Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient à votre message. Evitez les abus quand même !
par Blup
Homme de 33 ans vierge
#230262
En quoi la réforme fait-elle un système « à l’anglo-saxonne » ?
Comme toutes les réformes que Macron veut mener et qu'il a menées jusqu'à présent, l'idée selon laquelle le système par capitalisation est bien meilleur que le système par répartition qu'il prétend sauver en préparant le terrain pour tous les fonds d'investissement, banques, assurances etc, pour arriver à la conclusion que le système à la française de manière générale est obsolète, ringard et dépassé et qu'il vaut mieux un système à l'américaine start up et tout le toutim.
Bien sûr que les gens ont voté contre le FN au second tour, ça ne change rien au fait qu'un président élu verra toujours, dans la foulée, son parti majoritaire aux législatives. Même quand Chirac a été élu contre le Pen, c'est ce qu'il s'est passé aux législatives suivantes, malgré la déconvenue des gens qui avaient voté à gauche.
Je ne crois pas que tout le monde s'en fiche, preuve en est : quand le calendrier était différent, les gens se saisissaient de cette élection pour montrer leur désaccord.
Quand je prends ma circonscription seule, il y a eu 10 % d'abstentions en plus entre 2012 et 2017 (on est passé de 47 % à 57 % ) soit environ 9 000 inscrits...qui peuvent faire aisément basculer une élection aux législatives. Celui ou celle qui arrive à séduire ces 10 % est élu. 9 en marche sur 10 circonscriptions ont remporté la mise, sauf qu'en regardant les chiffres, l'abstention bat des records partout, résultat les gens se plaignent de la politique actuelle mais quand on leur explique l'intérêt de "fournir" une opposition à l'assemblée nationale, ils froncent les sourcils et ne comprennent pas toujours (sans être méprisant) l'importance de cette élection.

Pas plus tard qu'hier, j'ai expliqué le vote de confiance à trois de mes amis qui ne pensaient pas que le premier ministre (et donc le gouvernement) engageait sa responsabilité sur son discours de politique générale en début de mandat. Il y a malheureusement un manque d'instruction civique qui favorise cela. Les gens se déplacent pour l'élection présidentielle mais négligent les législatives...à tort !
Moi, je vous le dis franchement, je n'ai pas peur de l'extrême droite en 2022.
Si l'extrême droite détruisait notre système social et défigurait les manifestants, tout le monde serait dans la rue en train de hurler au scandale et de demander la démission du gouvernement. Là, ça passe crème, on nous dit "mais c'est un Etat de droit", et tout le monde se moque que la police ait des consignes suffisamment dangereuses pour asphyxier des mecs qui roulent sans permis.
D'accord et pas d'accord. Effectivement, les tirs contre les manifestants (LBD + grenades de "désencerclement") auraient indigné une bonne partie de la population sous l'extrême droite, sauf qu'il y a bien plus de moyens de nuire en sous-main quand on est au pouvoir. Ils auront tous les services de renseignement à leurs ordres et là ils pourraient faire beaucoup, beaucoup de dégâts, surtout avec les lois sécuritaires récemment votées. Et ça, ça me fait très peur...
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#230266
Blup a écrit : 29 janv. 2020, 23:13
En quoi la réforme fait-elle un système « à l’anglo-saxonne » ?
Comme toutes les réformes que Macron veut mener et qu'il a menées jusqu'à présent, l'idée selon laquelle le système par capitalisation est bien meilleur que le système par répartition qu'il prétend sauver en préparant le terrain pour tous les fonds d'investissement, banques, assurances etc, pour arriver à la conclusion que le système à la française de manière générale est obsolète, ringard et dépassé et qu'il vaut mieux un système à l'américaine start up et tout le toutim.
Mais en quoi la réforme prépare-t-elle le terrain pour tous les fonds d'investissement, banques, assurances etc ?
par Blup
Homme de 33 ans vierge
#230283
Exactement.

Et s'ils ne comprennent pas tout de suite cet intérêt de souscrire une complémentaire, on baissera leurs pensions pour qu'ils le comprennent plus vite.

J'ai vu un seul député LREM le dire en direct à la télé, de manière assumée, mais depuis il n'a plus été invité. Le Palais a dû passer ses consignes.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#230294
Blup a écrit : 29 janv. 2020, 23:13 D'accord et pas d'accord. Effectivement, les tirs contre les manifestants (LBD + grenades de "désencerclement") auraient indigné une bonne partie de la population sous l'extrême droite, sauf qu'il y a bien plus de moyens de nuire en sous-main quand on est au pouvoir. Ils auront tous les services de renseignement à leurs ordres et là ils pourraient faire beaucoup, beaucoup de dégâts, surtout avec les lois sécuritaires récemment votées. Et ça, ça me fait très peur...
Bof. L'extrême droite gardera son image sulfureuse et beaucoup de gens qui, aujourd'hui, estiment que Macron est "modéré" (lol) seront sur leurs gardes avec le Pen.
Nuire en sous-main, je n'y crois pas vraiment, pas plus que ce que nous subissons actuellement avec la propagande médiatique qui fait que nous n'avons de toute façon pas vraiment le choix en termes de démocratie ; quand on sait qui a financé Macron, on peut se demander si la "nuisance en sous-main" n'existe pas déjà bel et bien, mais encore une fois, quand ça passe par une forme de néo-libéralisme qui prend les habits du centrisme et de la modération, ça ne gêne personne. Ce ne serait pas le cas s'il s'agissait de l'extrême droite : peut-être même que ça réveillerait un peu tous ces gens qui regardent tout ça de loin et ne s'engagent plus jamais.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#230296
Tyrus a écrit : 30 janv. 2020, 07:28 Parce que les français auront tout intérêt à cotiser via une complémentaire afin de compenser leur retraite, une aubaine donc pour tous les organismes qui proposent ce type de contrat.
Mais pas besoin de faire toute une réforme pour ça, il suffirait de baisser les pensions.
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#230297
L'intérêt de la reforme c'est que maintenant ce qui comptera c'est la valeur du point. Et ce dernier pour être changé par simple décret, sans repasser par la case assemblée nationale et sénat.
A l'avenir dès que le gouvernement voudra faire des économies il lui suffira de faire baisser la valeur du point.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#230300
Je ne trouve pas de source indiquant que le gouvernement pourra faire baisser la valeur du point par décret. Je ne trouve que des articles indiquant que le gouvernement a déclaré vouloir faire inscrire dans la loi le fait que le point ne pourra évoluer qu’à la hausse.

Même si c’était le cas, franchement ça me paraît assez tiré par les cheveux comme supposition. Réformer le système de répartition confirme au contraire qu’on ne compte pas changer pour un système par capitalisation, même si on estime que la réforme est mauvaise.
  • 1
  • 310
  • 311
  • 312
  • 313
  • 314
  • 315