir le malaise dont parlent les proviseurs, pour avoir fait un temps du service général dans un établissement c'est vrai qu'à la fois on se sent dans une sorte de cocon protéger du monde extérieur, du chômage, pour ceux qui sont fonctionnaires, pour ma part j'étais contractuel, des crises financières et faillite mais dans le même temps cela ma sautée aux yeux qu'on se sent tout petit petit face à un système hiérarchique qui nous dépasse complètement. Des technocrates en veux-tu en voilà au sein des rectorats. D'ailleurs il y a de ça un an j'ai eu un entretien d'embauche au sein d'un rectorat et qu'est-ce que ça puait l'argent et l'arrogance sur le visage de ceux que j'ai croisés en me rendant à mon entretien d'embauche. C'était à vomir.

C'est un métier très peu considérer je trouve, une grande charge mentale et aussi beaucoup de pression, ça se sent aussi sur les forums de professeur qui débatte entre eux.

Quant à la rémunération, j'ai cru comprendre que cela à beaucoup diminuer, il fut un temps ou les professeurs gagner des salaires relativement confortable dès le début de carrière.

Et quant au nombre grandissant de contractuel (partout dans la FP d'ailleurs), j'ai envie de citer un fonctionnaire qui suppose que cela était un souhait réfléchi du gouvernement de multiplier les contractuels (pourquoi pas arriver à du 50/50 à terme, 50 pourcents de contractuel et 50 pourcents de fonctionnaire), ça permettrait de remettre en causse le statut des fonctionnaires et de le modifier en profondeur en disant " bah voilà, vous voyez bien que les services publics fonctionnent tout aussi bien avec des contractuels ".

je ne trouvais pas sa supposition dénuée de sens, cela fait déjà plusieurs gouvernements à la suite qui s'orientent vers l'économie de marché, la libéralisation du marcher, la vente de bien nationale et d'entreprise d'État (pourtant florissante). À croire qu'on se dirige vers un système à l'américaine...^^

Avatar de l’utilisateur
par Dod
Femme de 28 ans non vierge
#233495
je suis jeune prof ^^ et j'ai vu ce documentaire au début de l'année !

je suis sortie dépitée, pas parce que c'est pessimiste, mais parce que je pensais pas qu'on était finalement si nombreux à être parfois très mal au travail !
En fait non, on est pas mal au travail, tu as mis le doigt dessus on est mal avec le reste du travail ! Dans les classes on sauve les meubles avec ce qu'on a ... évidement il y a des endroits plus faciles que d'autres !
Ce qui empoisonne les profs c'est tout le reste, le manque de soutien et de bienveillance de l'inspection, les formations qu'on ne choisit pas et qui sont à des années lumières de ce dont on a besoin. La qualité médiocre de formation initiale après 5 ans d'études... Le manque de reconnaissance, un métier qui perd de sa valeur (comme la plupart des métiers qui se sont féminisés depuis les années 70). C'est épuisant !

le plus épuisant pour moi c'est peut être le fait que quasi tout le monde se sente légitime à parler de ce métier car l'école c'est évident on connait tous ... ça donnerait le droit de donner son avis, sur comment enseigner, comment gérer une classe... y'a qu'à voir le reportage affligeant de france 2 sur les profs aux abonnés absents pendant le confinement... les médias adorent nous faire passer pour des feignasses, ayant trop de vacances! bah moi je vous le dis sans ces vacances la moitié des profs se foutrait en l'air ! et en plus on est pas payé pendant nos vacances ! peu de gens le savent mais les profs sont en fait payés sur 10 mois et non sur 12, le salaire est seulement lissé sur 12 mois ! Et puis on bosse pendant les vacances aussi, c'est à ne pas oublier, quand le fleuriste est en vacances il arrete de faire des bouquet, le prof lui corrige et prépare même au bord de la piscine (c'est du vécu).

C'est une charge mentale énorme, je n'avais pas vraiment conscience de ça, mais ça ne s'arrête jamais, je lis un truc je pense à ce que je pourrais en faire en classe, au musée pareil, au ciné pareil ... ma vie quotidienne tourne autour de l'école ! Même quand je rentre chez moi c'est compliqué de ce déconnecter complètement ...

Après mon métier je l'adore, j'aime apprendre à mes élèves, construire des projets avec eux ! c'est un métier passionnant ! j'ai eu la chance de tomber dans des écoles de quartier avec des collègues et des élèves formidables... pourvu que ça dure... 2 ans d'ancienneté ce n'est pas suffisant pour obtenir un poste définitif, je vais être catapulté à la rentrée comme l'an dernier, dans une nouvelle école, nouvelle classe, nouveau niveau de classe, tout à refaire !

Nous ne sommes probablement pas les plus à plaindre ! Nous sommes encore protégés et on l'a vu ces derniers mois c'est une position confortable d'être sur de garder sa paye et son boulot !
Mais ça ne va pas durer si on ne se bat pas pour ! Tous les services publics prennent très très cher ! L'école n'est pas en reste, le nombre bondissant de contractuels chaque année est là pour nous le prouver !

Je crois vraiment que les profs sont en colère car ils ont le sentiment que tout ce qui va bien dans l'institution scolaire c'est eux qui le mettent en oeuvre par leur propre moyen et sans reconnaissance de leur propre ministère, qui s'en attribue les lauriers! dernier exemple parfait, le distanciel pendant le COVID, le ministre se félicite de toutes parts en disant que ça fonctionne que tout était prêt ! menteur !! la réalité? rien était prêt et la bonne volonté des profs et leur engagement auprès de leurs élèves ont fait fonctionner tout ça, sans aucune aide de la hiérarchie ! De mon coté l'inspectrice s'est même barrée à la campagne laissant les directeurs s'organiser, moi je suis censée avoir du conseil car jeune prof, on m'a laissé me demerder, j'ai même pas eu un mail pour savoir si ça allait ou ce que j'avais mis en place ! comme d'hab !!

je m'arrête là, vous imaginez bien que je pourrais parler de ça toute la nuit! mais demain y'a classe à 8h20 alors au dodo !!

en tous cas merci pour le partage ;)

une petite video pour rigoler un peu :
https://www.youtube.com/watch?v=bHVUFMf ... 6_Xmwgu2Mk
Amaz, Pasta aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#233602
C'est impressionnant à quel point le sport et en l’occurrence le football est gangrené de magouilleurs en tous genres.

Cela dit, les luttes de pouvoir, les gens qui veulent garder leur petit privilège, les gens qui ne se sentent plus pisser, ça se trouve partout, aussi bien dans les grosses multinationales mais aussi dans les PME. Et la FP est également gangréner par des éléments toxique qui parce qu'ils sont un un tout petit peu de pouvoir ils ne se sentent plus pisser.

J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour les gens qui arrivent à toujours garder les pieds sur terre peu importe le poste qu'ils sont à l'échelle d'une entreprise, ça dénote selon moi une belle force de caractère et de recul.

C'est hélas ce qui nous perdra l'égo et la vanité.

Comme il était écrit dans l'un des films de Kubrick, ''bons ou mauvais, beaux ou laids, riches ou pauvres, ils sont tous égaux désormais'' parce qu'il sont mort (je le précise :sweat_smile:). Je crois qu'il n'y a pas plus nihiliste que Kubrick :grin:

Après il n'a pas tord, on va tous finir par être bouffer par les ver en fin de compte.

Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233627
Amaz a écrit :C'est impressionnant à quel point le sport et en l’occurrence le football est gangrené de magouilleurs en tous genres.
Là où il y a de l'argent, il y a du crime.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#233767


Reportage de terrain sur la manifestation des soignants du 16 juin à Paris. Un des trucs que j'aime chez Cemil, c'est qu'il interroge des participants aux profils très divers. Et l'ensemble donne une bonne vision de ce que peut être actuellement une manifestation en France (ambiance que j'ai largement expérimenté moi-même depuis quatre ans).
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#233992
Une vidoé sur la ferme des 1000 vache qui à tant fait jaser à sa sortie. Très intéressante la vidéo.



Ajouté 53 minutes 3 secondes après :
Qu'est ce que vous voulez avoir une copine quand vous vous reconnaissez (comme toi) dans ce type de dealer de Geek, qu'elle femme sensé d'esprit sortirait avec un homme qui fait des expérimentations chelou avec son ordinateur :joy: :grin:

Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#234032
J'ai trouvé cette petite vidéo dans les tendances Youtube mais au final elle s'avère plutôt intéressante.



Je n'ai aucune affinité avec le féminisme ou quoi et je doute que la personne qui se film est féministe mais sa remarque comme quoi une femme indépendante qui achète un bien immobilier en toute autonomie et à qui l'on demande " ou est monsieur ? " est très risible, parce que bien sûr la convention voudrait qu'il faille qu'un homme soit présent hein pour l'achat d'un bien et la rénovation.

On se demande parfois si le monde évolue ! on se croirait dans les 19ièm siècles.

Je ne vois pas pourquoi une femme ne serait pas indépendante d'un homme à ses côtés pour l'acquisition d'un bien immobilier, c'est à croire que seul un homme est capable d'une pareille " prouesse "..

Il m'arrive de me dire que les revendications de tous sexes confondus sont parfois un peu tiré par les cheveux et ça dénote d'une certaine frustration de la société en règle générale mais il y a des cas de figure comme celui-ci qui est à mon sens très parlant et franchement risible. En tout cas si j'étais une femme cela m’agacerais.

C'est comme si dans le cas contraire j'achète un bien immobilier et que je prends rendez-vous à la banque et que l'on me demande " Est votre compagne n'a pas pu se libérer ?'' crotte alors ! Pourquoi faudrait-il forcément être un couple pour avoir des projets de vie ?
par Eeyore
ans
#234034
Je me dis souvent que si les hommes s'intéressaient réellement à ce que vivent les femmes, ils seraient pour la plupart féministes au lieu de taper dessus. :smirk:
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#234035
D'après certaines ici et là, seules les femmes peuvent se déclarer féministes, parce que les mecs ne peuvent pas comprendre. Dans ce contexte, ce n'est pas si simple de se dire ou de s'estimer féministe.
SnapBack, VACN aime ça
par Eeyore
ans
#234036
C'est vrai que certaines disent ça. Moi je ne suis pas d'accord, je considère que les hommes peuvent être féministes. Il y a bien des blancs dans les luttes anti racistes et des heteros dans la lutte LGBT.
  • 1
  • 50
  • 51
  • 52
  • 53
  • 54